Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes cliquez_ici undrgrnd Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite Cloud Drive Photos cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles
5
4,0 sur 5 étoiles

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

S'il existe encore certains qui se contentent de supposer dans la musique de Mendelssohn le pur charme discret de l'élégance bourgeoise un peu fade en pantalon de flanelle, ce disque est pour eux. On est à plein effectivement dans la révolte et le tragique, et pas seulement dans ce fameux opus 80 portant le deuil violent de sa soeur Fanny (doublement morte, ayant eu sa carrière bridée parce que la composition, n'est-ce pas? ce n'était pas l'affaire sérieuse d'une femme).

Tragique qu'ici, le très bon quatuor Ebène prend peut-être un peu trop dans le sens d'une pure violence tout à l'arraché, mais bon (et c'est outrancier toutefois, cher autre commentateur, de les accuser de faire du "cinéma"; et ils ne tombent pas non plus dans la frénésie systématique et lassante du jeune quatuor Casals). De même, prise de son d'un niveau sonore élevé (on met son ampli plus bas que d'habitude) d'où résulte surtout comme un peu de saturation et, en tout cas, comme un bridage dans le rendu des aigus.

Et pour ceux qui semblent découvrir - piano ou musique de chambre - la musique remarquable aussi (quoique tout de même un cran au dessous de celle de son frère) de Fanny, rappelons qu'elle était quand même disponible dans son ensemble bien antérieurement, du moins pour le mélomane curieux qui n'a jamais eu besoin qu'on le prît par la main. Quant aux seuls quatuors de Félix, aller prioritairement en intégrale vers les Cherubini (à l'existence assez brève, ils se fâchèrent), puis les Artis, les Melos, les Bartholdy, les Talich...

P.S. Ma petite surprise à rebours. Il y eut en librairie des guides du CD comme ceux de Diapason, ou le nettement plus excellent Les indispensables de Hoffelé et Kaminski. Or, stupéfaction. Ces publications ne remontent tout de même pas à Mathusalem. Eh bien, à côté de certains compositeurs infiniment plus confidentiels, strictement aucune mention de Fanny! Cela en dit long...

P.S. bis Et pour ceux qui méconnaissent tout simplement la musique de chambre de Félix, connaître aussi prioritairement a) ses deux trios b) inversement totalement méconnus du mélomane moyen voire des critiques patentés, ses remarquables quatuors avec piano (bonne version sur deux Naxos).
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 février 2013
Saluons d'abord le choix de quatre jeunes musiciens talentueux, qui auraient pu se consacrer à une carrière de solistes, et qui, pour servir leur art, ont choisi la formule la plus parfaite et... la plus exigeante qui fût.
L'énergie, la fougue de leur interprétation rendent compte de la vitalité de la musique du frère et de la soeur chérie : Félix le surdoué, "touche à tout" génial, et sa soeur Fanny dont le talent n'a pas suffisamment été popularisé... par la condition féminine de l'époque. Ces deux là n'eurent que de la jeunesse, de la vie à nous offrir, eux qui la quittèrent si précipitamment.
Une prise de son superlative transporte le quatuor dans votre salon, pourvu que vous utilisiez des enceintes dignes de ce nom.
Je n'ai pas attendu pour me faire une opinion la parution du numéro de février de "Diapason". Le magazine musical a consacré une page complète à ce qu'ils considèrent être "l'évènement du mois", avec à la clé un "Diapason d'or".
Un très bel album.
11 commentaire| 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 février 2014
La musique de Fanny et Félix Mendelssohn est superbement jouée. Quand le quatuor Ebène joue "live" c'est à prendre le haleine; à suivre!
11 commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 octobre 2013
Magnifique interprétation du Quatuor Ebene, avec toujours une grande sensibilité et cette harmonie entre les membres du quatuor. Découverte de Fanny Mendelssohn superbe.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 janvier 2013
Un quatuor de fortes personnalités certes, mais plus propice à une forme de cinéma musical, qu'à un réèl travail d'interprétation : rappelons-leur, foutu donneur de leçons que nous sommes, que ce qu'il nous faut, c'est la musique avant toute chose.
11 commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici