undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles
241
4,0 sur 5 étoiles
Format: Format Kindle|Modifier
Prix:12,99 €
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 21 mai 2014
Et voilà. Les aventures de Tris et Tobias arrivent à leur terme. J'ai dévoré ce dernier opus de cette trilogie avec l'envie de savoir comment cela allait se terminer et la frustration qu'après ce titre là c'était "game over".

Le début n'a pas été évident parce que j'ai eu un mal terrible à me rappeler qui était qui et replacer le contexte dans lequel j'avais quitté les personnages un an plus tôt. J'ai même dû reprendre la fin du tome 2 mais tout ne me revenait pas. En cela, je n'aime pas lire les livres avec un délai aussi long entre chaque publication mais quand je vois avec quelles émotions j'ai fini ma lecture, je ne regrette absolument pas ce temps, si long, à attendre.

Cela va être difficile de vous parler de ce dernier tome sans spolier, sans vous dévoiler ce qui se passe, comment s'en sortent Tris, Tobias et les autres. Je ne veux pas vous expliquer où ils vont se retrouver et ce qu'il va se passer.

En bref, je ne vais rien vous dire si ce n'est que lorsque vous aurez ce livre entre les mains, que vous aurez (comme moi) compris ce qu'il en est, vous allez avoir une grosse boule au fond de la gorge en vous disant que la vie est vraiment merdique. Et encore, je pèse mes mots.

Avec cette lecture, j'ai tout ressenti : espoir, haine, déception, tristesse (profonde et impossible à mettre de côté pendant quelques heures).

Divergent 3 m'a ébranlée parce que je ne pensais pas que l'auteur allait jouer avec moi de cette façon.

Je suis sortie de ce livre avec un chagrin que vous ne pouvez pas vous imaginer. A un moment donné, je ne me suis même pas rendue compte que je pleurais. Et j'avais mal au cœur. Tellement mal. Ca fait un sacré choc quand on lit CA !

Le style est toujours aussi accrocheur, facile et fluide mais c'est vraiment l'histoire en elle-même qui m'a charcutée le cœur, les tripes.

J'en ai voulu à l'auteur de me causer autant de tourments. Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ?

En écrivant ces mots, je suis encore toute retournée de savoir comment cela se termine, que je ne retrouverai plus Tris et Tobias, si ce n'est en relisant cette série. J'ai la chance de ne pas avoir encore vu l'adaptation qui en a été faite alors je sais, aujourd'hui, que je vais m'y pencher dessus parce que cela va me permettre de continuer à faire vivre ces personnages si touchants et percutants.

Je n'ai qu'un mot à dire pour ceux qui ont commencé cette série : Foncez découvrir ce dernier tome qui n'épargne aucunement le lecteur !

Et à ceux qui n'ont pas commencé cette trilogie : Mais qu'attendez-vous donc ? Il FAUT la lire !

En bref, une fin de série qui a un peu du mal à démarrer (le mieux étant d'ailleurs d'enchaîner sa lecture avec le tome précédent afin de ne pas oublier les détails) mais qui finit par vous poignarder en plein cœur. Un best-seller qui mérite amplement son nom et que son adaptation cinématographique soit réalisée pour le plus grand plaisir des fans.
11 commentaire| 42 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 mai 2014
Le livre est très bien écrit et je me suis complétement laissée emportée par l'histoire.
Du coup, la fin m'a complétement bouleversé. Donc bravo, à Veronica Roth. Aucun film ni aucun livre ne m'a jamais mise dans un état pareil. Par contre, je me suis retrouvée avec le moral à zéro pendant tout mon week-end. Je ne sais pas si j'irai voir la fin au cinéma !!!! J'ai trop besoin de croire que la vie peut être belle.
22 commentaires| 22 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 mai 2015
Difficile de ne pas comparer une fois de plus cette série avec Hunger Games. Surtout avec un troisième et ultime tome pareil. Aussi bouleversant, mêlant l'action, les révélations dérangeantes, la politique, les régimes tyranniques et les plans de révolution.

Ce dernier tome, encore plus sombre nous révèle tout sur cette étrange organisation sociétale en factions. Tris et Tobias, aidés de quelques rebelles franchissent la clôture de leur ville. Un acte de rébellion. Ils vont à la rencontre des gens vivants à l’extérieur, à la rencontre de réponses, et de solutions. Tout ne sera que surprises. Leur monde s'écroule. Ils sont très vite accueillis par les fonctionnaires du "Bureau gouvernemental de bien être génétique". ces derniers leurs offrent enfin les explications tant attendues sur leur divergence, la vie en faction, les différentes utilisations des sérums. Et tout prend une signification bien dérangeante. Ce n'est pas des solutions qui s'offrent à eux, mais de nouveaux problèmes. Leur ville de Chicago et le système de factions, n'étaient qu'une expérimentation gouvernementale. Tous leurs faits et gestes étaient constamment étudiés, visionnés sur des écrans de contrôle. Un bureau d'étude qui les a laissé s’entre tuer sans bouger le petit doigt.

Dés lors, il ne s'agit plus d'une seule narration, mais de deux. Tobias et Tris racontent à tour de rôle. Nous avons le point de vue réciproque de chacun, ce qui apporte un peu plus d'informations sur leurs personnalités mais surtout sur leur perception de ces révélations.

Tris est plus héroïque que jamais, sûre d'elle, déterminée dans ses choix, elle se montre même assez autoritaire, avec un vrai charisme de chef. Elle commence à dire ce qu'elle pense haut et fort, telle une sincère sans penser aux conséquences. Elle m'a un peu porté sur les nerfs, je n'y ai plus retrouvé les failles, les faiblesses de la jeune altruiste un peu perdue du début. On sent qu'elle a gagné en maturité, que ses épreuves l'ont endurcie. Mais parfois c'est un peu trop, notamment lorsqu'elle fait la morale à Tobias.
Lui, par contre, se montre plus fragile un peu plus chaque jour. C'est l'inverse d'elle, les épreuves, son passé resurgi au grand jour en la personne de sa mère, l'ont complètement chamboulé. Il est de plus en plus sensible, maladroit, naïf. "Pet'sec un jour, pet'sec toujours". J'ai beaucoup aimé suivre son récit toujours très nuancé. On sent le garçon qui n'a pas confiance en lui, et qui trouve avec Tris l'appui dont il a besoin pour se sentir enfin lui-même. Les rôles du début sont complètement inversés. Pourtant, leur amour se renforce, malgré les crises. Ils sont toujours plus amoureux et dépendants l'un de l'autre. Ce qui nous offre de jolies scènes romantiques.

Enfin, la trame politico-sociale enfin dénoncée et expliquée apporte son lot de noirceur. Un monde chaotique, mené par un gouvernement intolérant et manipulateur. Bref un récit usant de la bonne recette dystopique dans toute sa splendeur, jouant sur les peurs. Sont ainsi abordés des thèmes assez classiques comme l'exclusion, l'intolérance, la corruption, l'injustice, la tyrannie, sous fond d'expériences génétiques.

Le tout forme un troisième tome très intense, avec toutes les composantes pour captiver le lecteur : de l'action, de la romance, de l'émotion et des révélations.
Pourtant j'ai trouvé cela un peu trop caricatural par moment. Tris a eu tendance à m'énerver par son côté héroïque, elle a toujours raison, toujours prompte à agir pour le bien... Trop à mon goût. Enfin, le contexte politique m'a un peu lassé, les histoires de "Génétiquement déficient" ou "génétiquement pur", de guerres de pureté, de villes, de marge... Un contexte beaucoup trop flou et confus, voire caricatural.

Au final un dernier tome tout de même très captivant. Un Tobias/ Quatre plus craquant que jamais. de plus, beaucoup d'émotions et de frustrations sur la fin. En effet, une fin qui nous laisse chamboulé et qui m'a , encore une fois, beaucoup rappelé le troisième volet de "Hunger Games".

Dans l'ensemble, je ne peux m'empêcher de donner mon coup de cœur, car c'est avec beaucoup de tristesse que je referme les dernières pages d'une série jeunesse originale et captivante, ne tombant pas forcément dans des raccourcis faciles ou mielleux. Non encore une fois, tout comme dans Hunger Games, cette histoire est torturée, si vous vouliez du mièvre, une jolie histoire avec happy-end, passez votre chemin.
Un choix de l'auteur osé, mais que j'apprécie, car elle prend les jeunes lecteurs pour des personnes matures capables de tout encaisser.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 novembre 2014
J'attends le tome 3 avec impatiente, j'ai dévoré les deux premiers à une vitesse folle !

Mais... la fin m'a tellement déçue... ça reste bien écrit, je ne remets absolument pas le talent de l'auteur en cause mais ce n'était pas cette fin-là que la majorité des lecteurs attendaient je pense. Je n'irai pas voir les deux derniers films parce que j'ai un pincement au cœur en pensant à cette fin que je ne voulais pas pour nos héros.
11 commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 juin 2014
Comme les 2 autres tomes, j'ai dévoré ce dernier opus ...

J'ai été complétement prise par l'histoire en me demadant sans cesse comment cela aller finir. Je me suis tellement attachée à nos héros que la fin m'a complétement bouleversée. Veronica Roth a su nous tenir en haleine et nous donner l'envie de suivre sa trilogie et elle ne s'est pas démontée quant à sa vision de la vie. Elle a choisi une fin qui ne sera pas de goût de tout le monde !

En ce qui me concerne, j'aime les happy end, je reste donc déçue par ce final. Mais cela ne m'empêche pas d'adorer cettre trilogie, que je suivrais au cinéma et que je relirai certainement ....mais il me faudra quelques années avant de m'y replonger. Car cette fin a entrainé une petite baisse de moral.
La vie n'étant déjà pas rose et le monde est loin d'être utopique alors, en ce qui me concerne, je me suis imaginée ma propre fin de cette histoire et je préfère cette vision à l'originale. Et oui, je reste une éternelle optimiste et je veux croire que la vie peut être belle.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 août 2014
Je n'aurais pas du lire ce dernier tome. J'avais tellement adoré les 2 premiers. J'ai adoré le personnage de Tris, adoré Tobias, adoré leur univers, leurs aventures. Et je n'ai rien retrouvé de tout ça dans ce tome. Je n'ai pas du tout accroché du début à la fin; Et cette désagréable impression que l'auteure s'essouffle, et qu'elle ne sait plus comment développer. Dommage.
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 octobre 2014
J'ai bien aimé le premier volet. J'étais séduit par le deuxième.
Je m'attendais à une fin en apothéose avec ce troisième volet.
Malheureusement, j'ai été déçu. Attention spoil : on apprend des choses importantes pour l'histoire
dès le début du livre. On est vraiment accroché et en fait, le reste du livre est mou.
On reste sur sa fin et si j'avais su je me serais arrêté au premier tiers du livre.

Je n'ai toujours pas vu le film tiré du premier volet par contre. J'espère qu'il est bien adapté.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
J'ai été un peu perturbé par le changement de style de ce troisième tome, avec l'alternance de la narration, à chaque chapitre, entre les deux personnages principaux, ce qui n'était pas le cas dans les deux tomes précédents, alternance dont l'on comprend cependant l'intérêt surtout en fin de volume. Donc, pourquoi pas.

Une plus grande complexité et une certaine lenteur par moments auraient pu également me troubler et me laisser préférer définitivement les deux premiers tomes.
Mais le talent de Veronica Roth et son ingéniosité, que je soulignais dans mes commentaires sur les tomes précédents, sont tels que je ne puis que la féliciter. Son intrigue est bien montée, bien pensée et elle sait entretenir une proximité avec les personnages comme une incertitude constante quant à leur devenir ou aux situations qui se présentent, qui font qu'on n'est jamais sûr à l'avance de ce qui va se passer et jamais au bout de ses surprises ; ce qui est le signe d'un talent certain.

Pas déçu, donc, au final. Certains lecteurs semblent avoir apparemment idéalisé leur héros, ce qui les mène à une certaine déception. Les faiblesses, la fragilité et le caractère humain des personnages sont, au contraire, de mon point de vue, le gage de la crédibilité du tout et je ressors donc satisfait de cette lecture. Je garderai un très bon souvenir des moments passés en compagnie de ces trois tomes. Je souhaite même en connaître de comparables. Bravo à cette jeune auteur, que je trouve absolument brillante. Et pourvu qu'elle réussisse encore à nous épater avec d'autres romans, qui sait ?
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 juillet 2014
::.. Attention ce commentaire peut comporter énormément de SPOIL :D ..::
(Vous ne pourrez pas prétendre que je ne vous ai pas prévenus)

Divergente est la trilogie de mon adolescence (avec bien d'autres dystopies). A la découverte du premier tome, j'avais adoré l'univers du bouquin et ce système des factions, bien qu'un peu bancal, j'avais ignoré ce fait pour laisser voyager mon imagination.
Il faut dire que j'étais impatiente de découvrir le tome 2, mais celui-ci m'avait déjà laissée de marbre, si bien que j'hésitai à me pencher sur le troisième tome (d'autant plus que tout cette trilogie était devenue commerciale entre temps).
Mais, le jour est venu où cette étrange couverture, peu à mon goût, m'a attirée et fait pâlir mes réticences : eh oui, j'ai craqué et je l'ai acheté. Résultat : Une immense déception.
En suivant le titre de cette critique, je pense que certains livres devraient s'arrêter à un seul ou deux tome (et encore), la trilogie n'est pas toujours nécessaire au risque d'un massacre, ce qui est arrivé pour ici.

Parlons en du massacre ! Il commence par cette idée farfelue que les factions sont une sorte de Secret Story (honte à moi pour la comparaison), on enferme des personnes dans un lieu précis et on les observe durant un temps précis.
L'auteure a voulut faire quelque chose de complexe et phénoménal mais est allée trop loin, c'est un gâchis. Il aurait été préférable que le monde reste tel qu'il était présenté dans le premier tome (les factions et rien d'autre d'extérieur) et montrer la simple évolution d'un personnage dans cette société, je ne sais pas, quelque chose comme ça. Mais quand on dit Dystopie, on entend révolte donc il faut étendre les blabla sur plusieurs livres, dommage. (à moins d'être doué)
En suivant un autre schéma, au lieu de se la jouer jeu télévisé étrange, la menace extérieur dont les Audacieux prétendent protéger la ville aurait put être autre chose, un mystère bien plus fascinant, ou bien, l'héroïne aurait put s'intéresser aux autres villes et leur système des factions, il y avait de nombreux schémas possibles ! Mais non, ce qui nous a été servi et ce mélange bizarre, cette solution qui se veut savante mais à laquelle on a du mal à croire.

Le massacre ne s'arrête pas à cette simple intrigue, non, il va beaucoup plus loin et provoque ma propre révolte.

Attention, vague de SPOIL à venir : Quelle est cette manie de sacrifier tous les personnages constamment ?! C'est quelque chose de positif en soi, puisqu'au moins, personne n'est invincible et c'est ce que j'avais apprécié dans le premier tome : personne n'est à l'abri de la mort, ce n'était pas une dystopie pâle et guimauve mais là...
Uriah, Tori, Tris, à la pelle !!! De plus l'auteure se plonge dans le pathos et appui trop sur le côté dramatique. Mais trop c'est trop ! Honnêtement, donnez moi l’intérêt de ce geste ?
Pour mieux vous expliquer, voici deux exemples qui m'ont révulsée :
. Tori meurt et youpi ! on apprend que son frère et en vie, que jamais elle ne le saura et que lui attendait patiemment de la revoir (pathos, pathos, pathos mes amis)
. Uriah, qui se rapproche de Christina et devient un ami proche meurt, comme par hasard, alors vient Tobias qui se morfond de ne pas l'avoir protégé comme promis à Zeke blablabla...
. Tris, alors là... Ben j'abandonne. Disons qu'au moins c'est original. Mais bon, ça ne m'a même pas touchée. (Il faut dire que les personnages étaient devenus des inconnus pour moi, au bout d'un peu plus un an d'attente)
N'évoquons même pas les morts inutiles des tomes 1 et 2 (Will ? Pourquoi ne pas simplement lui avoir tiré dans les bras ?)
Bref, Roth affectionne le côté dramatique des choses sans savoir doser.

Venons en ensuite à Tris et Tobias. Mamamia !
Déjà que je ne les appréciais pas plus que ça... Essayez donc de suivre un roman avec des personnages qui vous entêtent !
Dans ce dernier tome l'auteure nous offre leurs deux points de vues de manière alternative (ce qui est profondément inutile puisque tous deux pensent de la même manière)
Tobias et têtu et ne fait que suivre sa fierté, Tris m'ennui mais semble devenir plus intéressante car elle compatit comme son cher amoureux le fait remarquer deux à trois fois (avec exactement les même mots) tout au long du livre. Mouais, elle ne remporte pas mon interêt pour autant, j'ai une dent contre elle depuis le premier tome à cause de son manque d'humanité envers les autres (en particulier Al). La Tris du grand écran me paraissait bien plus humaine, à la limite.
Mais ne nous éloignons pas.
Les seuls personnages que j'ai apprécié ont été Uriah (sa mort m'a plus détruite que celle de Tris, soyons honnêtes), Peter qui était réellement touchant malgré ses actes passés, c'est vrai, et Christina.
Les nouveaux personnages ont été amenés trop vite, et donnés sans réelle consistance, bref c'est une déception.

L'écriture quand à elle reste fluide et rapide malgré cette tendance qu'à l'auteure à balancer des phrases sans sens :
Exemple sortit de mon imaginaire : " Je regarde l'horloge. Neuf heures. "
Ok, d'accord, j'aurai pu faire comme si de rien n'était si ça n'avait eu lieu qu'une fois, mais lorsqu'une chose nous déplaît, tout ses défauts ressortent, et dans ce livre, et bien j'en avais pas mal à découvrir sans même creuser.

Qu'ai-je donc oublié dans cet élan de colère ?
L'intrigue tirée par les cheveux ? Le sacrifice inutile qui donne des tendances de Marye Sue à Tris, elle qui est si exceptionnelle et unique ? Hum... Peut-être pourrai-je ajouter le jeu lassant de Tris et Tobias à se trouver, se perdre, se retrouver, se bécotter, se perdre, "s'additionner" en clin d'oeil à Christina (à croire que c'était une obligation pour conclure le livre) ?

Est-ce nécessaire de dire que je suis déçue ? Que je me suis ennuyée ?
Divergent serait resté éternellement dans mon petit coeur (actuellement de pierre) s'il s'était arrêté à un seul tome.
Ici tout est bâclé, décevant (tiens moi aussi je me répète... soyons fous !). Habituellement je trouve toujours des points positifs mais là, ma déception (muhahaha, moi aussi je sais répéter) est tellement grande que je ne cherche même pas à le défendre. Contentez vous du premier tome qui était bien meilleur et réaliste, mieux travaillé, mieux... Génial quoi ! Pas celui-ci. Si ces détails ne vous dérangent pas, allez-y, ce livre est fait pour vous.

Je comptai mettre trois étoiles mais, tout compte fait, pour moi ce sera deux.
0Commentaire| 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 avril 2015
Je recommande ce livre a toutes les personnes qui lisent ce commentaire , c est vraiment bien , même si c'est un peu triste à la fin mais bon,tout le monde sait que les plus belles histoires ont toujours une fin !!!
Enfin bon , avec Tobias ,Tris,Caleb,Christina , et toute la <<bande de tris >> nous en fait voir de toutes les couleurs entre l'amitié ,la confiance ,et le plus important ,l'amour !!!
Voilà !achetez le ! C est trop bien !!!!
Les dix étoiles sur cinq sont nettement bien méritées !!!
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

12,99 €
6,96 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici