Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici Levy Cloud Drive Photos cliquez_ici. Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,2 sur 5 étoiles
277
4,2 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Angélique Barberat est avant tout une conteuse... mais une conteuse qui, en passant ici de l'oral à l'écrit nous dévoile toute l'ampleur de son talent.

Et, étant donné le thème abordé - la violence conjugale et son pendant, le pervers narcissique -, il faut un sacré talent pour ne pas tomber dans le sordide.. Non, au contraire, après avoir refermé ce livre ne demeure que la si jolie et pure histoire d'amour qui se noue grâce à un "fâcheux" accident entre la femme brisée et le doux rocker ...

Et au fil des pages, on se laisse emporter et l'on passe par divers sentiments : de la colère à la compassion, de la peur à l'audace et enfin, de l'espoir à l'amour.. A.B nous transporte et sublime l'état amoureux..

Si le sujet vous refroidit (comme moi au départ car il est vrai que je ne suis pas friande ni de faits divers ni des cas de société), je vous conseille de dépasser vos préjugés et de vous laisser porter par la si savoureuse prose de cet écrivain.

Bref, ne passez pas votre chemin et au contraire, attardez-vous, il le mérite amplement !
0Commentaire| 55 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ce roman me faisait de l’œil depuis sa sortie, puis les copines ont commencé à en parler puis il est passé à la TV (Gérard Collard sur la 5) et là j'ai craqué.
De plus, parlons argent l'espace d'un instant, à 4.99€ en format numérique je me suis dit que ça en valait la peine : un bon rapport qualité-prix en somme. Après lecture, je dirai même un excellent rapport qualité-prix.

Ce roman nous conte une histoire presque banale, malheureusement. Celle d'une femme battue qui succombe sous les coups de son mari. L'histoire d'un orphelin, musicien virtuose, qui porte à présent des fêlures.
Puis celle de Coryn, jeune femme charmante mais qui vient d'une famille sans éducation pourrait-on dire. Coryn qui va progressivement connaître l'enfer. Qui épouse un prince charmant, prince qui devient un geôlier et va emprisonner la jeune femme sans une routine sans joie et plein de craintes.
Deux êtres qui n'étaient pas destinés à se rencontrer, des destins qui s'entremêlent alors que rien ne le prédisait. Une rencontre qui va entraîner une succession d’événements imprévisible, découvrant d'autres destins...

Cette histoire est forte par sa justesse, par sa dureté et par le talent de la narration. On se laisse bercer par une narratrice qui maîtrise parfaitement son sujet. Certaines scènes sont insoutenables par le fond, pourtant l'auteur ne sombre pas dans le pathos. Elle raconte les faits, presque sans juger, laissant les lecteurs gérer les sensations et les émotions.
On sourit, on est ému, révolté, attristé ou heureux. On ne peut pas rester indifférent face à ce roman et à ce qu'il contient.

Je voudrais aussi saluer l'aspect très concret et réel de cette histoire. On est impuissant face à l'histoire de Coryn et on aimerait, comme à chaque fois, que tous les coupables soient punis (pour ma part j'en veux surtout à la famille) mais on sait que dans la vraie vie c'est rarement le cas, que c'est injuste mais comme ça. Et l'auteur a bien su tenir compte de cela : tout en contentant ses lecteurs, elle réussit à donner cet accent de vérité si difficile à son histoire.

En bref, vous l'aurez compris j'ai été totalement conquise par cette histoire et j'en suis ressortie toute chose. Je vous le recommande, c'est peut-être un peu triste et dur, mais c'est tellement beau...
22 commentaires| 37 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Je n'ai rien compris à l'engouement suscité par ce roman à l'eau de rose frelatée.

Je l'ai trouvé larmoyant, ennuyeux, alternant les culculteries et les "gros mots "

Pour moi il se résume à un mot " niais ". Je l'ai terminé péniblement dans l'avion et l'ai (lâchement ) abandonné dans la poche du siège devant moi, peut être fera t'il un (une ) heureux ( se ) Oui je sais, je suis vilaine...
22 commentaires| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 août 2014
A cinq ans Kyle découvre sa mère, morte sous les coups de son mari. Aujourd’hui âgé de trente ans, Kyle est une célèbre rockstar qui parcourt le monde entier. Pourtant, , il n’arrive pas à être heureux. Un jour, le destin le met sur la route de Coryn, une jeune maman mariée à un homme jaloux et violent…

Magnifiquement envoûtant, L’instant précis où les destins s’entremêlent ne vous laissera pas indifférent. On lit le roman d’Angelique Barberat comme on écoute une mélodie triste et mélancolique. Bien sûr, ce n’est pas une intrigue gaie et légère mais, elle est teintée d'optimisme et ne sombre jamais dans le pathos. J’ai aimé le personnage de Coryn : de chenille résignée quant à son futur, elle devient un joli papillon qui décide de se battre. Elle nous offre une belle leçon de courage. Kyle a également su me toucher. La musique est ce qui lui rappelle sa mère, autant dire que la relation qu'il entretient avec est extrêmement forte. Le piano, la guitare, le chant sont autant d'instruments qui le maintiennent en vie et qui donnent un ton si particulier à l’histoire. J’ai également aimé la petite araignée, témoin discret de la vie de nos héros. Ne montre-t-elle pas qu’une destinée se tisse ?

De plus, la plume d’Angélique Barberat est pleine de musicalité et de poésie, ce qui rend la lecture aussi facile qu'agréable. J’ai eu du mal à lâcher le roman ! L’auteur nous donne la preuve qu’il ne faut jamais renoncer et qu’il faut savoir décrypter les signes du destin. Et si la dernière phrase m'a bouleversée, il me restait quand même un goût amer dans la bouche. En effet, si L’instant précis où les destins s’entremêlent reste une fiction, il faut rappeler que souvent, la fiction rejoint la réalité : en France, une femme sur dix est victime de violences conjugale. L'instant précis où les destins s'entremêlent n’en est qu’émotionnellement plus violent, une histoire qui vous prend aux tripes et qui vous hantera un bon moment !
0Commentaire| 16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 avril 2014
Vous connaissez la musique du film "Love Story"...
non ??? comment ça non ?!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Je serais -déjà- si vieille que plus personne ne connait ce chef-d'oeuvre ??!!!
Hop hop hop, filez sur You Tube....
j'attends.... ;-)))
alors ??...verdict ????
C'est pas THE musique idéale pour définir cette histoire ???!!! hein ???!!! (j'ai pas d'actions...promis....)

Pour commencer la couverture, on ne voit qu'elle, colorée et attirante...et le titre...qui interpelle, on a de suite envie de plonger dedans pour voir ce qu'il recèle.....comme on a raison...

Je n'ai pas pu le lacher une fois la première page tournée....

L'histoire est belle, poignante, éprouvante, dure, complexe, délicate, inextricable par moments, mais tellement délicieuse....c'est rempli d'émotionS !!!!!! On y traite un sujet grave et malheureusement encore trop d'actualité......

Kyle & Coryn, deux personnages...tourmentés, bouleversants....attachants...captivants...fascinants....

Promis...juré...craché, plus jamais je n'exterminerai une araignée....

Faites comme moi, plongez vous ne le regretterez pas...vous serez embarqués....c'est inévitable....

C'est la romance du moment....
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 février 2014
Je viens de finir ce livre et j'en suis encore toute retournée!
J'ai adoré (bien que ce mot ne suffit pas à dire à quel point j'ai aimé). Les émotions décrites sont d'une justesse telle que j'ai gardé une boite de mouchoirs à proximité (et un ou deux y sont passés). L'écriture est très belle également et que dire des personnages... On ne peut que tomber sous leur charme. On aime avec eux, on a peur avec eux, et on espère de tout notre coeur que le destin qui les a fait se rencontrer se décide enfin à les réunir pour de bon. La fin quant à elle, est vraiment forte en émotion.

Un livre bouleversant devant lequel on ne peut rester insensible, car si l'histoire est une fiction, le sujet traité n'en n'est malheureusement pas une.

C'est un gros coup de coeur pour moi; un livre et des personnages que je n'oublierai pas de si tôt.
0Commentaire| 27 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 mars 2014
J’ai beaucoup aimé "l'instant précis où les destins s'entremêlent" d'Angélique Barberat même si on tremble tout au long du livre pour l’héroïne.
L’auteure décrit avec beaucoup de justesse l’engrenage dans lequel se retrouve la femme battue et violée par son mari et démontre que l’emprise et le harcèlement se situe également au niveau psychologique.
Ce qui est terrifiant aussi, c’est que l’entourage ne se rend compte de rien et la femme se retrouve complètement isolée. La démarche pour appeler à l’aide devient extrêmement compliquée tout comme la possibilité de prouver les faits (et pas seulement les coups).
0Commentaire| 15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 avril 2017
Mama mia! Mettre une étoile m'a presque fait mal au doigt. Combien de pages déjà? 413 je crois. Et bien, j'ai eu du mal. Mais à la 200e page, je me suis dit que le jeu en valait sûrement la chandelle, le dénouement serait sûrement incroyable. Et bien non... Jusqu'à la fin, c'est niais, ennuyeux. La jeune femme blonde battue, la rock star éperdument amoureux, le méchant ex-mari, les 3 enfants si doux, si beaux, si calmes (ils dorment beaucoup ces enfants..)..que c'est plat, ennuyeux à mourir! Quand à la métaphore de l'araignée qui tisse la toile des destins, une fois ça passe mais pas toutes les 5 pages, s'il vous plait. A l'image du titre, ce livre est long, ennuyeux, sans aucun intérêt. Je le recommanderais peut-être à ma vieille tata qui aime les romans-photos "Nous Deux" mais certainement pas à ma fille de 10 ans qui a bien d'autres livres plus intéressants à lire.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Si le début est encore intéressant, avec du rythme, la lecture commence à devenir pénible avant la moitié puis ça tourne au cauchemar...
Les personnages sont sans reliefs et aussi clichés que des images d'Epinal, les "rebondissements" (ou s'agit-il plutôt d'une pente glissante) convenus et sans intérêt, le style plat et pauvre.
Le ton général tournant vite au mélo niais, je me suis fait violence pour en venir à bout, en espérant que la fin au moins relève le niveau...
Mais la fin fait pire.
L'auteur, en décidant dans les 10 dernières pages de faire des digressions pour expliquer un ou deux détails laissés dans l'ombre, vole aux héros leur grand final plein de pathos.
Et je soupçonne l'auteur de ne pas avoir eu le cran d'aller au bout de son histoire parce qu'elle s'est sans doute attachée à ses héros.
En prenant du recul par rapport à son histoire, elle vole les lecteurs des derniers instants pour une fin sans émotion ni saveur. Un vrai gâchis.
En outre trois éléments m'ont gênée dans ma lecture :
- le coup de araignées. Je vois bien la symbolique (niveau école primaire) des tisseuses des fils du destins, mais c'est si peu subtils que j'ai trouvé le procédé ridicule.
- les références fréquentes à la culture française alors que les personnages sont américains ou anglais. En contrepartie le manque de références culturelles (mise à part quelques références géographiques clichées) m'a laissé une vilaine impression de décors en carton pâte.
- le manque de musique. Alors que le héro ne vit que par la musique, je n'ai pas la moindre idée de son style musical. On nous décrit des coupes de cheveux, des tenues vestimentaires baroques, des gestuelles passées de modes, mais l'auteur n'a même pas tenté de faire passer une note, une référence permettant de se situer. Bref, le silence est pesant.

Je ne peux même pas dire que j'ai détesté. Je me suis terriblement ennuyée.
Je le déconseille vivement ce livre à toute personne qui n'est pas à la recherche d'un mélo larmoyant ou l'auteur cède en permanence à la facilité.
11 commentaire| 20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 février 2014
J ai adoré ce livre.
Je craignais un peu d avoir un roman à l'eau de rose. Mais pas du tout. Belle histoire sur un sujet à la fois triste et révoltant. Bien écrit
0Commentaire| 13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,99 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici