Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW Cloud Drive Photos cliquez_ici. Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles
52
4,4 sur 5 étoiles
Format: Blu-ray|Modifier
Prix:14,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 1 juin 2013
C'est l'histoire de Pi Patel, jeune garçon de 17 ans quittant son Inde natale pour émigrer au Canada avec sa famille, propriétaire du zoo de Pondichéry qui fait également partie du voyage ! Mais le cargo qui emmène tout ce beau monde fait naufrage en plein cœur de l'océan Pacifique. Pi se retrouve seul à bord d'un canot de sauvetage. Enfin, presque seul, car quelques animaux rescapés y sont également monté. Pi entame alors une odyssée de la survie, dont la menace viendra tout autant de l'extérieur du canot, que de l'intérieur...

Extraordinaire voyage cinématographique relevant autant du film d'auteur que du grand spectacle familial, "L'Odyssée de Pi" est tout simplement l'un des plus beaux films qu'il m'est été donné de voir ces dernières années. Une prouesse visuelle et sémantique, aboutie dans le fond et dans la forme.

Sur la FORME :
Le film est construit comme un conte biographique narré à la première personne sous forme de soliloques. Il joue énormément sur le sens du détail et ses accents loufoques (Le véritable prénom de Pi est "Piscine Molitor", car son oncle adorait la "Piscine Molitor" de Paris !). Dans ce sens, il se situe dans la lignée de ces long métrages essentiellement construits sur ce principe, comme Forrest Gump par exemple. Ce procédé, bien que déjà développé à maintes reprises (si je dois chercher le film le plus ancien construit sur cette technique narrative, ce sera probablement Little Big Man), n'est pas commun et accouche souvent d'un résultat original et irrésistible. On pense notamment à L'Etrange histoire de Benjamin Button et les films de Wes Anderson, narrés en voix-off par une tierce personne, ou encore Le fabuleux destin d'Amélie Poulain (au départ, c'est Jean-Pierre Jeunet qui devait réaliser "L'Odyssée de Pi" !), raconté par un narrateur non identifié. Ce parti-pris narratif fonctionne d'entrée de jeu en éveillant la curiosité du spectateur tout en le surprenant, faisant en sorte qu'il ne s'ennuie jamais.
Evidemment, le point fort du film tient essentiellement à la beauté de ses images. Ang Lee et son équipe ont réalisé de splendides tableaux aux couleurs flamboyantes, assurant au spectateur un voyage impressionnant et inédit. Bien sûr, la quasi-totalité des scènes les plus spectaculaires ont été tournées sur fond vert et les trois-quarts sont virtuelles, mais le résultat est tellement beau et abouti que la critique n'est plus possible ! "L'Odyssée de Pi", c'est comme "Star Wars" ou "Avatar" au moment de leur sortie : Du jamais vu sur grand écran.
Hélas, il eut fallu que le spectateur aille dans une salle de cinéma (I-MAX, si possible !) pour s'apercevoir réellement du cadeau qu'Ang Lee lui avait fait, le procédé de la 3D étant, pour une fois, utilisé à son potentiel maximal !
Ceux qui ont boudé le film à cause de son casting d'inconnus (à part notre Depardieu National, dont le rôle laconique prend toute son importance dans les dernières minutes du film !) ont eu bien tort, car les acteurs sont excellents, le jeune Suraj Sharma en particulier, qui porte le film sur ses épaules de petit homme.

Dans le FOND :
Si le film s'impose d'emblée comme un spectacle merveilleux aux accents de conte de fée moderne dont les images confinent à l'enchantement, il ne se limite pas au simple divertissement familial. Car derrière les péripéties vécues par le jeune héros se cache une parabole sur la Foi, dans tous les sens du terme. Foi en Dieu, foi en soi-même, foi dans la force de l'imagination (et parabole sur la force et la richesse du médium cinématographique), le scénario abrite une profondeur philosophique qui nous éclaire sur la notion de croyance. En effet, de tout temps, l'homme, animé d'une conscience, a bien dû croire en quelque chose pour pouvoir survivre...
Mais c'est toute l'originalité du point de vue qui hisse "L'Odyssée de Pi" au dessus du lot. Car lors d'une dernière séquence faussement superflue, débouchant sur un twist inattendu, le film dévoile toute son ampleur philosophique : La foi, quelle qu'elle soit, qu'elle qu'en soit la substance, prend tout son sens selon le contexte, et surtout, selon nos choix.
Le thème de l'Odyssée prend soudain toute sa saveur, qui nous emmène autant vers le destin que vers la foi en l'histoire qui nous est contée.
Bon, j'imagine que le film ne plaira pas à tout le monde (le contraire serait étrange !). Ceux qui recherchent un blockbuster risqueront de le trouver trop long, trop contemplatif. Ceux qui ne jurent que par le cinéma d'auteur naturaliste et qui ne supportent pas Hollywood même de loin trouveront toujours à redire sur la candeur d'un spectacle trop beau, trop bien fait, trop poignant, trop optimiste, aux personnages trop purs...
Après tout, tous les goûts sont dans la Nature. Et "Pi" aussi.
Splendide.
11 commentaire| 18 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 mai 2013
Voilà un film qui réconciliera tous les amoureux de cinéma (petits et grands).
Images et mise en scène sublime (entre rêve et naturalisme), construction dramatique parfaite, même la fin est intéressante.
Ang Lee, à réussi à faire un film "d'action" de suspens, onirique, en un mot du grand cinéma.
Probablement ce que j'ai vu de plus intérressant depuis le début de l'année.
Ang Lee est un grand et tous ses films sont presque parfaits (Tigres et Dragons, Hotel Woodstock injustement méconnu, Raisons et Sentiments etc..........), bon il à fait Hulk aussi, mais cela arrive à tout le monde de perdre pied parfois.
En tout cas l'Odyssé de Pi (en bluray) est très très beau film.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Après une enfance passée à Pondichéry en Inde, Pi Patel, 17 ans, embarque avec sa famille pour le Canada où l’attend une nouvelle vie. Mais son destin est bouleversé par le naufrage spectaculaire du cargo en pleine mer. Il se retrouve seul survivant à bord d'un canot de sauvetage. Seul, ou presque... Richard Parker, splendide et féroce tigre du Bengale est aussi du voyage. L’instinct de survie des deux naufragés leur fera vivre une odyssée hors du commun au cours de laquelle Pi devra développer son ingéniosité et faire preuve d’un courage insoupçonné pour survivre à cette aventure incroyable.
Au-delà d'un véritable enchantement visuel, le récit trépidant aux accents merveilleux aurait pu demeurer un simple mais agréable divertissement sans la gigantesque métaphore filée qu'elle recelait en réalité. Le conte plaisant prend dès lors une ampleur philosophique et une profondeur qui apporte une vision originale sur la foi en Dieu. Si cette interprétation cinématographique prend quelques distances vis-à-vis du roman de Yann Martel, elle n'en demeure pas moins imprégnée d'une ambiance caractéristique, d'autant que Ang Lee y insuffle ses qualités uniques de réalisation. Une odyssée poignante. A voir absolument.
0Commentaire| 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 septembre 2014
Bonne qualité d'image et bon son. Comme on peut le voir sur la jaquette du film, tout tourne autour d'une cohabitation forcé entre un tigre et un homme sur une chaloupe avec de belles surprises à la clef. C'est un beau film avec une histoire simple et plaisante à regarder. On est embarqué dans une superbe aventure avec une belle photographie. Cela fait plaisir de savoir qu'il existe encore ce genre de film.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 octobre 2013
Blu ray pleins les yeux image Maginfique film Excellent

Après une enfance passée à Pondichéry en Inde, Pi Patel, 17 ans, embarque avec sa famille pour le Canada où l’attend une nouvelle vie. Mais son destin est bouleversé par le naufrage spectaculaire du cargo en pleine mer. Il se retrouve seul survivant à bord d'un canot de sauvetage. Seul, ou presque... Richard Parker, splendide et féroce tigre du Bengale est aussi du voyage. L’instinct de survie des deux naufragés leur fera vivre une odyssée hors du commun au cours de laquelle Pi devra développer son ingéniosité et faire preuve d’un courage insoupçonné pour survivre à cette aventure incroyable.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 février 2014
D'habitude quand on a aimé un livre il est courant d'être déçu par son film!
Hé bien là ça n'est pas le cas on retrouve à l'écran toute la magie, la peur, la poésie, la passion ressentie lors de la lecture!
Juste un peu long mais c'est bon quand même.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 avril 2013
De bonnes critiques nous ont poussé à aller voir le film, mais un peu à reculons quand même: je n'avais pas été emballé par le livre, que je n'avais pas terminé. Ma conjointe, qui elle, avait adoré le livre (on appelle ça la complémentarité du couple ;) avait peur d'être déçue par l'adaptation.

Nous avons tous les deux été agréablement surpris, le film est une réussite: des images à couper le souffle avec une histoire qui vient nous chercher. J'ai été tellement captivé par ce film, je me suis même pas rendu compte que certains extérieurs avaient été tourné à Montréal.

J'ai vu ce film en 3D, mais je ne pense pas qu'il perde beaucoup en 2D. Perso, je suis de moins en moins persuadé que le 3D est l'avenir du cinéma, sauf peut-être pour le cinéma-gadget.

Un bon signe, le film a été aussi bien accueilli par le public (87%) que par la critique (88%), si on se fie à "rottentomatoes.com".
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 mai 2014
Enorme dans tout les sens du terme que ce soit pour le travail en terme d'image ou du son en vo bien sur mais la vf sans sort plutot bien c'est époustouflant on s'y croirait les détails sont vraiment bien travaillés et que dire de la scène avec la baleine en pleine nuit qui surgit de l'océan avec les méduses ou la scène ou tout est calme avec juste le soleil qui scintille de 1000 feux.En bref Ang Lee nous offres un film d'émotions et de tristesse,de réfléxion un excellent moment a passer.A posséder de toute urgence.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
QUELLE MERVEILLE QUE CE FILM -NAUTIQUE- TOURNE DANS UNE-GRANDE- PISCINE...LES TRUCAGES SONT TELLEMENT BIEN FAITS QUE L ON Y CROIT TOUT LE LONG...LE BLURAY EST PARFAIT LES BONUS EXCEPTIONNELS RENDENT HOMMAGE AU REALISATEUR ET A TOUS LES ACTEURS ET TECHNICIENS-ILS LE MERTENT...-5 ANS DE TRAVAIL ET DE *MURISSEMENT* POUR ARRIVER A UN TEL CHEF D OEUVRE BRAVO§§§§...UNE MENTION SPECIALE POUR LE JEU PLEIN DE NATUREL DE SURAJ SHARMA ET UN CLIN D OEIL UN PEU CHAUVIN A GERRD DEPARDIEU DANS UN BREF SECOND ROLE-POUR UNE FOIS- MAIS PERCUTANT....UN GRAND GRAND FILM PROCHE DE LA PERFECTION 19.5/20.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
L'image offerte par le Blu Ray de L'odyssée de Pi est, globalement, excellente. Evidemment, elle est hautement dépendante de la scène regardée, qui varie de gros plans très détaillés à des plans larges de paysages ultra-trafiqués et ressemblant par moment à du sous-Avatar croisé avec un jeu vidéo. Quoiqu'il en soit, dans tous les cas, l'image possède à 99% du temps une très bonne clarté, ainsi qu'un niveau de détails très soutenu. Ne subsiste que quelques secondes, en fin de film, lors de l'arrivée de Pi sur les côtes mexicaines, où la vidéo semble d'une qualité inférieure, comme si soudainement, Lee avait troqué ses caméras numériques pour du matériel de résolution inférieure.
Cependant, tout n'est pas rose. Comme pointé par nos amis (frappadingues) d'AVS Forum, il s'avère que le Blu Ray 2D de L'odyssée de Pi possède une définition inférieure à son équivalent 3D ([...]). Qui plus est, le disque 2D présente des effets de solarisation plus présents que le disque 3D. Ce n'est pas la 1ere fois que 2 versions d'un même film, 2D et 3D, diffèrent en rendu, c'était déjà le cas avec Prometheus dont le Blu Ray 3D perdait en détails ( [....]
En l'état, et au vu du rendu global, la note ne peut donc monter à 10.

Côté son, la spatialisation est exemplaire, avec une piste très active sur les enceintes arrières. En particulier, les scènes du naufrage du cargo et du passage des poissons volants fera virevolter le son sur l'ensemble des canaux. Cependant, le principal reproche que l'on peut faire est une sous-utilisation du caisson de basses. Le film a pourtant largement de quoi faire, mais hormis une poignée de graves ci et là (les rugissements du tigre, par exemple), c'est Byzance. Même le naufrage du cargo peine à impressionner.

Image : 9.5/10
Son (VO 7.1) : 9/10
Film : 6/10
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)