Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici RentreeScolaire Cloud Drive Photos cliquez_ici. nav_WSHT16 Cliquez ici En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo



Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 27 mars 2016
Magnifique!
Un de mes extraits préféré:ce passage raconte la genèse du titre :
" ce fut seulement aux abords de la quarantaine que je commençais à comprendre. Il n'est pas bon d'être tellement aimé, si jeune, si tôt. Ca vous donne de mauvaises habitudes. On croit que c'est réellement arrivé. On croit que Ca existe ailleurs, que Ca peut se retrouver. (...)avec l'amour maternelle la vie vous fait à l'aube une promesse qu'elle ne tient jamais. On est obligé ensuite de manger froid jusqu'a la fin de ses jours. Après cela, chaque fois qu'une femme vous prend dans ses bras et vous serre sur son cœur, ce ne sont que des condoléances. On revient toujours gueuler sur la tombe de sa mère comme un chien abandonné. Jamais plus, jamais plus. (...) vous êtes passé à la source très tôt et vous avez tout bu. Lorsque la soif vous reprend, vous avez beau vous jeter de tout les côtés, il n'y a plus de puits, il n'y a que des mirages.(...) partout où vous allez, vous portez en vous le poison des comparaisons et vous passez votre temps à attendre ce que vous avez déjà reçu "
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 septembre 2014
Cette fameuse formule de Kipling aurait pu être inventée par cette maman excentrique, insupportable et hors norme pour ce fils dévoué, lié irrémédiablement à sa mère et à ses rêves de grandeur pour lui. J'ai beaucoup aimé la vie incroyable menée par ce tandem de l'Est de l'Europe à la Riviera Niçoise ; l' amour indéfectible, le désir de faire plaisir l'un à l'autre, de ne pas se décevoir mutuellement et l'énergie commune déployée pour atteindre les objectifs fixés. Comme l'a fait remarquer un commentateur, cet amour fusionnel, et en apparence castrateur, n'a pas empêché l'auteur d'aimer les femmes. C'est très bien écrit sur un ton parfois léger et comique. Certaines situations sont vraiment très drôles, d'autres embarrassantes ou pathétiques. Mais toujours l'auteur rebondit, se ressaisit, dédramatise et continue tranquillement son récit. Cet optimisme indéfectible jure avec sa fin de vie dans la réalité.
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 octobre 2015
C'est la première fois que je lisais un livre de Romain Gary. La promesse de l'aube est très émouvant et superbement écrit. Dans cette autobiographie, l'auteur relate son enfance, son passage à l'âge adulte et son expérience de la guerre, en tant qu'aviateur des Forces Françaises Libres, ayant rejoint dès les premières heures le général de Gaulle. Romain Gary évoque surtout, à chaque ligne, l'amour incommensurable qu'il porte à sa mère, amour qui se confond peu à peu avec l'amour de la France. Cette mère adorée déterminera l'immense destin de son fils. Juif russe-polonais, Romain Gary deviendra un Français et ne cessera de défendre la France et de la représenter en étant un grand soldat, un grand diplomate et un grand écrivain
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 janvier 2017
Gary m'était inconnu. Cette autobiographie est tout à la fois un mémorial élevé à la mère et un chef-d'œuvre de distanciation ironique qui éclaire l'itinéraire personnel de Gary.
Pour avoir écouté beaucoup de livres audio, je puis dire que celui-ci figure parmi les plus achevés et les plus remarquables. Voix magnifique et interprétation qui épouse à merveille le point de vue tour à tour ému, détaché, rieur, ironique, philosophique ou rêveur de Gary.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 mars 2017
Je n'ai mis qu'une étoile parce que ce livre est une autobiographie, que les événements ne sont pas du tout dans l'ordre chronologique et que je n'aime pas trop le style d'écriture.
Je ne conseille pas ce livre à moins que vous ne soyez passionnés par les autobiographies.
Je l'ai lu en entier mais j'avais déjà envie d'arrêter vers le 3e chapitre (je suis peut-être assez sévère mais le livre est vraiment ennuyeux), sinon j'ai les avis de plusieurs personnes que je connais et ils sont du même avis que moi.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 octobre 2016
Une histoire merveilleuse où tout est vrai, puisque l'auteur l'a inventée (comme dit Vian).
Que c'est touchant, que c'est beau. Les liens entre l'auteur et sa mère sont décryptés avec beaucoup d'humour. Gary y peint en passant son siècle, ses avions, sa guerre, sa société. Que de beauté.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 mai 2016
Romain Gary rédige ici une autobiographie romancée avec brio et humour. On s'attache à Nina, sa mère. On rit de le voir multiplier les demandes en mariage, les mensonges aussi. Toutes ses aventures ne semblent répondre qu'à un but: réaliser l'avenir promis par sa mère!
Un beau récit, sur fond de deuxième guerre mondiale.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 août 2014
un ouvrage de Romain Gary est toujours un plaisir ! Dans ce roman, on découvre sa mère, une femme qui l'a profondément marqué. Pour cette femme extraordinaire, son fils déplacerait des montagnes. L'humour de Romain Gary me plaît beaucoup. Il sait parler de choses graves et douloureuses avec cette légèreté qui les rend supportables.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 mars 2017
Romain Gary raconte dans ce livre son enfance, sa jeunesse et surtout le rapport qu'il a eu avec sa mère. Cette dernière a sacrifié sa vie au profit de son fils et son rêve absolu était que son fils devienne connu. Rêve malsain ou tout simplement une idée du bonheur erroné. Toutefois, quelques longueurs.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 mai 2017
Un style remarquable. Une vie romanesque à souhait. Un humour d'une élégance rare. Un amour filial très touchant. Une vie dont on peine à trouver le sens quand l'être aimé n'est plus. Pour tous ceux qui vivent et ne se contentent pas d'exister.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici