undrgrnd Cliquez ici HPALLL nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_PhotoM16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles
34
4,6 sur 5 étoiles
Format: Format Kindle|Modifier
Prix:3,55 €
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 14 mai 2014
Louisa vit à l'époque actuelle dans un jas troglodyte en complète autarcie avec des chèvres, des chiens et un cheval. Un jour, elle découvre dans une combe un homme blessé qu'elle recueille chez elle.
Puis le récit oscille entre passé et présent, Louisa évoquant la vie de ses grands-parents Vincent et Emilie puis celle de ses parents ainsi que de la sienne.
C'est un roman du terroir dont les passages les plus captivants sont les descriptions particulièrement poétiques de la nature qui l'environne.
Les relations entre David, l'homme blessé, et Louisa évoluent en même temps qu'un suspense inattendu se fait jour.
J'ai éprouvé un très grand plaisir à cette lecture: l'histoire est intéressante et très originale et les personnages attachants. On est complètement dépaysé, on s'évade, on rêve, on est tenu en haleine et il est difficile d'interrompre une lecture aussi passionnante.
Comme il vaut mieux que les choses soient dites, je précise que personne ne m'a mandatée pour écrire cette critique laudative. Je ne suis qu'une simple lectrice qui apprécie énormément les romans de Chris Tabbart.
0Commentaire| 16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 janvier 2015
J'avoue adorer les personnages hauts en couleurs créés par cette auteure et les descriptions si impressionnistes qu'elle nous sert des paysages de Provence. Je ne suis donc pas très impartiale mais que voulez-vous, une fois encore je me suis trouvée sous le charme des bruits, des odeurs et des couleurs de cette terre et me suis attachée à ces nouveaux personnages, dont les personnages féminins en particulier.
Ce roman raconte, sur fond de notre encore récente histoire de France, le retour à l'essentiel d'un jeune couple dont une partie de la descendance suivra l'exemple. C'est une réflexion aussi sur notre époque et sur ce qui s'appelle le silence, la solitude, la nature, le passage du temps....- toutes ces choses que je considère moi, justement, comme essentielles!

Merci pour cette ode à la vraie vie.
44 commentaires| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 mai 2014
Pour moi il réunit toutes les facettes du talent de Chris Tabbart: une histoire originale rythmée par plusieurs voix, des personnages singuliers, un souffle poétique porté par la célébration de la nature, le tout avec une maturité de l'écriture qui s'affirme.
On ne peut que s'attacher immédiatement à Louisa, le personnage central de l'histoire, qui vit comme peu d'entre nous accepteraient de vivre: habitante d'une maison perdue loin de tout et de tous, elle passe sa vie dans une solitude absolue, dans une relation fusionnelle et intuitive avec la nature et ses animaux.
Du monde moderne, elle ne connait que ce qu'on lui en a dit ou qu'elle a entendu sur sa vieille radio. Jusqu'au jour où il va arriver jusqu'à elle, par l'intermédiaire d'un mystérieux inconnu découvert à moitié mort dans la montagne.

L'histoire de Louisa démarre sur cette rencontre. En soignant cet homme jour après jour, elle va déposer auprès de lui l'histoire de ses ancêtres qui avaient fui le monde et la guerre.
Si dès le début Louisa est un être à part, elle nous révèle dans cette relation une grande finesse psychologique, un humour étonnant, une réflexion très élaborée qu'elle n'a cessé de mener sur le monde et les hommes au coeur de sa solitude.
Le monde a-t-il changé depuis que ses aïeux ont décidé de le fuir ?
Je laisse chacun découvrir le dénouement de ce premier tome, et j'attends avec impatience la suite de l'histoire de Louisa et de son arche.
66 commentaires| 17 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 mai 2014
Une fois de plus j'ai été transportée dans un monde où la nature est un personnage de l' histoire racontée par CHris Tabbart . Après les agréables aventures rocambolesques des sexagénaires énervés, l' auteure aborde dans ce roman des sujets plus graves, essentiels , avec la poésie d'un Frédéric Mistral et le talent à décrire les humains digne d'un Pagnol .
Magnifique !
J'attends le tome 2 avec impatience !
Lise
0Commentaire| 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 juin 2014
J'ai retrouvé dans cet ouvrage tout ce qui me plaisait tant dans les livres de Chris Tabbart: un style poétique qui emporte au cœur de la nature sauvage, des personnages profonds auxquels on aime s'identifier, un suspense subtilement distillé, une pudeur tout à l'honneur de l'auteure. Un régal en fait. Je me suis laissée entrainer sans retenue au fil des pages, émettant des hypothèses quant à la suite... et bien non, c'est à chaque fois un autre chemin que m'ouvrait l'auteure. Que dire de plus, j'appréciais déjà énormément les aventures des sexagénaires, avec cette arche des solitudes, je découvre une nouvelle facette du talent de Mme Tabbart. Quel que soit le sujet, son imaginaire bouillonnant, son écriture tendre et limpide, sont toujours là. J'attends, bien évidemment, avec grande impatience le tome 2 qui j'en suis certaine, apportera encore de l'émotion pure! Félicitations et un immense merci!
99 commentaires| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 avril 2016
Dans un tout autre style que ses sexagénaires, Chris Tabbart nous entraîne dans un monde minéral, végétal, rude et merveilleux.
L'une des grandes forces de ce roman réside dans la juxtaposition deux époques, deux récits, et l'auteure réussi cet exercice de main de maître (comme d'habitude !). On commence et... on veut connaître la suite.
Alors oui, les grincheux pourront toujours dire que la période "soixante-huitarde" des terminée, que les grands sentiments ne sont plus de mise, que c'est cousu de fil blanc. A ça, je répondrai simplement "laissez vous porter, lâchez prise le temps d'un livre, et... réfléchissez à la société actuelle. Est-elle aussi belle que vous le pensez ?".
En tout cas, je télécharge le second volet immédiatement.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
En consultant l'autre jour Amazon.fr pour voir si Chris Tabbart aurait publié, par bonheur, le 4ème tome des aventures de ses sexagénaires énervés, je suis tombée sur cette nouvelle parution fraîche de la veille.
Bien que le "pitch" de ce nouveau roman me parut très éloigné du ton si réjouissant de la série en question, je décidai de l'emprunter, sûre de savourer le style si plaisant de l'auteur, mais sans être tout à fait certaine d'être aussi enthousiaste qu'à la lecture des trois romans mettant en scène les fameux sexagénaires.

En fait, c'est sur une pépite littéraire que je suis tombée !
"L'Arche des solitudes", qui ouvre apparemment une nouvelle série, est un roman dont les personnages principaux (Louisa, Vincent, Emilie) sont extrêmement attachants, et qui relate une histoire absolument passionnante : c'est un roman qui vous happe.

J'admire de nouveau dans ce livre le style de l'auteur, qui ne cède jamais aux facilités de narration qui émaillent trop de parutions actuelles. Rien n'est prévisible ; l'auteur ne va jamais où on on croit qu'elle va nous amener ; elle nous conduit vers des situations surprenantes et fortes en émotions, mais toujours plausibles, humaines, réalistes.
Quand Vladimir (le frère de Louisa) apparaît à la fin du livre, je me suis dit : "Ah, tiens, zut : je parie que ça va être lui le policier ripou que David veut dénoncer". J'aurais trouvé ça maladroit et "facile". Et bien pas du tout !
Dans le dernier chapitre, on croit s'acheminer vers un scénario à la "Malevil" : je suis certaine que Chris Tabbart déjouera encore ce pronostic et j'ai grande hâte de lire le tome suivant.

Il manque une sixième étoile pour évaluer ce livre au niveau auquel j'aurais souhaité pouvoir le faire.
55 commentaires| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 mars 2016
J'ai adoré super roman touchant et émouvant L'auteur a voulu nous faire vivre le moment présent et au moment de la guerre avec Louisa dans son jas en Provence Une fois le roman commencé on a envie d'aller jusqu'au bout J'ai hate de lire le tome 2 je le recommande a tous les passionnés de lecture Un livre a avoir dans toute les bibliothèques
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 juillet 2016
Ce livre respire la sėrénité, la paix.
C'est totalement utopiste, mais quel enchantement.
Je connaissais Chris Tabbart et ses papés enquêteurs.
Là c'est une autre facette très belle de cet auteure.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 août 2014
Habituée des romans de Chris Tabbart c'est avec curiosité et envie, prête à la suivre dans le monde qu'elle crée, que j'ouvre chaque nouveau livre. Et je ne suis jamais déçue.
L'arche est un de ces livres qui peut paraître simple parce qu'il est limpide mais il aborde des thèmes qui poussent à la réflexion au fil de l'histoire. C'est un livre dense dans le fond mais léger et libre dans son écriture. Les personnages sont bien plantés, il suffit de quelques phrases pour s'y attacher et suivre leurs histoires dans leur havre de verdure. Chacun éclaire une facette différente sur la question du choix de vie, notamment le retrait du "monde" (mais qui vit le plus dans le "monde" ?).
Nous avons eu le passé et le présent dans ce tome : vivement le futur !
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus