Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW Cloud Drive Photos cliquez_ici. nav_BTS17CE Cliquez ici En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles
14
4,4 sur 5 étoiles
Format: Téléchargement MP3|Modifier
Prix:9,99 €


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 17 décembre 2016
Je ne sais pas si c'est la situation générale actuelle qui veut ça, mais on assiste depuis déjà quelques années à retour aux sources d'un point de vue musical. Epiphénomène ou véritable mouvement en marche? Je pencherai plutôt pour la seconde...
Car toute une frange rock (ou pop c'est selon...) s'est immiscer sans complexe dans cette période dorée (fin 60's - début 70's) et pour la plupart le font avec aisance et surtout talent.
Foxygen n'échappe pas à ce descriptif!
En tout cas pour ce "We are the 21st century..." (je ne possède que ce dernier d'eux), on y est clairement. Mélodies douces et élégance néo-psyché imprègnent cet album ("San francisco", "Shuggie", "Oh no 2", "On blue mountain", etc...) où les influences, somme toutes assez variées, finiront par vous convaincre.
Disque qui s'apprécie avec le temps (ma première écoute fût tiède pourtant), c'est toujours bon signe!
Cet opus est donc à recommander.
8,5/10*
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 juin 2017
CHRONIQUE DE BASILE FARKAS MAGAZINE ROCK&FOLK
555 DISQUES, 1954-2014 SOIXANTE ANS DE ROCK'N'ROLL (Rock & Folk HS n° 30 décembre 2014-janvier 2015) - Page 190
Doté d'un titre parfaitement ridicule, sauf pour les lecteurs d'heroic fantasy, l'album de ce jeune duo de Los Angeles était la délicieuse surprise d'un hiver glacial.
On découvre qu'avant cela Foxygen a sorti, à l'adolescence (en 2008), une démo autoproduite de 30 titres, un "space opéra" probablement très difficile.
Il existe aussi un premier album, "Take The Kids Off Broadway" plus probant qui date de 2012. Mais rien n'annonçait une telle chose, splendide au moins sur sa première moitié et très intrigante. De quel bois Jonathan Rado et Sam France sont réellement constitués ? Foxygen, en fait, oscille entre l'hommage cultivé aux sixties et une certaine modernité pop.
En pratique cela signifie que le binôme arrive à sonner à la fois comme MGMT ("Oh Yeah" et son refrain aigu) et les Rolling Stones d'un peu toutes les époques. L'incroyable "No Destruction" est construite sur une rythmique country-rock façon "Dead Flowers", "Elue Mountain" cite abusivement "Under My Thumb", sans parler de la voix qui se pare régulièrement d'accents jaggeriens pas déplaisants. Rien de gênant puisque, à défaut d'avoir vraiment inventé la roue, Foxygen balance neuf chansons de grande classe, aux mélodies et harmonies superbes. Chez ces gens certainement un peu toxiques sur les bords, les hommages cradingues à Link Wray ("Bowling Trophies") côtoient des merveilles aériennes qui n'ont pas peur du synthé ("Oh Yeah"). La production est impeccable, il faut rendre hommage à Richard Swift. L'homme aux manettes est aussi songwriter de son état, a joué dans les Shins. Surtout, il a su mettre au clair les idées du groupe (et jouer les instrumentistes de l'ombre). La preuve ? Dès l'album suivant, un double nommé "... And Star Power" produit par le groupe, sorti en 2014 après moult péripéties, concerts catastrophiques et dissensions internes, Foxygen laissait à nouveau le chaos complet prendre le pouvoir. Temporairement on l'espère. On ne peut qu'attendre le meilleur de gens capables de réaliser une chanson aussi exquise que "San Francisco", joyau pop, désabusé, rêveur, parfait, que le groupe, toujours là pour prendre les mauvaises décisions, a décidé de ne plus jouer.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Le temps s'est arrêté. Nous sommes en 1969 et un jeune duo californien qui a beaucoup, beaucoup, beaucoup écouté les Kinks et les Stones, Dylan et le Velvet, nous offre un joyeux pot pourri de sa discothèque.
Il est facile de critiquer un disque avec un parti pris aussi réactionnaire mais force est de constater que l'exercice de style est réussi et qu'on passe un excellent moment à l'écoute de ce disque ramassé et solaire. A ce niveau, le plagiat relève de l'art et non de la contrefaçon : No Destruction est la meilleure chanson de Dylan depuis 1976, San Francisco aurait fait un excellent single à tirer du Something Else by The Kinks, etc. On entend parfois des échos de MGMT dans ce joyeux revival mais avec une modestie d'artisan, une gaieté qui feront plaisir aux oreilles les plus blasées.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 janvier 2013
Ce groupe californien joue un pop-rock rétro façon sixties, à la sauce Beatles, Bowie voir Velvet Underground. Au premier abord, dit comme ça, beaucoup de gens diront que c'est un énième artiste ou groupe qui ne sait pas innover et qui du coup se retranche sur le passé pour y arriver. (vu que cela a déjà été fait et avec succès pour beaucoup).
Mais attention, ce groupe ne joue pas un simple pop rock. Les musiciens savent varier les plaisirs sur chacun des titres. Cela peut être poétique comme endiablé, long comme court, partir dans de la pop classique à une pop psychédélique... Un album fourre-tout au final et c'est bien mieux ainsi car on ne reste pas cantonner à une idée mais à plusieurs. Les musiciens savent explorer divers univers. Et à l'écoute, je pourrais comparer tout cela à l'album de MGMT "congratulations", c'est dans la même veine.
N'oublions pas que ce n'est pas le premier essai de Foxygen. Il avait sorti en 2012 un ep, qu'on aurait tendance à appeler plutôt album vu les 7 titres et les 36min. Il n'est sorti qu'en vinyle et c'est bien dommage car il est légèrement meilleur que celui là. Le son est beaucoup plus électrique, expérimenté on aurait tendance à entendre Pink Floyd car certains morceaux sont longs et assez similaires dans le style.
Bien sûr, la comparaison avec tout ces grands noms de la musique peut paraître flatteur mais cela ne les avantage pas pour autant car cela reste un jeune groupe qui s'en inspire et rien de plus.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
"Talent borrows, genius steals" a écrit Oscar WILDE. Avec cet album, les Californiens de Foxygen, pas très éloignés dans l'esprit et le son des Of Montreal, proposent un disque pop-rock fondamentalement indé du moment. Le titre du disque, rangé en avant-dernière position de la face B, est une rencontre entre le Jon Spencer Blues Explosion de la très bonne période, les Rolling Stones des débuts et le garage rock texan des années 1960. 'No Destruction' est chanté avec le maniérisme affecté par Bob Dylan dans la deuxième partie des années 1960 et 'On Blue Mountain' pique le refrain de 'Suspicious Minds'. 'San Francisco' s'inspire de la lounge pop des années 1960 et 1970. 'Bowling Trophies' est un court et sympathique instrumental.
Certes agréable et un poil marrante à écouter, cette galette aura néanmoins de la peine à figurer dans les 50 disques à retenir de l'année 2013.
*** et 1/2
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 avril 2013
Qu'est-ce qu'ils ont donc tous, ces "minots" à peine sevrés, à penser que hier, voire avant-hier, c'était mieux qu'aujourd'hui ? Nous, qui avons de visu accompagné les Kinks, les Stones (influence majeure ici) ou le Pink Floyd dans leurs beaux jours, savons bien que, même indiscutablement brillant, ce passé n'était pas aussi réjouissant que ça... Heureusement, même si cette "nostalgie" stérile a une fâcheuse tendance à m'irriter en général, sans parler de l'inconfort à reconnaître ici et là des plagiats éhontés ("Under My Thumb", "Suspicious Minds", etc.), les deux loulous de Foxygen ont plusieurs atouts pour eux : d'abord, de bouleverser tout ça sans aucun respect (le symbole inversé des Illuminati de la pochette, c'est peut-être ça, la tête en bas, les pieds en l'air !), de transformer le terrain de jeu du passé, en particulier le psychédélisme pop "à l'anglaise", en friche broussailleuse au milieu de laquelle il fait bon s'amuser ; ensuite, et c'est sans doute le plus important, de savoir construire des chansons qui tiennent la route - tout en partant dans tous les sens... - avec de vrais mélodies et de bonnes idées. Ecouter "We Are the 21st Century Ambassadors", c'est la certitude de passer un moment de plaisir un peu régressif avec ces deux pieds nickelés qui n'ont visiblement peur de rien, et surtout pas du ridicule. Bravo !
11 commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 octobre 2015
Pour les fans de Kinks, Stones, Bowie....Autant je n'aime pas trop les autres disques de ce groupe, autant celui-ci m'a conquis rapidement, la force des mélodies, des arrangements et du chant (affecté, certes, mais avec "des tripes") ont vite effaçée l'impression initiale que j'avais; celle d'un groupe de simples "copistes".
Vinyle et pochette livrés en parfait état.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 février 2013
En voila une de bonne surprise de début d'année !

Foxygen nous en met plein la vue avec sa pop/psyché de bon goût.

Les plus grands sont ici conviés, des beatles (période revolver- sergent pepper) aux stones (mais si vous savez bien, ce groupe qui s'est répété pendant 50 ans). On pense aussi aux Zombies.

Mention spéciale pour San Francisco et Oh no 2, même si l'album est à écouter dans son intégralité.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 novembre 2014
Easly one of the best albums of the decade ('10's) - here are their peers :

Conan Mockasin - Forever Dolphin Love
Foxygen - We Are The 21st Century Ambassadors Of Peace & Magic
LCD Soundsystem - This is Happening
Menomena - Moms
Metronomy - The English Riviera
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 février 2013
juste waooow dés la premiére écoute! la classe quoi! comme un petit mélange entre les rolling stones et mgmt, rien que la chanson "san francisco" c'est un plaisir, j'espére pouvoir voir ca en live, vous pouvez acheter les yeux fermés!!
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)