undrgrnd Cliquez ici HPALLL nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles
1
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:26,41 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Il faut avoir ce second LP des Seeds, sorti la même année 1966 que l'album éponyme antérieur. Ne serait-ce que pour le presque Œ d'heure tourmenté d'un Up In Her Room obsédant. Un riff permanent, régulier, intense, qui revient en boucle comme pour mieux te torturer et te prendre dans les mailles d'une toile tissée progressivement (comme celle qui orne la pochette du disque), un Farfisa en transes qui te farcit le cerveau (louons le jeu du génial Hooper), un tempo qui va crescendo pour mieux te prendre, des instruments qui se font de plus en plus forts, des sons qui se déforment, flirtant avec le chaos dans sa phase terminale... Grandiose ! Un des meilleurs instants de l'épopée du rock... Si ça n'est pas du rock psychédélique, c'est bien imité. A Web Of Sound passe à la vitesse supérieure, fait avancer le groupe de Venice d'un pas de géant par rapport à l'album précédent. Originale, surprenante, leur musique a incontestablement influé sur l'échiquier psychédélique qui fleurira en 1967. Les Doors seront sous le charme, Jim Morrison craquera pour leur son étrange, Manzarek y puisera des indications pour optimiser toute la substantifique moelle de son orgue. La phase initiale (de l'excellent et atypique Mr Farmer à Rollin' Machine), punk rock, est un tremplin pour les groupes du genre de la fin des seventies. Pour moi, l'intérêt de ce disque (peut-être leur meilleur) réside plutôt dans sa deuxième partie constituée d'un Just Let Go (et sa basse funky) que Saxon pilonne lascivement de Justa Justa Justa, martèle de de Woo-woo-woo et de plaintes qui ne laissent aucun doute sur le caractère sexuel de la chanson. Avec en point d'orgue, le géant Up In Her Room énoncé ci-dessus. C'est lourd, déjanté, époumoné, haletant, dense, proche de l'épilepsie et j'aime cette atmosphère. J'ai lu quelque part que ce groupe a inventé le Velvet Underground. La remarque est pertinente et pas si folle que ça.
11 commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

22,04 €
21,49 €
24,37 €
22,82 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)