undrgrnd Cliquez ici HPALLL nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,2 sur 5 étoiles
5
4,2 sur 5 étoiles

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 21 août 2005
Sur le plan artistique, « Un ange trépasse » et « Lettres à Satan » sont les albums les plus réussis de la série Soda, et ce premier album est à mes yeux un véritable joyau. Il aurait pu être un « one shot », comme on dit ; un album sans suite, sans dérivés ultérieurs (je crois que « Lettres à Satan », le deuxième album, nous en dit déjà trop sur le passé de Soda, flic de choc et faux pasteur...). Dans « Un ange trépasse », le début ressemble à une parodie de Starsky et Hutch et la fin évoque l'ambiance de Sudden Impact, le meilleur des « Dirty Harry ». Certes, le scénario de Philippe Tome n'est pas d'une grande subtilité : l'enquête progresse de manière simpliste, comme dans les albums suivants. Mais Warnant, le dessinateur des deux premiers albums de la série - il a quitté la bande dessinée à la fin des années 1980 -, possédait un graphisme franquinien apte à exprimer toutes les tonalités, apte à nous faire passer insensiblement de la comédie à la tragédie. Cette virtuosité graphique était nécessaire pour faire tenir ensemble les éléments du scénario, et elle y réussit pleinement, au point que le lecteur, arrivant au terme d'un récit sans réelle profondeur, se sent ému par la trajectoire des personnages. À rapprocher, pour ces qualités, du dessin de Didier Conrad au temps d'Aventure en jaune (version 1982) et de celui de Marc Hardy dans Le Chien des cisterciens (autre merveille). Pas grand-chose à voir avec le trait appliqué, propre et lisse de Bruno Gazzotti, son successeur.
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 janvier 2003
Cette série policière teintée de beaucoup d’humour présente d’abord l’avantage d’être lue séparément. Le personnage de Soda est attachant, les dessins cartoonesques mais l’histoire de ce premier tome un peu trop simple. Peu importe, cette aventure se lit d’un trait et donne envie de découvrir d’autres aventures de ce flic pasteur…
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 mai 2014
Une BD qui sent bon l'Arme Fatale et l'inspecteur Harry.
La description de l’Amérique est très immersive, géniale.
Et les scénarios sont excellents !
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 février 2003
Voici le premier volet de l'histoire du lieutenant-pasteur SODA. On s'attache tres vite a cet anti-heros New-Yorkais. Ce premier album est l'occasion de rentrer dans son univers, noir mais teinte d'humour. Du tres bon policier!
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 décembre 2005
et oui, avec l tome 2, vous aurez fait le tour de ce qu'il y a d'intéressant dans le personnage de Soda... cet épisode est vraiment sympa, avec bcp d'humour... du coup j'ai acheté toute la série... erreur! le héros devient vite un "super flic" de base dont les aventures sont médiocres...
mais cet épisode là est vraiment Génial!
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)