Cliquez ici Cliquez ici NEWNEEEW Cloud Drive Photos En savoir plus cliquez_ici nav_Renewed cliquez_ici En savoir plus En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici



1000 PREMIERS REDACTEURS D'AVISle 2 janvier 2017
Avertissement : si vous lisez suffisamment bien l’anglais, évitez la version française qui est pitoyablement traduite (en commençant par le titre, ancillaire est un faux ami).

Un peu perdu au début dans ma lecture : deux trames narratives qui alternent et un narrateur qui a manifestement un problème de personnalité. Petit à petit les éléments s’ordonnent, les relations se clarifient, l’univers devient cohérent et nous suivons Breq (ex One esk) dont la psychologie est vraiment intéressante dans une quête dont le but ultime se clarifie dans les derniers chapitres.
Le lecteur découvre un univers et des thèmes assez classiques : l’empire galactique conquérant, dirigé par un quasi dictateur, les différentes cultures qui ont divergé en s’adaptant à leur planète, les intelligences artificielles humanoïdes, la vengeance. Les emprunts à d’autres romans de science-fiction ou à l’histoire et aux civilisations réelles sont multiples et intégrées de façon plutôt réussie. Je ne pense pas pour autant me précipiter pour lire la suite...
|0Commentaire|Signaler un abus
le 13 novembre 2017
Je ne veux pas en dire trop de peur de dévoiler l'intrigue et le monde, mais c'est super. Un space opera vu du petit bout de la lorgnette (on suit un personnage et pratiquement tout est de son point de vue). Un monde original, bien construit, avec des personnages très attachants. Excellente lecture, de même que les deux suites.
|0Commentaire|Signaler un abus
le 18 juillet 2017
Bonjour,
J'ai été attiré comme un papillon vers la lumière par toutes les récompenses reçues par ce roman. Et bien, j'aurais du lire les avis des lecteurs avant: je ne suis pas le seul du tout à ne pas comprendre pourquoi cette histoire a reçue autant de prix. J'ai eu bien du mal à finir: peu de souffle, rien de très original, je ne me suis jamais attaché aux personnages (allez, un peu à la fin mais sans plus). Bref, je ne lirais pas la suite, je suis déçu.
|0Commentaire|Signaler un abus
le 7 juin 2017
Prepare to be unsettled and surprised by this gem of a book.
The narration takes a few pages to get used to, but once this hurdle is passed, you will enjoy an original story, written from an original point of view(s). You will be transported in a futuristic world that mostly serves as surprising background to the psychologcal turmoil that the characters are immersed in.
A must-read!
|0Commentaire|Signaler un abus
le 29 avril 2018
Great book for Sci Fi lovers. With ships, IA entities and other ancillaries. A possible lack of descriptions how all those " she " looks like : Ann lets her readers imagine a world she only suggests. Definitely a feminine writing and that is refreshing. A world worth to discover.
|0Commentaire|Signaler un abus
le 29 décembre 2015
- Un point de vue / narrateur innovant.
- De l'action, avec des pistolets et des véhicules, des chutes vertigineuses !
- un monde (de l'espace) détaillé, culturellement riche
- des sentiments
- une mission mystérieuse de longue haleine
- un peu de réflexion sur les privilèges de classes
- pas trop de vocabulaire "extra-terrestre" pénible à retenir
- des rebondissements

:)
|0Commentaire|Signaler un abus
le 3 mai 2015
I'm not a sci-do buff so I found the story very original, which is unusual. This is a genuinely excellent, out of this world book.
|0Commentaire|Signaler un abus
le 27 décembre 2014
Contrairement aux critiques précédentes, il n'est pas tout à fait aisé de rentrer dans ce livre s'il est lu dans sa version originale, du fait du traitement qu'a volontairement choisi d'en faire le narrateur.

L'intrigue en elle-même peut paraître assez classique : une intelligence artificielle millénaire, ancien vaisseau "pacificateur" transporteur de troupes, se retrouve piégée dans le corps d'une de ses "excroissance", un serviteur (ancillary) aux capacités limitées. Cette intelligence n'a qu'un seul but, assouvir sa soif de vengeance et tuer l'être à l'origine de son malheur.

L'univers que tisse Ann Leckie ressemble par quelques codes à celui de Ian Banks : univers de conquêtes expansionnistes, intelligences artificielles, luttes de pouvoir et manipulations politiques.

La narration, elle, est originale. Une intelligence artificielle narre son aventure, et passe de la connaissance quasi infinie à l'univers fini et perfectible d'un corps amélioré. Et le plus gros problème d'une IA n'est pas l'art de s'en sortir avec un corps humain, il est celui de réussir à appréhender le monde lorsqu'auparavant on était omniscient et quasi omnipotent.
De fait, le traitement du genre devient un vrai problème dans la narration, car tout y est vu du point de vue féminin (il est vrai qu'en anglais tout navire qui se respecte est féminin) et il est assez difficile pour le non natif que je suis d'essayer de trouver un homme dans tout cet univers guerrier. Comme quoi la guerre n'est pas l'apanage des XY.

Sur le fond, les questions posées et leur traitement sont intéressants. Deux tendances se dégagent, celle liée à la connaissance, l'autre liée au pouvoir : la définition de l'Homme, la connaissance du monde, la connaissance de soi, les limites du langage, les limites du genre, la définition du genre, la conscience de soi et en conséquence, la liberté, la tyrannie, l'esclavagisme, le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes et surtout leur droit à être exterminés lorsqu'ils refusent leur nouveau maître.

A se demander si, au fil des tomes, l'intelligence artificielle ne deviendra pas plus humaine que toutes les volontés auxquelles elle se trouvera confrontée.

A lire donc.
2 personnes ont trouvé cela utile
|0Commentaire|Signaler un abus
le 25 juillet 2014
L'intrigue se déroule dans un univers en grande partie peuplée d'humains, la Terre oubliée, et un empire Radchai (humain, lui aussi) expansioniste et violent qui se sert du corp d'humains morts, les "ancilliaires" comme de soldats. L'une des principales questions de livre tourne autour de la divisibilité d'une personne, IA ou humaine : si l'on peut créer des copies de soit même, que se passerait-il si l'on en était séparé ?
4 personnes ont trouvé cela utile
|0Commentaire|Signaler un abus
le 19 décembre 2014
Un roman de SF qui tient la route, avec une intrigue assez mystérieuse au début qui se développe et donne un final grandiose.

J'ai hésité entre 4 et 5 étoiles: ça fait un peu space opéra, mais c'est très bien fait et cohérent.
|0Commentaire|Signaler un abus