Cliquez ici Cliquez ici CoopPocheEtoilesContraires Cloud Drive Photos En savoir plus nav_Renewed Cliquez ici En savoir plus Achetez Kindle Oasis cliquez_ici cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles
64
4,6 sur 5 étoiles
L'Aventure de Mme Muir [Blu-ray]
Format: Blu-ray|Modifier
Prix:13,17 €+ Livraison gratuite avec Amazon Prime


le 2 janvier 2014
J'avais, nous avions tous, acheté la version DVD et savourer le bonheur de revoir à l'infini ce film dont il est difficile de parler tant son propos (la vie, l'amour, la mort, le réel, l'irréel) est à la fois limpide et complexe, son intrigue si intelligente (les amours d'une jeune veuve et d'un fantôme) son atmosphère si présente et irréelle et la fusion entre image et musique si parfaite, que les mots paraissent un peu vide.
Peut-etre certains trouveront-ils cette histoire un peu mièvre. Dommage;
Parlons de l'édition Nlu-ray.
IMage très belle, très nette. Amélioration très sensible sur la version DVD qui manquait de contraste, semblait rayée, et assez grise de ton. La lumière et les contrastes centraux dans la photographie resortent magnifiquement.
Le son: la aussi belle amélioration. Son moins confus et sourd qu'en DVD.

Bilan: un film toujours à revoir dans une édition magnifiée par un support digne de ce nom et à un prix tout à fait accessible.
0Commentaire| 15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 août 2017
Mme Muir, jeune veuve, fuit sa belle-famille et se réfugie dans une maison au bord de la mer, battue par tous les vents.La maison est de plus hantée par l'ancien propriétaire, vieux forban des mers mort accidentellement. S'en suit une relation orageuse puis apaisée entre Madame Muir et le fantôme qui lui apporte force aide et conseils.
Remarquable film de Mankiewicz joué par d'excellents acteurs Gene Tierney et Rex Harrison; tout en subtilité (so british) et en tendresse. Excellents seconds rôles qui pimentent le film (la servante, la fille et même l'odieux Fairley joué par G Sanders).
On s'y sent si bien dans cette maison tout au long du film . La dernière scène que je ne dévoilerai bien sûr pas offre un prolongement infini au film...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 septembre 2017
Superbe noir et blanc se mouvant entre le fantastique léger et le réalisme avec pudeur, loin des demandes vulgaires d'Hollywood, ce film reste passionnant et délicieusement décalé. On peut envier, alors que pèsent sur nous tant d'obligation au conformisme et au pseudo-engagement, la liberté de ton que permettait l'Amérique de Roosevelt.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 octobre 2017
Je retrouve dans ce film la magie d'Eve, de Chaînes conjugales, de On murmure dans la ville etc. Ce film que l'on peut eventuellement qualifier de "fantastique" (je déteste ce type de films habituellement mais celui ci fait exception) mais qui est en realite inclassable parce qu'il ne ressemble à aucun autre est plein de poésie, d'humour aussi. Les acteurs sont remarquables et la maison, qui paraît au bout du monde, est un havre irrésistible de charme et de confort douillet. A voir à revoir avec toujours le même plaisir!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 juin 2011
Hommes rationnels ou saturés d'images raccoleuses, repliez-vous sur ce bon vieux film en noir et blanc, où le surnaturel n'a point besoin de grands effets spéciaux... Le seul talent du génial Rex Harisson, joint à la grâce de Gene Tierney, suffisent à faire de ce conte philosophique une oeuvre immortelle!
0Commentaire| 15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 août 2017
J'adore ce film. Acheté sur un coup de tête, il a m'a touché avec son charme, son histoire particulière, et sa fin heureuse.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 décembre 2010
Le synopsis : Nous sommes au début du XX° siècle, en Angleterre. Lucy Muir est une belle et jeune veuve, un brin bourgeoise, qui rêve de s'émanciper de sa belle mère et de sa belle-sœur, avec qui elle vit encore. Elle décide alors de partir avec sa fille et sa servante, en quête d'un joli cottage au bord de mer.
Attirée par une belle maison blanche dont personne ne veut à cause de sa mauvaise réputation, elle s'y installe néanmoins. Mais très vite, elle va faire connaissance avec le fantôme du capitaine Gregg, l'ancien propriétaire des lieux, qui hante la maison...

Voilà un film unique en son genre, fleuron du cinéma onirique de la première moitié du XX° siècle. Réalisé en 1947 par le grand Joseph L. Mankiewicz, il nous conte l'amour impossible entre une veuve (Gene Tierney, l'une des plus belles actrices de l'histoire du cinéma !) et le fantôme d'un vieux loup de mer (Rex Harrison, futur Jules César dans le Cléopâtre du même réalisateur). Mais au cœur d'une Amérique puritaine et catholique, le récit nous parle en vérité de l'émancipation de la femme, jouant de la métaphore....

Dès le départ, Lucy Muir tente de fuir les conventions sociales et de mener sa propre vie. Hélas, le destin semble sans cesse lui barrer la route la menant à ses rêves.
A partir d'un portrait qui la fascine, accroché au mur de sa chambre, se matérialise alors le fantôme d'un aventurier à la hauteur de ses fantasmes. A moins que ne ce soit une création purement onirique et freudienne sortie tout-droit de son esprit !
Face à une mer tour à tour calme ou agitée, symbolisant les tourments intérieurs du fantôme tombant peu à peu fou amoureux d'elle, Lucy aspire encore à s'épanouir et à goutter le fruit de sa jeunesse. Son existence sera hélas bien triste, la menant de déceptions en déceptions, tandis que sa fille vivra à sa place une vie plus épanouie...

"L'Aventure de Madame Muir" fait ainsi partie de ces films qui, sous les atours du conte fantastique, ne font rien d'autre que de poser les bases d'une réflexion sur la vie.
Cette toile de fond accompagne le récit comme une vague au dessus de la mer. Elle en devient le sujet principal, les événements surnaturels et paranormaux n'étant que le vernis derrière lequel se développe la parabole humaine et sociale. Et c'est bien ce qui fait de ce cas d'école une œuvre unique en son genre : Cette manière de raconter le drame humain, celui d'une femme ne pouvant s'émanciper au cœur d'une société sclérosante, où l'on voit poindre le thème de la schizophrénie, sous les atours d'un conte fantastique et onirique, envoûtant comme un tableau diaphane.

Cet unique film ouvertement fantastique de Mankiewicz, réalisateur à la filmographie exceptionnelle (Jules Cesar,Eve,La Comtesse Aux Pieds Nus,Blanches Colombes et Vilains Messieurs,Le Reptile...), apporte de belle manière sa pierre à l'édifice des fables oniriques autour du thème du "portrait peint", que l'on retrouve à l'époque dans un bon nombre de grands films fantastiques (Le Portrait de Dorian Gray,Le Portrait de Jennie,Pandora).
Le casting quatre étoiles (Gene Tierney, Rex Harrison, Nathalie Wood, George Sanders), la musique enivrante de Bernard Herrmann (compositeur attitré d'Alfred Hitchcock), les images expressionnistes somptueuses d'un noir et blanc vivant ses dernières heures, tout concoure à faire de ce film l'un des fleurons de l'âge d'or hollywoodien.

Un brin suranné, ce chef d'œuvre d'un autre temps bénéficie aujourd'hui d'une magnifique restauration HD qui rend l'acquisition de la version blu-ray absolument obligatoire. Aucun bonus ne circule jusqu'à présent. Mais le film en lui-même ne mérite-t-il pas déjà le détour ?
0Commentaire| 13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 mars 2012
Remarquable réalisation de Mankiewicz pour un conte empli de poésie qui touche au mythe. On eût cru à la rédemption!!!...
Et puis ineffables beauté et présence de Gene Tierney quand elle exprime le cours de la rivière paisible de la tendresse et
de l'engouement face à la tourmente du temps de la désillusion et de la solitude causées par les mensonges du cynisme
d'un soi-disant gentleman de l'artifice malsain.
Magnifique prestation de Rex Harrison (comme d'habitude) pour un fantôme lui-même empreint de solitude, à la fois
bourru, grossier et pourtant poète sensible et touchant.
Splendeur de la partition d'orchestre de Bernard Herrmann égal à lui-même qui fait vibrer ce conte romantique
jusqu'à nous bouleverser.
Comme quoi, avec ce film (et ainsi que je le pense!) il n'est de réel qu' 'over the rainbow'.
Une des plus belles allégories de tous les temps sur la condition humaine à la condition sine qua non
d'avoir en soi-même un minimum de sensibilité!!

Billy.
55 commentaires| 15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 septembre 2003
Un des plus beaux films du cinéma américain. Gene Tierney et Rex Harrison sont extraordinaires, les seconds rôles (George Sanders et même Natalie Wood enfant) sont excellents. Film tout à la fois très drôle et très émouvant. La fin est sublime.
0Commentaire| 31 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS REDACTEURS D'AVISle 18 octobre 2011
Après avoir lu tous les commentaires qui précèdent, je ne veux pas être redondante car chacun d'eux dit l'essentiel.
Mais ce film est une telle merveille que j'ai envie d'apporter ma pierre au collier d'éloges.
Oui, ce film est une merveille d'intelligence, de beauté, de poésie, de finesse, d'émotion, de rêve incarné.
Un moment de bonheur parfait dont il ne faut surtout pas se priver.
Cette histoire onirique est si magistralement racontée qu'elle possède toute la force de la véracité et de la conviction.
Contre toute attente, on croit "dur comme fer" à la superbe histoire d'amour entre le fantôme du marin au rude caractère et la jeune veuve au caractère trempé, celle-ci ayant pour mission de réjouir l'âme en colère du défunt propriétaire de la maison désertée, celui-là ayant pour mission de redonner vie à l'âme aplatie de sa locataire qu'aucun sortilège n'effraie tant sa vie réelle est désolée.
Une histoire merveilleuse.
Une histoire sans âge qui nous fait voyager dans un songe d'immortalité.
Immortelle est la rencontre entre ces deux âmes affamées en quête du sel et du miel de la vie, un hymne à l'amour, irréel mais vrai.
Magnifiquement mise en scène, en images, en dialogues, en musique.
Et les acteurs sont impressionnants de justesse et de charme.
La grâce infinie de ce merveilleux film pourrait être résumée, s'il fallait la résumer, dans cette brève image, magique, quand Rex Harrison, fantôme silencieusement amoureux mais apparemment rogue, planqué derrière le volet d'une fenêtre de la chambre où il rend nuitamment visite à Gene Tierney, murmure, dans un souffle tendre : "My darling".
Éblouissant chef d'oeuvre.
44 commentaires| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

Eve [Blu-ray]
12,17 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)