undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,8 sur 5 étoiles
8
4,8 sur 5 étoiles
5 étoiles
6
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 27 avril 2015
A la fois vivant, précis, attractif et pédagogique avec une pincée d'humour , ce voyage dans la Mythologie et l'Antiquité grecques est incontournable pour comprendre les fondements de la psychologie et de la pensée humaines . A savourer sans modération.
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
S’il fallait choisir un ouvrage pour comprendre la mythologie grecque antique ce serait celui là. Jean-Pierre Vernant se fait conteur en conservant la rigueur de l’historien. Où l’on découvre ou redécouvre le monde des Titans, des Hékatonchires et des Dieux mais aussi un Prométhée roublard, où l’on voit la pomme de discorde rouler sur la table des banquets de l’Olympe et où l’on apprend que l’idéal du guerrier grec est de mourir jeune et couvert de gloire… Un livre indispensable pour les petits et les grands, les premiers faisant la lecture aux seconds qui s’endormiront les yeux perdus dans la constellation d’Andromède. A garder dans la bibliothèque où dans la poche….
Archibald PLOOM (CULTURE-CHRONIQUE)
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Aujourd'hui on sait de source sûre que les dieux (ou dieu tout court, pour les monomaniaques) n'ont pas créé l'homme, mais plutôt que les hommes ont imaginé les dieux un jour d'ennui (ce qui peut se comprendre vu que Yes n'existait pas encore à l'époque!). On pourra toujours regretter que ce jour-là l'homme n'ait plutôt d'inventé à la place la roue carrée qui permet de se garer en pente sans mettre le frein à main, mais bon le mal est fait et c'est définitivement trop tard pour changer.

J'ai toujours eu un peu de mal avec la mythologie grecque et je comptais sur cet excellent livre de Jean-Pierre Vernant pour en combler mes lagunes. Hormis Dionysos, dieu du pinard (qui s'est bien fait ridiculiser depuis qu'un mauvais groupe français a repris son nom) et Kronos (dieu de la bière qui perd sa mousse avec le temps), j'ai toujours trouvé le reste du panthéon grec assez imbuvable.

Je pensais que ce livre était une explication, une analyse historique, sur les origines et les raisons de ce bestiaire divin, mais ce n'en est qu'une description. Par la musique, la littérature, les arts plastiques ou le cinéma, il est impossible d'échapper à l'influence de la mythologie grecque. Pourtant, c'est un univers dans lequel j'ai toujours eu du mal d'entrer et ce livre ne m'en a pas donné les clefs.

Jean-Pierre Vernant maitrise bien son sujet et ses récits très détaillés sont faciles à lire. Partant de très bas, j'ai appris pas mal de chose sur cette sympathique bande de joyeux drilles, replacé dans leur contexte beaucoup de noms connus, mais leur propension un peu puérile à toujours se chamailler m'a un peu trop rappelé la délétère ambiance des forums sur Amazon.

Hormis pour son côté symbolique incontournable, la mythologie grecque reste pour moi le plus souvent source d'ennui. Trop de répétitions, de longueurs, j'ai vraiment eu du mal à finir ce livre pourtant très abordable.

Je crois que je préfère les contes de fées.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Jean-Pierre Vernant est un des spécialistes reconnus de l'antiquité grecque et il livre là, un ouvrage indispensable à ceux qui veulent pénétrer de manière simple, mais très complète, les arcanes de la mythologie.

Pour prolonger l'esprit de transmission et de la mémoire, Vernant fait le choix de présenter des notions et des récits passablement embrouillés, avec simplicité et dans le style "fables de nourrice", c'est à dire proches du conte de fées. Attention, cette lecture n'est toutefois pas destinée aux enfants car la pédagogie n'exclut pas la finesse et la profondeur de l'analyse, au delà du conte.

Ce livre débute par l'origine de l'univers.
Au début, il n'y a rien d'autre que la béance (ou Chaos), d'où surgit La Terre (Gaïa), bientôt recouverte (dans tous les sens du terme), par Le Ciel (Ouranos) qu'elle a elle même enfanté (oui, ça se complique avec cette sorte de Parthénon-génèse). De leur union naitront les Titans, les Nymphes, les Hekatonchires, les cyclopes...

Maintenant que le décor est planté, passons aux dieux et à leur lutte incessante.
Coups fourrés, accouplements curieux, gestations particulières (le ventre de Zeus abrite sa femme elle même enceinte de leur fille Athéna), alliances de circonstances...La bagarre est rude avant que le règne de Zeus soit véritablement assuré.

Et les humains ?
Les voila qui apparaissent (même si on ne sait pas trop comment).
Au début, tout se passe bien, c'est l'âge d'Or. Ils vivent en bonne intelligence avec les dieux, ils sont toujours jeunes, ne meurent pas, mangent et boivent au soleil...Bref, c'est le Club Med, à un détail près : ça manque de femmes ! (normal, vu qu'elles n'ont pas encore été créées)

Tout ça va changer quand paradoxalement, Promethée tente de favoriser davantage les hommes et par la même occasion, fâcher sérieusement Zeus qui a le sang chaud. Du coup, c'est le retour de bâton pour la race humaine qui sera désormais contrainte de bosser, de souffrir, de mourir et de se couvrir de ridicule aux concerts de l'Eurovision.

Notons que la vengeance de Zeus ne s'arrête pas là puisqu'il place aussi sur terre, Pandora, la 1ère femme qu'il a faite fabriquer. Elle est charmante...mais elle parle. Et elle parle, "non pour dire le vrai et exprimer ses sentiments, mais pour dire le faux et camoufler ses opinions"!

Je me demande quand même si, quelles que soient les religions, leurs textes fondateurs n'ont pas été rédigés uniquement par des hommes...

Après cette introduction générale aux mondes des Dieux et des Hommes, J-P Vernant nous livre une analyse aussi claire qu'intéressante sur les origines et les motivations de la Guerre de Troie.

On imagine bien ce benêt de Paris qui voit arriver devant lui, trois superbes déesses qui lui demandent de faire un choix entre elles, en échange de bienfaits uniques : Athena lui offre la force et la sagesse, Hera, d'être le Roi un peu partout et Aphrodite, d'être aimé de toutes les femmes et en particulier d'Hélène.

Évidemment, alors que tout le monde aurait opté pour un des deux premiers choix, Paris, lui, futé comme un animateur de radio pour jeunes, choisit la Belle Hélène, croyant sans doute qu'il s'agit d'un dessert à base de poire !
A quoi ça tient...

Qui dit Iliade, dit aussi Odyssée et voici Ulysse qui entame son voyage retour pour Ithaque.
On se dit qu'il ne faisait pas bon être en vacances en même temps qu'Ulysse car les dieux ont vraiment décidé de lui pourrir la vie et de gâcher sa croisière.
Il enchaîne donc sans discontinuer, les tempêtes, les rencontres inamicales (les Cyclopes, les Cicones, les Lotophages, les Lestrygons, les Sirènes..), le harcèlement par des déesses avec le feu au culte (Circé, Calypso...)...
Le Titanic à côté, c'est "La croisière s'amuse" !

Pas étonnant qu'Ulysse soit un peu fatigué en retrouvant enfin son île.

Heureusement, il lui reste encore assez de vitalité pour parvenir à bander son arc et faire le ménage parmi les prétendants qui lutinaient une Pénélope qui s'obstinait à faire tapisserie.
Pour faire bonne mesure et pendant qu'il est encore chaud, il pend les servantes qui s'étaient compromises avec les sus-dits. Ulysse en 45, aurait tondu la moitié de la population.

Restent encore trois récits édifiants : Dyonysos, ancêtre des babas cool, Œdipe qui passe sa vie à se mettre le doigt dans l’œil, et Persée, qui faute de trouver la Gorgone Zola, prend le risque d'être médusé.

Et comme un fil rouge tout au long de ces récits, on retrouve Zeus donnant des coups de son éclair à toutes les jeunes filles qui attirent son regard, se transformant en cygne (Léda, inspirant la chanson "fais-moi un cygne" de Gérard Palaprat), en pluie d'or (Danaé), en taureau (Europe)

Un livre magique, des récits rendus passionnants par Vernant, un glossaire pour se rappeler qui est qui : parfait.
1919 commentaires| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 septembre 2014
En ce qui concerne la livraison et la qualité du livre tout est parfait comme d'habitude avec Amazon aurai-je tendance à dire !

Concernant le livre en lui même, je ne peux que le recommander à tous ceux qui veulent avoir une synthèse des principaux mythes grecs. Très accessible et facile à lire.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 novembre 2013
Ce livre m'a été conseillé par un professeur de philosophie. Il est super à lire, je suis parti en voyage en Grèce Antique grâce à l'auteur.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 mars 2012
Pari réussi de la part de Jean-Pierre Vernant car lorsque on fait la lecture ce livre on a vraiment l'impression qu'il est à coté de nous pour nous conter ces mythes grecs.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 décembre 2009
Un aperçu clair et passionnant ,vivant et original de la mythologie grecque qui semble contenir une vérité qui nous concerne encore aujourd'hui dans la mesure où nous y côtoyons des personnages profondément ancrés dans notre mémoire collective . En particulier son interprétation de l'Odyssée et du personnage d'Ulysse est une véritable révélation
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

14,99 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici