undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,9 sur 5 étoiles
8
4,9 sur 5 étoiles
5 étoiles
7
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:23,90 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

N'en déplaise aux amateurs d'idées reçues,Karl Böhm était un grand chef beethovénien.Déjà ses enregistrements des années 35 à 50 le montraient,et cette intégrale réalisée avec le Philharmonique de Vienne est l'une des plus homogènes.
Chaque symphonie est traitée avec le soin qu'elle mérite,y compris les deux premières,qui sont souvent les sacrifiées des intégrales.
L'"héroïque"renouvelle la performance d'un enregistrement précédent avec Berlin;la 4 devient avant Kleiber une symphonie majeure,menée avec fougue mais sans l'emportement qu'y mettent certains;la version Böhm de la cinquième est justement célèbre,avec une dramatisation progressive qui l'éloigne de la lourdeur si souvent constatée.7e et 8e sont de grandes réussites,avec un orchestre décidément somptueux et enregistré avec naturel.
Enfin,deux interprétations de référence:une "Pastorale"qui donne à chaque fois l'impression de l'écouter pour la première fois(avec un orage génial!),et l'une des trois ou quatre "neuvième" de référence.
Böhm l'a très souvent dirigée et sa conception de l'oeuvre n'a pas varié (mettons à part son disque-testament,sublime mais complètement à part):la neuvième n'est pas qu'une symphonie "à finale",même si l'hymne à la joie bénéficie ici d'un quatuor de rêve.
Cette intégrale ne lasse jamais,car Beethoven est bien ici à la fois l'héritier de Haydn et Mozart et le révolutionnaire de la musique:Böhm le dirige sans raideur ni lourdeur,et cette leçon n'a pris aucune ride.
11 commentaire| 24 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 mai 2015
pour les 5eme 6eme et 9eme , ce sont (pour moi) les versions de référence que je possédaient en vinyl. Je trouve que l' interprétation de Karl Bohm
met chaque pupitre en valeur . Je préfère cela à la "masse orchestrale" ( jolie ) d'un Karajan . Question de gout , bien sur ...
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 janvier 2016
Très bon enregistrement j'écoute ces CD très souvent l'interprétation est excellente et la qualité d'enregistrement est au rendez-vous.
Dommage que les titres ne s'affiche pas.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 juillet 2015
... Plus qu'une demande, c'est une supplique que je fais aux gens d'UNIVERSAL! Rééditez, sans tarder, cette Neuvième de Beethoven, enregistrée en 1957 avec Rössel-Majdan, Dermota, Schöffler; Staatsopernchor Wiener, Wiener Symphoniker; Böhm (Vienne, Juin 1957) Il est impensable qu'une version dite, mythique,, historique etc... soit dans vos cartons oubliée, voire rejetée???!!!
TOMMY
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 mai 2015
Enfin les symphonies de Beethoven par Karl Böhm, une des meilleures, sinon la meilleure, intégrale réunie à travers un coffret. Après André Cluytens, (sans oublier, mais généralement en mono, Otto Klemperer), Karl Böhm a le mérite de nous donner une version des symphonies de Beethoven détachée de tout artifice parfois parasite (qui faisait défaut chez Karajan). La version, à mon sentiment, de choix.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
J'adore les quatre intégrales karajan, notamment la fameuse 1962 dg et celle de 1977, peut être plus hollywoodienne. Cellede bernstein est également très bonne en dg. Mais très difficile d'écouter autre chose. Bohm patvient sans aucun mal à rivaliser avec karajan dans cette intégrale qui était auparavznt introuvable, et assez confidentielle. Tempi majestueux, lecture posée et grandiose, finesse des violons ou de nuances, on redecouvre beethoven. Plus medidative que celles de karajan et bernstein, cette intégrale vaut vraiment le détour, prouve à quel point était un très grand chef (également dans wagner et strauss, j'aime moins en revanche son mozart trop lourd et passéiste à mon sens). Enfin, une orise de son remarquable, un Wiener exceptionnel et un beau coffret: foncez!!!!
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 décembre 2013
C'est absolument parfait, et pas du tout guindé. Grand chef, orchestre supérieur, prise de son parfaite. Que demander de plus?
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 février 2014
Enfin Deutsche Grammophon sort un coffret avec l'intégrale des symphonies plus un fascicule explicatif génial !!!
C'est mieux que d'avoir 3 cd donc 2 doubles séparés d'ailleurs mes critiques se trouvent sur ces articles.
La prise de son est très bonne sauf pour les ouvertures.
Musicalement vôtre
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)