undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Acheter la liseuse Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

4,1 sur 5 étoiles
63
4,1 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 25 juillet 2014
Une intrigue policière surprenante et prenante ! Une histoire très bien bâtie et qui ne révèle rien jusqu'à la dernière page. On reste dans le doute page après page et ça j'adore ! On enquête, on réfléchit, on suppose, on doute ! L'auteur fait vraiment plâner le doute. J'avoue que c'est un peu glauque, beaucoup de sang, des meurtres horribles mais il faut passer au dessus de ça. Il y a une réelle histoire de fond et une "histoire d'amour" étonnante limite cachée qui se mèle à l'enquête et à l'horreur.

Des personnages très intéressants. Bon, c'est vrai qu'il y a beaucoup de personnages mais on s'y retrouve très facilement, une fois qu'on est plongé dans l'intrigue.
Thierry Berlanda est un auteur avec une très belle plume. Son histoire coule très bien et les péripéties sont vraiment misent au bon moment et au bon endroit.
Je regarderai de plus près cet auteur dorénavant.
Un succès méritait.

Chapeau et vivement le prochain livre !
11 commentaire| 16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 juin 2014
Le plus de cette enquête prenante dès la première scène est que les policiers, totalement largués (parfois un poil trop tranchés dans leur caractérisation), s’entourent de deux profs de la Sorbonne spécialisés en crimes rituels. Nous en apprenons ainsi beaucoup sur la culture byzantine, mais sans aucune prise de tête. En outre, un lourd secret lie les deux enseignants – un ancien titulaire de chaire et sa jeune élève – et enrichit à souhait leurs relations ainsi que l'intrigue.

Bref, un polar de très bonne facture (ni suédois ni américain, ça existe aussi en France) qui permet donc de se cultiver tout en se divertissant. Ça se fait suffisamment rare pour être signalé et encouragé.
11 commentaire| 13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 juillet 2014
Récit surprenant, situé dans un vaste horizon d'humanité, conduit avec maîtrise. Ouvre des portes sur les abîmes de l'horreur en ouvrant, dans ces abîmes, celle de l'espérance.
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 mars 2015
Ne jouez pas avec une cerise, mangez-la tout de suite, des fois qu’on vous prenne en photo avec le petit fruit entre les dents. Ça pourrait ne pas trop vous réussir.

La jeune femme si joyeuse sur la photo n’est plus qu’un corps en bouillie, un corps haché menu par quarante-six coups de couteau et son fils âgé de sept ans –ce fameux chiffre 7- est mort, de frayeur sans doute, au sommet d’un curieux échafaudage. Mais qu’est-ce que c’est que ce carnage ? C’est l’œuvre d’un fou, qui est un Prince pas charmant du tout. Et une victime aussi, si l’on veut. Mais vous aurez quand même du mal à le plaindre.

Il y a comme ça, dans les livres à faire peur, des topoi, terme poli pour désigner des lieux communs. Employez-les et vous avez 99 chances sur cent de vous vautrer et d’écrire un livre nul. Il vous reste une chance sur cent d’écrire un très bon roman, c’est peu et l’auteur de ce livre l’a saisie. Et vous voulez savoir comment il a fait ?

Je n’ai pas la recette, il n’y a pas de recette. Il y a le talent, je pense.

Donc nous retrouvons ici quelques figures imposées du genre : le meurtre rituel, le tandem maître/élève, le vieux policier fatigué, le jeune policier qui fait du zèle, la nuit, la brume, l’objet sacré... mais l’élève est adorable et plus vraie que nature, le maître est un vieux cabotin comme on n’en fait plus, il y a un enfant amoureux d’un iguanodon et un papa volage qui nous remet les pieds sur terre, quand l’ambiance vire à l’insupportable. Le meurtrier, lui, vous fait vraiment peur et ses crimes sont extravagants. Ajoutez à ça un découpage parfait des chapitres, qui vous fait tourner les pages, même quand il n’y a plus de soleil sur votre terrasse. Ajoutez surtout le choix du crime, quelque chose d’insensé et qui touche à notre vieux sédiment de peurs : des corps en charpie et des enfants morts. Ajoutez aussi des comparaisons qui sont un vrai bonheur, je vous en recopie quelques-unes, pour vous donner une idée : « Falier regagne son estrade avec un sourire jaune, épuisé comme une tortue marine après la ponte » ; « tu es un prince du carnage comme la Terre n’en voit qu’un toutes les années de gel au mois d’août » ; « il joue une musique proche du bruit que feraient des bonbonnes de verre tombant du deuxième étage ».(Moi, un auteur qui écrit comme ça, à part un autre thriller je veux bien qu’il me recopie aussi l’annuaire du téléphone, ma facture de gaz, le compte-rendu de la réunion de copropriété et ma dernière ordonnance.)

A part ça, ce livre sent le vieux grimoire made in India et en même temps il y traîne une odeur de commissariat de quartier et il y a aussi des bouffées de parfum bon marché, comme il en reste sûrement après la fermeture, dans les cabarets. Vous verrez et c’est là la marque des vrais romans, quand ça sent comme si vous y étiez.

A part ça aussi, le temps se creuse et vous trimballe ici et là et chaque date vous presse, en vous disant l’heure qu’il est, parce que ce roman a ceci de particulier qu’il ne vous laisse pas tranquille et c’est bien ce que vous êtes allé chercher : des heures de lecture en état d’urgence, des heures de fébrilité.

Et puis il faut aussi que je vous dise, quand même...

ne jouez pas avec les monstres, ne les prenez pas à la légère, ils pourraient vous ressembler. Avec celui-là vous avez de la marge, mais qui sait ?
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 avril 2014
Une fois de plus Thierry Berlanda nous ravit, ce thriller est excellent je recommande vivement. La plume alerte et le vocabulaire précis, l'auteur nous transporte dans un univers qui fait frissonner. Ce livre se lit d'une traite.
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 juin 2014
Dès les premières pages, on se retrouve plongé dans un univers prenant et oppressant et il est très difficile de reposer ce bouquin. L’auteur n’épargne pas ses lecteurs et il nous fait avancer de rebondissements en rebondissements. Le suspense est au rendez-vous et on peut dire que l’auteur est doué pour nous tenir en haleine et nous mener en bateau jusqu’aux dernières pages.

On a envie d’avancer pour connaître enfin le dénouement des différents meurtres.
Les courts chapitres donnent un certain rythme à l’histoire et nous permettent de nous sentir encore plus proches des protagonistes principaux.

J’ai beaucoup apprécié le prince ainsi que le mystère et la tension que l’auteur laisse planer autour de ce personnage.
Quant à Jeanne, elle m’a également beaucoup plu et je me suis souvent surprise à m’inquiéter pour elle et à me poser des questions sur ce qui allait lui arriver à elle et à sa petite famille.
Les autres protagonistes sont également très intéressants et on les suit avec plaisir.

Je suis arrivée à la fin de ce roman totalement convaincue et scotchée par l’écriture de Thierry Berlanda et, si vous aimez les thrillers oppressants et les univers glauques, je ne peux que vous recommander de découvrir « L’insigne du boiteux ».
0Commentaire| 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 octobre 2014
Descente dans l'innommable, dans un monde où la schizophrénie est présente. A lire si on a le moral et il faudrait prévenir les âmes sensibles. Chute bâclée qui n'est pas à l'image de cet ouvrage.
11 commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 octobre 2014
Récit surprenant, mais personnellement j'ai eu beaucoup de mal à me sentir concernée et entrer dans le récit .
Question de goût sans doute, je préfère les polars bien noirs et moins "fantastiques" !
Mais, le roman, bien que foisonnant de personnages est bien écrit
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 février 2016
On a une très bonne histoire qui nous tiens en haleine jusqu'au bout ! J'ai beaucoup apprécié les personnages, je les ai trouvé assez réaliste, on oublie un petit peu les flics qui ne font pas d’erreurs ou qui trouve réponse à tout. Non là on en est assez loin et du coup je trouve qu'on compatit un peu plus à la situation des personnages. On y voit aussi une dure réalité, qui parfois nous fait nous demander si elles sont réellement humaines. Entre les journalistes qui veulent découvrir de quoi se retourne la situation juste pour avoir leurs moments de gloire et les hauts dirigeants qui veulent trouver un coupable peu importe qui mais en trouver un pour avoir la paix de la foule au détriment peut-être de la réelle justice. Je trouve que tout cela est très bien amené dans le roman et qui en fait à sa juste valeur un très bon roman.

C'est un grand plus dans les histoires que de ne pas pouvoir anticiper la fin et je dois reconnaître que Thierry Berlanda a su y faire de ce côté là ! Pour les âmes assez fragile je vous rassure il n'y à pas de scène gore ou autre, une fois que l'on connait la façon dont les victimes sont mortes on arrive à surmonter le côté horreur du crime, parce que soyons d'accord c'est juste horrible.

Pour en revenir aux personnages je dois avouer que je n'ai pas vraiment apprécié l'héroïne Jeanne, son caractère m'a un petit peu agacé à certains moments contrairement au professeur Bareuil qui je vous l'accorde n'est pas un saint mais je l'ai trouvé plus intéressant et captivant que Jeanne, qui est plutôt terne. J'aimerais bien que l'auteur nous fasse d'autres romans plus axés sur lui, je pense que cela pourrait être sympa !
11 commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ce roman est pour moi un thriller très réussi!!! Thierry Berlanda a réussi à me captiver dès les premières pages. J'ai eu à la fois envie d'arrêter ma lecture à cause de cette ambiance particulière qui vous mets mal à l'aise, vous donne froid dans le dos ; mais en même temps, une fois commencé ce livre, je n'ai pas pu le reposer. La plume de Thierry est très addictive, le lecteur veut absolument savoir comment toute cette histoire va se finir: qu'elle est l'identité du tueur? pourquoi commet-il ces crimes atroces ?et va-t-il être arrêté?

Le scénario est parfaitement construit. L'auteur s'amuse à semer le doute dans notre esprit. Il nous divulgue de nombreux indices, nous amène des coupables sur un plateau, nous conduit sur de nombreuses pistes. Au final, on tombe dans son piège: comme un véritable tueur en série, on ne sait que ce qu'il veut bien que l'on sache. Pour ma part, il m'a été impossible de deviner l'identité du tueur par moi-même, j'ai été bluffée... L'intrigue est elle aussi très complexe, l'enquête policière n'est en fait que le sommet de l'iceberg et un prétexte pour quelques règlements de compte. Beaucoup d'actions, de rebondissement, de retournement de situation.

Question émotions, pour moi ce fut, terreur, haine, répulsion, mais aussi soulagement, curiosité et répulsion. Mais heureusement, nous avons aussi droit à quelques moments d'amusement et de tendresse pour reposer notre petit cœur!!!!

Les personnages crées par l'auteur coïncident parfaitement avec cette histoire. Pourquoi, justement parce qu'ils ne sont pas parfaits. La plupart sont attachants. Même le Prince a quelque part des circonstances atténuantes (même si pour rien au monde je ne voudrais me trouver face à lui, j'en tremble rien que de l'imaginer!!!). Le plus touchant fut pour moi le commissaire Falier: un flic travaillant à l'ancienne, qui est à six mois de la retraite, qui fume le cigare dans son bureau, a un langage quelque peu châtié, mais qui a du flair et se trouve être efficace. Je n'ai eu aucun mal à l'imaginer dans ma tête. Celle qui m'a le plus impressionnée c'est Jeanne. Car si l'on réfléchit, elle se trouve du jour au lendemain confrontée à la folie des hommes et ses conséquences, juste parce qu'elle s'y connait en bijoux anciens. Pour ma part, elle a su garder un sang-froid dans toute cette histoire alors que la majorité des individus seraient devenus complètement hystériques.

En bref, un très bon thriller que je ne peux que vous conseiller si ne vous êtes pas déjà laissé tenté.

Boulimique des livres
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)