undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

3,9 sur 5 étoiles
83
3,9 sur 5 étoiles
Format: DVD|Modifier
Prix:5,89 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

"Abraham Lincoln, chasseur de vampires (Abraham Lincoln: Vampire Hunter)" est une fantaisie pseudo-historique d'horreur de "Timur Bekmambetov", basée sur le roman éponyme de "Seth Grahame-Smith" qui en signe le scénario.
Le sujet: En marge de sa carrière politique, Abraham Lincoln (Benjamin Walker) mène une double-vie en chassant les vampires qui tentent de prendre possession de son pays.

J'étais assez méfiant en achetant ce DVD. Je pensais tomber sur un navet comme en en fait tant de nos jours sur le genre, mais la curiosité a vraiment motivé mon achat. Et je ne suis pas déçu. Bien sûr, ce film n'est pas un chef-d'œuvre, loin de là, mais nonobstant la présence des vampires, il suit approximativement, approximativement seulement, la carrière du 16ème président des Etats-Unis et il est à prendre au second degré. Si les effets spéciaux ne sont pas vraiment extraordinaires et si l'acteur principal manque singulièrement de charisme, c'est un film d'horreur bluffant à l'idée assez originale.
Les confédérés qui, sentant la guerre civile perdue, engageant des vampires pour renverser la situation m'a bien fait rigoler et j'ai bien apprécié ce film de steaks hachés saignants. Une curiosité parmi tant d'autres. Et puis, bien d'autres auteurs, et pas les moindres, se sont aussi servis de l'Histoire (avec un grand "H") pour écrire une histoire (avec un petit "h").

Dans ce DVD VO et VF en Dolby Digital 5.1.

PS: pour ma défense sur mon commentaire, je l'ai visionné juste après avoir regardé le minable "Frankensteins Army" et pour les étoiles, comme il n'y en a pas entre j'aime pas et j'aime, elle explique mon vote. J'aurais mis "passable" si ce choix existait.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
« Abraham Lincoln, chasseur de vampires », de Timur Bekmambetov est l'adaptation cinématographique du roman éponyme de Seth Grahame-Smith qui s'est d'ailleurs chargé du scénario. Comme son titre l'indique, le film revisite l'histoire des Etats-Unis et celle d'un de ses présidents les plus emblématiques sous l'angle d'une lutte contre le mal, incarné par des vampires qui font alliances les rebelles sudistes et esclavagistes pour assoir leur pouvoir.

Le film oscille entre la comédie et le film d'action. Les scènes de combats sont spectaculaires et non dénuées d'humour. La trame historique réelle est habilement utilisée, notamment avec la rivalité entre Lincoln et Douglas ou la bataille de Gettysburg, pour donner à l'intrigue du film des ressorts qui sont autres chose que de simples prétextes. Avec ses personnages attachants et positifs - Lincoln (Benjamin Walker), son épouse Mary (Mary Elizabeth Winstead), ses amis Henry (Dominic Cooper), Joshua (Jimmi Simpson) et Will (Anthony Mackie) -, le film est finalement très distrayant et agréable à suivre, d'autant que, à rebrousse-poil de la mode actuelle, les vampires sont vraiment cette les « méchants » de l'histoire, avec notamment à leur tête l'excellent Rufus Sewell.

Surprenant et atypique, « Abraham Lincoln, chasseur de vampires » vaut donc bien plus que son titre ne le laisse présager, grâce à d'efficaces clins d'oeil à l'histoire et tout en respectant les codes d'un film de genre.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 mars 2016
Si le fait que le plus prestigieux des présidents des Etats Unis était pour l'abolition de l'esclavage il était aussi pour la guerre, cette même guerre de sécession qui as emporté des centaines de milliers de vies. Mais surtout il était pour la destruction pur et simple des Vampires dans son pays !
Chasseur en herbe au début du film dut a une vengeance familial, mais aussi interlocuteur de génie, ainsi que gentleman un peu bourut, Benjamin Walker qui as été choisie a travers des milliers d'acteurs pour trouvé quelqu'un qui ressemble a Lincoln tout en pouvant l'interprété de son jeune âge a la veille de sa mort ou il se ferat assasinné dans un théatre.
Même si le film abuse d'images de synthèses, le spectacle est là : Le Bad Guy, chef des Vampire tout puissant est joué par un Rufus Sewell convaincant, certaines règles concernant les Vampires sont original, les scènes gores sont là, les effets spéciaux sont là, le réalisme de l'époque est pas mal réussie.
Donc au final c'est pas banal comme histoire et en plus le film fait son taf, que demande le peuple ?!
PS : Réalisé et produit par l'équipe qui avait réalisé Number 9, film d'animation post apo (et + plus ls ados) s'inspirant d'un mélange de Terminator et des films d'animation de T.Burton.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 mai 2014
Un très bon divertissement au visuel plutôt bien foutu. C'est assez chouette, l'image est attrayante, la représentation d'époque assez crédible et Benjamin Walker incarne un parfait Abraham Lincoln.

Le reste de la distribution est également de bonne facture. Vraiment un honnête divertissement pour ma part.

Quelques scènes assez chouettes à regarder.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 avril 2014
Je ne raconte pas l'intrigue, évidemment.

Ceux qui voudront un biopsie de l'inconscient vont être déçus, les autres qui veulent du sang, des dents pointus, et un scénario pas trop pourri y trouver on leur compte.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Bonjour ,

Le président Abraham Lincoln en tueur de vampire... Il fallait oser !...

Une fois mes à priori dépassés, j'ai décidé d'adhérer au concept un peu décalé de ce mélange peu réaliste : C'est fait pour ça le cinéma !

Les reconstitutions des décors et des costumes sont buffantes de réalisme.

Sur fond de guerre de sécession et de lutte entre le bien (hommes) et le mal (vampires), nous assistons à un film d'action fort bien réalisé avec des acteurs(trices) très convaincants(tes) et des scènes d'action digne des super-production holywoodienne.

Ne connaissant ni les acteurs(trices), ni la production/réalisation, à part Tim Burton, j'ai été très agréablement surpris par la qualité d'ensemble de ce film.

Très bonne surprise d'autant plus que le film est passé inaperçu dans les salles de cinéma en France... Sûrement dû au thème peu orthodoxe du film : Pas étonnant que Tim Burton y soit associé !

Beaucoup de bonus et, en plus, une copie digitale du film à installer sur PC et tablette.

Je conseille vivement à tout(e) les amateurs(trices) de reconstitution historique et d'histoire de vampires.

Bien cordialement,

Éric Manégat
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 août 2013
Je lis rapidement Tim Burton, et puis quand je le reçois, je lis mieux "Tim Burton présente", et là je me dis, marde !
Bon, c'est là devant moi, je le regarde finalement, et puis, le scénario s'installe, est-ce un chevalier, un templier, un tueur de vampire, un aventurier,... tout se mêle, et fini par coller à la réalité,... en passant par un flot spectaculaire d'actions et d'histoire de vampires.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 mai 2014
Image splendide, film original, qui ne restera certes pas dans les mémoires mais qui bénéficie d'une réalisation solide et divertissante.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 avril 2014
Evidemment c'est une représentation d'Abraham Lincoln complètement imaginaire, et alors? Super effets spéciaux, de l'action, très bien interprété, l'acteur principal colle parfaitement au personnage. Je pense que ce film n'a pas été jugé à sa juste valeur. Après, il faut aimer les films de vampires. Le bluray convient tout à fait à ce type de films, très bonne qualité d'image et de son.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ceux qui ont vu les deux géniaux Night Watch et Day Watch connaissent le nom de Timur Bekmambetov et savent de quoi il est capable. Pour les autres, apprenez que le monsieur a réussi à dépasser Matrix en termes d’imagerie inventive et démesurée dans les films d’action. Les deux « Watch », à l’intrigue fantastico-horrifique des plus sérieuses, en ont extraordinairement bénéficié. Son film suivant, Wanted, est au contraire une adaptation totalement délirante d’un comic US, avec James McAvoy, Angelina Jolie et Morgan Freeman en tête d’affiche, et là encore la mise en scène démesurée du réalisateur russe fit merveille. Par la suite, loin de rester inactif, il a produit de nombreux films, mais sa nouvelle réalisation se faisait attendre. Le choix du roman iconoclaste Abraham Lincoln, chasseur de vampires paraissait une bonne idée, et on s’en réjouissait d’avance.

Malheureusement, c’est raté.

D’abord, parce que l’histoire repose en grande partie sur l’association a priori contre nature du film historique sur la guerre de Sécession et du film d’horreur version vampires. Le même type de mélange des genres avait déjà été tenté l’an dernier avec Cowboys vs aliens, et, déjà, le résultat n’était pas probant. Ce n’est pas mieux réussi ici. En définitive, l’intrigue est très convenue, et les rebondissements ne font justement rien bondir du tout ; tout s’enchaîne avec une platitude vue, revue et convenue.

Ensuite, parce que l’acteur principal n’a aucun charisme. Il fait partie de ce lot de professionnels qui débitent leur rôle docilement mais sans présence à l’écran, comme les Sam Worthington, Chris Pratt, Channing Tatum, Paul Walker et autres Taylor Kitsch, parfaitement interchangeables, lisses, bien trop lisses. Convenons à la décharge de Benjamin Walker que son rôle de Lincoln n’est pas très bien écrit, et que l’ensemble des dialogues du script sont franchement plats. Quand un acteur sans relief joue un rôle sans saveur, il ne faut pas s’étonner que, malgré une mise en scène des plus tapageuses, on s’ennuie ferme. Finalement, les seuls personnages qu’on retrouve avec plaisir au cours du film sont les deux seconds rôles masculins, le mentor du héros et le grand méchant de l’histoire, campés avec ce qu’il faut d’exagération pour être bons par, respectivement, Dominic Cooper (excellent acteur britannique qui a déjà fait ses preuves par le passé) et Rufus Sewell (habitué des rôles de méchants, mais qui fut parfait en héros de Dark city).

Les effets spéciaux, quant à eux, sont plutôt réussis, même s’il y a des chances qu’ils ne vieillissent pas bien ; et la 3D est bien utilisée. Mais rien de cela n’est suffisant pour sauver cette péniche lourde, à la fois chargée et fort creuse, du naufrage.

Sometimes, vampires just suck.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici