Cliquez ici Cliquez ici Cloud Drive Photos En savoir plus nav_Renewed Cliquez ici En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici cliquez_ici Jeux Vidéo



le 2 mai 2016
C'est pas le meilleur des Gavalda mais on passe un bon moment avec 2 nouvelles! A lire en vacances...au mieux c'est toujours formidable un bouquin de Gavalda au pire c'est agréable!
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 mars 2014
Ce ne sont que deux nouvelles, on était prévenus. Deux nouvelles pour le prix d'un roman, on savait qu'on serait forcément floués. De fait, la première nouvelle n'a pas grand intérêt: une femme qui recherche dans toute la ville un homme qui lui a rendu le sac à mains qu'elle avait égaré. Dans la deuxième, on retrouve la touche Anna Gavalda dans le portait d'un couple superbe qui fait comprendre au héros la médiocrité de sa situation. Mais il aurait fallu tout un roman pour nous faire partager la vie et les sentiments des personnages. Là, on reste sur sa faim. C'est comme si l'auteur avait encore des idées mais plus vraiment l'envie d'écrire.
11 commentaire| 28 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS REDACTEURS D'AVISle 31 janvier 2016
La première nouvelle démarre bien mais hélas au bout d'un moment elle tourne en rond, les chapitres n'ont plus d'ordre et semblent parfois sans queue ni tête, et l'ennui arrive. La deuxième nouvelle est un peu moins insipide, car l'analyse des sentiments de Yann est plus approfondie, les dialogues plus attractifs. Malgré tout, la "lettre" de rupture qu'il laisse est sidérante d'immaturité: "c'est ta faute si je te quitte parce que tu manges le bord de mon gâteau à chaque fois au restaurant, vilaine! "...

Les personnages ne sont pas attachants, et peuvent même être agaçants à cause de leur manque de maturité et leurs incohérences (ainsi, ladite Mathilde rencontre un homme qu'elle trouve moche et peu attirant, mais tombe éperdument amoureuse de lui sans que l'on comprenne pourquoi et sans que le sentiment soit exploré).

Au delà de l'inutilité des personnages, j'ai surtout été prodigieusement gênée par la propension de l'auteure à se regarder écrire, à s'écouter parler, à faire un mythe de sa propre personne. Un véritable nombrilisme littéraire se dégage de son style: "regardez moi, je suis connue, j'ai de la culture, et je vais vous en mettre plein la vue avec mon style BOBO néo-chic-érotico-vulgaire ". Elle essaye de rentrer dans la peau de jeunes gens qui ont la vingtaine, en leur prêtant de manière assez peu subtile ses propres goûts, passions, opinions, et avec un vocabulaire qu'elle croit "chébran" et "djeun". Le résultat est tout sauf crédible. Exemple page 214, il n'y a pas moins de 5 grossièretés sur quelques lignes: "niquer, salope, bordel, déconnais, pisser". Vraiment charmant pour le lecteur. Au final, elle en fait des tonnes, le procédé devient vite répétitif et sans grâce, les phrases sont lourdes, ennuyeuses, et inutilement tape-à-l'œil. Ainsi nous avons droit à d'innombrables énumérations d'objets d'antiquaires.

De plus, sur le fond, les propos sont déprimants et moralisateurs : Anna Gavalda s'insurge rageusement du début à la fin de son livre, sur les travers notre société moderne, via ses personnages, et aucun cliché ne nous est épargné. Pénible.

Heureusement pour moi, j'ai emprunté ce livre à la bibliothèque, j'aurais eu mal au cœur de payer 17 euros pour ces deux ennuyeuses et improbables nouvelles.
11 commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 mars 2014
Je me faisais un plaisir de lire ce nouvel opus d'Anna Gavalda. Quelle ne fut pas ma déception. Dès les premières pages je n'ai pas accroché. Ce livre est vulgaire, mal écrit, sans intérêt et pathétique. Grotesque. Pas d'histoire, pas de style, personnages insipides et peu crédibles auxquels on n'accroche pas. Je me suis forcé à le finir en espérant que la deuxième partie serait mieux. Peine perdue! Mauvaise pioche. Je regrette vivement d'avoir acheté ce mauvais livre.
22 commentaires| 28 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 avril 2016
Cet ouvrage regroupe deux longues nouvelles sur la vie de deux personnages paumés ou écorchés, emplis de désillusions. Elles sont différentes (ces vies) tout en ayant pour point commun le mal-être des personnages principaux de ces histoires.

Ce mal-être que nous pouvons constater autour de nous dans le quotidien de certaines personnes, parfois même dans notre propre entourage. Un emploi non valorisant, sans objectif, une insatisfaction latente, et où la superficialité agrémente les jours.

Dans la première histoire, c’est Mathilde, 24 ans, que nous suivons. Engoncée dans un travail sans intérêt, monotone et ennuyeux, malgré des études d’art : « J’occupais les mains pour tromper l’esprit ». Elle vit en colocation avec deux sœurs et alors qu’une mission lui est confiée, un incident fâcheux va malmener son quotidien. Elle va donc réaliser à quel point sa vie n’a que peu de sens, auréolée de grisaille : « Maintenant, et même si ça ne se voit pas à l’œil nu, je suis recroquevillée sur le bord de la vie et j’attends qu’elle passe ».

Dans la seconde, Yann qui est visiblement en recherche d’un sens à sa vie et qui en prendra conscience en faisant la connaissance de ses voisins est attachant et sympathique. Ses voisins, un couple atypique, fantasque, mais chaleureux, très proche et très amoureux, et leurs deux petites filles. Chez eux, la vie explose, ça respire le bon air, la fantaisie et le bonheur sans pour autant passer à côté de petits coups de gueule pour mieux se réconcilier. Chez eux, on discute de tout, on rit… on vit !

Yann comprend que sa vie à lui est bien différente, voire à l’opposée, qu’il passe largement à côté de tout, notamment du bonheur, en l’occurrence en amour : « Je n’aime pas l’idée de faire de la peine. […] Je ne l’aime plus assez pour continuer à jouer la comédie du gentil petit couple, mais j’aime trop les gens pour prendre le risque de blesser l’un d’entre eux ». Il prend conscience que sa petite amie n’est pas celle qu’il lui faut, lui rappelant sans cesse qu’elle est d’une certaine classe sociale, une « classe supérieure », montrant mépris et mésestime pour ceux qui ne seraient pas de « son rang ».

Ces deux histoires mettent en avant les problèmes liés à la société actuelle, où l’individualisme, voulu ou non, prend le pas sur un quotidien qui ne trouve pas forcément de but. Réaliser et se réaliser devient difficile dans la course de l’existence que chacun doit mener. Un état qui, malheureusement, tend à se généraliser.

Bien que ces histoires reflètent une certaine réalité, j’ai noté des maladresses, de l’incohérence dans la première histoire également. J’ai été quelque peu dérangée par une incontestable vulgarité, parfois virulente, en voulant le faire passer pour un « parlé branché » ou « à la mode », même si dans la seconde histoire les réflexions sont plus sensées, clairvoyantes ou judicieuses. Cette vulgarité était-elle vraiment nécessaire ? À mon sens, cela amoindrit l’effet recherché.

Dans cet ouvrage, nous sommes loin de la plume que nous connaissions de l’auteur au travers de « Je l’aimais » ou « Ensemble, c’est tout », et j’ai trouvé cela fort dommage. Trop de parenthèses jalonnent ces histoires rendant la lecture encore moins agréable. Un peu d’humour tout de même relève ce constat (personnel). Mais, l’attrait Gavalda n’y est pas !

Marie BARRILLON
(Auteur et chroniqueuse littéraire)
(D'autres chroniques sur le blog)
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 novembre 2015
- 1ère histoire : je n'ai pas pu finir tant l'essai de style autour de la langue populaire, argotique des cités est complètement raté. Elle a voulu faire comme .... Ben non , ça ne marche pas du tout.
- 2ème histoire : mieux mais quelle déception, que de clichés et manque de réalisme, et puis encore des vulgarités inutiles.
- 3ème histoire : beaucoup mieux, j'ai pris du plaisir, même si trop c'est trop (pathos, clichés ...).

Après tous ces beaux romans, quel dommage !
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 avril 2014
Nostalgique d'Anna Gavalda....celle d'avant Billie..... on s'ennuie.... j'ai failli ne pas aller jusqu'à la fin... et j'ai déjà oublié les deux longues nouvelles du livre.....
0Commentaire| 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 avril 2017
Ce qui m'a fait acheter ce livre ? Une jolie couverture qui sent bon l'été, et bien sûr le nom de l'auteur ! Mais est-ce suffisant ?...
J'aime le genre des nouvelles, et puis on y est habitué avec Mme Gavalda depuis 'Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part'.
Mais ici, la nouvelle de Billie me laisse un goût amer. Comme celui d'une dame distinguée qui veut donner le change du "parler plouc" (en bref, comme un Emile Zola qui connaissait si bien les crasseux des classes populaires, lui le bourgeois qui écrivait dans son beau bureau...). On passe... (Désolée Mme Gavalda, parce que j'aime pourtant à vous lire !)
La deuxième nouvelle ? Lecture agréable (mais si rapide !).
La troisième ? On s'attache à ce couple de voisins si charmant... mais pas forcément au personnage principal.

Une seconde version de ce livre de poche est sortie chez le même éditeur, seule la couverture change... et le prix ! Mieux vaut choisir cette ancienne version moins chère.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 mars 2017
Un style d'écriture qui ne convient pas à cette auteure elle qui a prouvé qu'elle avait une plume efficace dans ce _livre ce n'est pas le cas !
Aucun intérêt a mes yeux et mon estomac fatigués par ce féculent indigeste.
Personne n'est infaillible dans le domaine littéraire mais j'aime ses autres ouvrages alors je pardonne cette plume égarée dans des méandres scabreux ,je suis certaine que cette talentueuse écrivaine nous prépare un roman puissant comme elle en avait l'habitude.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 avril 2017
Heureusement que ce livre a été gentiment prêté et que je n'ai eu besoin de dépenser mes deniers... J'ai survolé en tout et pour tout une quarantaine de pages avant de reposer le livre et de l'oublier ! Le style, si on peut parler d'un style, est ennuyeux, brouillon, fatiguant à lire.Un micro avis pour une micro lecture... Pourtant j'avais apprécié "Ensemble c'est tout".
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

Fendre l'armure
8,49 €
Je l'aimais
4,99 €
Billie
4,99 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)