undrgrnd Cliquez ici Litte Stockage illimité pour les photos et bien plus encore cliquez_ici cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

3,6 sur 5 étoiles
16
3,6 sur 5 étoiles
Format: Format Kindle|Modifier
Prix:9,99 €
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 25 avril 2014
Que dire de ce roman historique se déroulant pendant la guerre d'Indochine ? Eh bien que le décors ainsi que les intentions de l'auteur promettaient un livre passionnant. Mais la déception fut grande à la fin.
Si je devais donner un titre à ma critique, je pense que "survol" serait le plus adéquat. Tout d'abord "survol" de la période décrite. Certes, on ne peut pas en vouloir à l'auteur de ne pas s'aventurer dans de longues descriptions qui ne seraient pas indispensables à l'intrigue, malgré un effort intéressant de "vulgarisation historique" pour les non-initiés. Mais ce "survol" d'épisodes de cette guerre, où les personnages font leur (fade) apparition, ne parvient pas à convaincre le lecteur sur les intentions de l'auteur, c'est à dire de créer une trame sur un fond historique ou bien l'inverse.
Car ma plus grande déception vient du peu de profondeur des personnages, et ce du début à la fin. Pourtant, les ressemblances à certains moments avec l'affrontement cinématographique entre un tireur d'élite russe et un officier allemand dans le "Stalingrad" de J.J. Annaud promettait un savoureux récit riche en intensité avec des protagonistes complets. Mais ce qui aurait pu faire la force de ce roman se retourne au contraire contre lui du fait que l'on ne s'attache pas aux personnages ! Même les raisons dévoilées tout au long de notre lecture pour justifier la présence de ceux-ci dans le bourbier indochinois et leurs choix sur leurs positions ne parviennent pas à nous émouvoir, comme si l'auteur n'était pas allé au bout de son sujet.
Le morcellement des évènements - et donc de la vie des héros - est à mon sens ce qui gâche le plus ce roman. On en revient au "survol" de l'intrigue, sans avoir le temps de "se poser" suffisamment pour ressentir les émotions des individus, qui doivent forcément être intenses mais qui sont mal retranscrites.
Donc, pour résumer mon sentiment une fois le livre refermé, je dois avouer que je suis resté sur ma faim ! Il y avait tellement à faire, et je ne doute pas du talent de l'auteur. Etant passionné par l'Indochine et son histoire, je ne m'attendais évidemment pas à un roman pour érudits ou spécialistes, mais après avoir lu, entre autres, Jean Hougron et Paul Couturiau dans la même catégorie de romans, je ne peux qu'espérer que Mr Guez aura un jour l'idée de retourner dans cette région du monde qu'il a dû malgré tout bien étudier, et de là nous conter une histoire plus riche en émotions et moins morcelée que ce "Dernier tigre rouge"...
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 mai 2014
Voici un livre qui se dévore d'une traite.Pourtant l'histoire est assez invraisemblable et même cousue de fil blanc,et les personnages sont caricaturaux: le légionnaire allemand dur mais héroïque,le russe fidèle et loyal,la jolie vietnamienne nationaliste mais qui trahit son pays pour son beau légionnaire ....!Tout y est: de la bande dessinée mis en mots! Pourtant le charme opère.Est ce celui de l'Indochine, celui de l'époque révolue des guerres coloniales,celui de la légion avant qu'elle ne livre des sacs de riz aux population? En tout cas,reste un moment de plaisir ,peut être réservé à ceux qui aiment l'Indochine et qui ont " le mal jaune" comme disait Lartéguy.....
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 août 2014
On commence à entendre parler de ce jeune auteur .... et il faut bien commencer " par un bout"...

Un court roman sur la guerre d'Indochine à ses débuts et surtout sur ses " soldats perdus" de la Légion étrangère, qui débarquent en 1946 et quittent le Tonkin en 1954...

Au travers des pages, très bien documentées d'ailleurs, sur ce terrible conflit Jérémie Guez tente de passer un message sur l'universalité des combats... Ce qui sépare les hommes un jour, peut les réunir le lendemain (français et anciens soldats allemands qui se sont battus entre eux quelques années auparavant sont maintenant au coude à coude face à un ennemi commun....); sur les valeurs que sont le courage des soldats et leur camaraderie qui va au-delà des nationalités, des religions, des convictions ....

Pas sûr qu'il y parvienne complétement mais l'intention est louable....

Bon, il faut lire un autre livre de ce très jeune auteur pour se faire une opinion plus précise....
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 janvier 2015
Rares sont les romans comme celui-ci !

Deux personnages principaux, parfaitement décrits psychologiquement (et sans longueurs), que l'on suit de chapitre en chapitre, chacun d'eux levant un peu plus le voile sur la vie cachée des antagonistes : D'où viennent-ils ? Qui sont-ils ? Que veulent-ils ? Où vont-ils ?

Au travers du roman, le récit d'une guerre, celle d'Indochine, avec toutes ses horreurs, mais aussi ses petits bonheurs fugitifs qui se prennent au détour d'une bataille, d'une soirée de permission, avec le consentement ou la désapprobation des autres, qu'ils soient compagnons d'arme ou autochtones.

Seule question : pourquoi cette parution dans la collection "Grands détectives" ? Ce roman n'a rien d'un polar comme on les imagine... Seul point commun avec les meilleurs d'entre eux : chaque page est trempée dans le suspense !

Cinq étoiles : pas besoin d'en dire plus, elles sont largement méritées !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 juillet 2015
Classé dans la catégorie roman policier historique, cet ouvrage offre une bonne description de la guerre d'Indochine. Le livre est bien documenté (Saigon, Dien Bien Phu, etc.) , le style est fluide et avec un peu plus de 200 pages il est lu rapidement.
Ce qui est surprenant c'est qu'il soit classé aussi comme policier car l'intrigue est très secondaire, l'investigation un peu simpliste et finalement on sait tout au milieu du livre. Il y a petit fond policier mais de loin. Néanmoins pour les amateurs d'histoire, ce livre devrait convenir, d'autant que la littérature sur cette période "trouble" est assez mince.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 octobre 2014
Ce livre nous plonge dans la France d'après guerre, on arrive a ressentir le lourd climat qu'il avait sur notre pays ( colabo, FFFI, ancien Nazi....). Mais très vite on arrive dans L'Indochine, le rêve exotique de milliers de soldats a le recherche de richesse et de filles du soleil levant. Un final sur le fil, bref ce livre je ne l'ai pas lâché avant la dernière page.

Il peut être lu par des non passionnés d'histoire car il y a un intrigue. Ce que j'ai vraiment apprécié le coté historique et chronologique des différentes batailles qui collent a la réalité.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 novembre 2014
Ayant repéré la couverture attrayante dans Lire, j'ai lu ce court roman, mais ai du le finir en lecture rapide.
En effet, l'intrigue est très peu crédible, les personnages superficiels.
Notre héros vit tous les épisodes clefs de la guerre d'Indochine après avoir débarqué en Normandie et combattu en Serbie, et sa confrontation à distance laisse de marbre.
Je viens de lire récemment "Pour qui sonne le glas", aussi avais je sans doute mis la barre très haute pour ce livre, mais malheureusement, ce n'est pas de la grande littérature
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 juin 2015
Encore une fois Jérémie Guez signe un excellent roman. Le dernier tigre rouge est une véritable traque dans les paysages lointains de la guerre d'Indochine. Aux côtés du légionnaire français Charles Bareuil, on suit pas à pas l'évolution de ce conflit souvent oublié ou méconnu, pourtant très important, tant par son impact qu'en nombre de victimes.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 août 2014
le destin dans une vie d'homme qui se cherche et la chance l'aide dans ses diiferentes épreuves
une page d'histoire raconté par cet homme qui vous emmène dans sa vie d'homme
amitié loyauté ,mais aussi tout le difficile de notre syteme
on ne lache pas le livre avant d'avoir tourné la dernier page
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 août 2014
Très bonne idée que ces romans policiers dans l'Histoire
Une belle manière d'apprendre en dehors des manuels
Merci M Guez..... À quand le prochain ?
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)