Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici MUSSO Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles
18
4,6 sur 5 étoiles
5 étoiles
11
4 étoiles
7
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Depuis la fin du dernier tome, nous avons fait un bond de 8 mois en avant. Retenu captif tout ce temps par sa famille, Thanatos est plutôt à cran. Il est décidé à retrouver celle qui l'a trahi et risque de conduire le monde à sa perte. Mais lorsqu'il la retrouve, rien de va plus. Elle est enceinte de lui et est sur le point de donner naissance à leur fils.
Troublé, mais aveuglé par la rage, Thanatos va la kidnappé et l’emmener chez lui, près à affronter sa famille s'il le faut.

Dans ce tome, nous découvrons des personnages bien plus tendres que dans les premiers. Ils sont tous les deux forts et durs par la force des choses, mais recèle bien plus d'amour et de dévouement que ce que leurs proches peuvent penser.
Au fur et à mesure qu'ils s'apprivoisent et se dévoilent, on s'attache plus encore. Si Thanatos était mon préféré dès le début, c'est ici le coup de cœur.

Du côté des autres personnages, ils sont tous plus ou moins en retrait - plus que dans les deux tomes précédents - sauf pour ce qui est des anges.
En effet malgré une Harvester un peu trop discrète, Reaver se révèle bien plus intéressant encore. Je rève d'avoir un tome avec ces deux là. Ils ont beaucoup de potentiel qui ne peut se révéler en raison de leurs règles trop strictes.

Bon, si j'ai aimé ce roman, il y a quand même un point qui m'a révolté. Le bébé. Je veux dire, c'est probablement dû à mon éducation (ou même aux hormones pour ce que j'en sais), mais je ne comprends pas Regan. Sa décision me révolte au plus au point. Déjà ses motivations premières sont révoltantes et m'ont fait détester la jeune femme une bonne partie du livre, mais enfin, on abandonne pas son enfant pour "être utile aux autres". Même si elle a doucement évolué, cette volonté sous couverts d'arguments tordus, m'a profondément dérangée. Parce que le pire était que cet enfant était voulu donc...
Enfin bref, ça finit bien pour le poney, mais tout de même !

Maintenant j'ai vraiment hâte d'avoir le dernier tome sur Pestilence. En effet, on n'a jamais été dans sa tête, qu'il fut bon ou mauvais. Et j'avoue que j'aurai bien aimé avoir ces deux points de vu. Reste plus qu'à attendre la parution :)
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Un tome à la hauteur de mes attentes, j'ai tout simplement adoré !

Je crois que décidément, j'aime de plus en plus Larissa Ione et l'histoire de ses cavaliers. Nous avons droit cette fois-ci à celle de Thanatos, alias Mort. Son histoire avec Regan, une Gardienne de l'Agies, commence dès le tome 2 et m'avait mis l'eau à la bouche. On les retrouve huit mois plus tard. Je me demandais sincèrement comment tout cela allait tourner, et je n'ai pas été déçue.

Cette fois encore, nous avons droit à une intrigue très bien ficelée, à de l'action et des rebondissements, tout cela teinté de scènes plus intimes entre Than et Regan. J'ai aimé le fait que Thanatos soit toujours rancunier après ce qu'elle lui a fait. Ce n'est pas rose entre eux, et heureusement car sinon cela n'aurait eu aucun sens. Thanatos est un personnage très particulier. Forcément, quand on incarne Mort. Regan arrive à passer outre son aspect terrifiant et à l'attendrir.

Quant à la fin... Rahh mais c'est une blague ?! Je compte bien sûr lire le tome sur Reseph, mais je ne sais pas vraiment à quoi m'attendre. Il faut dire qu'après toutes les horreurs qu'il a engendrées, on n'a pas trop envie de frayer avec lui. Mais je pense que c'est le point fort de Larissa Ione : elle arrive à nous faire apprécier des héros qui nous rebutaient au premier abord.

Surtout que je suis encore plus curieuse et impatiente maintenant de lire le tome sur Reaver et Harvester. Pourquoi n'a-t-il pas été traduit en français, je vous le demande ? Il va falloir que je me remette à la VO !

Bref, tout ça pour dire que je recommande chaudement cette série, qui est pourtant très particulière. J'ai conscience qu'elle ne plaira pas à tout le monde, car l'aspect "Apocalypse fin du monde" est très présent, mais c'est vraiment une excellente série de romance paranormale, avec des personnages haut en couleurs. D'ailleurs, mention spéciale à Hadès, qui m'a fait beaucoup rire !
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 mars 2015
8 mois que Thanatos est immobilisé par de la bave des chiens de l'Enfer par son frère et sa soeur. 8 mois qu'il tente de se calmer après avoir été trompé par Regan, la gardienne de l'Aegis. Sa colère est un peu redescendue lorsqu'il arrive à s'échapper et son seul désir est de récupérer la vile femelle et de se venger. Mais cela ne va pas se passer comme il l'avait prévu. D'une part Regan est en fin de grossesse et d'autre part, apparemment cet enfant à naître intéresse grandement Pestilence, et ça c'est pas bon. Thanatos et Regan vont être amener à cohabiter afin de protéger le bébé, "leur vie de couple" va s'avérer haute en couleur (un comble pour Thanatos lol) et pleine de surprise ...

Déjà dans les tomes précédents, j'avais été séduite par Thanatos. Malgré sa pureté sexuelle, il était, pour moi le plus bad boy des trois cavaliers (bon certes Pestilence est hors concourt) et la trahison de Regan, à la fin du second opus, m'avait fait mal au coeur. D'ailleurs j'ai eu un peu de mal, au début avec Regan, je lui en voulais . Et puis, au fil des pages on apprend à la connaitre, et on comprend certains de ses choix... Tout comme Thanatos d'ailleurs. Afin de combattre l'Apocalypse imminente, il va devoir apprendre à s'ouvrir aux autres et leur faire confiance, chose pas très aisée du fait des revers qu'il a vécu. Thanatos et Regan se ressemble beaucoup : même caractère entier, même besoin d'amour et de reconnaissance. Leurs moments ensemble oscillent entre rire et larme et c'est un vrai régal.
Le style de l'auteur est toujours impeccable et Larissa Ione
ne nous ménage pas côté rebondissements et émotions. Ce roman est explosif !
Nous passons beaucoup de temps , au cours de notre lecture dans le château de Thanatos, avec son entourage proche mais les protagonistes que nous avions rencontré dans les tomes précédents sont aussi présents et j'aime avoir ce genre de continuité dans les séries... J'ai l'impression d'en faire un peu partie ^^

J'avais fondé beaucoup d'espoir en Thanatos et il ne m'a vraiment pas déçue, j'ai adoré passé du temps avec ce personnage torturé à souhait... Maintenant j'ai hâte de savoir comment Larissa Ione va nous servir Pestilence...j'en salive d'avance ...
Béa pour actuya.fr
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 septembre 2016
Huit mois se sont écoulés depuis que Regan est tombée enceinte de Thanatos. Ce dernier est bien déterminé à faire payer sa « trahison » à la guerrière de l'Aegie. L'apocalypse est imminente, et Pestilence cherche par tous les moyens à nuire. Selon la prophétie, l'enfant de Thanatos constitue son agimortus et de ce fait, Regan et l'enfant à venir courent un grand danger ! Le gardien de Mort, échaudé de prime abord, s'assagira et tentera de tout faire pour les protéger !

Après avoir lu « Famine », j'avais très envie de découvrir ce tome. L'intrigue est bien menée, bien ficelée. Dès les premières pages, je me suis laissée entraîner dans l'histoire. De l'action, des rebondissements sont bien présents au fil des pages. La relation entre nos deux personnages principaux, bien que chaotique, est très belle, les scènes de sexe sont décrites en finesse. Le récit est très bien rythmé, intense. L'auteure ne nous laisse pas de répit. La plume de Larissa Ione reste fluide, agréable à lire.

Bien qu'on retrouve tout un panel de protagonistes rencontrés dans les tomes précédents, je me suis attachée à eux. Regan a toujours vécu au sein de l'Aegie. Pour elle, c'est sa famille, du moins c'était, car depuis sa rencontre avec Thanatos dans le cadre d'une mission, elle voit les choses autrement. C'est une guerrière, mais avec une particularité. Elle a un fort caractère, elle est déterminée, mais elle a aussi ses faiblesses, et Thanatos et l'enfant à venir en font partie..
Thanatos est le gardien de Mort. Pendant des siècles, il a vécu les pires barbaries, les scènes étant tatouées sur sa peau. Regan lui a pris sa virginité, qui au final ne constituait pas son sceau. Trahi, blessé, il souhaite se venger. Mais, il se rendra compte que ce qu'il veut réellement, c'est une famille.. Et seule Regan peut lui donner ce qu'il souhaite.

En bref : j'ai passé un très bon moment avec tome. Riche en actions et rebondissements, l'auteure ne nous laisse pas de répit. J'ai hâte de lire le prochain tome qui concerne Pestilence, ne sachant pas vraiment où l'auteure va nous conduire !!

Sur le blog : Stella's books
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 septembre 2016
Dans ce tome-ci, nous retrouvons le personnage de Thanatos qui veut retrouver Regan pour se venger du fait qu'elle ai abusé de lui (cf. tome 2 de la série : « Famine »), sauf que lorsqu'il la retrouve, il s'aperçoit que celle-ci est enceinte et que le fils qu'elle attend est l'agimortus du Cavalier.

Même s'il y a beaucoup de romance dans ce tome -comme dans tous les autres d'ailleurs- avec le même schéma que nous avons depuis le début de la série : c'est-à-cire deux personnages qui se cherchent mutuellement, voire se détestent, mais qui vont apprendre à se connaître et finir par tomber amoureux l'un de l'autre, il y a quand même une différence de taille avec les personnages que l'on peut trouver dans les livres de romances avec -il faut le dire- des personnages gnan-gnan, de milieux sociaux totalement différents mais qui se rencontrent, etc, ici non, aucunement ! Même si Thanatos est un cavalier et Regan une Aegi, il n'en reste pas moins qu'ils se ressemblent car la jeune femme est à première vue une femme forte alors qu'en vérité, elle a été énormément blessée par la vie : elle a perdu son père, sa mère l'a abandonné, toutes ses familles d'accueil l'ont délaissée à cause de son pouvoir d'arracheuse d'âme qui s'avère fort dangereux puisqu'elle a tué des personnes… De l'autre, nous avons Thanatos, le cavalier correspondant à Mort si l'apocalypse se déclenche. Tout comme Regan, il a été blessé par la vie suite à une malédiction qui lui a été lancée : il se transforme en monstre sanguinaire et peut tout tuer sur on passage, même les êtres qui comptent le plus à ses yeux… alors que son tempérament naturel souhaite tout le contraire et il vit avec d'énormes regrets et blessures une fois les crises passées.

Contrairement aux autres tomes de cette série ou même ceux de Demonica, il y a beaucoup moins de scènes érotiques (si vous suivez la série vous vous doutez pourquoi!) mais cela n'enlève rien à l'histoire qui reste tout autant passionnée et montre la grande attirance des personnages, même si les scènes de sexe apportent une touche un peu plus sensuelle, ce qui donne un côté sexy au roman. Par contre, le style d'écriture, lui, reste le même, et j'adore la plume de Larissa Ione ! Elle nous transporte encore une fois avec grand plaisir dans cet univers démoniaque. Même si on retrouve le même schéma amoureux et que l'on sait déjà comment l'histoire se terminera (mais ça on le sait déjà d'avance, avant même d'acheter le tome si vous êtes un(e) fan inconditionnel(le) de cette auteure comme moi!), l'histoire n'en reste pas moins prenante!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 octobre 2015
Thanatos après fait attention dans sa relation avec les femmes à conserver sa virginité en pensant que cela declancherait la rupture de son médaillon et le transformerait en cavalier de l'apocalypse en mort, et voilà qu'il se fait droguer et séduire limite violé par un agent de l 'aegis .Il est furieux et ses frères et soeur sont obligés de le paralyser pour éviter qu'il détruise tout le temps qu'il se calme .Passe 8 mois et demi il réussit à s'enfuir à la poursuite de Regan qui l'a trahi et se venger mais il ne sait pas qu'elle est enceinte de lui
Regan n'est pas très fière d'elle mais pense avoir agit pour le bien de l'humanité car il est dit que l'enfant de Thanatos sauvera l'humanité elle est gardée en sécurité dans un bunker de l'aegis
Thanatos va kidnapper Regan et ensemble ils vont devoir faire front pour le bien de l'enfant menacé de toute part Nous découvrons un peu mieux Thanatos pour lequel on s'attache .Et la froide agent Regan qui a le mauvais rôle dans l'histoire va petit à petit se découvrir maman plutôt que mère porteuse
Reseth devenu pestinence est de plus en plus fort et ses frères et soeurs malgré l'amour qu'ils portent à leur frère se découragent de le sauver un jour
Tout va de plus en plus mal sur terre et l'aegis agit de plus en plus inconsidérément
Que de suspense et j'ai eu du mal à lacher le livre nous retrouvons tous nos personnages des livres précédents avec bonheur et surtout notre ange préféré Reaver dont j'attends le livre le concernant.
Pour mieux comprendre il faut lire dans l'ordre alors un conseil lisez vite cette série vous ne serez pas déçu
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 janvier 2017
Je dois admettre que Regan est la compagne que j aime le moins par mis toutes celles des livres "demonica" et "cavaliers de l apocalypse" mais malgré tout j aime l histoire et leur couple, c est juste que je lui suis rancunière pour avoir fait souffrir Thanatos que j adore.... Encore un livre plein de suspens, d actions, de rebondissements et d amour.
Je suis accro à ces livres.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 août 2016
je le conseille a tout le monde ces livres sont compliques a comprendre au debut mais excellent ecrivain j ai adore ce suspence a couper le souffle d ailleurs j ai lu une trentaine de livres depuis quelques mois et ce sont mes preferes bravo a larissa lones car c est une rarete de lire de livres aussi exceptionnels pourtant depuis mes 12 ans j en ai lu plus de 2000 voir plus donc oui je recommande ces livres bien sur excellent est un bien faible mot
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 juillet 2014
Dans ce tome, l'histoire principale tourne autour du cavalier Thanatos dit Mort. Ce fut très touchant de découvrir l'aspect émotionnel de ce cavalier qu'on voyait plus comme quelqu'un de distant et froid sauf dans un contexte de "chambre à coucher" :-) Regan aussi se montre très touchante tant dans son côté "maternel" qui serait prête à sacrifier son bonheur pour celui de son enfant que dans son côté "désespérément besoin d'être aimée.
Un tome un peu moins érotique que le tome précédent où il y en avait pratiquement à tous les chapitres.
L'auteure comme toujours distille habillement des renseignements sur les autres personnages comme Reaver et Harvester, ce qui donne envie d'en savoir plus...évidemment
Bref ce tome m'a plu car il rappelle qu'il ne faut pas seulement se fier à ce que montre les gens de prime abord et creuser pour découvrir leurs désirs, besoins et peurs.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 juin 2016
Avec le tome 1 sur Ares ce sont mes tomes préférés car il y a beaucoup d'actions et bien qu'ils soient tous les 2 Ares et Thanatos fort on constate qu'ils sont humains au final et même marrant.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici