undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos Rentrée scolaire Cliquez ici Achetez Kindle Paperwhite Acheter Fire cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

3,0 sur 5 étoiles
52
3,0 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 20 mai 2014
Lectrice passionnée par les oeuvres de Marc Dugain depuis La chambre des officiers, je suis moins enthousiaste après avoir découvert L'emprise. J'ai suivi avec intérêt les méandres de ce jeu du pouvoir et de la mort mais je m'y suis parfois un peu perdue. Il m'a semblé que la noirceur systématique de ces anti-héros plus retors les uns que les autres, considérant l'assassinat comme un moyen naturel d'accession au pouvoir, mériterait d'être plus nuancée.
Ces réserves ne m'empêchent pas d'admirer l'écriture nerveuse et précise de l'auteur et le regard profondément humain qu'il jette sur ce monde sinistre.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 août 2014
Marc Dugain est d'habitude un auteur que je recommande. Mais alors là, patapouf, franchement c'est très très mauvais. Soi-disant à clefs, intrigue politique de comptoir, c'est tristounet, faiblard et franchement vaut mieux passer au large. Le talent se gâche à trop vouloir copier les journaux.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 mai 2014
L'art en littérature c'est la symbiose du fond et de la forme. Et Dugain retrouve içi tout le talent révélé à ses débuts dans "La chambre des officiers" et plus tard avec "La malédiction d'Edgar". Une vulgarisation romancée et sans concessions sur les moeurs et dérives des mégalomanes et paranoïaques qui nous gouvernent et un style incisif, subtil qui se déguste comme une friandise.Cela mérite largement le Goncourt comme le méritait l'an dernier Patrick Séry avec le phénoménal "Dieu aime t-il Wagner?" .Nos critiques professionnels sont comme d'habitude aux abonnés absents!
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 juin 2015
A l'image de la malédiction d'Edgard, je m'attendais à un roman avec suspense, rebondissement, ... Rien de cela. Difficile d'accrocher avec les personnages, une fin escamotée.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 avril 2015
Une intrigue finalement sans surprise et pas toujours cohérente, des personnages un peu "cliché".
La principale surprise du livre est le style déplorable. La lecture est une véritable déception après avoir apprécié "la malédiction d'Edgar" et "Une exécution ordinaire".
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 juin 2014
Rien à attendre de l'écriture banale mais on le sait en l'achetant. Par contre le livre n'est intéressant que pour ceux qui croient que les hommes politiques sont des anges et pour ceux qui ne lisent jamais le Canard Enchaîné.
Pour les autres, ça n'apporte rien.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 juillet 2014
Bon roman.
"La politique c'est comme l'andouille; il faut que ça pue la m**** mais pas trop" (Clemenceau) Tout est dit dans cette phrase.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 mai 2014
Livre difficile et embriglio politicienne compliqué. Cela reste du marc Dugain. Écriture aisée et agréable. Cette fiction nous plonge dans la réalité de la vie politique en France
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Alléchée par la présentation que Busnel avait faite à la Grande Librairie, j'ai redonné une chance à Marc Dugain, dont Chaussée des Géants m'avait laissée sur le bord de la route. Total, même phénomène étrange avec l'Emprise, malgré une construction qui tente de ménager un certain suspense de manière louable. Il y a quand même une faille de taille : toute la première partie, dogmatique comme un blog d'activiste juvénile, annonce la couleur anticapitaliste sans laisser la moindre place aux personnages. Et quand ceux-ci prennent enfin du relief dans la 2ème moitié du livre, c'est pour poussivement démontrer par A+B ce qui avait été annoncé de façon péremptoire par un narrateur vraiment trop omniscient dès le début. Peut-être qu'en film, ça laisserait plus de place au spectateur... mais là, franchement, à la fin, on se dit tout ça pour ça... Bien sûr que les politiques sont souvent des raclures corrompues, évidemment que le renseignement est à la botte d'intérêts troubles et ça n'est pas un scoop que le libéralisme tue. Rajoutons à cela une relecture défaillante de la part de Gallimard ( parce que traverser de l'eau "à guet", c'est quand même suffisamment ridicule pour être souligné...) et voilà un bouquin qu'on pourrait tout aussi bien s'épargner. Après, je sais que c'est affaire de goûts, mais si on part du principe que la littérature pose les bonnes questions et laisse le lecteur apporter ses propres réponses, on est un peu hors champ, dans ce cas précis.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 avril 2014
L'emprise est un assez bon roman.
La découpe du livre en courts chapitres facilite l'assimilation des très nombreux personnages.
L'intrigue est assez complexe mais malgré tout lisible grâce au talent de l'écrivain.
Reste quelqus personnages principaux et secondaires intéressants mais qu'on regrette de ne pas mieux connaître.
Quelques belles pages sur l'Irlande, une courte mais juste description de Brest. Aussi une analyse pertinente des conséquences de la mondialisation sur le pouvoir des politiques.
J'ai lu ce roman d'un traite mais, ce matin, il m'en reste assez peu.
C'est donc pour moi un assez bon livre qu'on peut conseiller mais que je n'irai pas jusqu'à offrir.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,49 €
13,99 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici