undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles
2
4,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:21,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Onslaught, LE groupe de Thrash anglais est de retour !
Il faut le reconnaître, le Thrash n'a jamais trop été la grande spécialité des Anglais. Pour preuve, je suis sûr que vous pouvez citer très facilement une dizaine de groupes de Thrash américain, presque autant de groupes allemands... mais des Anglais ? Ceci dit, il en existe et je suis sûr qu'il y a des connaisseurs parmi vous, chers lecteurs ! Mais quoi qu'il en soit, Onslaught, groupe formé en 1983, fait figure non seulement de pionnier chez nos amis britanniques mais également de chef de file... et de valeur sûre.

Depuis son retour en 2007 avec l'album "Killing Peace", Onslaught nous offre un Thrash bien rentre-dedans, bien éloigné de l'album parenthèse "In Search Of Sanity", sorti en 1989, qui avait précédé la séparation du groupe. Un album bien plus mélodique notamment grâce à la présence de Steve Grimmett au chant, transfuge de Grim Reaper, un groupe de Heavy. Avec le retour de Sy Keeler au chant, ce fut donc un retour aux sources avec un Thrash bien violent, aux relents parfois punk pour la petite "british touch".
Aujourd'hui sort le sixième album du combo, très justement intitulé "VI"... et avec les trois casques portant chacun le numéro six, ça nous donne... 666 évidemment. Une interprétation personnelle, j'en conviens, mais toutefois vite confirmée avec le sixième (!) titre de cet opus, intitulé "66 Fu*** 6" (titre qu'il faut cacher sinon le com' ne passe pas... navrant !)...
Mais entrons maintenant dans le vif du sujet, à savoir l'écoute de cet album.
Passée la petite intro acoustique, "A New World Order", on prend directement une grosse baffe avec le furieux "Chaos Is King". Pas de doute, le propos est totalement dans la continuité de l'album précédent, "Sounds Of Violence" (2011). Le tempo est furieux, façon Slayer. Voilà un Thrash bien hargneux guidé par le chant abrasif de Sy Keeler. Les guitares agressent bien le conduit auditif. A noter que le guitariste Nige Rockett est maintenant le seul rescapé du line-up originel puisque le batteur Steve Grice a laissé sa place à un certain Michael Hourihan (batteur chez Extreme Noise Terror et donc, un gars qui connaît le boulot !)
Pas d'évolution notable donc mais de l'efficacité à revendre. Tout comme le premier titre, "Enemy Of My Enemy", "Slaughterize" ou "Dead Man Walking" sont des petites bombes à fragmentation qui font leur effet.
On n'est toutefois pas à l'abri de quelques petites surprises comme sur le plus lourd "Children Of The Sand" avec ses chants féminins arabisants ou le groove irrésistible de "Cruci-Fiction" (mon morceau préféré de cette nouvelle rondelle !)
On décèle aussi parfois une guitare aux accents plus mélodiques, un vestige de l'époque "In Search Of Sanity" peut-être (les solos de "Cruci-Fiction" ou l'intro de "Fuel For My Fire" - à propos de Slayer, ce morceau à de fortes connotations avec ceux d'une certaine époque du groupe américain).

"VI" est l'album que l'on pouvait attendre de la part de nos vétérans anglais du Thrash Metal. Puissant, corrosif, qui ne se dissout pas dans l'acide... bref, du bon boulot encore une fois.
L'édition limitée proposera en bonus une nouvelle version du titre "Shellshock", excellent morceau présent sur In Search Of Sanity. Je n'y ai pas eu accès mais ce titre est souvent joué en live par le groupe aujourd'hui et nul doute que cette version sera plus coriace que l'originale.
15 / 20

Retrouvez cette chronique (et d'autres) sur le site "auxportesdumetal.com".
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 décembre 2013
C'est mon premier album d'Onslaught et il me donne vraiment envie de plonger dans le reste de leur discographie !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

21,93 €
15,93 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici