Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici MUSSO Cloud Drive Photos cliquez_ici. cliquez_ici Cliquez ici En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles
252
4,3 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:16,75 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Le dernier album en date de Mylène Farmer. Un excellent cru bourré de tubes.
Des chansons entraînantes comme je les aime avec des mélodies qui rentrent instantanément dans la tête.
Mes préférées : "Elle a dit" et "Monkey me".

Si mon avis vous a aidé, je vous remercie de bien vouloir cliquer sur "oui" :)
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 décembre 2012
Après avoir été échaudé par les 2 derniers albums composés par Boutonnat pour la miss Farmer, puis traumatisé par l'horrible et inécoutable "Sois Moi~Be Me" l'an passé, j'avoue que je m'attendais au pire avec "Monkey Me".

Au final, j'ai été *relativement* soulagé, je l'admets (et j'insiste sur le "relativement"). Disons que l'horreur, l'abomination qu'est "Be Me" permet de relativiser et rend certaines choses plus ou moins acceptables en comparaison, même si ça ne vole pas très haut.

Concernant ce nouvel album, donc, ça se laisse écouter, en dépit d'un ou deux scories franchement mauvais et indéfendables ("Love Dance", "Ici-Bas") et l'on retrouve ici des chansons douces et mélancoliques, qui côtoient des titres plus rythmés, avec quelques sonorités çà et là qui rappellent les anciens albums. La tonalité globale reste dans le registre dance-electro-pop, malheureusement.

Cela étant dit, si cet album n'est pas à jeter à la poubelle (quoique...), il n'y a pas non plus de quoi s'extasier, loin de là. Dieu que c'est plat ! Dieu que c'est peu recherché !! C'est limite de la musique d'ascenseur ou de supermarché à 2 balles, le truc parfait en bruit de fond.

Je ne sais pas si c'est l'inspiration de Boutonnat qui s'est tarie au fil du temps, ou s'il choisit délibérément la facilité, mais passer des albums "Cendres de Lune" jusqu'à "Innamoramento", à ÇA, ça fait mal ! Quand on pense que les fans déçus par l'album "Bleu Noir" réclamaient son retour. Ah ça, il est de retour, et ce n'est pas folichon. Vite, une dose de "Diabolique Mon Ange", sans doute l'un des meilleurs titres de toute la carrière de la chanteuse, pour nous rappeler ce que c'est que du bon Farmer !

Niveau paroles, ce n'est pas la joie non plus, et Mylène ne s'est pas foulée. On retrouve parfois quelques jolies phrases bien troussées, mais celles-ci se font rares, et elle a tendance une fois de plus à tourner toujours autour des mêmes champs lexicaux.

"Et sur ton pull, je broderai M"... Allons bon, voilà qu'elle se lance dans le tricot maintenant ! Et que penser des paroles de "Love Dance", complètement débiles et d'une rare indigence ? "la la la Do you love me Love me do Me do love you Me too" ? Et dire qu'en 1985, Farmer et Boutonnat ont cessé leur collaboration avec Jérôme Dahan parce qu'il leur avait proposé un titre léger qui s'appelait "Bip be bou rock'n roll, l'amour au téléphone" et qu'ils trouvaient que ce n'était pas là la voie artistique sérieuse qu'ils souhaitaient suivre ! (Ce qui, soit dit en passant, ne les empêchera pas 23 ans plus tard de sortir le daubesque "Appelle mon numéro". Oh, cruelle ironie !).

"Nuit d'hiver", je n'en parle même pas. Un hommage à "Chloé", ça ? La bonne blague ! C'est une insulte à la chanson originale, malsaine à souhait sous ses faux airs de comptine innocente. Tout ce qu'il en reste, c'est une mélodie simpliste vaguement angoissante, et Farmer qui se contente de répéter bêtement "Eh, oh, ce matin y'a Chloé qui s'est noyée... Chloé.... Chloé" tout au long de la "chanson".

Pourtant, des morceaux plus anciens tels que "La ronde triste" et "Psychiatric" sont la preuve que même avec des paroles minimalistes et deux pauvres phrases répétées en boucle, il était possible d'avoir un bon titre qui tienne la route. Encore faut-il prendre la peine de s'appliquer un minimum, évidemment.

MF, qui méritait naguère amplement son statut de plus grande artiste française dans la catégorie pop/variété (très) haut de gamme, a sombré dans la variétoche facile bon marché, au son terriblement daté, et aux références plus que douteuses (les "pouêt pouêt" de "À l'Ombre" piqués à Stromae et son "Alors on danse", que la miss a déclaré beaucoup apprécier. On la préfèrait quand elle citait Poe ou Baudelaire).

À mon avis, les prochains albums (si prochains albums il y a), seront dans la même veine. Je ne crois plus du tout à un éventuel retour à leur période dorée, à moins que Mylène ne se décide à se tourner à nouveau vers d'autres compositeurs, tant Boutonnat semble définitivement et irrémédiablement largué.

Ce qu'il leur faudrait, c'est un bon gros bide, pour les pousser à se reprendre en main. L'échec commercial (c'est peu de le dire !) de "Giorgino" les avait fait se remettre sérieusement en question, et ils étaient revenus galvanisés et plus forts que jamais en 95 avec un "Anamorphosée" résolument différent, audacieux, ambitieux et innovant.

Là, malgré la baisse constante de qualité depuis 10 ans (un ancien fan a cité les paroles de "Désenchantée" : "si je dois tomber de haut, que ma chute soit lente" ; tristement prémonitoire), elle reste numéro un des ventes, et remplit des stades en écoulant 300 000 places en quelques heures à peine, plus d'un an avant le début de la tournée. Ça n'incite pas vraiment à se remettre en question ni à changer son fusil d'épaule.

Honnêtement, je crois que j'aurais encore préféré que cet album soit exécrable de bout en bout. Au moins ça aurait suscité en moi des émotions fortes, même négatives. Or là tout ce que je ressens à son écoute, c'est un vague ennui mâtiné d'une indifférence polie. Il n'y a rien de pire que le tiède...

Farmer a souvent dit qu'elle se retirerait avant de lasser, je crains malheureusement qu'elle n'ait dépassé la date de péremption depuis un bout de temps déjà...Eh bien soit ! Pour ma part, je préfère retourner écouter en boucle "Tristana", "Allan" ou "Sans Logique". Parce que, je regrette, mais de Farmer/Boutonnat j'attends BEAUCOUP mieux que du "ça se laisse écouter".

*edit du 27-10-2013

Note rabaissée à 1 étoile. Je viens de réécouter le CD, je ne peux décemment pas lui donner plus, ça serait une insulte vis à vis des premiers albums qui eux étaient vraiment excellents.

*2e edit du 13-02-2016

J'adore l'album "Interstellaires", qui m'a réconcilié avec la chanteuse. C'est d'ailleurs l'un de mes albums préférés depuis "Innamoramento" et "Anamorphosée". Si je fais le bilan des années 2000, je m'aperçois que les seuls albums de la rouquine que j'ai vraiment beaucoup aimés sont "Bleu Noir" et "Interstellaires". En somme, ceux composés sans la participation de Boutonnat, ce qui ne fait que confirmer à mes yeux ce que je pense depuis déjà bien longtemps : c'est lui, le problème.
1212 commentaires| 65 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 septembre 2014
bon ben il faut le dire !!!! la magie depuis est partie depuis Innamoramento !!! tres surement du aux textes moins poignants qu, au debut de sa carriere !!! apres ça reste du Farmer toujours aussi touchante et fragile !!! mais peut etre en manque de creativité ! je ne vais pas la critiquer ça serait trop facile de plus je suis incapable de rivaliser avec son talent !!!! mais la Farmer du debut assurée plus ça c'est clair
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 septembre 2014
Effectivement j'ai bien fait de suivre les conseils et les commentaires des vrais amateurs, le cd est super bon le son aussi! la diva est au top avec des musiques de Boutonnat qui redonne de la couleurs et de l’atmosphère aux paroles de dame Mylène ..bref j'aime
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 mai 2013
At last, Mylene Farmer and her longtime companion, Laurent Boutonnat seem to have found again the balance to create efficient melodies and themes through their songs. The album is first of all coherent, with a first single (“A l’Ombre”) that clearly demonstrates its entire atmosphere. The second single (“Je te dis tout”) although not so airplay efficient, is a decent sequel to other Mylene Farmer heartbreaking ballads.

Other significant moments of “Monkey Me” are: “Elle a dit”, an up-lifting and melodic song that could clearly become a third or fourth single, “A Force De?”, “Love dance” (even though this latter includes some of the most light-hearted lyrics of Mylene’s entire career), “Quand”, the second ballad of the album, and a personal favorite as a solo saxophone is also enriches the song’s atmosphere, and finally “Tu ne le dis pas”.

Sure, some of the orchestrations sound a bit dated during the first listening. As you keep thinking about them though, you may even consider it a kind of sarcasm for the sound of past decades, especially the late 80s and early 90s, when Mylene and Laurent literally conquered the French music scene. As another nostalgic moment, for this album they even revisit “Chloe” a track from Mylene’s fisrt studio album, “Cendres de lune”, originally released in 1986, in a version now called “Nuit d’hiver”, that encompasses all of Boutonnat’s orchestration and programming skills.

On the pther part, what can really be annoying is the artwork designed by Henry Neu. Ok, the cover may be powerful and grab attention, but apart from that there is no diversity in the booklet, no other photographs of Mylene framing the themes of the songs, and that is at least inappropriate for such a diverse album. Of course all lyrics are included as always.

Overall, this a very good album from the duo Farmer/Boutonnat and since almost every fan (including me) and music critic loved it, I strongly recommend it to all those looking for sensible melodies and lyrics mixed with the pop phenomenon of Mylene Farmer.
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 décembre 2012
Le duo Farmer Boutonnat est incontournable, les textes de Mylene sont comme d'habitude géniaux, la musique est super aussi.
je ne m'en lasse pas, à recommander.
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 décembre 2013
Cet album est, je trouve, l'un des meilleurs. Bien sûr, après Bleu Noir, Mylène est revenue à ses anciennes amours avec les musiques de Laurent Boutonnat et même si l'on retrouve tous les accents du complice de toujours, j'ai ressenti plus de modernité dans les sons et les arrangements et j'ai vraiment été conquis.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 décembre 2012
Myléne a su encore nous surprendre à travers cet album. Comme d'habitude, seul ses fans peuvent la comprendre !
Plonger dans l'univers de Myléne ne se fait pas du jour au lendemain.
11 commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 décembre 2012
Lorsqu'il s'agit commenter un album de Mylène Farmer : on se retrouve très souvent face à 2 catégories de commentateurs qui tombent facilement dans la caricature : soit sur des fans, qui de toute manière, l'aimeront quoi qu'elle fasse et qui ne sont pas, soyons honnêtes, très objectifs en ce qui la concerne, soit sur ses détracteurs les plus virulents, qui passent leur temps à essayer de la démolir depuis près de 20 ans sans vraiment y parvenir, alors on se demande vraiment pourquoi ils continuent.

Je ne tomberais pas, je l'espère, dans ces 2 clichés car j'aime Mylène mais je suis suffisament honnête pour reconnaître qu'avec ou sans son compositeur de (presque) toujours : elle est capable du meilleur comme du pire musicalement.

Je n'ai pas beaucoup apprécié le précédent album Bleu noir je dois l'admettre bmais je veux bien reconnaître qu'il y avait sur ce disque, un petit vent de changement et que cela faisait malgré tout un peu de bien. Ici on retrouve plus la Mylène de Point de suture et d'Avant que l'ombre sans toutefois (quoi qu'en disent certains) égaler la qualité de ces disques.

Certes il n'y a plus de gros tubes comme Désenchantée ou Tristana : ça je pense qu'on peut faire une croix dessus maintenant depuis le temps mais il reste ici encore quelques bonnes chansons, capables de ravir le coeur des uns et des autres.

Les fans de la Mylène rock d'Anamorphosée apprécieront ici sans doute la chanson titre Monkey me, J'ai essayé de vivre qui n'est pas sans rappeler Vertige ou encore la ballade comme elle sait si bien les faire Je te dis tout.

Les fans de la Mylène mélancolique ou mélodieuse apprécieront quant à eux probablement Quand, Elle a dit ou Ici bas. Ce dernier titre plutôt enjoué rappelant un peu la Mylène insouciante et légère de Sans contrefaçon, qui sans en avoir la force reste très agréable à écouter de par sa fraîcheur.

Il y a juste pour moi 2 seules choses qui m'ennuie un peu dans ce disque. La première c'est le manque flagrant d'imagination surtout au niveau des titres (elle a DIT, tu ne le DIS pas, je te DIS tout) en bref, elle a beaucoup de choses à nous dire on s'en doute mais bon sur 12 titres 3 titres qui comprennent le verbe dire ça commence à faire beaucoup, non ? Surtout que pour certains de ces titres comme Je te dit tout par exemple, elle ne prononce que très rarement ce titre, donc il aurait peut-être mieux valu appeler cette chanson d'un titre comme Si d'aventure (car au moins ces mots sont dans le refrain et elle les prononce bien plus souvent...)

Et la deuxième chose qui me dérange sur ce disque ce sont les 2 horribles titres de remplissage que sont Nuit d'hiver (pseudo remix sans paroles de Chloé du 1er album dont on peut se demander s'il était bien utile ici) ou encore Love dance aux paroles aussi atroces qu'incompréhensibles et surtout chantées dans un anglais si approximatif qu'il ferait presque rougir de honte les gamins d'une classe de 6ème (c'est fait exprès là c'est juste pas possible autrement). (la la la la la, if you say so, won't let you go, how should I know, que tu m'aimes moi, méli-mélo : ouf, arrêtons-là le massacre).

Mais ne boudons pas notre plaisir pour autant car il y a, fort heureusement, à nouveau sur cet album (contrairement à Bleu noir qui était bien plus aride) de quoi sortir 4 ou 5 singles d'une qualité dont elle n'aura pas à rougir plus tard comme Monkey me, Tu ne le dis pas, Ici bas, A force de.. ou Je te dis tout).

Alors c'est sûr la Mylène mystique et mystérieuse qui nous pondait des chansons cultes tous les 6 mois portées par des musiques envoutantes, hors du temps, aux paroles très fouillées voire quasi-romanesques n'est plus mais je préfère malgré tout une Mylène qui nous sort un album de bonne facture tous les 2 ans (même s'il doit être émaillé, d'ici, de là, de quelques imperfections) plutôt qu'une Mylène qui nous sort un disque parfait mais qu'on ne revoit plus ensuite pendant 5 ans.

Dans 2 ans elle sortira sans doute mieux, donc en attendant, cela ne sert à rien de se déchaîner très injustement contre elle car la production musicale française actuelle étant ce qu'elle est, il n'y a de toute manière rien de mieux à l'horizon donc remercions plutôt Mylène et Laurent pour ce petit cadeau de Noël, sorti juste avec un peu d'avance...
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 mars 2013
Pour les fans de Mylène Farmer son neuvième album a un petit goût des 80's... Des textes et une voix qu'on apprécie toujours
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

9,68 €
22,00 €
18,12 €
26,00 €
14,99 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)