undrgrnd Cliquez ici Litte cliquez_ici Stockage illimité pour les photos et bien plus encore nav_TPL0516 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles
330
4,0 sur 5 étoiles
Format: Blu-ray|Modifier
Prix:6,55 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 9 décembre 2013
TITRE : Pacific rim 3D
ean : 5051889430360

Matériel utilisé :
Source : Blu ray
Lecteur : Marantz Ud 7006
Émetteur : JVC DLA-X3
Lunette: PK-AG1-B
Ecran : Base 2,40 m / gain 1

Image 3D
1080P / 60 i/s
Effet de profondeur : 9.5/10
Jaillissement des objets : 7.5/10
Débordement: 7.0/10
Détachement des objets : 9.5/10
Luminosité : 9.5/10
Fluidité : 9.5/10
Remarques : Excellente 3D, Images et couleurs excellentes, très rare flous sur les arrières plans et sorties d'écran

Son:
VO : DTS HD MA 5.1 (non testée)
VF : DTS HD MA 7.1
Frontal: 9.2/10
Central: 9.0/10
Surround : 8.9/10
Arrière : 6.0/10
LFE :
Sub: 9.5/10
Infra basse: 9.5/10
Remarques : Très bon son bien répartie sur tous les sorties, beaucoup de détails
Canal LFE ( les effets Infra-basse sont données par un appareil qui peut descendre jusqu’à 5 HZ)

AVIS: le film est un régal pour ceux qui aiment ce genre, pas de temps mort, on ne s'ennuie pas
Bon blu ray pour un prix raisonnable, j'espère que ce n'est pas "l'exception Warner" !
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 décembre 2013
Gô Nagai en a rêvé avec ses "méccas" de type Goldorak, Mazinger, Mazinkaizer, Gaiking ... eh bien Guillermo Del Toro l'a fait : un film de 2 heures en 3D avec peu de scènes "molles" et des robots géants fabriqués par l'homme pour défendre la Terre contre des monstres de chair et de sang qui feraient passer Godzilla pour un gentil gecko !

Les scènes de combat sont époustouflantes ...

J'avais acheté sans conviction ce blu-ray 3D en me disant que ça devait ressembler à une n-ième version de Transformers, mais comme je suis client de ce genre de film en version 3D, j'ai sorti ma carte de crédit sans vraiment savoir .... Eh bien je ne le regrette pas le moins du monde ! On en prend plein les yeux ! Les combats, qu'ils soient sous l'eau ou en pleine ville sont incroyables ! Je n'ai pas vu passer les deux heures, et j'ai l'impression que mon salon est jonché de gravas, de fumerolles et de voitures réduites en bouillies ! Jouissif !

A cela, Guillermo Del Toro nous a même offert un scénario crédible et palpitant !

Amateurs du genre, vous ne serez pas déçus !
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
J'ai bientôt 60 ans. Et en fait, je n'ai jamais aimé les "vieux" films japonais des années 50s - 60s avec de gigantesques montres sortis de nulle part pour détruite notre monde. Néanmoins, j'avais regardé le Godzilla US de 1998 et assez apprécié ce film qui possédait d'ailleurs une très bonne bande son avec un appréciable titre de Jamiroquai. C'est en recherchant sur Amazon, quel film pourrais-je regarder "ce soir" ?, que la curiosité m'a incité à commander Pacific Rim. Une lecture des commentaires (un peu partagés) et une envie de me faire un avis personnel m'a décidé à l'achat. Et bien je ne suis pas déçu. Pour les amateurs de ce type de film, de ceux qui aiment les effets spéciaux et les images impressionnantes (superbes en HD sur mon grand écran) bien entendu irréelles, mais au combien captivantes, et bien accrochez-vous bien dans votre fauteuil et faite ce voyage palpitant. Un peu "de sauce" dans le home cinéma, et ça fait le reste. J'ai passé un très bon moment - plein des yeux - plein les oreilles - et il fait parfois "bon" de s'immerger dans l'irréel.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 décembre 2013
Beaucoup de ceux qui veulent railler le film diront que c'est une version ratée de power rangers, que les acteurs ne sont pas convaincants et que l'histoire est quasi-inexistante.
Alors c'est vrai, le film s'inspirent de nombreux jeux vidéo et mangas, on peut notamment citer Evangelion, Broken Blade, Getter Robo/Shin Getter Robo,...
Il est également vrai que l'histoire est simple. Mais ceux qui critiquent parce que le scénario n'est pas assez bien construit, devraient peut-être se remettre en question. Ce film est un divertissement pour tous et doit par conséquent être simple à comprendre, il ne doit pas avoir une histoire complexe comme certains films d'espionnage.
Pour ma part, j'ai trouvé les acteurs tout à fait convaincants, l'histoire crédible même si elle demeure simple et les effets spéciaux spectaculaires.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Résumé rapide de l’histoire : des gros monstres aliens attaquent la Terre pour l’envahir, et des humains la défendent avec des robots tout aussi gigantesques. Oui, c’est bien un équivalent filmique de Goldorak. Ou, pour les connaisseurs, un Evangelion live ; mais dépouillé des personnages complexes et torturés, et de toutes les digressions métaphysico-philosophiques qui en avaient fait un classique. De l’aventure pure, du spectacle XXL, voilà un digne successeur de Transformers, heureusement sans la niaiserie des personnages de Michael Bay. Mais la mise en scène adroite masque à peine les faiblesses d’un scénario bien creux. Les quelques originalités (comme la particularité d’un pilotage en binôme ou le trafic d’organes aliens) ne sont en réalité que des gimmicks, et les enjeux personnels des humains servent surtout à passer le temps entre les gros combats.

Charlie Hunnam campe un honnête héros de film d’action, mais nous ressert un peu le personnage de gros dur qu’il a développé ces dernières années dans Sons of Anarchy. Son étonnante prestation de Hooligans est un lointain souvenir. Idris Elba fait un directeur des opérations fort convaincant, même monodimensionnel. Ron Perlman a un petit rôle très amusant (ne ratez pas la scène post-générique !). Mais les véritables héros du film restent les effets spéciaux magnifiques (merci ILM !). Visuellement, le spectacle est très très impressionnant, et seul le grand écran d’une salle obscure peut lui rendre justice. Il faut voir l’attaque de Hong-Kong (pour une fois que ce n’est pas Los Angeles…) au milieu du film. Ce n’est pas innocent que le film soit dédié (c’est à la fin du générique) à deux maîtres des effets spéciaux : Ray Harryhausen (la trilogie Sinbad,Jason et les argonautes,Le choc des Titans, etc) et Ishiro Honda (les Godzilla). Pacific rim est à la fois un hommage doublé d’une leçon d’effets spéciaux de 2h10. L’histoire, les personnages, les péripéties ne sont que des prétextes. En résumé, c’est un film de geek.

Le réalisateur Guillermo Del Toro a donc jeté l’éponge du Hobbit pour revenir à ses marottes habituelles (univers parallèles, combat manichéen Bien vs Mal) et ses visuels, riches et colorés (Hellboy,Le Labyrinthe de Pan, Blade 2). Il nous livre ici une de ses œuvres les plus sages, sans personnage malsain ni visuel horrifique, et probablement la plus grand public qu’il ait réalisée jusqu’ici. C’est comme un grand cornet de pop-corn : moelleux, assez creux, régressif et sans saveur particulière, mais accessible à tous et qu’on ne peut pas s’empêcher de terminer une fois commencé. Si c’est votre tasse de thé, alors vous allez vous régaler. Dans le cas contraire, vous passerez un moment pas désagréable mais sans plus.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 février 2014
Certes, le scénario est léger (on s'en tape),
Certes, les acteurs ne sont pas au top (on s'en tape aussi),
Certes, tout est prévisible du début à la fin (on s'en tape encore),
N'empêche que le film est sacrément réussi et c'est là qu'on voit la différence entre un réalisateur bidon et un bon !
Franchement, dès les premiers plans, je me suis dit "quelle daube"... mais au bout de quelques minutes, sans même m'en rendre compte, j'étais accroché à mon fauteuil :-)
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 février 2015
Quand je vois des critiques professionnels qui tentent pathétiquement de plaquer des schémas d'analyse classique pour finalement conclure que : mauvais film, mauvais acteurs, mauvais en tout ; eh bien désolé mais vous êtes hors sujet messieurs dames les pros.

Quand on glisse la galette de Pacific Rim dans le lecteur que recherche-t-on?
Un scénario alambiqué? Une analyse psychologique? Une intrigue feutrée?

Quand on attaque Pacific Rim, c'est pour se prendre une énorme baffe visuelle et auditive sur un film sans prise de tête.
Eh bien Guillermo Del Toro nous donne tout ça au delà des espérances.
Même en 2D sur un écran HD, le spectacle est hors normes faisant passer les Transformers pour des Playmobils.
Des fights homériques qui rayent une ville entière à chaque rencontre, des sfx fabuleux et la BO de Ramin Djawadi qui emballe tout ça à la perfection : on souhaiterait que le film dure 4 heures de plus.
Evidemment le scénario est mince mais finalement les personnages ne sont pas totalement sacrifiés sur l'autel des sfx, on plonge dans leurs vécus respectifs avec intérêt pour calmer un peu le jeu entre deux actions.
Les acteurs arrivent à exister malgré le déluge visuel et les seconds rôles sont savoureux et finissent de rendre ce film attachant.
Entre les deux savants barrés et Ron Pearlman parfait dans un rôle taillé sur mesure on se prend une franche rigolade avant de retourner à la baston.

Support HD parfait, image sans défaut, son en DTS-HD 7.1 à décoller la tapisserie.

Déjà vu quatre fois et je ne m'en lasse pas. Gros kiff.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 juillet 2013
Ah, j'avais hâte de le voir ce Pacific Rim, dont la bande annonce m'avait laissé sur les fesses. Et je n'ai pas été déçu, c'est un spectacle total qui s'offre à nos yeux. Bien sûr le scénario est au format timbre poste, des monstres issus du fond de l'océan contre des robots géants, mais le divertissement est absolu: effets spéciaux hallucinants, parmi les meilleurs que le cinéma puisse offrir, 3D très bien exploitée (en Imax, un régal...), action non-stop, on ne s'ennuie pas une seconde, et même les acteurs, pas très connus sont tous à la hauteur. Bon, il y a toujours le side-kick de service, le personnage farfelu qui apporte une touche d'humour (c'est agaçant à la longue dans les films ça), mais rien de grave. Pacific Rim est un film monumental qui me laisse rêver à une possible version live de Goldorak du même niveau, ce serait... waouh !!
0Commentaire| 44 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 novembre 2013
Vous vous rappelez de l'époque où les films étaient divertissants et on ne se tapait pas 2H40 d'antihéros hormonal qui détruit tout sans raison? Moi aussi, et je suis ravi de retrouver un film positif, divertissant, clair du début à la fin, qui ne trahit jamais sa logique interne, et qui a été volontairement simplifié et codifié pour durer moins de 2H tout en racontant une vraie histoire. Pacific Rim offre une fenètre sur un monde établi, usé, crédible, l'humanité à bout de forces qui doit travailler ensemble pour survivre. Ces cinq dernières années, il y a eu deux grands films: District 9, et Pacific Rim.

Si vous voulez retrouver l'enfant qui sommeille en vous, si vous aimez la science fiction, si vous voulez cautionner un film sincère, si vous avez comme moi un fils de 6 ans et vous voulez lui offrir "son" star wars: foncez. Sinon: foncez quand même.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 juillet 2014
Effectivement, comme j'ai pu le lire ça et là, ce n'est pas le scenario de l'année (ni même du mois!). Mais dans le genre Baston de robots, les effets spéciaux (excellents au demeurant!!!) aidant, le spectacle est au rendez-vous: à "l'AMERICAINE" amateurs d'intrigues saupoudrées de psychologie, fuyez! ce n'est certes pas du Hitchcock, mais si comme moi vous êtes un (vieux ;-(( ) fan des 'Comic's' à la "Stan Lee", vous ne bouderez pas votre plaisir!! On peut aimer le château d'Yquem et se régaler avec un petit "entre deux mers", le tout est de savoir quelle est la bouteille que l'on ouvre !!
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus