undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 14 août 2013
Film interressant par l'originalité du scenario. Un tantinet complexe à suivre, pas d'unité de temps ni de lieu ici. Plusieurs héros dans plusieurs pays et époques. Le liens entre eux se decouvre au fur età mesure. Pour amateurs de SF
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 décembre 2013
j'ai adoré le film, j'ai été le voir au ciné, je l'ai regardé dès sa sortie US. J'ai tellement aimais que cette édition ultimate ma convaincu de l'acheter pour les bonus et la version bluray et dvd rassembler.
Très bon !
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 janvier 2015
J'ai été un peu dérouté par ce film, mais je l'ai regardé avec plaisir du début à la fin. A voir.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 novembre 2013
Tout est inclus dans ces histoires. Passé-présent-futur sont reliés par les actes humains, qu'ils soit bons ou mauvais. "La mort ne dure jamais très longtemps", fait partie d'une des nombreuse clés de décryptage.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 janvier 2014
Je confirme, les Wackovski (Matrix) ont encore frappé ! Un film unique, magnifique au scénario exceptionnel. A voir absolument ! (ne pas se décourager la première heure si on ne comprend rien!)
22 commentaires| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 juillet 2016
Cloud Atlas" vire parfois à la grande kermesse, avec son casting hétéroclite, ses parenthèses comiques et ses costumes improbables. Mais on ne s'y ennuie pas une seconde, au long de 2h45 de chassés-croisés temporels parfaitement maîtrisés. Malgré l'audace du montage 
alterné et les nombreuses passerelles entre les épisodes, le résultat reste inégal (...). La plus belle partie, à notre sens, est l'épisode orwellien de 2144, dû aux Wachowski, qui prolonge leurs inventions de "Matrix" par un saisissant imaginaire dramaturgique et plastique.
Mais bon n'ayant jamais lu le livre, j'ai adorée ce film et j'aime le petit clin d'œil au soleil vert ;)
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 mars 2014
Ce film est très particulier et ne convient pas à tous les publics. C'est de la science fiction mélangée à une réflexion (fictive) sur l'essence de la vie. La trame de l'histoire est complexe, ce qui rend impossible de deviner ce qui va se passer, et nécessite une attention soutenue pendant toute la durée du film (qui est long). La réalisation est soignée, mais de part l'impératif du récit, certains passages en langue du futur sont difficiles à comprendre (un sous-titrage français du français est parfois nécessaire).
J'ai mis la note maximale car c'est rare d'avoir un film divertissant qui active le cerveau et dont les effets spéciaux passent inaperçus tant ils sont en phase avec l'action. Même des grimages qui passeraient pour grotesque dans un autre contexte sont ici à leur place. Amateur de films simples et courts, s'abstenir.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 février 2014
Un bon film a suivre sans en raté une miette sinon vous serez perdu. Les acteurs joue a merveille. L'histoire est très intéressante.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 avril 2014
"Cloud Atlas" est un excellent film à tous points de vue qui vous fera réfléchir et qui mérite d'être vu plusieurs fois.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Amateur de science-fiction, j'avais acheté ce film comme beaucoup d'autres, souvent par curiosité sans trop savoir à quoi m'attendre. Mais je dois reconnaître que peu de film ont suscité autant de curiosité voire de surprise de ma part, que ce déconcertant CLOUD ATLAS qui, pour moi, se présentait sous une forme de complexité rare et qui, en définitive, s'avérera très intéressant voire passionnant, dès lors que j'ai commencé à explorer les tréfonds de cette nouvelle création pleine de mystères et de trouvailles. Au début, vraiment décontenancé; maintenant, je suis conquis par cette histoire.
Ne m'étant pas préparé à ce que j'allais voir, au premier visionnage du disque, je dois avouer que je n'ai rien compris. Certes, j'ai vu des plans images magnifiques et parfois surprenants sur un joli fond musical, de très bons acteurs en fonction souvent à multiples facettes, de nombreuses intrigues qui s'enchevêtrent les unes avec les autres mais, hélas, je n'avais pas échappé à un sentiment de confusion assez désagréable de prime abord. Clairement, j'avais du mal à suivre cette grande histoire, qui semblait s'apparenter à une fresque pseudo-historique, peut-être même une épopée trans-générationnelle, un peu un OVNI dans ma petite culture cinématographique (ça tombe bien, car on nage en pleine science-fiction). Néanmoins, j'étais persuadé que j'avais raté quelque chose et qu'il fallait certainement que je prenne de la hauteur pour mieux pénétrer les méandres de ce film.
J'avais le sentiment que ce qui se déroulait devant mes yeux semblait important, peut-être même grandiose. Bien sûr, j'avais un apriori, les réalisateurs des excellents MATRIX ne pouvaient pas s'être trompés. Mais malheureusement, je ne réussissais pas à suivre ces fréquents et déroutants changements d'époques. De même, j'avais vraiment du mal à décrypter les cas d'emplois des personnages, des gentils, des méchants, de tous ces individus dont les destins croisés évoluaient dans différents espaces temps, avec de nombreuses interactions semblant les relier les uns aux autres. Au terme des 2 heures 50 mn du film, j'étais vraiment surpris et très désorienté, surtout lorsqu'en regardant le génériques de fin, j'ai constaté que je n'avais pas reconnu la moitié des acteurs présents dans quasiment chacune des époques de l'histoire sous des traits très différents (bravo pour le maquilleur). Un peu chiffonné par le fait d'avoir été complètement "largué" et un peu piqué au vif par ma curiosité, je décidai de revoir le film dès le lendemain avec une attention accrue.
En le regardant à nouveau, certains éléments de la narration s'étaient éclairés, mais je dois dire qu'un bon nombre d'interrogations subsistaient dans ma tête. Il y avait tellement de choses à voir, tellement de détails à relever, tellement de thématiques et d'interprétations à comprendre, qu'au terme de l'exercice, ma curiosité n'ayant pas trouvé toutes les réponses voulues, je décidai de consulter différents sites Internet qui s'étaient essayés à expliquer voire décoder le film. Cela m'a beaucoup aidé pour la suite.
Mais ce qui m'a le plus surpris dans ma façon de recevoir et d'apprécier ce film complexe, c'est qu'au lieu de me rebuter et de m'inciter à le classer dans le tiroir des nanars à oublier, j'ai voulu aller au bout de ma recherche de compréhension. Pour moi, ce film avait quelque chose d'attachant, qui m'avait bien accroché. Bien entendu, cette perception est totalement subjective, certainement relative à un certain état d'esprit du moment. Ce constat m'amena à regarder ce film 4 fois (quasiment 12 heures de TV) dans un temps relativement réduit, me permettant de l'apprécier toujours un peu plus à chaque fois, d'en parfaire ma connaissance et mon interprétation personnelle. Aujourd'hui, je peux dire que, pour moi, ce film est remarquable.
Durant les 6 époques décrites dans cette grande histoire (si on fait abstraction de celle du narrateur = 1849, 1936, 1973, 2012, 2144 et 106 années après la Chute), où se côtoient et s'affrontent dans un éternel combat, le bien et le mal (incarnés par différents acteurs, dont les mentalités peuvent évoluées dans le temps), où se retrouve systématiquement le sentiment de l'Amour absolu et immortel, capable de se perpétuer bien au-delà du temps présent, j'ai trouvé passionnant la recherche des interactions de ces différentes histoires, des différents thèmes abordés et des rôles des personnages en actions, notamment de ceux qui portent sur leur peau une discrète tâche de naissance représentant une petite comète semblant réserver aux personnes concernées une destinée importante. J'ai beaucoup apprécié également le thème musical récurrent du film basé sur le "Cloud Atlas Sextet" qui, de bout en bout, accompagne et renforce à merveille, le sentiment et la perception d'une continuité et d'une cohérence dans l'enchaînement des événements.
Le thème majeur du film est celui de la réincarnation, sujet complexe par excellence mais au combien intéressant également pour celui qui, comme moi, est un peu en quête de savoir. J'ai d'ailleurs toujours trouvé ce concept intrigant, sachant qu'il est très répandu dans bons nombres de croyances et de cultures depuis très longtemps. L'interprétation et la description du thème de la réincarnation dans ce film me semble originale et prenante. Même si le concept est très mystérieux pour le commun des mortels que je suis, j'ai adhéré à cette interprétation cinématographique. Même si elle est singulière, ce qui est sûr, c'est que cela a suscité ma curiosité et ma recherche d'une forme de vérité ou d'interprétation, une belle interrogation existentielle qui, parfois, peut tarauder notre esprit. Curieux de ces choses je suis, et donc curieux je demeure, mais me semble-t-il que ce film fera date pour les amateurs du genre.
Pour finir, bravo aux talents de ces magnifiques acteurs qui ont évolué dans ce film en interprétant un nombre incroyables de rôles avec des apparences physiques et des personnalités parfois aux antipodes de leurs jeux traditionnels. Bravo à Tom Hanks, Halle Berry, Jim Broadbent, Hugo Weaving, Jim Sturgess, Doona Bae, Ben Whishaw, James D'Arcy, Zhou Xun, Keith David, David Gyasi, Susan Sarandon et en particulier Hugh Grant, dans son interprétation très impressionnante de Kona le chef de tribu cannibale de l'époque "106 ans après la Chute". Je suis vraiment satisfait de cet achat et d'avoir découvert ce film.
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus