undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,7 sur 5 étoiles
3
4,7 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:16,12 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Encore sous le nom de Final Fantasy, Owen Pallett signait déjà de très beaux albums, mais c'est sous son propre nom qu'il s'empare de nos coeurs et de nos têtes avec un Heartland qui n'a pas pris une ride en 4 ans (au contraire). L'album était d'ailleurs tellement beau qu'il ne semblait pas que le génial arrangeur d'Arcade Fire (entre autres) ait besoin d'en faire plus. In Conflict allait forcément souffrir de la comparaison avec son très brillant prédécesseur. Oui, mais...
Owen Pallett a des idées plein la tête, et s'il est un violoniste virevoltant, il n'en demeure pas moins un passionné de toutes les musiques. Et le voilà donc remplissant son album de sonorités électroniques, de rythmiques variées et de plages planantes (Brian Eno est d'ailleurs présent aux synthés, ce n'est pas un hasard). Cet album est un peu son Age of Adz (ce qui n'est pas peu dire): on y retrouve tout ce qui nous plaisait dans les précédents, mais aussi des idées nouvelles (et électro) qui trouvent parfaitement leurs places dans l'univers du musicien.
Pallett évoquait déjà Björk sur ses précédents albums, et là il se pose carrément en successeur masculin de l'islandaise, période Post-Homogenic (pas la pire période, quoi). Ces deux-là partagent une connaissance autant scientifique qu'émotionnelle de la musique, qu'elle soit pop ou classique, et retranscrivent dans leurs chansons un souffle pop évident qui ne cède jamais à l'exigence artistique, quitte à exploser les formats, emportant l'auditeur dès la première écoute tout en lui demandant de s'accrocher pour savourer les subtilités.
A la première écoute, tous les titres ne ressortent pas de façon évidente (sauf Riverbed, la plus rock et la plus facile d'accès, mais aussi la moins représentative de l'album), et puis au fil des écoutes, les lignes mélodiques se font plus vives, et on profite pleinement des multiples talents d'Owen Pallett, savourant les détours, dégustant les arrangements, se régalant des mélodies tout en se laissant porter par la superbe voix haute perchée (un peu comme un Jonsi crooner).
Finalement, In Conflict ne souffre pas une minute de la comparaison avec Heartland, tant les deux albums sont complémentaires. Et In Conflict de s'emparer de nos coeurs et de nos têtes...
11 commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 octobre 2014
Je trouve cet album bien conçu dans son style, plusieurs écoutes nécessaire pour découvrir une belle et bonne originalité.
Musique sans mauvais goût de mélanges. Un violoniste à suivre..
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 juillet 2014
Un álbum merveilleux qui sort des sentiers battus. La composition des mélodies et les accompagnements musicaux ne sont pas formatés comme la plupart des grosses ventes. Une grande réussite !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

9,99 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)