Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici cliquez_ici. Cloud Drive Photos nav_BTS17CE En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles
24
4,3 sur 5 étoiles
Format: Blu-ray|Modifier
Prix:10,42 €+ Livraison gratuite avec Amazon Prime


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 13 mars 2013
Ce film date d'une époque bénie où le cinéma américain savait faire des films intelligents, profonds, dérangeants, sans effets spéciaux outranciers (... bon, c'est normal : ils n'étaient pas inventés !) et sans violence gratuite. Il savait alors faire réfléchir en distrayant, et de quelle manière !
Comme par hasard c'était dans les années 1970, les "seventies" (bénies aussi en musique) au début...
Je le rapproche des "Serpico", "Les 3 jours du condor", "Les hommes du président, "Un après-midi de chien", "Klute" et également les autres westerns modernistes ("Soldat bleu", "Little big man"...) bref, vous voyez le genre.
Le rythme et le suspense insoutenable, les acteurs - tous extraordinaires -, le propos ( le nazisme récurrent et pas franchement disparu ) et l'action, au premier degré, tout ceci en fait un film de tout premier plan.
Évidemment, en voyant la liste des participants on n'est pas surpris de la qualité du film : on n'y lit que des grands noms. On peut y voir un simple thriller, mais évidemment c'est bien plus que ça.
Les scènes d'anthologie sont nombreuses : la plus célèbre, où j'ai acquis une terreur du dentiste à vie (!), et d'autres comme celle où l'immonde nazi est reconnu dans la rue de New- York, ou l'attaque du frère de Babe à Paris, ou ... ayez la joie de les découvrir tout seul dans votre salon...
Un grand film, un grand propos, un grand spectacle.
Les bonus sont intéressants. L'image du Dvd est tout à fait correcte (me semble-t-il), le son aussi, il est en VO et les sous-titres sont entre autres : Anglais et français.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Certes l'édition a quinze ans d'où l'image passablement rustique quant au rendu numérique, mais quelques suppléments intéressants sont bien présents ET SURTOUT Le film, lui, s'impose toujours imperturbable: élégance et force de la mise en scène (John Schlesinger fidèle à lui même), distribution de grande classe (de nouveau l'excellent Dustin Hoffman tant apprécié déjà dans Midnight Cowboy, puis Lawrence Olivier ou bien encore Roy Scheider), Bref une tenue exemplaire tout du long pour un moment cinématographique privilégié. A redécouvrir tout naturellement!!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ah ! Comme disent les anciens, "on savait faire des films, à cette époque !".
Bien que cette réflexion puisse s'appliquer à n'importe quelle époque, elle nous convient fort bien pour qualifier de chef-d'oeuvre
ce film des années 70.
Voilà l'exemple même du thriller parfaitement réussi.
On n' oubliera jamais le visage calme mais inquiétant du Docteur Szell (Laurence Olivier), chirurgien dentiste de profession, dans
le rôle de l'ancien nazi sadique, lorsqu'il exerce avec une décontraction insoutenable, son talent de tortionnaire sur l'incisive
de son patient Thomas Levy dit "Babe" (Dustin Hoffman).
On n'oubliera jamais ces trois mots prononcés à plusieurs reprises par cet ancien bourreau, sur un ton rassurant, avec une petite
voix complaisante toute chargée de cruauté: "C'est sans danger..."
Une scène majeure du film qui fait partie maintenant de l'anthologie de l'horreur.
En effet, l'horreur est ici incarnée par un seul homme dont on devine le passé abominable. Cette attitude de praticien posé, organisé et
méthodique, faisant preuve d'une violence feutrée, nous glace.
Violence, cette fois brutale, quand Doc (Roy Sheider), le frère de Babe se fait assassiner au couteau par Szell, la nuit, sur les marches d'un centre commercial.
Marathon Man, comme le titre le précise est une course mais pas celle à laquelle on s'attend: c'est une course de la fuite, celle d'un
homme qui veut échapper au danger mais qui est rattrapé par celui-ci et qui n'aura de cesse qu'en éliminant le principal sujet qui en est la cause: le docteur Szell.
Une autre scène qui entraîne notre adhésion: la fuite de Szell lorsqu'il est reconnu par d'anciens déportés dans le quartier juif des
joailliers: on a du mal à supporter qu'il puisse encore s'échapper!
Voilà un film au rythme haletant dont la fin nous rassure lorsque la caméra se fixe sur notre sympathique étudiant, Babe, qui jette
son arme dans l'eau alors que son ennemi vient lui-même de se tuer dans sa chute. Cette dernière scène symbolique nous laisse supposer que le cauchemar est terminé.
11 commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 février 2003
Marathon Man est un film baroque, sauvage et violent. Dirigé de main de maître par John Schelsinger, aidé en cela par un subtil scénario hitchcockien, ce film sera la principale source d'inspiration des thrillers qui suivront dans les années 80 et 90. Laurence Olivier, magistral à son habitude, livre une performance terrifiante, qui n'est pas sans nous rappeler celle, quatorze ans plus tard, de Hopkins incarnant un certain Hannibal Lecter dans le Silence des Agneaux. Mais il ne faut pas pour autant oublier le jeu extraordinaire de Dustin Hoffmann et de Roy Scheider ( les Dents de la Mer ). Servi par une splendide bande son et une très belle photographie, Marathon Man reste le chef-d'oeuvre du genre, une oeuvre profonde et haletante.
Le DVD ne laissera pas les fans en reste. L'image a fait l'objet d'une belle restauration, et les suppléments sont au rendez-vous : un making-of très intéressant, des interviews et une pléiade de bonus. Achetez-le si ce n'est déjà fait, je vous l'assure, c'est sans danger...
22 commentaires| 25 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 novembre 2016
Excellent film qui vieilli bien. Ma note de 2 étoiles n'est due qu'à un très mauvais transfert en Blu-ray sans réelle restauration et ne concerne pas la trame du film. Je n'y ai pas vu d'image bien nette prouvant une certaine restauration, cela ressemble plus à une mise à l'échelle 1080. Une très forte granulation dans les scènes sombres (dans les escaliers de l'appartement de Marthe Keller) des flous, pas sérieux tous ça. Pour le son bien sûr on a toujours droit à la partialité VO DTS HD 5.1 et VF en Mono mais honnêtement la VO n'est pas un modèle du genre malgré l'explosion de la poussette, et la VF tombe dans les choux, donc pas de quoi jalouser la VO. On voit bien ici que les éditeurs américains veulent généraliser le DTS HD à tout va, mais au détriment de la qualité, tous les films en DTS HD ne sont pas logés à la même enseigne surtout pour les films des années 60 à 90. Bref un Blu-ray à restaurer si ce film veut durer dans le temps. A acheter en occasion ou dans les bacs promotionnels des grandes surfaces ça ne vaut pas plus. Très déçu techniquement. Mon visionnage et mon appréciation on été faite dans ma salle dédiée sur un écran de 2,34m de base, sur un téléviseur de 42 pouce ce sera moins flagrant et pour le son il faudra monter le volume. Bonne séance cinéma
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
On a déjà tout dit, non?!
Hoffman vs Olivier, Dustin contre Laurence, le gentil naïf-tendance-niais, face au méchant sadique-tendance-psychopathe...
On s'accroche, on espère, on retient son souffle... c'est du tout bon, vif, original, alerte, moderne, terrifiant et efficace à tous points de vue.
Excellente séance DVD avec 2 des meilleurs acteurs au monde: le mec américain contre le chic britannique!
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 mai 2009
Un film à suspens magnifiquement réalisé et interprété avec une authenticité rare que l'on ne se lasse pas de revoir. Dustin Hoffman est bouleversant, Laurence Olivier d'une cruauté élégante parfaite pour le rôle et Marthe Keller surprenante dans un rôle bien loin de la mièvre série des demoiselles d'Avignon. La fin aussi exceptionnelle que le reste du film est absolument jubilatoire.
Si vous ne connaissez pas encore, c'est vraiment une lacune à combler au plus vite.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 novembre 2014
Un banal accident de la route fera sortir un criminel nazi en fuite de sa tanière pour se retrouver face à son destin. Thriller brillant (comme un diamant) et haletant.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 février 2005
Ce film n'a pas pris une ride et la plupart des thrillers de ces 30 dernières années sont risibles à côté de cela. Dustin Hoffman et Laurence Olivier sont extraordinaires. Un des meilleurs films du genre avec Le Silence des Agneaux. De plus, la réédition DVD est de très bonne qualité. Vivement recommandé!
11 commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 août 2004
Marathon Man est certainement l'un des plus oppressant thriller que le 7ème art ai connu.

Une mise en scène imparable, une distribution incroyable (l'un des meilleur rôle de Dustin Hoffman), un Roy Scheider éblouissant et un Lawrence Olivier plus effrayant que jamais. De plus, le scénario est sans faille, la photographie, la bande son...

Des scènes cultes et inoubliables ("is it safe?", bref du grand, du très grand art, un film qui marque et qui traverse avec succès l'épreuve du temps.

A redécouvrir ou à découvrir absolument!!!
0Commentaire| 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

12,59 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)