undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Acheter la liseuse Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles
24
4,6 sur 5 étoiles
5 étoiles
18
4 étoiles
5
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
1
Format: Broché|Modifier
Prix:24,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Le livre idéal pour tous les blasés du roman national et qui ont envie de plonger les mains du côté obscur de la fosse, juste derrière la guillotine.

La Révolution, un épisode héroïque et romantique ? Une haute gloire internationalement admirée ? Une boucherie oui... avec ses grenouillages, ses opportunismes, ses injustices, ses massacres, ses porcs. Rien de lumineux ne se dégage de ces 500 pages qui sentent le soufre, à part peut-être le génial geste sacrificiel d'une Charlotte Corday... Même Robespierre y apparaît comme un médiocre, pantin de sa propre folie idéologique.

Gaxotte nous avait prévenu avec une belle mise en bouche : à l'aube de la Révolution, la situation politique et financière de la France n'avait rien de particulièrement désastreuse, ça sentait même bon la prospérité. La Révolution y prend soudain une fragrance étrangement idéologique...

La transition entre l'ancien et le nouveau monde se fit dans le sang et les larmes.
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 juillet 2015
Pierre Gaxotte n'était pas n'importe qui. C'était un historien de très grande valeur, qui a porté un regard critique sur la Révolution française et on le sait en lisant son livre.C'est bien pourquoi ce livre est une référence! Il doit être lu par toute personne qui s'intéresse à cette période de notre histoire nationale, car il permet d'équilibrer la doxa courante sur la Révolution où l'on ne nous montre que rarement ses aspects négatifs. Celui qui a déjà lu ou appris la version favorable à la Révolution et qui cherche une vérité équilibrée sur la période pourra ainsi avoir accès aux deux interprétations possibles. De plus c'est rigoureux historiquement, avec un respect scrupuleux pour les faits, c'est remarquablement bien écrit (on n'écrit pas très souvent aussi bien de nos jours), et le récit est facile à lire.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 janvier 2003
Difficile de comprendre l'histoire de France sans se pencher sur cette periode cruciale. Si cruciale qu'il vaut mieux choisir le bon historien. Ce livre de Gaxotte apporte un eclairage tout a fait inedit et complet: comment la lente evolution des mentalités se transforme soudain en reaction en chaine.
Une serie de brefs portraits tres reussis sur les differentes personnalités qui surgissent (Danton, Marat, Fouché etc.)
Se lit comme un roman. Tres bien ecrit.
A devorer sans hesiter!
0Commentaire| 24 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 novembre 2012
Pierre Gaxotte est un journaliste et historien français, académicien, auteur en particulier du "Le siècle de Louis XV". Monarchiste, disciple de Maurras, ses écrits peuvent être comparés à ceux de Jacques Bainville, son contemporain et également académicien.

La révolution n'est pas une suite de périodes incohérentes entre monarchie constitutionnelle, convention et directoire mais bien un seul mouvement dont Pierre Gaxotte décrit bien la logique implacable. Le fleuve prend ses sources dans les calculs et la connivence des uns et des autres qui croient pouvoir tirer profit d'une situation provoquée par l'état catastrophique des finances du royaume et la faiblesse coupable de Louis XVI. Le pouvoir échappe continuellement à ceux qui croient pouvoir en tirer parti. C'est dans la description parfois très surprenante des acteurs de ce moment d'histoire de France que ce livre prend toute sa valeur. On découvre toutes les limites de ces chefs révolutionnaires en apparence terribles mais saisis eux aussi par le peur et l'incapacité à décider.

Ce livre est un fleuve qui pourrait vous laisser croire à un roman tant les descriptions des événements par cet auteur surdoué sont réussies et vous transporte au milieu de la cohue des rues de Paris ou des manoeuvres des clubs. Les personnages de Mirabeau et de Danton sont inoubliables. Quels personnages! Et c'est un travail d'historien remarquable que de savoir retranscrire son travail avec une plume aussi habile. A lire!

Ce livre n'est bien évidemment pas impartial quand on connaît les amitiés monarchistes de l'auteur mais il n'en a pas moins de valeur et n'en est pas moins une vraie référence.
22 commentaires| 14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 décembre 2013
La Révolution est une période de l'Histoire de France extrêmement complexe, confuse, surtout pour la période 1789-1794, mais ô combien capitale pour comprendre toute l'Histoire de France depuis cette période jusque quasiment nos jours. Le talent de Gaxotte est d'en faire un récit aussi simple que possible, avec, à l'appui de ses dires, des faits précis, sourcés et pertinents, et des idées directrices claires quant aux événements. On y retrouve, certes, certains thèmes chers aux royalistes, tel que la fameuse guerre de vingt trois ans (1792-1815), mais est-ce si éloigné de la réalité ? Ou le bienfaiteur restaurateur de la Monarchie, Louis XVIII. Quant à la vision d'un royaume florissant sous Louis XVI, sans doute faut il nuancer le tableau. Mais Gaxotte ne tombe jamais dans l'excès ou la caricature. Il s'en tient toujours aux faits, même s'il ne peut gommer son attachement à la monarchie, ce qui peut se comprendre, car, outre le fait que la vision d'un monarchiste sur ces événements n'est pas plus à jeter aux orties que la vision d'un marxiste, la France a été plongée pendant ces années dans une misère profonde : la Terreur, la guerre, la destruction de la religion, qui, et Napoléon l'avouera, constituait un ciment de la nation française, la banqueroute (mais était elle évitable sous Louis XVI ?), la vile monnaie, l'instabilité, la perte de crédit de la France, etc.
Il est également curieux de constater à quel point, si l'interprétation des faits diffère d'un auteur à l'autre, pour cause « d'école de pensée », les conclusions peuvent se rejoindrent. Pour ne citer que le talentueux Guillemin, qui, dans un essai, « Silence aux pauvres », résume de façon vive, concise et pertinente le processus révolutionnaire en s'appuyant - entres autres - sur Soboul et Mathiez (Guillemin est un homme de gauche), on voit que les hommes de tout bord qui ont étudié et disséqué la Révolution Française arrivent à cette conclusion : la révolution sociale a échoué (Robespierre, Saint Just, et une poignée d'autres, seuls authentiques révolutionnaires ont été liquidés), et la révolution politique a triomphé. Qui a triomphé ? Les Thermidoriens (la fameuse Convetion Thermidorienne, qui devient la réaction Thermidorienne chez les auteurs "de gauche"), la gauche bourgeoise, qui saura se servir de l'armée pour éliminer l'extrême gauche, la plèbe des faubourgs, et la droite, nottamment le 13 Vendémiaire, grâce à un jeune général, Bonaparte, et asseoir son pouvoir. Ceux qui ont gagné, ce sont les possédants, « les gens de biens », comme dit Guillemin. Rapidement enrichis grâce à la mise en vente des biens nationaux, ils feront tout pour déclarer la propriété sacré, et redouteront, toujours, la réaction. Minés par des problèmes d'argents insolubles (ce sont ces problèmes d'argent qui ont déclenché la Révolution) c'est le sabre qui sauve, provisoirement d'abord, les Thermidoriens et le Directoire de la faillite, en charriant par les conquêtes, le numéraire dont la France avait terriblement besoin. Le côté "obscur" de la Révolution ne peut être nié, la Terreur, les executions sommaires, la corruption du Directoire, les massacres de Vendée, la misère (qui n'est pas non plus le propre de cette période, ce que Gaxotte ne rappelle pas assez), etc. ont bien eu lieu. De là à dire que l'auteur dépeint les révolutionnaires comme uniquement préocuppés d'extermination et d'exécution, Gaxotte ne tombe pas dans cette caricature. Certes, il y a des lacunes, dans cet ouvrage comme dans tout autre, je pense nottamment aux conquêtes "civiles" de la Révolution. Ce n'est pas non plus un monarchiste fanatique : il reconnaît l'erreur de la proclamation de Vérone de Louis XVIII en 1795, promettant vengeance et retour à la France d'avant 1789, et voit avec bienveillance, comme certains proches de Louis XVIII qui l'ont finalement convaincu, une monarchie acquise aux idées de la Révolution, car, comme le rappelle l'auteur, la monarchie a constamment évolué depuis Hugues Capet. C'est finalement ce qui se produira lors du retour du Roi en 1814.

La conclusion de Gaxotte est finalement implacable : la Révolution, qui se voulait humaniste, égalitaire, fraternelle, a connu un chemin bien tortueux, pour finalement, à bout de souffle, se donner à un sabre.

En bref, un livre très intéressant, à lire avec discernement, et à compléter par les études d'un Mathiez, d'un Soboul, d'un Guillemin, pour un point de vue différent, et autres études plus récentes sur la période, mais qui présente des pistes de réflexion très intéressantes.
0Commentaire| 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
L'auteur réussit la prouesse de synthétiser la révolution française en moins de 300 pages. C'est une analyse brillante, documentée, tenant compte des recherches historiques les plus récentes, pour comprendre les grands enjeux de cet événement.

L'auteur montre notamment que la Révolution n'a pas cherché à libérer l'homme d'une certaine oppression, mais de bâtir un homme nouveau, coupé de son histoire et ses racines.

Comme c'est dans cette optique que vit la politique actuelle, il est d'autant plus important de savoir d'où viennent ces idées politiques.
0Commentaire| 28 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 mai 2014
C'est un exercice difficile que de traiter de la révolution française, encore plus en moins de 300 pages.

Ce livre est capital pour comprendre les enjeux politiques passés comme actuels, les clivages apparus durant cette période perdurant jusqu'à aujourd'hui.

L'auteur ne se contente pas de simplement raconter la révolution française comme d'autres l'ont déjà fait, il apporte une analyse très pertinente sur la manière dont la révolution française a été une véritable rupture entre deux mondes : L'ancien régime (appellation qui sous-entend déjà quelque chose de dépassé, un passé avec lequel on a rompu) et la société post-révolutionnaire.
C'est un monde nouveau qui a été construit, une philosophie nouvelle qui a permis au monde d'être ce qu'il est aujourd'hui.
0Commentaire| 16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 septembre 2015
Un livre clair et documenté qui explique bien le ressorts intellectuels de la Révolution et les dérives qu'ils ont engendré, même si ça et là on décèle une pointe de royalisme chez l'auteur son travail n'en demeure pas moins très objectif. Un livre à lire et à ranger dans sa bibliothèque .
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
A l'opposé des historiens jacobins ou marxistes -qui ont imposé leur vision de la révolution française- Gaxotte démonte les origines idéologiques, les mécanismes (propagande et manipulation)et les conséquences de l'anarchie, du fanatisme et de la violence.
0Commentaire| 16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 octobre 2015
Depuis peu passionné par la période révolutionnaire, ce livre m'a permis d'en apprendre énormément.
N'étant pourtant pas un grand amateur de gros livre, j'ai pris un réel plaisir à lire ce dernier sans jamais m'ennuyer.
Gros atout du livre : de très très nombreuses références. A posséder impérativement dans sa bibliothèque.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)