undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

3,7 sur 5 étoiles
170
3,7 sur 5 étoiles
Format: DVD|Modifier
Prix:5,20 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Situé au 22e siècle, l'histoire raconte un monde de cauchemar , avec des néo-aristocrates façon "Bilderberg", le groupe opaque qui fait des réunions à huis clos pour décider de leurs intérêts, ou le G20, puissance mille. Un petit nombre de citoyens ne vivent plus dans les "beaux quartiers" comme on dit, mais dans une station spatiale géante, où leur "liberté" est protégée, des hordes de populations coincées sur une Terre asphyxiée de pollution, telle une prison à ciel ouvert.Les "élus" ont accès aux technologie de pointe (médecine, droides, engins spatiaux), tandis que le reste du monde est traité un peu comme dans les films "New York 97" de Carpenter, ou encore "L'âge de cristal", avec cette société vivant sous un dôme protecteur.
Bref l'histoire est intéressante,bien que déjà vu le message vaut la peine d'être répété, surtout par les temps qui courent, et le scénario va au bout de ses idées, dénonçant une élite néo-fasciste.Le film cependant est tourné comme un blockbuster, avec les recettes habituelles du méchant coriace et pervers et les scènes d'actions un peu bourrines. Malgré cela, on retrouve un vrai film de SF, avec des thématiques de réflexions, des effets spéciaux bien utilisé, comme la création de droides inquiétants, ou la description de la station Elysium et son paradis artificel.Entre série B et politique-fiction, un peu comme 'Clone", vaut la peine d'être vu.Le premier film du réalisateur (District 9) était peut-être plus percutant...
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 septembre 2015
C'est un bon film avec plein de suspens , les effets spéciaux sont intéressants . Ce qui est aussi intéressant c'est la dénonciation de toute forme de dictature dont ces hommes du futur veulent s'affranchir. La liberté et le bonheur sont deux valeurs que rien ne pourra enlever a l'homme et qui apparaissent dans cette histoire comme très aléatoires et qui finissent par triompher même des hommes machines les plus performantes. C'est ce qu'il faut retenir de ce film je pense.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 octobre 2015
Le gros film!!! De l'action, çà bouge, çà pète, çà cavale, çà n'arrête pas quoi...En BR tout est parfait (surtout en VO). Un scénario presque incroyable, un mélange d'actuel et de futur qui laissent interrogateur. Une méchante "très méchante" et des "méchants" encore plus méchants,
heureusement qu'ils y a aussi des "gentils". Bref un très bon moment à passer.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 novembre 2015
On s'y croirait car on touche du doigt aujourd'hui la plus part des technologies présentes dans ce film.
J'ai donc trouvé excellent le scénario qui imagine un monde surpeuplé et étouffant qui trouve son salut dans la banlieue de la Terre pour les nantis, de la médecine par imprimante 3D, la robotique...
Très très bon film de science fiction (il mérite bien son nom !).
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 janvier 2015
Techniquement le film est irréprochable : images magnifiques avec une atmosphère très travaillée, les animations sont très réalistes notamment pour les droïdes; son impeccable et très fin, on a enfin l'impression d'avoir du surround.

La mise en scène est déjà plus discutable : beaucoup de plans sont filmés caméra à l'épaule, ce qui ne se justifie nullement, à part à vouloir donner le mal de mer au téléspectateur. Les scènes d'actions sont certes très pêchues, mais ont tendance à devenir confuses, et on se demande ce qui s'y passe. Certaines d'entre elles sont violentes, et si l'hémoglobine ne me gêne pas, j'apprécie quand elle a une raison d'apparaitre à l'écran.

Enfin l'histoire n'a rien d'affolant. Je passe sur une éventuelle incohérence technologique, car par définition la SF permettra toujours de la justifier, et que si la technologie était créée, elle serait par essence jugée irréalisable avant d'exister.
Le scénario est une sorte de chute du mur de Berlin futuriste, donc rien de bien neuf.
J'ai été bon public, en passant sur les incohérences "humaines" qui ne peuvent pas se justifier comme celles technologiques : puisqu'Elysium est le paradis sur Terre, comment se fait-il que ses habitants y ferment les portes. Je parle des portes d'entrée de leur maison, puisque par deux fois au moins les immigrés terriens sont obligés de les casser pour pouvoir rentrer et utiliser les medboxes. Cela sous-entend-il qu'il y aurait des vols sur Elysium ? Ou alors que les terriens (et par extension les pauvres) sont obligatoirement violents, car ils ne peuvent s'empêcher de casser une porte dès qu'ils la voient ?

Le réalisateur nous montre des pistes qu'il n'explore pas par la suite. Exemple criant avec la relation entre Max et Frey, amis d'enfance, qui ne sert à rien : Max aurait eu un coup de coeur pour Frey lors de sa visite à l'hôpital ou pour Matilda par la suite et l'histoire aurait été exactement la même. Le conte de l'hippopotame ami du suricate abonde dans ce sens.

C'est d'autant plus dommage car le film donne vraiment l'impression d'avoir été raccourci pour tenir dans les 100 minutes, quand la majorité des blockbusters rende l'impression inverse : rallonger une histoire simpliste par des artifices scénaristiques pour tenir dans les normes. On a donc ici des pistes ouvertes sans raison, comme dit plus haut au sujet de la relation entre Max et Frey. On peut tout aussi bien se poser la question de savoir pourquoi Max est un ancien hors-la-loi ? Qu'est-ce que ça apporte à l'histoire ? Comment en est-on arrivé à l'apparition d'Elysium (Beverly Hills sur Terre, ça ne suffisait pas ?)? Et à l'inverse, pourquoi ne pas faire une île pour mettre tous les pauvres (New York 1997)? Et cetera.

Bref, si l'auteur veut nous faire réfléchir, il va falloir revoir la copie.
On est clairement très loin d'un Fight Club ou d'un Men In Black premier du nom.

En définitive j'ai passé un bon moment, et l'heure et demie passe sans regarder la montre toutes les dix minutes, ce qui est déjà pas mal. Technique bluffante, on en redemande. Merci pour le son qui a été correctement traité. Mise en scène à perfectionner. Histoire bateau, qui aurait pu être intéressante mais de toute façon plantée par un manque d'audace et un besoin de rentrer dans les normes du divertissement cinématographique.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 août 2013
Après une première claque lors de la sortie de DISTRICT 9, on s'en prend une seconde avec ce second film du génial réalisateur sud-africain, dont certains éléments ressemblent étrangement aux premiers : bidonville, deux mondes distincts...Matt DAMON tenait absolument à tourner avec l'intéressé et il n'a pas à le regretter : une direction d'acteurs remarquable, des effets spéciaux bluffants, des seconds rôles parfaits, une réalisation brillante et nerveuse, sans temps morts ; tout y est. Le thème, frôlant parfois le manichéisme, et la fin, un peu trop utopiste, jettent un voile, très léger, sur un ensemble qui tient parfaitement la route. Blockbluster intelligent, qui devrait faire date et qui tient encore de la science, mais plus vraiment de la fiction...Recommandé
22 commentaires| 39 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Pas vraiment de surprise sur ce blockbuster de SF partant d'une source 4K. C'est régulièrement magnifique, notamment les plans dans l'espace, avec des plans sur Terre peut être légèrement moins impressionnant. Mais globalement, la maîtrise visuelle est là et le Blu Ray a tous ses indicateurs au vert : contraste, piqué, détails, encodage. C'est un régal visuel, d'autant plus sur Elysium qui profite d'une palette chromatique plus large que sur Terre (et sa photo terne) avec des couleurs saturées bien rendues.

La VO est du même niveau, avec une piste ample et efficace dont la dynamique et la spatialisation soutiennent largement l'action à l'écran. La piste est équilibrée, précise et puissante, ne délaissant aucune enceinte.

Image : 9.5/10
Son (VO DTS HD MA 7.1) : 9.5/10
Film : 6.5/10
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 juillet 2014
On retrouve l'ambiance poussiéreuse et la science-fiction décalée et poétique qu'on avait adorées dans "District 9", avec encore de très bonnes idées de scénario, des scènes d'action à couper le souffle, et des thèmes originaux et inédits.
(Pour la petite comparaison, juste avant j'ai vu "Oblivion", beaucoup plus classique et hollywoodien, c'est creux et catastrophique à côté du brillant "Elysium".)
Matt Damon est parfait dans un rôle de héros d'action et de drame, sérieusement égratigné, complètement désespéré, et peu académique (il n'est pas parfait moralement).
Les effets spéciaux sont extraordinaires, et au service d'un scénario bien ficelé.
A voir et à revoir, je le recommande à tous les fans de SF de qualité !
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
En 2154, il existe deux catégories de personnes : ceux très riches, qui vivent sur la parfaite station spatiale crée par les hommes appelée Elysium, et les autres, ceux qui vivent sur la Terre devenue surpeuplée et ruinée. La population de la Terre tente désespérément d’échapper aux crimes et à la pauvreté qui ne cessent de ne propager. Max, un homme ordinaire pour qui rejoindre Elysium est plus que vital, est la seule personne ayant une chance de rétablir l’égalité entre ces deux mondes. Alors que sa vie ne tient plus qu’à un fil, il hésite à prendre part à cette mission des plus dangereuses - s’élever contre la Secrétaire Delacourt et ses forces armées – mais s’il réussit, il pourra sauver non seulement sa vie mais aussi celle de millions de personnes sur Terre.
A présent c'est certain Blomkamp est parti pour être un très grand réalisateur ! Après l'excellent district 9, voilà Elysium ! C'est dans la continuité, un peu le même univers délabré et moribond,un peu le même sujet : l'exclusion et la soif de liberté, un peu le même destin : un très grand film! Matt Damon est excellent et Jodie Foster super dans un rôle qu'on ne lui connaissait pas... La mise en scène futuriste est impeccable, le scénario finement conçu et brillamment mené sans temps mort, des scènes d'action bien remuantes et bien filmée. Du grand cinéma, de la bonne S-F comme on aimerait en voir plus souvent! A consommer immédiatement et sans modération!
Un bluray vraiment royal une image bluffante et un son ébouriffant
0Commentaire| 16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 septembre 2015
Bon film ! Il y a longtemps que j'avais pas vu un film d'action/catastrophe comme celui là. Je vais éviter le spoil mais je recommande car ça change vraiment des films d'actions redondants
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,32 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici