Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,7 sur 5 étoiles
47
4,7 sur 5 étoiles
Format: Blu-ray|Modifier
Prix:15,92 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 5 décembre 2016
un " Werther" de flammes, romantique à souhait, excellemment servi par des artistes chanteurs d'un haut niveau ainsi que les musiciens dirigés par un maestro expert dans le domaine lyrique!. Jonas Kaufman a tout pour lui: il EST le personnage romantique, sa prestance scénique et musicale sont remarquables comme sa voix aux nuances parfaites.
Cela fait plaisir de voir un tel spectacle avec de vrais chanteurs aidés uniquement par un travail vocal éblouissant, leur musicalité, et leur fougue, ceci sans l'aide de micros et autres subterfuges comme l'on en voit, hélas, que trop souvent dans ces pseudos "comédies musicales" de variétés françaises d'une affligeante médiocrité !!!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 janvier 2011
Un DVD remarquable à tous égards. Kaufmann "est" Werther: romantique,séduisant,vocalement extraordinaire, une diction et un français parfait,une présence qui crève l'écran. La distribution est par ailleurs homogène et d'un très haut niveau.L'orchestre de l'opera national de Paris somptueux et admirablement dirigé pa Michel Plasson.La mise en scène peut-être un peu conventionnelle,sans intérêt particulier sait se faire oublier et c'est bien ainsi.
On peut ne pas être un fan de Massenet(et pourtant que la musique est belle!),ce DVD est un must.
JPL Metz
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Magnifique opéra, plein de romantisme, belle musique dirigée par Michel Plasson et de superbes chanteurs qui savent aussi mettre l’intensité dramatique : Jonas Kaufmann (Werther), Sophie Koch (Charlote), Ludovic Tézier (Albert). Jonas Kaufmann est un Werther idéal vocalement et physiquement. Charlotte et Werther forment un couple à la chimie parfaite. Mention spéciale pour la très douée Anne-Catherine Gilet (Sophie). Superbes décors, simples et jolis. Le son est excellent aussi.
Malheureusement, le spectacle est en partie gâchée par une équipe de cameramen qui veulent faire les originaux et filment sous tous les angles possibles : avant l’entrée en scène des chanteurs, du plafond, en contre-jour, avec des changements incessants d’angle de prise de vue et de zooms souvent ratés. Ce qui met aussi beaucoup trop de distractions dans les éléments visuels, qui n’est pas favorable à une écoute sereine. Un opéra ça ne se filme pas comme un thriller ou un western.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 février 2015
Jonas Kaufmann est le Werther idéal vocalement physiquement et il joue merveilleusement ce rôle. Sophie Koch et Anne Catherine Gillet chantent à la perfection et sont toutes deux émouvantes la mise en scène classique est sobre a souligner de magnifiques prises de vue en gros plans des visages de Kaufmann et Koch saisissants de beauté et d émotion. La direction de Michel Plasson est toute de nuances et d'émotions
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 novembre 2012
Je poste rarement un avis, mais dans le cas présent je ne peux qu'écrire ce que j'ai ressenti avec ce merveilleux Werther !
J'ai tellement apprécié que je voudrais que tout amateur d'opéra voie cette version ! Regardez, goûtez, partagez, vous ne serez pas déçu !
La technique est parfaite, l'interprétation superbe , pas de fioritures dans la mise en scène ! On va droit à l'essentiel, à l'émotion.
Jonas Kaufmann donne tout et avec Sophie Koch ils ne jouent pas mais vivent intensément leurs rôles ! Même à la fin lors de la révérence, on le voit à quel point Jonas est ému de ces instants partagés avec Sophie. Il la serre, en la remerciant l'émotion transparaît à travers ses yeux, ses mains...
Il donne tellement : il rayonne dans ce rôle !
Merci Monsieur Kaufmann!
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Un suédois (Nicolai Gedda), un espagnol (Alfredo Kraus), un argentin (Marcelo Alvarez) et maintenant un allemand... Pas de français? (ou si peu)...
Cet enregistrement est d'autant plus important que Jonas Kaufmann, à 40 ans, ne gardera le rôle qu'occasionnellemnt à son répertoire. Il est déjà appelé pour "Adriana Lecouvreur" au Covent Garden et devrait enregistrer Radames, avec Angela Gheorghiu. C'est dire si, depuis 10 ans, sa carrière est devenue internationale. Ici, dans un français parfait, sa voix chaude et puissante se développe sans effort avec toutes les nuances, du baryton au ténor à l'aigu éclatant, pour cerner un héros romantique voué à l'échec. Sa beauté physique, son élégance, en font le prototype idéal des amants contrariés. Il a, pour repousser ses avances, une Sophie Koch passionnée mais dont l'élan se brise sur les conventions du mariage, de la foi et des serments déjà donnés. Son mari, d'ailleurs, n'a pas l'intention de cèder lui non plus (redoutable Ludovic Tézier). Si le décor des deux premiers actes est d'une simplicité frôlant l'indigence, les intérieurs des actes 3 et 4 reflètent toute la morbidité des amours impossibles et des étreintes inabouties qui ne pourront s'accomplir que dans le suicide.
Les seconds rôles sont tous excellemment tenus. Par contre, il y a chez Benoit Jacquot des moments très agaçants dans sa façon de filmer : ces coulisses entr'aperçues et surtout cette manie de surplomber, par instants, certaines scènes, qui ne semblent pas vraiment indispensables.
Un Werther de référence, donc, pour la prestation de Kaufmann avant tout.
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 mars 2014
La façon de filmer est insupportable et détruit l intensité dramatique par les "distractions" que la caméra nous inflige :vues de l orchestre,vues depuis les coulisses et dans les coulisses,souvent aucune anticipation des déplacements des chanteurs ,mouvements de la caméra sur des gros plans débiles(souliers jambes dos des chanteurs...)un chanteur masqué par l autre qui ne chante pas,..On a mème des vues "d avion" (vues de haut)d une insigne laideur...on comprend que celui qui filme veut nous rappeler sans cesse qu il est là et n aime manifestement pas l opéra .Il semble plutot qu il fait un reportage sur un opéra!!!quel gachis!!!
66 commentaires| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 juin 2014
J'ai vu plusieurs fois cet opéra sur scène et à chaque fois c'est la même plaisir qui revient.
Dernièrement j'ai eu l'occasion de le visionner sur "mezzo live" enregistré à l'opéra bastille et dans la foulée j'ai trouvé le dvd du spectacle que j'ai commandé sans aucune hésitation.

En résumé : c'est un ravissement
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 août 2014
Ce CD m'a ravie du début jusqu'à la fin. Distribution homogène et talentueuse, avec un +++ pour Monsieur KAUFMANN qui est le "WERTHER" idéal musicalement et physiquement.
Dès que j'ai un cadeau à faire, j'offre ce CD certaine d'offrir du plaisir à ceux que j'aime.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 mai 2011
On ne peut rêver mieux comme interprétation, mise en scène et prises de vue et de son, on ne peut imaginer autre Werther que Jonas Kaufmann idéalement servi par Michel Plasson. N'oublions pas la voix et l'interprétation émouvantes de Sophie Koch. Un must!
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)