undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

3,5 sur 5 étoiles
11
3,5 sur 5 étoiles
Format: Téléchargement MP3|Modifier
Prix:9,99 €
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 4 avril 2014
"Escape from the shadow garden" ne devrait pas décevoir les fans fidèles du groupe anglais, pour autant il ne correspond pas non plus au chef d'oeuvre si souvent relaté.
Tony Clarkin, le guitariste capitaine de cérémonie étant de plus le seul compositeur depuis le début, il est fort légitime de ne plus atteindre forcément des sommets d'inspiration maximale.
Mais encore une fois cet album est bon voire très bon par moments, ce qui est déjà incroyable et on se répète encore que Tony Clarkin est le guitariste-compositeur le plus sous-estimé de la planète.
Simplement, "Escape from the shadow garden" reste un ton en dessous (comme ses récents prédécesseurs d'ailleurs) en comparaison aux albums de la période de "Kingdom of madness" jusqu'a "Wings of heaven" ... "Goodnight L.A." marquant déjà le pas.
Le seul qui semblait le plus rivaliser avec cette période dorée étant certainement "Princess Alice and the broken arrow".
"Escape from the shadow garden" est très agréable à l'écoute, mais possède simplement des titres un peu moins indispensables que par le passé.
En effet, même si aucun des titres suivants sont loins d'être médiocres, on peut trouver "Falling for the big plan" doté de passages un poil lassants, "Too many clowns" bien que sympathique un tantinet daté, "Midnight angel" traînant un peu en longueur sans réellement décoller (et ce son de claviers !?), la ballade "Don't fall asleep" un brin ennuyeuse surtout qu'elle est suivie par une autre, qui laisse cependant un peu moins insensible sur le refrain ("Wisdom had it's day). Et enfin, on pourrait également ajouter le lent final " The valley of tears" pompeux et pas toujours captivant.
Heureusement, il nous reste des morceaux plus directs dans la pure tradition du groupe. On pourra citer l'ouvrant "Live til' you die" pouvant rappeler Scorpions pour le riff, mais on peut encore s'interroger sur le son des claviers du pourtant sublime Mark Stanway.
Il y a aussi l'excellent "Crying in the rain" qui monte en puissance jusqu'au refrain superbe accompagné de riffs bien sentis. Puis un "Burning river" dont on aurait aimé plus de titres dans le genre, tant ce dernier imprime une dynamique qui fait plaisir à entendre entre les quelques autres moins véloces. Il n'y a plus qu'a espérer le voir dans la setlist de leur prochaine tournée.
Enfin, pour n'oublier aucune composition, citons "Unwritten sacrifice" qui rappelle en bien des points des atmosphères du passé et sera elle à n'en pas douter intégrée en live. "The art of compromise" qui démarre comme une énième ballade se révèle finalement être une composition entraînante.
Un bilan donc positif malgré quelques regrets, peut-être finalement principalement dû à ces trois plages 8,9 et 11 placées trop proches l'une des autres et apportant un semblant de désintérêt à l'auditeur.
Par ailleurs, coup de chapeau à Bob Catley qui malgré les craintes éprouvées lors de la tournée précédente avec une voix faisant des fois défaut, s'en tire ici plus que bien.
Magnum reste en dépit de ces quelques petites critiques parmi les groupes les plus talentueux que le monde du rock ou du hard rock ait jamais connu, en comptant un noyau de fans certes très fidèles mais insuffisant en comparaison à sa grandeur.

Mes titres préférés : "Burning river", "Crying in the rain", "Live til' you die", "Unwritten sacrifice", "Too many clowns".

Note : 16/20
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ils sont balaises ces Magnum. On retrouve pratiquement les mêmes qualités sur "Escape From The Shadow Garden" (nouvelle offrande des British), que sur leur précédent album "On The 13th Day".
Dès l'intro du premier titre "Live 'Til You Die" ou les emballant "Unwritten Sacrifice" et "Falling For The Big Plan" (et son splendide solo), on retrouve les ingrédients du groupe. Une musique entraînante avec des guitares assez hard et des lignes mélodiques. Les morceaux sont gorgés d'un feeling contagieux, avec une production (réalisée par son leader) où l'on distingue tous les éléments du Magnum. Tony Clarkin son guitariste (et compositeur) a une sacrée façon de sonner. Ces riffs peuvent être hyper puissant, très hard (sans qu'ils soient mis plus en avant que les autres instruments), ses solos servant avant tout les compositions et n'en étant que plus marquants. Les keyboards de Mark Stanway utilisés en rythmique sont très présents, la rythmique basse/batterie l'est également. Et puis il y a ce super chanteur, Bob Catley avec cette voix éraillée qui fait mouche à chaque fois, comme sur "Crying In The Rain" et un "Too Many Clowns", qui pulse dans cette veine électrique assez hard, avec un solo énorme et un piano très rock 'n' roll sur sa fin, super effet. Mais Magnum n'est pas estampillé hard à 100% et n'est d’ailleurs pas facile à étiqueter, ni à comparer à un autre groupe. Peut-être trop électrique pour les amateurs de pop et pas assez pour les amateurs de pure défonce. Au milieu de ce jardin d'ombres, les titres suivant sont plus basés sur des ambiances que sur les traditionnels riffs du hard. Il y a les ballades "Midnight Angel" (quand même bien boostée), et "Don't Fall Asleep" ou "The Art Of Compromise" et "Wisdom's Had Its Day", qui s'inscrivent dans un style plus progressif. Tandis que "Burning River" renoue avec une ambiance électrique, alors qu'un "Valley Of Tears" à l'ambiance symphonique referme ce "Shadow Garden". Une édition limitée comprend un DVD (dont cinq titres en live qui montrent un bon groupe bien électrique en concert). Enfin l'artwork (superbe) est encore réalisé par Rodney Matthews.
"Escape From The Shadow Garden" est peut être moins constant en homogénéité que son album précédent, mais est encore un bel album.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 juillet 2015
Je ne connais pas toute la discographie foisonnante de ce chouette groupe mais je pense le plus grand bien de Magnum et j'ai l'impression qu'ils se bonifient avec le temps qui passe .
Ce " Escape From The Shadow Garden ... " contient de fort jolies choses . Il n'y a pas de grandes innovations mais on sent que le groupe à pris du plaisir à faire cet album . La voix de Bob Catley est toujours aussi belle et intacte et nous rappelle ô combien qu'il est important pour un groupe d'avoir un excellent vocaliste , ce qui n'est pas toujours le cas ...
Une fois de plus , avec son lot de mélodies imparables , les amateurs de ce style de Hard Rock pourront se régaler .
Avec ce " Escape From The Shadow Garden ... " aux belles ambiances tantôt douces , tantôt épiques , nos compères britanniques ont réussi là un bien bel opus doté d'une belle inspiration toujours bien présente .
Je ne saurais que vous conseiller ce bien beau disque parsemé de grands moments (Live 'Til You Die , Midnight Angel) et de belles ballades accrocheuses (The Valley Of Tears) dont vous ne serez certainement pas prêt de vous lasser ...
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 février 2015
Décidemment, quelle productivité ! A peine un an et demi après l'excellent "on the 13th day", Magnum revenait déjà début 2014 ! Cette nouvelle sortie est bonne mais n'atteint pas des sommets non plus. En effets d'excellents titres tels "too many clowns", "the art of compronise" ou "falling for the big pcotoient des titres nettement moins bons comme l'ennuyante "don't fall asleep" ou les quelconques "midnight angel" et "wisdom's had its day". Magnum senblant alterner depuis quelques années albums excellents et albums plus inégaux, vivement le prochain !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 mars 2014
LE chef d'oeuvre de la bande de Tony Clarkin. On peut se demander comment fait notre homme pour pondre des morceaux aussi bien construits, sans jamais s'auto plagier, depuis plus de 30 ans. Car c'est bien de cela qu'il s'agit: les compositions de cet album sont exceptionnelles, au point qu'aucun morceau ne se détache des autres, et qu'aucun morceau n'est "zapable". Plaisirs supplémentaires, l'interprétation est comme toujours somptueuse, excellent chanteur (Bob Catley) qu'on ne présente plus, excellent batteur, excellent claviériste, et cerise sur le gâteau, notre Tony Clarkin se met à faire des soli de guitare magnifiques !! Je m'attendais à un très bon album pour prendre le relais de "on the 13th day", on a droit à une merveille. De très loin le meilleur album de Magnum, le plus équilibré, le mieux écrit, le mieux interprété. On aura droit à quoi pour le suivant?
11 commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 mai 2014
tres bon album surtout avec des membres presque septagenaire bob catley grand chanteur,mark stanways toujours aussi efficace un petit mot pour tony clarkin l 'ame du groupe m 'ai en possedant l integrale du groupe toujours aussi limité en solo ce qui aura surement en pratiquant un style de musique comme celui là empecher le groupe d 'aller plus haut
22 commentaires| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 mai 2014
Très bon album de Magnum. Quelques relents métal. Tony Clarkin nous a gratifié de bonne compos.
Bon c'est du Magnum, c'est sûr, et je pense que la voix de Catley y est pour beaucoup.
Il vaut 4 étoiles pour la musique ! Alors pourquoi en enlève-je une ? Uniquement parce que le vinyle est vendu avec le CD (c'est bien) mais pas le DVD, c'est nul !!!!!! Pourquoi cela, vu le prix qu'on paye pour le vinyle ?
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 juin 2014
Toujours bon pied bon oeil nos amis de Magnum. C'est album est excellent, le son est typé 80's mais c'est qu'on attend d'un groupe de plus de 30 ans d'ancienneté. Les refrains sont entêtants et les compositions excellentes avec tous les "tics" de Magnum. Un pochette magnifique comme d'hab, une formation stable, longue vie à Magnum !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 juillet 2014
un groupe qui a de la bouteille toujours de bons titres bien liés, la musique s'écoute bien on en redemande.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 avril 2014
A l'écoute de cet opus je me suis rendu compte que j'avais été un peu dur (je l'avoue bien volontiers) au sujet de
"On the 13th day" dont je salut ici un titre qui lors de mon commentaire n'avait pas été évoqué
"We all need to be loved" du C.D bonus qui est la preuve que Magnum est capable de nous pondre de supers
morceaux comme eux seuls savent en faire de ce type !!
Il n'en demeure pas moins que je me trouve une fois sur la réserve (voir pire) pour "Cette évasion du jardin des
ombres" car dès le premier riff du morceau 'Live 'Til You Die" mes oreilles ont fait tilt mon sang n'a fait q'un tour
mais ?!? Ce riff...
Ce riff est une déclinaison de celui de 747 "Strangers in a night" des Saxon ?!? Ni plus ni moins...Paff
ça commençe bien !
Le titre d'après "Unwritten Sacrifice" est un pour le moins un morceau de bonne facture qui aurait pu faire
l'ouverture par exemple histoire d'éviter ce qui est pour moi une quiche, une boulette, un raté, sérieusement
ce qui me gêne une fois de plus à l'écoute de cet album ce sont les couleurs mélodiques qui rappel des morceaux
d'albums précédents, la redondance qui est encore plus accrue que sur le précédent opus...
Tony Clarkin se perdrait-il dans les limbes de son esprit de compositeur aussi averti soit-il ?!!
De l'indulgence en vertu de la longévité du groupe certes, mais à quoi bon faudrait peut-être q'ils se remettent en
question nos gaillards que dire de " Falling For The Big Plan" de "Crying In The Rain" qui pourrait être sa suite
musicale du remplissage...
A la différence de "Too Many Clowns" qui loin d'être hyper originale accroche l'oreille du Rock'n roller de base, ça
bastonne un peu sa fusionne façon Magnum !
Mais la suite avec "Midnight Angel" "The Art Of Compromise" titre qui le porte bien un compromis en pop et morceau
F.M sans intérêt "Don't Fall Asleep" sirupeuse à souhait, "Wisdom's Had Its Day" qui se voudrait épique mais qui est long
d'une longueur monotone, "Burning River" fait à l'instar des précédentes figure de prou un retour à une époque qui semble
être définitivement révolue "Goodnight L.A" pour ne pas la citer.
"The Valley Of Tears" qui clos ce chapitre est loin d'être convaincante également, l'album s'achève donc comme il
commencé avec peu de consistance, sans grande conviction, avec une empreinte génétique qui fait figure d'ascèse
pour ce groupe qui malgré une production soignée, un très bel artwork en guise de pochette est bel et bien au point mort
du coté de la créativité...En résumé, seuls trois morceaux sur les onze auront trouvés grâce à mes oreilles dommage !
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici