undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,7 sur 5 étoiles
10
4,7 sur 5 étoiles
Format: Téléchargement MP3|Modifier
Prix:9,99 €
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 18 mars 2014
Excellent retour des cycos après une si longue attente. Quand on est ouvert d'esprit sur les musiques saturées et qu'on aime toutes les époques de suicidal, ce disque est une tuerie ! Un album qui mixe tout ce qui est bon chez Muir et sa bande : du hardcore, du punk, du métal, et de la funk, le tout servi avec un son clair, chaud et vivant. De la puissance, de l'énergie, et un GROOOOOOOOOOVVVVVVVEEEE de folie, le tout servi comme d'habitude par des musiciens virtuoses (eric moore et sa batterie !) !!!
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 février 2014
Come back réussie, exit le coté funk metal qui avait partagé les fans de punk a l'époque et conquis des fans metal. Place au punk rock brut du début, s/t, join the army. Cet album fait donc l'effet inverse et partage les fans de heavy metal pour reconquérir les punk rocker. Sincérité, énergie, engagement musical sont bien présent. Pour ma part étant un fan des premiers albums, c'est une bonne surprise.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 juin 2013
l'énergie est toujours là après une longue absence, ça fait plaisir. j'éspère les revoir simplement en live car l'énergie est encore plus forte
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
pour planter le décor, je dirai que mes albums favoris de suicidal sont les disques parus entre 1988 et 1993, soit how will I laugh tomorrow..., le maxi feel like shit/deja vu, lights camera revolution, the art of rebellion, et enfin still cyco after all these years (le réenregistrement du premier album avec le son de lights camera revolution.
ce que j'apprécie chez suicidal, c'est sa musique et le son de ses albums, un son metal. quand suicidal tendencies et infectious groove ont commencé à déteindre l'un sur l'autre, j'ai décroché, même si j'ai suivi un peu ce que faisait le(s) groupe(s) au travers de prime cuts, freedumb et save my soul.
alors, que penser de ce 13? eh bien pour ma part, j'y retrouve un peu de ce qui caractérise les dernières productions, à savoir des riffs et rythmiques funky et sautillants, mais aussi des relents punk rock qui me rappellent join the army.
la mise en son est un peu plus "méchante" que sur les derniers albums, mais je reste sur ma faim car si le son est bon, il manque de patate! pas assez metal à mon goût!
la faute peut-être au batteur qui, s'il est bon, n'utilise pas la double pédale! dommage pour un groupe comme suicidal tendencies! la faute aussi à un son de guitare qui manque de mordant et de distortion.
bref, un album que je préfère à ceux sortis depuis suicidal for life mais qui ne tient pas la distance par rapport à mes classiques préférés.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
13 titres pour le 13ème album de Suicidal Tendencies, sorti en 2013 soit 13 ans après le précédent album, cela justifiait bien le nom. 30 ans après le premier album au titre éponyme de la bande à Cyco Miko (Mike Muir), comment se présente Suicidal Tendencies, mythique groupe à géométrie variable qui fut autant adulé que décrié au cours de leur carrière ?

Après le punk hardcore des deux premiers albums, puis le virage thrash (sous l'influence du guitarsite Rocky George) sur How Will I Laugh Tomorrow When I Can't Even Smile Today (1988) et Controlled by Hatred/Feel Like Shit...Déjà Vu (1989), puis le metal funk (sous l'influence du bassiste Rober Trujillo) de Lights...Camera...Revolution! (1990) et The Art of Rebellion (1992), avec en parallèle l'expérience fusion funk/metal d'Infectious Groove, et quelques années d'errance plus tard, on pouvait se demander dans quelle direction le groupe allait se réinventer.

13 est incontestablement un album de Suicidal Tendencies de la première à la dernière mesure qui invoque toutes les expériences passées de groupe, dans lequel on entend l'auto-fertilisation d'Infectious Groove, pour un résultat un poil plus funk, un poil moins thrash, mais toujours aussi efficace dans ce crossover qu'ils auront créé et popularisé. Si le mix est moins original qu'à l'époque, les musiciens de ST montrent qu'ils sont toujours capables de tout jouer et bien souvent mieux que le autres. C'est ce qui a toujours défini ST : que cela déplaise aux puristes d'un genre ou d'un autre, ces musiciens sont des monstres. L'album bénéficie en outre d'une très belle production qui livre du gros son. Au sein des sorties Thrash des années 2010, Suicidal Tendencies propose sur cet album une musique toujours aussi plaisante à écouter, du métal qui fait danser et qui distribue la bonne humeur loin des poses caricaturales de leurs confrères du metal sombre et déprimé. Suicidal tendencies, c'est lumineux.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 décembre 2013
et les revoilà, ils n'ont pas pris une ride et pour les avoir vu en concert récemment, ca déménage! cet album même si les anciens n'y sont plus, excepté l’indétrônable chanteur, est bon, le son est propre et c'est du ST!!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 novembre 2013
album excellent car fait rarissime,un batteur "gospel drummer" ,eric moore met une raclée à tous nos chers metal drummers habituels! eric apporte une dynamique jamais entnedu dans ce style musical!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 avril 2013
Depuis le temps que l'on attendait (au moins 10 ans), qu'ils l'annonçaient (depuis 2002, et puis 2006, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, et bah c pour 2013 !!!!).
Très longue attente surtout dû aux problèmes physiques du chanteur Mike Muir pendant la période 2005 à 2007.
Même si ces dernières années on a eu droit à quelques inédits sur divers projets et compilations (Years Of Cycos-2008, Suicidal Family-2010 et Mad Muir Musical Tour-2011), l'attente de la sortie d'un album complet mainte fois repoussée devenait pénible.
Bref, l'album est enfin sorti, et on peut dire que ça valait le coup d'attendre, peu être pas autant mais bon...
Un album vraiment complet, violent, heavy, punk, parfois posé, et très rarement funky. On est à des années lumières de Freedumb et Free Your Soul...
On retrouve vraiment l'entité ST qui se perdait depuis une 15aine d'années dans l'Infectious Grooves (perso j'aimais bien le mix des 2 groupes).
Mike Muir s'en tire très bien, Dean Pleasants aussi et n'abuse pas trop de whawha, la rythmique surtout la batterie c'est de la pure démo, la basse est présente mais pas spécialement démonstrative comme l'on connaissait Steve Bruner, il claque malgré tout quelques slap sur un morceau et quelques envolées par ci par là.
Les bassistes Josh Paul (ST et IG de 1996 à 2001) et Tim Williams (2011 à ....pour les tournées) sont crédités chacun d'un morceau.
A noter que le guitariste Mike Clark, présent depuis 1988, a quitté le groupe mi-2012, il était qd même une grande figure du groupe, il participe cependant à quelques morceaux. Remplacé par le jeune Nico Santora qui se débrouille méchamment bien.
Un retour vraiment plus que convainquant en comparaison aux Death Magnetic de Metallica ou encore Chinese Democracy du Axl Rose Band, qui n'ont pas apporté grand chose par rapport aux attentes interminables de leurs parutions.
Ce 13 n'apporte pas non plus de grosses nouveautés, si peu être un grand coup de jeunesse car avec la puissance, l'énergie, le groove dégagé, la diversité de l'album font que ST est bien de retour et pas juste pour un album je pense.
Moi, il me fait penser à un mix des albums de la période de 1987 à 1994 avec le mix et le son d'aujourd'hui.

Après il y aura toujours les vieux fans aigris des années 80 qui diront que c d'la m****, moi je dis qu'il n'y a que les cons qui ne changent pas d'avis et qui restent fermés dans le passé.

ST ST ST ST Long Life
22 commentaires| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 décembre 2013
encore un album de S T toujours aussi bon et aussi puissant! un cyco miko au top comme d'habitude suicidal
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 mai 2013
Il est vraiment excellent ce dernier ST, super disque avec une très bonne prod'. Un disque varié avec des titres qui pètent bien facon Suicidal, des titres + "profonds" et bien travaillés avec de très arrangements, et qq touches d'Infectious groove par ci par la. Le disque est a mes yeux quasi parfait !
18/20 !
ST ST ST ST ST ST ST ST ST ST !!!!!!!!!!!!
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)