undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW Stockage illimité pour les photos et bien plus encore cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles
128
4,3 sur 5 étoiles
Format: Format Kindle|Modifier
Prix:9,99 €
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 22 février 2014
Une histoire poignante et attachante. Avery est une jeune fille qui a vécu un drame pendant l année de ses 14 ans et tout ce qu elle avait est parti en fumée. Après avoir perdu ses amis et être devenu une personne non désirée elle décide de partir étudier loin de chez elle pour ne plus attirer la méchanceté des gens. Elle rencontre Cameron le premier jour de son entree a l universite ou elle le percute sans le faire exprès, alors que lui semble s intéresser de plus en plus à elle, Avery voit surtout un don Juan qui ne veut qu allonger sa liste de conquête. Au fil des jours elle s aperçoit que Cameron est une personne qui regroupe énormément de qualité mais même si celui ci lui propose de sortir avec lui elle ne peut que refuser sachant que son passé est un poids trop lourd pour une relation. Mais le rapprochement est quasi inévitable et quand le passé ressurgit en même temps cela devient trop dur pour elle.
Ce livre est passionnant dur de vivre avec un poids énorme sur les épaules et d essayer de se reconstruire seule sans l aide d une personne proche pour qui vous n existait pas ou peu mais malgré tout certaines rencontres peuvent vous faire revivre et changer la donne
0Commentaire| 19 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Il est parfait, c'est un homme qui ferait craquer n'importe quelle femme dans la vie réelle, mais comme il est désincarné seuls le talent de l'auteur et notre imagerie mentale, lui donnent vie et nous pouvons rêver à loisir!! Son attirance, puis sa patience, et enfin l'amour que lui inspire Avéry nous plongent dans leur histoire avec avidité. Avéry est rentrée dans sa coquille depuis plus de 5 ans, après avoir vécu un drame insoutenable à l'âge de 14. La froideur, le snobisme de ses parents, ainsi qu'une tempête d'hostilité, vont la pousser dans un premier temps à un acte de destruction neutralisé à temps. Dans un second temps elle va prendre de la distance tant sur le plan géographique que familial, pour se reconstruire loin de tout ce qui a causé son malheur. Dès lors, des milliers de kilomètres la séparent de son passé. Inscrite dans une faculté où personne ne la connaît, dès le premier jour elle percute accidentellement un très très beau garçon... Elle vient de faire connaissance avec Cam, un peu brutalement... Je n'en dirai pas plus, car chaque mot, chaque page doivent être votre découverte. Surtout lisez cette très belle romance.
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 mars 2014
Une histoire de jeunes adultes étudiants sympathique sans plus. Des secrets cousus de fil blanc, c'est un peu long. Dans le genre, j'ai nettement préféré "Beautiful Disaster " qui est plus distrayant.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
L'écriture est superbe. Juste. Prenante.
Je n'ai pas lâché le livre avant la fin... et avant janvier je ne me suis pas doutée de la chute du livre donc cela m'a surprise. Mais j'ai adoré l'histoire... Et je me suis bien retrouvée dans l’héroïne malgré mes 26 piges et les 19 de notre héroïne au prénom exotique. Le fait de se sentir jalouse des personnes entourées de leurs amis, ou de leurs familles. De vouloir la même chose. Et la confiance en l'autre...
Jeu de patience c'est surtout la patience de Cam qui est séduit par Avery dès le premier jour où elle lui rentre dedans et qui sous le prétexte de l'amitié va chercher à en savoir plus et aller toujours plus loin dans ses défenses... Même quand elle met son égo à mal...
Jeu de patience c'est aussi la patience de Avery de faire face aux démons du passé qui la poursuivent. Au fait qu'elle n'a pas eu d'enfance, qu'on l'a lui a volée. Et que ses parents ont cautionné.
Jeu de patience c'est aussi la patience de Cam qui cache un lourd secret et qui n'a pas le droit de reprendre les loisirs qu'il aime ou finir ses études tant qu'il n'aura pas payer pour ses crimes...

Un superbe roman d'amour avec des personnages hauts en couleurs. je regrette la présence de Jared même s'il est très sympathique parce que tous les romans à l'heure actuelle ont leur ami gay... et que ca devient lassant. Un point pour l'auteur : ne pas avoir mis la musique au premier plan mais les tortues ninja ! loool

Une très belle histoire... qui m'a beaucoup fait pensée à mon oncle et ma tante qui sont comme les parents de Cameron. Qui m'a rappelée ce que l'on cherche toute... Et que le passé ne devrait pas empêcher le présent d'avoir lieu.

A lire.
Ou offrir.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 septembre 2016
Avery a vécu un drame lorsqu'elle avait 14 ans qui l'a profondément meurtri. Désormais âgée de 19 ans, elle s'est inscrite dans l'une des facs les plus éloignées de chez elle. Elle souhaite avant tout mettre de la distance avec ses parents et laisser derrière elle son passé pour tout recommencer dans un endroit où personne ne la connait ni n'a d'a priori la concernant. Le jour de la rentrée, elle se cogne accidentellement contre Cameron, un élève très populaire un peu plus âgé qu'elle. Cam va rapidement lui témoigner de l'intérêt mais Avery ne souhaite pas entamer de relation amoureuse.

Jeu de patience n'est pas mon premier Jennifer L Armentrout, j'avais déjà découvert l'auteure avec le premier tome de sa série Lux, beaucoup plus orienté fantastique et science-fiction. J'étais donc très curieuse à l'idée de la découvrir dans de la romance new-adult et c'est la raison qui m'a poussé à me procurer ce livre. En revanche, je n'ai pas souhaité lire de chronique sur ce livre avant de m'y plonger, je n'avais donc pas d'attentes particulières outre le fait d'espérer passer un bon moment de lecture et c'est effectivement ce qui s'est produit, et bien plus d'ailleurs!

Je suis rentrée très rapidement dans l'histoire, retrouvant avec plaisir la plume particulièrement fluide et efficace de JLA. Je pense ne pas me tromper en vous disant que j'éprouvais déjà un petit coup de cœur pour cette histoire avant même d'avoir atteint les cent premières pages. A quoi reconnait-on un coup de cœur quand on le croise? On le sait c'est tout et les nombreux petits couinements/geignements/exclamations/et autres bruitages de bouche tout aussi gracieux sont souvent révélateurs en ce qui me concerne! Ca, et le fait que j'avais envie de me marathoner cette histoire mais que je ne pouvais pas le faire, lisant ce livre en lecture commune avec ma petite Bea (vous pourrez retrouver le lien de la chronique à la fin de cet article). J'ai donc rongé mon frein mais j'ai savouré tout ce que j'ai lu.

En soi, ce n'est pas l'histoire que j'ai trouvé addictive parce que si je dois être objective il n'y a rien de très surprenant ni novateur là-dessous. L'intrigue est assez simple et j'ai deviné sans aucun mal le passé qu'Avery prend tant de soin à cacher. Sincèrement ça ne m'a pas dérangé parce que le côté addictif provient des personnages ou plutôt DU personnage masculin. Cam. Un bon bookboyfriend comme on les aime et comme on aimerai qu'un garçon comme lui puisse exister pour de vrai. Ce type est une perle et encore, me contenter d'écrire ça, ne lui rend pas suffisamment justice alors laissez-moi vous parler un peu plus de lui. C'est la perfection incarnée. Il est drôle, taquin, attentif, généreux, sociable et d'une patience infinie. Il aime les animaux et les jeunes filles un peu moroses, il fait la cuisine. Bea m'a écrit qu'elle ne pensait pas qu'un garçon comme Cam existe pour de vrai. Je n'ai eu aucun mal à le lui confirmer et lui ai même raconté pour rire que les écrivains de romance inventent des types absolument parfaits pour compenser leur frustration liée à l'imperfection de leurs conjoints.

Avery à côté, c'est LA fille torturée qui manque cruellement de confiance en soi et qui ne comprend pas comment on peut s'intéresser à elle. Parfois je l'avoue, elle m'a agacé dans son comportement "je fais un pas en avant et deux pas en arrière" mais je l'excuse volontiers parce qu'à sa place, avec son passé, nul doute que j'aurai été comme elle. J'ai trouvé toutes les scènes qui se passent entre elle et Cam absolument choupinettes, ils m'ont vraiment fait fondre tous les deux et j'ai aussi particulièrement savouré leurs échanges plus cinglants les uns que les autres au tout début. J'ai également apprécié la découvrir entourée de ses amis Brit (la bonne copine un peu perchée) et Jacob (l'homo déjanté). Je pense qu'Avery avait besoin d'amis extravertis comme ces deux là pour sortir plus facilement de sa coquille.

En résumé, j'ai adoré ce New-adult alors que je n'en attendais rien de particulier. C'est donc un joli coup de cœur surprise pour moi et il me tarde déjà de pouvoir enchainer sur le tome 2 qui porte sur la sœur et le meilleur ami de Cam.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Je commence juste par vous dire de ne pas vous fier à la couverture absolument horrible de ce roman. Franchement, ce bracelet, on dirait une sorte de menotte pour roman érotique. Elle m'aurait rebuté si je n'avais pas lu autant de commentaires positifs !
Et ce slogan "Règle n°1 : Ne plus jouer en solitaire"... Non mais franchement, ils sont allés chercher ça où ? Autant, il y a une explication pour le bracelet d'Avery mais cette "règle", ça fait juste carrément juste linéature érotique...

Je sais que c'est impossible de faire une romance sans un personnage masculin absolument adorable et hyper sexy. Ils le sont tous. Mais là, Jennifer L.Armentrout a vraiment mit la barre très haut ! Les descriptions que l'auteure fait de lui sont "yummy"... Il est évidement canonissime avec un corps de rêve et des yeux bleus dans lesquels on voudrait se noyer mais ce n'est pas ce qui m'a le plus plu chez lui.
C'est un personnage profondément gentil. Il est d'une patience infinie avec Avery et s’immisçant dans sa vie sans "trop" s'imposer.
J'ai aussi adoré sa relation hyper fusionnelle avec sa famille et en particulier sa petite soeur (sans oublier sa tortue !).
Cameron Hamilton est juste le plus parfait de tous les personnages que j'ai pu lire !
Et ai-je mentionné qu'il passe tous les dimanches matin chez Avery lui cuisiner un petit déj' (alors qu'ils ne sont même pas ensembles) ?
Parfait je vous dis.

Dès le début de l'histoire on sens qu'il y a un soucis avec Avery. Elle est solitaire, une ancienne paria du lycée qui a fuit à l'autre bout du pays pour trouver un peu de paix. Ca ne dure malheureusement pas longtemps, elle se met, à nouveau, à être harcelée anonymement par mails , textos et appels masqués. Elle porte toujours un bracelet qui cache son poignet afin d'oublier ses moments de faiblesse.
Elle a souffert et se sent peut-être encore un peu coupable. Cam va devoir faire un vrai travail de fond pour qu'elle s'ouvre et se confie à lui pour surmonter son passé.
Parallèlement il y a Cam, son passé le tourmente aussi même si c'est plus léger, plus discret. Ce n'est que quand on lui parle du football qu'a Avery se rend compte que Cameron se ferme.
Je me suis vite sentie happée par leurs secrets et l'envie d'en découvrir plus sur leur passé.

Bon, une romance a toujours son lot de clichés comme la rencontre des deux protagonistes avec Avery qui fonce littéralement dans Cam et fait tomber toutes ses affaires par terre... Vous voyez le tableau !
Parce qu'on suit Avery et Cam qui apprennent mutuellement à se faire confiance, à eux-même, puis à l'autre, on a envie de croire en leur histoire. Ils ont une alchimie et une telle complicité qu'elle vaut bien la patience que l'on endure en lisant ce livre !
C'est de la romance, certes, un peu cliché parfois mais tellement attendrissante et touchante que cette lecture a été un gros coup de coeur !

Cammy
BLOG : I Believe in Pixie Dust
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Après avoir adoré les deux premiers tomes de sa série sur les Frères Gamble (Suite Nuptiale et Quiproquos et Paparazzis et Quiproquos) parue aux éditions Milady Romance, je n’avais qu’une hâte découvrir ce roman New Adult (oui, définitivement, le NA est le genre de ce début d’année)(avec plus ou moins de réussite pour certains à mon avis).

Et je n’ai absolument pas été déçue, et je l’ai même préféré à Beautiful Disaster. Oui certaines me diront que l’histoire reste quand même basique, que c’est du NA typique, mais moi j’ai complètement adoré. J’ai adoré l’écriture, l’humour, les références et surtout Cam !

L’histoire, c’est celle d’Avery et de Cameron. Avery Morgansten qui intègre une petite université dans un coin perdu des États-Unis à plus de 3000 km de chez elle. Avery qui est la discrétion même, qui refuse qu’on la remarque et qui si elle le pouvait resterait cachée loin de tout. Mais Avery n’est pas comme ça par pure originalité. Non elle est devenue comme ça après un terrible évènement survenu 5 ans plutôt, alors qu’elle avait quatorze ans, lors d’une soirée d’Halloween. Cette entrée dans cette petite université est une sorte de nouveau départ. Loin de tout, loin du reste, un lieu où elle est une parfaite inconnue. Un plan parfait.

Enfin qui aurait pu être parfait si elle n’avait pas fait la rencontre de Cameron Hamilton et de son amie obstination. Cameron le beau gosse de l’université qui a quelques secrets. Cameron qui va immédiatement craquer sur la douce et mystérieuse Avery. Cameron qui va n’avoir de cesse de lui demander de sortir avec elle malgré le nombre incalculable de «non» qu’il se prendra dans la poire.
Cam qui m’a complètement fait craquer. Et qui a largement dépassé Travis dans mon petit cœur. Il est obstiné, drôle, protecteur, doux, mais surtout qui n’a pas ce côté excessif qu’avait Travis dans Beautiful Disaster. Cameron qui en plus sait cuisiner à la perfection (je veux qu’il vienne préparer mon p’tit dej’ le dimanche matin moi aussi !).

J’ai adoré les personnages secondaires : Raphaël (COWABUNGA !), Ollie le coloc’ de Cam, Brit et Jacob les meilleurs amis d’Avery ou encore le sexy Jase, meilleur ami de Cameron que l’on voit peu mais qui promet le meilleur… Mais il y en a d’autres, qui ont leur grande importance, que l’on adore, que l’on déteste, qui nous insupportent, certains que l’on pardonne mais dont je ne parlerais pas !
Comme avec les frères Gamble, j’ai adoré l’écriture de Miss Armentrout (par contre je galère pour écrire son nom !). Elle a su mêler humour et émotion (sans tomber dans le pathétique comme le font souvent certains auteurs). Car oui ce qui arrive à Avery est un sujet sensible et qui donne souvent des personnages féminins traumatisées mais souvent à l’extrême. Alors que là non, cela semble vrai, son comportement ne m’a absolument pas choqué (ni donné envie de lui coller quelques claques !). Au contraire, j’ai vraiment souhaité que Cam s’accroche pour qu’elle s’ouvre à lui et lui dévoile ce qui

Ce que j’ai également adoré ce sont toutes les références glissées au fil de pages et qui m’ont fait sourire et exploser de rire. Quelques-unes en vracs : une tortue qui s’appelle Raphaël, une référence à Supernatural (MockingJay, celle-là, elle est pour toi ;) ), qu’un mec connaisse N’oublie jamais, James Bond, ou encore le visionnage d’un de mes films préféré : Maman j’ai raté l’avion ! Et il y en a plein d’autres !

Par contre, avant de vous laisser j’aimerais revenir sur la couverture de l’édition française. Bon déjà je la trouve assez moyenne même si maintenant j’ai compris le lien entre le bracelet et l’histoire (car oui après avoir lu on se doute bien que c’est un bracelet et pas un rond de serviette …)(mais franchement vu ma lecture, le bracelet je l’imagine absolument pas comme ça …). Mais j’aimerais surtout revenir sur le «Règle N°1 : ne plus jouer en solitaire…». Bon alors, je ne sais pas si c’est moi qui ait l’esprit mal placé, contaminée par les dernières modes littéraires, mais en le voyant, j’ai trouvé que ça faisait assez littérature érotique on va dire, ce qui franchement, si je n’avais pas connu l’auteur, m’aurait détourné de sa lecture. Est-ce un moyen d’attirer plus de lectrices de la part de J’ai Lu ? Je n’en sais rien mais je trouve ça plutôt maladroit : cela risque d’en repousser certaines et surtout décevoir celles que ça aurait pu attirer ! Parce que rien de spécialement érotique, un peu de sexe oui mais franchement pas des tonnes et cela reste très soft (sinon j’aurais très certainement pas aimé ! ^^).

Pour finir, sachez-que ce tome est le premier de la série Wait for You. Qu’un tome 1.5 existe et raconte la même histoire mais du point de vu de Cam (Trust in Me) et que le deuxième tome Be with Me est sorti le 4 février au Etats-Unis (c’est l’histoire de Jase le meilleur ami et de la petite sœur de Cam)(et j’espère vraiment vraiment qu’il sera traduit parce que je sens qu’il va être excellent de ce que j’ai vu des deux personnages dans le premier !). Et sinon, le tome 3 des Frères Gamble Temping the Bodyguard (Bodyguard, samerlipopette ! ça promet !) sort aux USA le 1 mai 2014 donc il va falloir attendre encore un petit peu avant de le voir en France !

Impatiemment Vôtre,
Melwasul

Blog: Lune et Plume
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 mai 2016
J'ai découvert Jennifer Armentrout avec la série Lux: moyennement convaincue par le premier tome et le tome intermédiaire, j'ai dévoré les suivants et ai été complétement conquise par l'auteur. J'ai donc voulu la découvrir à travers un autre style et je ressors de ma lecture avec un sentiment mitigé.
En ouvrant Jeu de patience, j'ai été happée par le récit dès les premières pages; on se retrouve plongé dans l'univers d'Avery dès sa rencontre percutante avec Cam et j'ai adoré ce début de roman. Les échanges entre les deux protagonistes sont au tac au tac et amusants, malgré la gène d'Avery dans son rapport avec les garçons, Cam est plus que charmant et l'auteur nous le peint à la perfection, et les amis d'Avery sont des amis que l'on aimerait avoir (drôles, remonteurs de moral, soutiens et qui poussent à avancer) ! Pourtant, passé le démarrage, je me suis ennuyée... j'ai tout de même dévoré le livre, qui se lit facilement et dont on attend le dénouement, mais je l'ai trouvé très long et tournant autour du pot (entre Avery qui ne lit pas ses messages alors qu'on comprend clairement qu'il y a quelque chose d'important et son refus de se confier). Au final, elle affronte enfin le secret que l'on a plus ou moins deviné depuis le début du roman de manière plutôt rapide.
Je lirai tout de même le second tome car je suis intriguée par la soeur de Cam que l'on découvre un peu dans Jeu de patience, et tout comme pour la saga Lux, j'espère être agréablement surprise !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Dites, où est-ce qu'on peut commander le même ? -même pas en couleur- juste le même....beau gosse, attentionné, patient, tendre, sensuel, qui fait les oeufs comme personne....baraqué, bronzé, tatoué (oh mais ça rime tout ça...)...en somme le golden boyfriend par excellence !!!!

Comme le dit si bien Brit : bon dieu mais t'es completement atteinte !!!!!!

J'avoue...je crois que je suis amoureuse....c'est grave docteur ?!!!! Lol

Avery, te rends-tu compte de la chance que tu as ???

Seul bémol, j'aurais aimé que l'auteur approfondisse -les pensées/le ressenti- de Cam.....

Malgré tout, Des scènes sensuelles, super bien écrites qui donnent des butterflies dans le ventre.......

Ca le fait grave grave grave.....

Des personnages secondaires attachants eux-aussi...

Courez l'acheter !!!!!!!
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
"Young adulty" en français dans le texte, c'est littéralement "jeunes adultes"...

Puisque moi, je ne suis plutôt plus du tout dans la tranche d'âge, ce livre ne m'a forcément pas fait vibrer, je ne parle même pas de la projection fatalement impossible...

C'est l'histoire d'une étudiante de 19 ans, Avery, qui cache un lourd secret et qui décide de tourner la page de son trauma lycéen en débarquant à l'université, loin de son Texas natal...Elle y rencontre CAMERON, le bien nommé CAM , un "bloc" qui non content d'être un vrai chevalier servant va aussi tomber amoureux et l'aider à briser ses chaînes.

C'est plutôt bien écrit, rythmé et ponctué de réflexions rigolotes mais le scénario est trop prévisible, "fleur bleue" et "immature" à mon goût...

Comme "Beautiful Disaster" il ravira votre adolescente "mini adulte" et elle pourra faire ses premiers pas très très soft dans la littérature du genre érotique ..
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

9,99 €
9,99 €
9,99 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici