Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici RentreeScolaire Cloud Drive Photos cliquez_ici. nav_BTS17CE Cliquez ici En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo



Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 5 janvier 2017
Malgré sa longueur, je ne regrette absolument pas d’avoir lu le livre de Philippa Gregory même si, au final, je ne sais pas si je dois le conseiller à celles qui ont adoré le film ou à celles qui, au contraire, n’ont pas trop aimé l’adaptation.

Pour tout vous dire, en cours de lecture j’ai regardé le film (que je n’avais pas vu depuis un moment) et j’ai vite compris que les deux n’avaient finalement rien à voir. Il faut savoir que le livre couvre une période allant de 1521 à 1536. Marie est la maîtresse du roi pendant4 ans et demi et lui donne deux enfants. Anne prend le relai mais les négociations trainent pendant près de 6 ans avant qu’elle monte sur le trône.

J’avais trouvé que dans le film, tout allait trop vite pour être vraiment crédible. Et il y a en effet de nombreux raccourcis. Même si j’aime bien le film, je trouvais aussi ses personnages un brin caricaturaux… Nos deux sœurs ont en réalité des personnalités beaucoup plus nuancées. Marie est loin d’être l’oie blanche que Scarlett Johansson incarne et était elle aussi une courtisane pure et dure. Quant à la descente aux enfers d’Anne, elle est encore plus progressive, plus cruelle.

J’ai beaucoup aimé cette plongée au cœur de la cour d’Henri VIII mais il faut aussi avouer que je suis particulièrement fascinée par ce roi et par sa « folie » qui le poussa à multiplier les mariages et a faire décapiter plusieurs de ses femmes.

L’histoire nous est racontée de l’intérieur, par Marie. Elle nous permet d’observer tout ce petit monde du plus près : en fréquentant le roi à l’âge de 14 ans, premièrement, puis en suivant l’ascension de son ainée et les luttes de pouvoir et d’influence qui se jouent chaque jour derrière les sourires figés des courtisans.

Grâce au témoignage de Marie, personnage ambivalent, tiraillée entre son envie de vivre une vie simple et la loyauté qu’elle éprouve pour sa famille, c’est un monde cruel et cynique qui nous est donné à voir. Un monde où les filles sont vendues comme des vaches ou des juments, au plus offrant… Obtenir des titres et de l’argent semble le but de toute existence.

La rivalité entre les deux sœurs est constante et terrible. Beaucoup plus accentuée et cruelle que dans le film, même si Anne restera toujours la pire des deux. J’ai beaucoup aimé toutes les scènes qui réunissent les deux sœurs, quelle que soit l’époque mais également le trio qu’elles forment avec leur frère, Georges.

Le roi fait partie intégrante de l’histoire, bien entendu, mais reste un personnage secondaire… un homme qu’on courtise, qu’on craint et dont les sautes d’humeur sont toujours imprévisibles. De charmant et séduisant en 1521, il devient despotique, infirme et obèse.

La plume de Philippa Gregory m’a plu. Je l’ai trouvée aussi réaliste que précise tout restant toujours très agréable à lire. Elle réussit, en l’espace de 660 pages, à recréer la cour d’Henri VIII de toutes pièces, ne négligeant aucun détail. Notons cependant que l’auteur s’est parfois arrangée avec la réalité historique. Enfin, c’est ce que certains disent et je les crois. N’étant pas férue d’Histoire ni très connaisseuse, je ne saurais vous dire quels points peuvent hérisser les poils des historiens. Disons qu’elle a choisi de suivre certaines thèses que d’autres ne valident pas. Point. Si c’est important de le noter, cela n’enlève rien au plaisir de lire ce ROMAN historique et non LIVRE D’HISTOIRE ! 🙂
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Certes l'auteure prend des libertés avec la vérité historique, mais il n'empêche que ce livre est passionnant.
Elle ne prétend pas non plus rédiger une biographie, et assume la fiction de ses ouvrages.
Elle explique ses choix à la fin.
Ce livre est écrit du point de vue de Mary.
Les enfants Boleyn sont avant tout des pions sur l'échiquier des Howard, principalement de l'oncle, qui n'aura aucun état d'âme durant le procès de sa nièce.
Les filles ont été programmées, conditionnées pour servir à l'avancement social de la famille.
L'ambition est leur maître mot, et qualifie particulièrement Anne.
Les deux sœurs sont rivales et se haïssent cordialement.
Henry VIII ne sort pas grandi dans ce livre, mais moins que dans le précédent : la malédiction du roi.
Le principal bémol de ce livre : les césures de mot, qui n'empêchent pas la compréhension du texte, mais sont désagréables.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 décembre 2015
A la base, c'est le fait d'avoir vu le film adapté qui m'a donné envie de lire le roman. Il faut le dire, il y a énormément de différence entre les deux. Le film "compacte" le roman et, finalement, Marie, personnage central du livre est broyée par Anne dans le film.
Et ce livre alors ? Et bien, le début est assez lourd et ponctués de plusieurs erreurs historiques (on sait que Marie était l'aînée, suivie de peu d'Anne et enfin George, là, c'est tout l'inverse, George est l'aîné, Anne la cadette et Marie la benjamine).
Marie est affublée d'une personnalité très effacée, très "ignorante" des choses, alors qu'elle a été semble-t-il la maîtresse du Roi de France François 1er qui l'a par la suite largement détestée car capricieuse. Ce tempérament de capricieuse se retrouve chez Anne, mais là, il est plus réaliste, la Reine était connue pour faire de véritables scènes en public à Henri VIII.
A partir de l'ascension d'Anne, nous en apprenons plus sur la vraie vie de Marie, même si, celle-ci reste toujours la "prisonnière" de sa soeur. La fin connue d'avance est assez vite "bâclée" à mon goût quand on voit le temps passé sur des peccadilles dans les débuts de l'ouvrage et diffère totalement de la fin du film.
Bref, le livre doit se lire comme un énième récit sur le cas des Boleyn mais en aucun cas comme un complément au visionnage du film. Il n'est pas mauvais en soit, mais parfois lourd et long à lire.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 mars 2014
Dans ce livre, c'est Mary Boleyn qui s'exprime. Sa vie est racontée, plus ou moins fidèlement par rapport à la réalité historique, mais ce qui est le plus intéressant dans cet ouvrage, derrière cette apparente narration autobiographique, c'est ce que ce récit nous dévoile du fonctionnement d'une famille à la cour du roi d'Angleterre, une famille prête à tout pour "avancer", s'élever, utilisant ses membres comme des pions dont la vie n'a aucun intérêt propre si ce n'est réussir à servir au clan.
Mary Boleyn oscille tout le long du roman entre ses devoirs envers sa famille et son désir de la fuir pour penser d'abord à son bonheur. Et à travers son histoire ainsi racontée, tous les évènements entourant les deux premiers mariages d'Henri VIII sont exposés.
Très intéressant.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 décembre 2012
A la lecture du roman , autant l'histoire de Mary Boleyn me touche autant je suis surprise du caractère d'Ann Boleyn que nous présente la narratrice. RIEN mais absolument RIEN ne nous fais aimer le personnage. C'est trop manichéen , la " gentille" ( Mary) et la " méchante" ( Ann) mais à ce point ! Ann , tout au long du récit , est cruelle , méchante , arrogante, odieuse et son sort nous paraît merité tant elle est insupportable ! Je préfère le film où le jeu tout en nuance de Nathalie Portman nous fais comprendre comment le roi a pu s'eprendre d'elle au point de remettre l'Histoire en jeu.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 juillet 2013
Une vraie histoire, d'amour et de haine ; on revisite des pans d'histoire à travers des personnages qui nous ressemblent finalement, même éloignés de nous dans le temps. Des personnes qui vibrent et sont animés de passions et d'ambitions, on ressent avec eux, c'est vivant et captivant, même si l'on est pas forcément féru de romans d'histoire.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 mars 2017
Mon coup de coeur de se début d année aucun rapport avec le film un vrai plaisir de lecture auteur que je vais suivre
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 juin 2011
J'ai adoré! On a vraiment l'impression d'être à la cour d'Henri VIII. Et d'avoir la vision de Marie la soeur d'Anne permet de nous rendre compte de la relation très exclusive et à la fois très très compliquée qu'il y a eu entre les deux soeurs. Sans perler de Georges qui fait le "tampon" entre les deux! Cette histoire me passionne vraiment et je pense acheter d'autres livres historiques afin de compléter ma connaisance de l'histoire de la dynastie des Tudors.
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 avril 2008
Le livre porte sur une époque révolue et pourtant son sujet est bien actuel: une ambition trop forte peut vous mener à la perte!!!
Nous connaissons tous Henri 8 d'Angleterre et sa relation avec les femmes, mais qu'elle idée géniale que de lire la version de ces dames, ou plutôt de 3 de celles-ci: Catherine d'Aragon et les Soeurs Boleyn. Leur terrible destin y est raconté de forme romancée, mais cependant au plus proche de la vérité, ce qui permet d'être à aucun moment ennuyant, au contraire. Le livre est fascinant car il relate une histoire incroyable mais vraie, faisant partie de l'Histoire avec un grand H.
J'avais lu la version anglaise, ai vu aussi le film, et j'avoue que cette version française est excellente: complète, bien écrite, reprenant bien le style de Philippa Gregory, je la recommande particulièrement.
0Commentaire| 21 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 septembre 2009
A recommander à tous les amoureux d'Histoire et d'histoires romanesques, de mystères et de personnages vrais. Un délice, à lire absolument !

L'Histoire en elle même est prenante ! La cours somptueuse du roi HENRY VIII, l'évolution de ce roi vers la folie, ses 6 femmes et son obsession à donner un héritier mâle au trône de l'Angleterre suscitent un regain d'intérêt mérité.
Anne Boleyn, sa 2ème épouse est tout un symbole et représente un tournant marquant dans l'histoire de l'Angleterre puisqu'elle fut le détonateur qui poussa Henry VIII à se séparer de l'Eglise catholique. En quelque sorte, elle donna à Henry les raisons pour assumer tous les pouvoirs et la force d'imposer ses moindres désirs sans limite (ce qui se retournera contre elle par la suite). L'ascension d'Anne Boleyn au plus haut sommet et sa descente aux enfers toute aussi fulgurante est simplement PASSIONNANTE.

Même pour ceux que connaissent déjà l'histoire, le livre de P. Gregory se dévore d'un trait tant il est bien écrit, avec des personnages presque vivants, obsédés par le pouvoir. L'auteur dépeint d'une façon merveilleuse les us et coutumes de l'époque, et l'on sent la recherche minutieuse qui a été faite à ce sujet. On se croirait presque au bal ou à la chasse avec Henry VIII...
0Commentaire| 22 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

12,99 €
12,99 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)