undrgrnd Cliquez ici Litte Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

  • Utoya
  • Commentaires client

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles
55
4,5 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 11 août 2014
Récit à la première personne des attentats meurtriers du 22 juillet 2011 en Norvège et surtout des 10 années de préparation mentale et matérielle de ces attaques, « Utoya » fut pour moi une excellente surprise. Un pur joyau de haine, d'obsession meurtrière, de violence et de noirceur qui m'a captivé de la première à la dernière page. Chers Norvégiens, bienvenue dans le monde réel !

« Mohamed Mérah, Anders Breivik, Mehdi Nemmouche... L'Europe, sa démocratie, ses innocents, n'ont pas fini d'affronter les loups de la haine. » Caroline Fourest (HuffingtonPost, 04/06/2014)

Ben oui cocotte… C'est sûr que ça ne fait que commencer ! Le multiculturalisme, le « vivre ensemble », les rêveurs l'ont voulu et désormais nous devons tous nous en accommoder de gré ou (de plus en plus) de force. La chronique d'une catastrophe annoncée va s'écrire dans le sang pour longtemps encore. Les pompiers-pyromanes du genre Fourest auraient dû y penser plus tôt.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 mars 2014
Un livre que j'aurai pu lire d'une traite, mais j'ai préféré prendre plus de temps pour le savourer.Et pourtant je ne suis pas un grand lecteur. J'avais déjà pris beaucoup de plaisir a lire LA FRANCE ORANGE MECANIQUE , et ce fut avec encore plus de plaisir que j'ai pu lire UTOYA. Dés les premières lignes, on entre dans la tête du tueur et on se laisserait presque a croire que nous vivons ce qui se passe. La préparation et l'opération sont racontées en détails pour notre plus grand plaisir.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 novembre 2013
La première partie du livre est un vrai choc, on est propulsé dans la tête du tueur d'Utoya, on ressent sa fureur, sa démence grandissante mais également ses doutes, ses peurs tout au long de son parcours sanglant et terrifiant.
La seconde partie du livre revient sur la construction de l'idéologie d'Anders Breivik, c'est un peu moins "punchi", mais inquiétant car tout se tient, sa jeunesse chaotique, son narcissisme maladif et une certaine propension à la violence. Le tout accentué par une politique nationale et européenne sur les flux migratoires incompréhensible par bon nombre de citoyens laissés à l'abandon par leurs gouvernements successifs.
L'auteur nous fait une belle démonstration de recherches et d'investigations en s'appuyant et en révélant de nombreuses pièces de l'enquête.
Cependant à ne pas mettre entre toutes les mains, les esprits fragiles pourraient être tentés.
11 commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 septembre 2013
C'est le meilleur récit que j'ai lu depuis de nombreuses années.
Bien écrit, un sujet passionnant, un voyage dans le cerveau d'un meurtrier sans pareille....
Ce livre est CAPITAL... a lire, a faire lire, a tous et toutes, dès l'adolescence, pour comprendre, pour plonger dans la réalité du monde.
Un livre magistral!
0Commentaire| 13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 juin 2016
A travers ce récit particulièrement précis et documenté des événements tragiques d'Utoya, l'auteur nous livre en creux une vision de notre société à la dérive, incapable de comprendre et traiter ses propres maux, livrée à un véritable suicide collectif programmé.
Lucidité, clairvoyance et justesse sont les principales qualités de l'auteur qui ne se cache pas derrière son petit doigt ni derrière les poncifs de la doxa environnante.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 avril 2015
Ce récit m'a remuée jusqu'aux tréfonds de mon être.
Régulièrement j'ai eu l'impression que le personnage du récit celui qui se livre sans détour ni pudeur, marchait dans ma tête.
J'ai culpabilisé à certains détours de pages de me sentir aussi cruelle, incapable, presque complice, en phase avec ce criminel..
J'ai été bouleversée par ce récit. Aurais-je pu être Breivik dans un contexte quelconque, non bien sûr, ni dans un cadre fantasmagorique ni en réalité, et cependant...
Merci Monsieur Obertone.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 septembre 2013
Comment Anders Breivik en est arrivé à de tels actes par sa haine des travaillistes norvégiens qu'il considère comme des traitres à leur pays.
En début de livre, on est plongé sur cette île où Breivik fait un carnage, avec des détails sanglants pour chaque victime. Puis on lit certaines déclarations d'Anders Breivik, des survivants, des psychiatres. Dommage que le procès ne soit pas plus évoqué.
Haletant, notamment de par la vision du tueur.
Ce livre n'est pas une fiction mais bien le travail de Laurent OBERTONE sur ce carnage en Norvège du 22 juillet 2011.
A lire.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 juin 2015
Un livre très puissant, dans lequel pendant plus de 300 pages on entre dans la tête d'anders breivik, Avant, pendant et après le massacre de l'ile d'Utoya. La lecture est particulièrement troublante, ou notre esprit ocsille entre empathie pour le tueur et les victimes.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 septembre 2013
Depuis "la France orange mécanique", Laurent Obertone est marqué du sceau de l'infamie. Mal-pensant, supporté par M. Le Pen, tout ce qu'il écrit, fait et dit depuis est et sera vu au travers de ce prisme "estampillé extrême droite".
Il est donc d'autant plus difficile de tenter d'avoir sur son travail un avis impartial (ou au moins indépendant de l'avis qu'on a de son premier livre, un avis n'étant par définition jamais impartial).
Qu'en est il donc ici? Obertone se met dans la tête du tueur et le fait parler, penser, agir. D'aucuns disent donc que c'est d'autant plus facile que l'auteur est lui-même comme le "héros": raciste, fasciste... et d'autres diront que, puisque le parti pris est de mettre le lecteur à la place de Breivik, il n'y a pas d'autre possibilité que d'étaler, sur des centaines de pages, une explication/justification de ses actes, et c'est forcément complaisant, puisque c'est Breivik qui parle. Anti-islam, eugéniste, macho à mort, égocentrique, assassin, mais aussi déterminé, travailleur, intelligent, logique (l'élimination des responsables de la situation qu'il déplore est l'aboutissement "logique" de sa pensée), Breivik est fascinant, comme le sont toutes les personnalités extrêmes, fascinant autant que repoussant bien sûr.
Le texte se lit aisément, et est construit de manière intéressante. On retient forcément la longue et terrible liste des meurtres du début, numérotés et accompagnés d'un genre de résumé de rapport d'autopsie. C'est glaçant et prenant à la fois.
Bien fait, agréable à lire, terrifiant et éprouvant à penser, laissant un goût amer dans la bouche : comment peut il en être autrement quand on rentre dans la tête d'un tueur en série?
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 octobre 2013
Ce livre est excellent, superbement écrit. On est vraiment dans la peau d' Anders Breivik.
Si son acte est condannable, l'analyse de nos sociétés (brut de décoffrage et sans détour) de M.Breivik est juste.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

8,90 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)