Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici RentreeScolaire Cloud Drive Photos cliquez_ici. nav_WSHT16 Cliquez ici En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo



Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 15 février 2016
pourquoi demander et obtenir un changement de nom quand on a un nom aussi beau et original que bellegueule comme si ce nom etait seulement celui de ses parents proches il n'a pas compris que ce nom c'etait le sien
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 mai 2014
J'ai choisi ce livre en lisant le résumé.
J'ai aimé le côté réaliste, sincère, et d'avoir le point de vue d'un homosexuel qui s'est assumé.
Je n'ai pas aimé le côté violent, dégradant du contexte familial et social, même si c'est malheureusement une réalité courante.
Si vous voulez lire ce livre, blindez-vous !
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 avril 2014
Authentique, bien écrit et même s'il semble être dévastateur pour la famille de l'auteur, je pense qu'il est utile pour toute une population qui ignore que ce genre de drame est totalement actuel et encore vécu de nos jours par trop d'enfants et d'adolescents.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 janvier 2016
Rien à dire sur le service rendu par Amazon. Pas accroché au bouquin en revanche. Si l'histoire humaine est édifiante, ces auto-fictions un peu complaisantes me gonflent sérieusement ! Le style n'a rien d'extraordinaire, ce n'est pas Jane Eyre.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 novembre 2014
Moult éloges et dithyrambes pour ce "témoignage" d'un mec qui semble justifier son homosexualité en dressant un portrait farci de clichés éculés sur sa famille prolo. Inconsistant, jamais crédible, aucune distanciation, tentative de compréhension a posteriori. Du fiel mielleux....un étudiant en socio à Normale Sup' !!! Cherchez l'erreur ! (Je précise que je suis gay sans honte ni fierté, élevé et aimé pour ce que j'étais dans un milieu populaire vaguement catho.J'ai 30 ans de plus que cet "écrivain" et si j'ai entendu des témoignages édifiants de la part de certains homos rejetés par leur famille, ils étaient bien plus poignants et émouvants que celui-ci et auraient donc mérité, s'ils avaient été couchés sur papier, au minimum un prix Nobel de littérature).
J'avoue humblement que j'ai arrêté de le lire à la moitié tellement je trouvais cela navrant.
22 commentaires| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 février 2016
J'ai été trés déçue par ce livre. Je n'ai pas aimé la façon d'écrire de l'auteur, et surtout, cette caricature perpétuelle, tant dans l'histoire même, que dans les personnages, les paysages, le milieu social. Non, vraiment, trop de situations toutes faites, trop de trop. Je m'étais interressée à l'ouvrage d'Edouard LOUIS, après l'avoir vu en reportage à la TV. Le sujet : l'homosexualité, était abordé d'une façon différente ; par le ressenti d'un petit enfant, puis au travers de son adolescence puis dans sa vie d'homme. A l'écoute de l'Auteur, je pensais trouver des réponses à mes questions et surtout pas des descriptions de vies pleines de clichés. Famille du Nord, souffrant de pauvreté, de misére sociale, du chomage. Le Père alcoolique, la Mère au foyer, le frère ainé violent, la famille nombreuse. Le désespoir se lit à chaque phrase. Même l'homosexualité apparait non comme un vécu mais comme la description de tous les sévices qu'elle peut provoquer. J'ai eu l'impression d'avoir devant moi une BD satyrique et non pas l'histoire d'une vie. Je ne recommande pas cette lecture.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 février 2014
Ce livre, je l'ai dévoré.
Edouard Louis, de son vrai nom Eddy Bellegueule (oui, ça en dit long sur sa famille), nous raconte son enfance dans un milieu social très défavorisé.
Il n'a aujourd'hui que 21 ans et écrit un livre d'une force incroyable.
Maniéré, tout mince, depuis son enfance, il subit la violence, les coups, les insultes en permanence. Il faut se comporter comme un dur. Regarder la télé. Lire ? Pourquoi faire ? Passer son bac ? Mais quelle idée !! Il faut attendre ses 16 ans et aller a l'usine, comme tout le monde.
Il fait tout pour masquer son homosexualité dans un village perdu de la Somme.
Je pensais naïvement tout ceci n'être que clichés avant de lire ce livre.
Une sorte de Guillaume Galienne perdu dans la famille de Darling (livre de Jean Teulé que je ne saurais que conseiller aussi)
C'est très bien écrit, c'est quand même assez dur, mais vraiment il faut le lire, et il faudrait le faire lire a tous les fâcheux et les homophobes. (mais bon, à priori, dans son village, lire ne fait pas partie des priorités)
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 avril 2016
C'est fort, c'est violent, étonnant. Voyage dans la France profonde: imaginée ou réelle ?
Si vous haïssez déjà le monde rural, ce livre ne pourra que vous confortez. Le livre contient quelques invraissemblances, mais dans l'ensemble l'histoire est crédible, poignante, douloureuse.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 avril 2014
Lu d'une traite. Pour l'aspect littéraire, l’écriture est scolaire mais agréable et si l'ouvrage prétend être factuel il est orienté par les études sociologique de l'auteur.
J’attends avec impatience en finir avec « Édouard Louis ». Ça commence par «-ton vrai prénom [ne serait] pas Édouard ?» La violence du groupe n'est pas un phénomène réservé aux terres sinistrées du Nord et après avoir caché son homosexualité, il lui faudra cacher Eddy.
Pour comprendre ce livre il faut toujours avoir en tête qu'il est écrit de la frontière.
Eddy doit abjurer les valeurs de sa classe pour avoir son passeport mais il abjure mal. Il pardonne déjà. Perçoit que ses parents ont accompagné son désir de partir et qu'en faisant cela, ils se mettent en danger. Eddy accuse t'il sa famille ou accuse t'il la société d'abandonner les siens. De les condamner à la misère à des vies à peine vécues.
Non déciment Eddy, tu n'es pas prêt d'avoir ton passeport avec écrit en gras Édouard, un si désirable prénom.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 octobre 2014
Dans la droite ligne du Didier Eribon du "Retour à Reims" ou encore des écrits autobiographiques et sociologiques d'Annie Ernaux Edouard Louis nous donne le récit d'une double exclusion: sociale et sexuelle sur fond de misère matérielle et intellectuelle du Nord, terreau fertile au Front national. Ce livre d'un tout jeune auteur se joue/ joue avec la grammaire et la conjugaison et navigue entre les temporalités pour nous faire mieux entrer dans l'histoire du malheureux "Eddy Bellegueule" nom déjà si lourd à porter. C'est une histoire très personnelle certes, mais qui trouvera un écho dans le cœur ou l'esprit de tous ceux qui ont été victimes à un moment ou un autre de l'exclusion, de l'ostracisme de la persécution et de la cruauté des autres, des "différents" de toutes sortes.
5 étoiles ne sont méritées par aucun livre si elles signifient "parfait" mais me semble devoir d'urgence être attribuée à une œuvre qui ici et ailleurs a déchainé parfois des propos rances et injustes de ceux qui cachent leur homophobie derrière un vernis culturel éculé et déjà très écaillé.
On peut toujours se tromper mais je pense que derrière le récit probablement en grande partie autobiographique un auteur est né.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

10,99 €
4,49 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici