Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici TopNYP Cloud Drive Photos En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

3,8 sur 5 étoiles
87
3,8 sur 5 étoiles
Format: DVD|Modifier
Prix:8,50 €+ Livraison gratuite avec Amazon Prime


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 21 juillet 2017
Happiness Therapy est une comédie sentimentale douce/amer et c'est un film 100% David O. Russell, LE David O. Russell que j'aime tant. Tous les personnages même les plus secondaires sont parfaitement bien écrits et joués, des personnages construits tout en finesse avec leurs forces et leurs faiblesses. Et on a droit un casting 5 étoiles, Chris Tucker, Robert De Niro, Jacki Weaver, Julia Stiles et surtout le duo Bradley Cooper et Jennifer Lawrence qui porte littéralement le film sur leurs épaules. La complicité et l'alchimie entre les 2 acteurs est évidente. Jennifer Lawrence que je ne connaissais que trop peu (non, je n'ai pas vu Hunger Games) est à tomber, belle, brillante, drôle ... on ne peut que tomber amoureux d'elle. Maintenant je comprends mieux l'engouement autour de cette actrice.
Je ne peux que recommander chaudement Happiness Therapy, un film tendre, drôle, qui suggère la réflexion ... un film irrésistible qui fait du bien au moral!
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
A sa sortie d'HP, Pat, la trentaine bien tassée, est obligé de retourner vivre chez ses parents ; il a tout perdu : son job, sa femme, sa maison. Mais Pat veut reconquérir le coeur de son épouse...
C'est alors qu'il rencontre Tiffany, une jeune veuve psychotique bien décidée à en finir avec ses troubles mentaux. Pat et Tiffany signent un pacte histoire de reprendre leurs vies respectives en main.

Un bipolaire qui tombe amoureux d'une psychotique, ce n'est pas le schéma classique de la comédie romantique. Pourtant, ce feel good movie a tous les ingrédients de la vraie comédie romantique... avec quelques antidépresseurs en sus.
Happiness Therapy a l'avantage de bien cerner les caractéristiques des maladies mentales tout en ne plombant pas le film. Bradley Cooper et Jennifer Lawrence jouent excessivement bien. Notons le rôle du père de Pat, interprété par Robert de Niro : une espèce de superstitieux pathologique aux tendances violentes... Impressionnant !
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 février 2014
Avec 1 français sur 5 qui a déjà consommé des antidépresseurs/somnifères et 1/2 millions de bipolaires et en France, ce film présente des personnages que nous croisons tous les jours, peut-être sans le savoir, et qui nous ressemblent forcément sur certains aspects. Chaque personnage de ce film a un grain, tout en étant si normal. On en vient à se demander si ceux sur qui on a collé l'étiquette "fou" sont bien ceux à soigner. Loin des stéréotypes éculés, "Happiness Therapy" pourrait presque être un documentaire, tant certaines scènes sont réalistes. Heureusement, pas de pathos dans ce feel good movie, au contraire, on rit et on en sort la joie au coeur !!
Même si le scénario est très bon, la même histoire avec moins de moyens et d'autres acteurs aurait été un désastre.
Que vous pensiez être sain d'esprit ou conscient que comme chacun de nous il y a des fêlures à réparer, vous allez aimer ce film.
Si vous êtes psychiatre, vous devez voir ce film, car 80% de vos patients ont des effets secondaires avec les médicaments que vous prescrivez, et les solutions ne sont peut-être pas celles que vous prônez !
Si vous êtes bipolaire ou dépressif, vous allez être content qu'un beau film parle enfin de vous, et il se termine bien en plus !!!
Si mon commentaire vous a été utile, merci de cliquer sur "OUI" ci-dessous
Je vous souhaite le meilleur :)
0Commentaire| 46 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Happiness therapy (au titre français passablement niais) raconte l’histoire d’un type qui sort d’un hôpital psychiatrique, retourne vivre chez ses parents en attendant de parvenir à reconquérir le cœur de sa femme qui l’a quitté pour un autre. Ce bras-cassé va rencontrer sur son chemin une autre femme tout aussi paumée que lui mais qui va changer beaucoup de choses dans sa vie.

Soyons clairs : ce film commence comme une comédie un peu décalée, mais il est en réalité une romance. Dans son genre, ce film est beaucoup moins décérébré que ce qu’Hollywood nous sert d’habitude : grâce soit rendue au cinéma indépendant US. Avec un petit peu plus de cynisme ou d’humour décalé, ou des personnages un peu plus exagérés, on aurait même pu avoir droit à quelque chose approchant Quand Harry rencontre Sally. Mais Bradley Cooper n’est pas Billy Crystal, loin s’en faut. Il souhaite clairement qu’on ne le réduise pas à son personnage de séducteur trentenaire de Very Bad Trip s’il l’on en juge ses derniers choix de carrière (films d’action – Limitless, L’agence tous risques – , drame – The words –, et ici romance), mais son jeu manque ici d’intensité et de nuances. On sent bien ses prétentions d’acteur, son interprétation n’est pas inintéressante mais il devra encore faire ses preuves. Les seconds rôles sont tous très bien campés par d’excellents acteurs. De Niro est très agréable à retrouver dans un registre plus fin que ses récents égarements comiques (les séries Mafia Blues ou Mon beau-père et xxx, de triste mémoire) ; Jacki Weaver est super en mère couveuse, et offre une facette de son talent bien différente de la terrifiante matriarche mafieuse d’Animal Kingdom ; Chris Tucker nous livre une réjouissante prestation comique qui rappelle un peu son hilarant rôle du Cinquième Elément. Mais la palme de la distribution revient sans conteste à Jennifer Lawrence, oscarisée pour ce rôle il y a quelques semaines. La jeune fille étonnante de Terre brûlée et Winter's Bone est devenue une vraie femme, une impressionnante actrice au naturel incroyable et au charme fou. Elle prouve ici que, lorsqu’on lui donne un rôle véritablement complexe, elle devient éblouissante ; cela nous fait regretter que Hunger games ne lui donne pas mieux l’occasion d’exprimer son talent.

Pour en revenir au film, il est amusant, comique, pas trop convenu, et se termine avec le happy ending de rigueur (un beau baiser en pleine rue nocturne). Sans être un classique instantané, il vaut bien mieux que 99% de la production romantique actuelle, que ce soit pour ses personnages comme pour les acteurs qui les incarnent. Il vaut d’être vu une fois, en streaming, par exemple, mais ne mérite pas nécessairement un achat, à moins d’être fan de Bradely Cooper.
11 commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Quand Pat Solitano (Bradley Cooper) sort de 8 mois d'H.P., après une grosse déprime consécutive à sa rupture avec sa femme, il affiche, malgré la persistance de troubles bipolaires, un optimise à toute épreuve. Il s'installe chez ses parents avec la certitude qu'il va reconquérir son épouse, cela bien qu'il soit sous le coup d'une mesure légale d'éloignement. Son père, Pat Senior (Robert de Niro, au sommet de son art), un parieur superstitieux obnubilé par les Eagles de Philadelphie, sa mère (Jackie Weawer) ou ses amis ne partagent pourtant pas cet optimisme... Pat inquiète ses proches, oublie ses crises dans des séances de jogging et ne peut se passer de médicaments. Il rencontre alors la jeune et belle Tiffany (Jennifer Lawrence), la belle saeur de son meilleur ami, aussi dépressive que lui après la mort accidentelle de son mari. Si Pat ne pense qu'à son ex, Tiffany ne songe qu'à reconstruire en participant à un concours de danse... Pat et Tiffany, bon gré malgré (car chacun juge l'autre plus atteint que lui), décident de s'aider mutuellement à s'en sortir.

Sur ces bases, le film développe une très jolie histoire qui conjugue le romantisme et le petit grain de folie qui sont présents en chacun de nous. Tous les personnages du film, même ceux qui ne prennent pas d'antidépresseurs ou d'anxiolytiques, semblent en effet souffrir d'une part d'anormalité, tous sont obsédés par leurs priorités personnelles et par le poids d'une existence difficile à assumer. Tous semblent avoir un regard d'une parfaite lucidité sur leur environnement, sauf en ce qui les concerne directement. Pat, par exemple, n'envisage pas un instant que son ex-femme puisse ne plus vouloir de lui. Mais dans cette famille de doux dingues, tous s'aiment profondément, c'est à dire qu'ils acceptent à un moment de faire un pas vers l'autre en oubliant le qu'en dira-t-on d'un voisinage inquiet par leurs débordements.

L'humour omniprésent dans le film, les dialogues subtils, les performances d'acteurs de Bradley Cooper, Jennifer Lawrence et de Robert de Niro (signalons aussi le génial Chris Tucker dans un second rôle désopilant) viennent souligner les souffrances de chacun d'une manière très positive. La vérité blesse, fait mal, mais elle aide à avancer. Le mensonge protège, permet de gagner du temps, d'atteindre certains objectifs, mais empêche la guérison. L'amour, lui, sauve et le film tend à la démontrer de manière très joyeuse : si Pat ne pouvait plus écouter la chanson qui lui rappelait son épouse sans péter les plombs, il parvient, au fil des péripéties du film, à renouer avec la mélodie du bonheur.

Le DVD ne contient que des bonus faméliques, ce qui est très dommage au regard de la qualité du film.
22 commentaires| 32 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 février 2014
J'ai pris le film pour ce qu'il est, à savoir une comédie romantique, et c'est probablement un des plus grands film du genre de ces dernières années. Haut la main.
Tous les acteurs sont exceptionnels dans ce film, le scénario est remarquable, et il y a quelques scènes fabuleusement drôles, des passages émouvants. C'est aussi une belle réflexion sur la perception de la folie.
David O'Russel s'impose avec ce film comme l'un des auteurs-réalisateurs les plus intéressants de la décennie. J'avais déjà beaucoup aimé son film précédent, Fighter.
Alors certes, la fin est convenue. Mais elle est aussi indispensable.
A voir ne serait-ce que pour la performance des acteurs, et en particulier celle de Jennifer Lawrence, stupéfiante de naturel, de charme et de justesse. Et en plus elle est drôle...
C'est typiquement le genre de film que je prendrai beaucoup de plaisir à revoir.
33 commentaires| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 juillet 2013
Un petit miracle de film auquel on s'attache surtout grâce à ses deux acteurs principaux, tous deux parfaits dans leur rôle d'accidenté de la vie sortant peu à peu d'une mauvaise passe. Ca faisait longtemps qu'on n'avait pas vu à l'écran une dynamique aussi efficace que celle entre Jennifer Lawrence (visage poupon, regard fixe, voix cassée hyper sensuelle) et Bradley Cooper (énergie communicative, regard bleu acier irrésistible).

Bâtir une comédie romantique crédible autour de graves troubles de la personnalité était assez gonflé, et le film y parvient très bien. C'est à la fois bien vu et drôle (très drôle). C'est hollywoodien sans être gnagnan. Le dénouement est archi-prévisible, et pourtant impossible de ne pas être ému aux larmes à la fin.

Une réussite.
11 commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Prenez deux accidentés de la vie en dépression, ajoutez dialogues et situations comiques + une love story ; vous obtenez un excellent feel good movie.
Si en plus, malgré leurs personnages sérieusement barrés, les deux acteurs principaux dégagent un charme indiscutable, on est comblé ! Bradley COOPER délivre une belle intensité dans son jeu tandis que Jennifer LAWRENCE mérite son Oscar. Les second rôles, importants dans le scénario, sont au diapason, en particulier Robert DE NIRO et Chris TUCKER.

C'est vraiment avec les films indépendants (à voir en VO) que les américains produisent ce genre de perle où l'authenticité du scénario, du jeu des acteurs et de la réalisation provoquent de superbes émotions.

`Happiness Therapy' : un plaisir crescendo qu'on est pas prêt d'oublier.
0Commentaire| 13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 juillet 2013
Rares sont les films qui évoquent des sujets encore "sensibles" comme la dépression,la bipolarité et la possibilité d'une renaissance avec autant de délicatesse et de sensibilité. "Happiness Therapy" fait partie des ses films qu'on ne peut oublier. Adapté du roman autobiographique "Silver Linings Playbook" de Matthew Quick, on s'attache très vite à ces personnages aux fêlures diverses. Sorti de l'hôpital psychiatrique, Pat tente de reprendre sa vie en main, mais conserve sa névrose de reconquérir sa femme. Sa rencontre avec Tiffany, la veuve nympho va bouleverser le cours de ses pensées et de sa vie. L'interprétation des acteurs est formidable, on ne tombe pas dans la cliché des "fous" qui sortent de l'asile, ce dont j'avais peur. Bradley Cooper est remarquable dans son rôle de bipolaire attachant, qui petit à petit remonte la pente grâce à Tiffany. Jennifer Lawrence est la révélation de ce film, même si je trouve son jeu un peu trop "froid", mais c'est sans doute le côté "cash" de son personnage qui nous percute et percute Pat surtout. Et que dire de Robert De Niro, ce père déploré, qui tente par tous les moyens les plus "fous" de venir en aide à son fils. La scène où il pleure m'a carrément fait craquer!
Ce film est simplement une histoire humaine. Malgré toutes nos failles, blessures qui se cautérisent avec le temps et l'amour "Happiness Therapy" nous offre une leçon de vie, d'espoir et d'amour.
Prescription: à voir et à revoir surtout quand on croit que tout est perdu...
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 août 2014
Ce film est clairement à sa sortie une manière pour Bradley Cooper de sortir de l'image de Very Bad Trip et en effet ca fonctionne.

Au lieu d'aller chercher un mélo, il choisit cette comédie romantique intelligente avec un rôle qui ne lui va pas vraiment, mais qu'il arrive à incarner (il n'arrive pas au niveau d'incohérence mentale du livre original, mais on lui pardonne).

C'est aussi l'une des premières fois que Jennifer Lawrence est tête d'affiche.

Film sans prétention, mais très bien fait.

(ps : on regrettera le titre français dont la traduction est fausse et n'apporte vraiment rien au titre original)
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

8,27 €
5,99 €
9,99 €
10,00 €
9,99 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)