undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,7 sur 5 étoiles
15
4,7 sur 5 étoiles
Prix:21,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

...écrivais-je en septembre 2006 lors d'une précédente parution sous label Emi de ces mêmes enregistrements.

Dans un élan d'enthousiasme, j'affirmais que ce coffret dirigé par Sir John Barbirolli est l'introduction idéale pour découvrir la musique symphonique de Sibelius.
Mon avis n'a pas fondamentalement changé, malgré les mérites de Bernstein (débordant d'enthousiasme à New York, plus ému à Vienne pour DG), Sanderling à Berlin (sombre et granitique), Maazel à Vienne (une optique résolument virtuose), Davis à Boston (garant d'un classicisme à toute épreuve, mais parfois un brin ennuyeux).
Depuis 2006 sont couramment réapparues deux intégrales majeures : le sculptural Anthony Collins (Decca, captivant dans la 3°), et le fougueux Rojdestvensky chez Melodiya, d'un brio rhapsodique et d'un relief certainement inégalés.

Barbirolli a toujours été un spécialiste du compositeur finlandais, dont il grava déjà de remarquables enregistrements avec le New York Philharmonic dans les années 1940, puis avec son orchestre de Manchester dès 1949.

Vingt ans plus tard, au sommet de son art, il nous livre ici des versions ardentes, lyriques, dramatiques, pour ne pas dire théâtrales. Sous une baguette aussi généreuse, le violent clair obscur s'impose davantage que la nuance, mais sans pourtant jamais trahir l'élan poétique des partitions.
Les passions jaillissent dans un grand brasier expressif, plus romantique que nature mais dont la séduction sonore est absolument irrésistible.
Ecoutez donc la transition entre les deux derniers mouvements de la 2° : un véritable malstrom !
Le souffle épique balaie tout sur son passage, même dans la timide 3° et jusque dans cette 7° volcanique et dantesque.

Quelques célèbres pièces symphoniques sont là aussi : la Suite de Karélia, la Valse triste, Finlandia, accompagnées de pages moins connues mais tout aussi idiomatiques.

Les prises de son s'avèrent toutes exceptionnelles d'ampleur et de dynamique, garantes de sensations fortes.

Bref, aucun prétexte ne subsiste pour ne pas découvrir Sibelius en compagnie de ce généreux coffret, désormais disponible sans se ruiner !

Cette reparution vient de recevoir un Diapason d'or dans le magazine d'octobre.
« On n'espérait plus retrouver en CD, encore moins à ce prix, la plus parfaite des intégrales des symphonies de Sibelius. Espérons que cette réédition lui apportera la renommée qu'elle mérite », peut-on lire page 71 de cette revue.
33 commentaires| 45 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 juillet 2015
Barbirolli est un grand spécialiste de Sibelius , qu ' il a contribué a rendre populaire dès les années trente aussi bien en Angleterre qu 'aux USA . L 'orchestre du Hallé atteint des sommets de perfection sous sa baguette dans ce répertoire et l 'expérience acquise au concert se fait entendre , l 'aisance , la sensibilité , le style sont remarquables . Ce coffret est la somme d 'une vie et de plusieurs décennies de travail au service d 'un compositeur qui est resté longtemps méconnu et mal aimé en France . il constituera la pierre angulaire de toute discothéque classique de qualité . C 'est à elle que l 'on comparera tout le reste .
.Pour les intégrales pas de réel équivalent si ce n 'est celle de Sanderling / Symphonique de Berlin dans un tout autre style et d 'une très grande beauté formelle qui refuse tout effet gratuit pour un résultat passionnant .
. A compléter avec les interprétations du concerto pour violon sous sa baguette avec au violon rien moins que Jacha Heifetz & Ginette Neveu ....
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 mai 2015
Stupéfiant qu'un enregistrement datant d'une telle époque puisse être d'une telle qualité ! Dynamique, sonorités, basses puissantes, instruments à vent époustouflants ! Karelia va vous faire fondre ! Que du bonheur ! Seul le second mouvement de la 3ème symphonie mériterait un tempo un peu plus soutenu... un infime détail !
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 novembre 2013
Encore une version sublimissime des symphonies de Sibélius après celle de Sir Colin Davis , celle incomplète de Bernstein et j'en passe . Pour un pays qui soit disant n'aime pas Sibélius ! les français sont comblés . Je trouve que celle de Sir Barbirolli est la plus parfaite alors que je croyais qu'on ne pouvait pas faire mieux . J'attends toujours un CD de KULLERVO avec une bonne TRADUCTION , nom de nom !!!
22 commentaires| 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 février 2016
Pour les suites d'orchestre et les poèmes symphoniques, certains comme par exemple Pelléas et Melisande , Lemminkäinen, Karelia ne sont pas dans leur intégralité, ou ne sont pas présents dans ce coffret - Tapiola, Les Océanides, La tempête ... dommage parce que l'interprétation est excellente
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 février 2014
Ni brumeux, ni langoureux, le Sibelius de Sir Barbirolli est tout simplement narratif, dynamique et entrainant. De la musique.
(points de comparaison, Karajan, Monteux, Koussevitski).
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 décembre 2013
Ce coffret à petit prix peut être acquis les yeux fermés et la revue DIAPASON ne s'y est pas trompé en lui décernant l'or. Les prises de son (enregistrements de 1966 à 1974) sont magistrales malgré leur âge avec une dynamique époustouflante.
0Commentaire| 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 novembre 2014
De Sibélius je ne connaissais que 'Finlandia' et le célèbre concerto pour violon. Convaincu par le prix très attractif et les commentaires élogieux, j'ai fait l'acquisition de cette intégrale et ne le regrette pas. Belle interprétation, sonorité excellente, Un regret, l'inconsistance du livret, qui ne donne aucune explication sur les oeuvres.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 janvier 2015
L'intégrale des symphonies de Sibelius réalisée par John Barbirolli avec le Hallé Orchestra de Manchester regroupe des enregistrements réalisés entre 1966 et 1970 et s'inscrit à la fin de son mandat à la tête cet orchestre, dont il était chef principal depuis 1943. Spécialiste reconnu du compositeur finlandais, il livre ici la quintessence de son art dans ces oeuvres qui méritent largement d'être connues !
Une jolie présentation, des prises de son très convenables et un texte de présentation succinct mais de qualité rendent ce coffret incontournable. Recommandé pour découvrir ou approfondir Sibelius !
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 avril 2015
Mazel m'avait comblé, mais Barbirolli m'a ravi. Laissez tomber si vous en avez, vos préjugés en forme de valse triste, et ouvrez vous aux lumières nordiques de la Finlande. Sibelius nous était conté... Alliance du somptueux et de l'intime, et bien que très différentes, on ne peut s'empêcher de penser aux symphonies de Dvorak,
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)