undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

  • Time
  • Commentaires client

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles
20
4,3 sur 5 étoiles
Format: Téléchargement MP3|Modifier
Prix:9,99 €
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 15 mai 2013
Voilà un album très attendu.....et le moins que l'on puisse dire c'est que tous les ingrédients sont réunis. Tout est bon dans cet album, les paroles, la musique, la production, les musiciens et notre Rod qui enfin revient au plus haut niveau. Quel plaisir !!! Alors ne le boudons pas, achetons le et vantons le ! Rod, à bientôt en France où tu vas cartonner !
0Commentaire| 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 mai 2013
On ne peut pas donner 10 étoiles au lieu de 5 seulement !... Ce qui est très troublant dans ce nouvel album, c'est que Rod semble avoir suspendu le temps, on le retrouve intact comme en 1995 avec le super album "Out Of Order", voire tellement mieux encore parce que tellement plus touchant. Oublié cette longue période de frustration permanente qui nous a fait croire que Rod ne reviendrait jamais à l'essentiel ! Le voilà revenu notre Rod ! Le vrai, celui qu'on attendait avec ses magnifiques ballades, son bon vieux rock, une touche de country, un brin de folk, quelques accents pop, et tout ça s'envole dans la bonne humeur et la joie de vivre. Ah j'oubliais un truc, juste un détail, ... la voix ... écoutez sa voix dans le creux de l'oreille et partez loin, très loin... avec Rod. Thanks for you TIME Rod !
[...]
11 commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Quand j’ai voulu enregistrer le nouvel album de Rod Stewart dans la base de données où est consignée ma discothèque, j’ai encore eu un choc. Il y avait vingt ans que je n’avais pas acheté de disques de l’artiste, très exactement depuis Unplugged en 1993. Autant vous dire que je l’ai glissé dans la platine CD avec une pointe d’émotion inquiète.
J’ai rapidement été rassuré après plusieurs écoutes. Rod Stewart (68 ans) a fait des efforts pour tenter de revenir à sa propre musique, il participe à l’écriture de quasiment tous les morceaux de ce disques, exceptés les reprises (Picture In A Frame de Tom Waits et le Corrina, Corrina de Bo Chatman). Le CD existe en deux versions, la simple (12 titres) et celle avec 3 bonus, je conseille cette dernière car les morceaux supplémentaires sont à mon avis, parmi les meilleurs de l’album comme ce magnifique Love Has No Pride qui clôt l’opus.
La rondelle débute par l’excellent She Makes Me Happy, avec mandoline et Rod Stewart qui le clame « I’m a reborn man » ce qu’il confirme dans le morceau suivant, Can’t Stop Me Now, montrant qu’il a toujours l’envie de chanter envers et contre tout, « Born to sing, In a new world of rock’n roll ». Et nous on est partant, tiens !
Les titres s’enchainent sans être jamais d’un genre franchement marqués, il y a du folk-rock par-ci, un genre où il excelle, de la pop bien sûr, un semblant de celtique ailleurs mais aussi hélas, un poil de disco (ça se dit encore ?). Par contre la façon dont sont composées les chansons est du Rod Stewart pur jus, on retrouve ces passages où les instruments se taisent pour laisser le vocaliste sur le devant de la scène.
Au global ce Time se révèle un bon album de Rod Stewart, un artiste qui retrouve la bonne voie pour l’inspiration, car pour ce qui est de sa voix, elle est tout simplement magnifique encore, sans aucune trace des années écoulées. Le seul reproche que je puisse faire mais je crains qu’il n’en soit ainsi jusqu’à la fin, ce disque est trop produit et ces violons… Un violon d’accord, une section bonjour les dégâts.
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Rod Stewart chante comme il respire et ce, dès ses débuts effectués auprès de Jeff Beck, avant qu’il ne brille ensuite avec les Faces. On ne peut pas en dire autant sur le plan de l’écriture, genre dans lequel il ne montre pas une envie et une inspiration débordantes d’en découdre avec la page blanche. C’est, en tous cas, le triste constat que l’on est amené à faire depuis plus d’une décennie où la superstar au 150 millions d’albums écoulés, fait souvent appel à des concepteurs externes ou réalise des disques de reprises. Bref, le bonhomme ne se foule pas des masses et se repose sur son statut de diva du rock pour glander. Serait-ce le fait de s’être attelé à la tâche d’écriture de son autobiographie qui lui a permis de retrouver un second souffle et une motivation nouvelle ? Tout laisse à le croire car Rod a, pour son nouveau disque baptisé Time (2013), endossé le costume d’auteur. Le moins que l’on puisse admettre est qu’il fait montre de bien belles dispositions dans ces habits-là, suscitant de vives émotions à se dévoiler, à s’épancher sur ses propres expériences. Il émeut, accroche, envoûte et s’avère encore capable, à presque 70 berges, de réaliser de grandes performances vocales.
N’ayant jamais été adhérent inconditionnel du répertoire de celui qui était promis à une belle carrière, balle au pied, je n’en ai pas moins apprécié cet album orchestré à grand renfort de guitare acoustique, de violon, d’accordéon, d’harmonica et de mandoline. Son fonds de commerce est essentiellement blues, rock et soul, porté par une voix dont la raucité émerveille toujours autant. Comme la muse est revenue, on a droit à onze originaux pas piqués des vers (Picture In A Frame est la seule reprise) ; en quelques titres sur les douze que compte Time, le londonien renoue avec l’âge d’or.
Les compositions les plus séduisantes, vraisemblablement celles qui seront les plus porteuses et annonciatrices d’un excellent crû, ont pour nom She Makes Me Happy et Can’t Stop Me Now, les deux pièces pop radieuses qui introduisent l’album, le rock The Finest Woman, la ballade intimiste Brighton Beach, l’accrocheur It’s Over sur le thème du divorce d’avec Rachel Hunter, le gai Beautiful Morning, Live The Life, Pure Love et le morceau-titre. Laissez-vous séduire, c’est pas mal du tout. Y a d’la joie, d’la bonne humeur… ça ne m’a pas laissé insensible, même si, comme je l’ai dit plus haut, je n’ai été client que du Rod des Faces et des premiers pas en solo entre 1969 et 1971. Cet album me rappelle parfois cette période extraordinaire de l’anglais (PLO54).
22 commentaires| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 mai 2013
Le meilleur album de Rod en 20 ans. Que du bonheur!. Plein de finesse. Un superbe album qui marque le retour en force d'un style qui a fait sa marque de fabrique et enfin l'abandon des albums jazzy.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 juin 2013
Enfin un album digne de cet immense chanteur (une des plus grands voix du rock!).Tout y est! rythme, mélodies accrocheuses, ballades, rocks, folk et country. Quel talent cet artiste et quelle voix (faite pour le rock avec un grand R). Pour les plus jeunes jetez une oreille ou les deux sur l'époque "The Faces"). Il commençait à nous manquer, je ne parle pas de toute cette période Jazzy soporifique et sans aucun interêt mais ce qui nous manquait c'est d'entendre un Rod Stewart au meilleure de sa forme prêt à nous concocter un album en tous points magnifiques comme ce "TIME".J'espère qu'un autre aussi bon viendra par la suite...Bravo l'artiste !!!.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 juin 2013
Le grand Rod Stewart est enfin de retour. Il était temps. Il s'est tellement amusé avec ses 5 volumes de reprises de Great American Songbook qu'il est devenu invisible en France. Si bien que la nouvelle génération ne connait absolument pas ce fabuleux chanteur et compositeur. Une des plus belles voix du rock, immédiatement reconnaissable (lorsqu'on l'a connait). Un talent toujours intact. Pour une fois, il n'a pas joué à sa Rockstar et s'est donné la peine de composer. Dès la première écoute, on peut constater que le bonhomme est toujours efficace. Pop-Rock avec une pointe de country, des ballades comme il s'est en faire depuis les années 70. Tout cela vous donne un très bel album. Il faut espérer qu'il ne s'agit pas d'un coup d'épée dans l'eau et que le bonhomme va poursuivre sur cette voie. Il fut une époque, que les moins de 20 ans ne peuvent connaître, où Rod trustait les ondes. Maintenant, juste une présence, ce serait...
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 octobre 2013
Enfin Rod est de retour et les fans attendaient ça depuis quelques années.Et le revoila avec un album magnifique, tout en finesse et en profondeur. Mélange de chansons douces et rythmées le tout servi par une voix exceptionnelle. Un vrai pro comme on en trouve plus. A se procurer au plus vite!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 septembre 2013
cet album se divise en 2 parties, la première avec des chansons pour la danse bien musclées & la deuxième avec des ballades où la voix de Rod "le mod" fait des étincelles d'émotions, c'est dans ce registre qu'il excelle.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 novembre 2013
I have been a Rod stewart fan right from the beginning of the Maggie May days. His voice still has perfect rythm and he seems incapable of singing out of tune. The songs seem to have a meaning whatever stage in our life.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

10,99 €
7,99 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)