undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_W10 Cliquez ici Acheter Fire Acheter la liseuse Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

3,7 sur 5 étoiles
39
3,7 sur 5 étoiles
Format: Blu-ray|Modifier
Prix:8,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 6 février 2015
"The Homesman" fait partie de ces films étonnants,difficiles d'accès,presque repoussants au premier abord,mais terriblement intelligents.
Tommy Lee Jones approfondi l'idée que l'homme est un animal comme n'importe quel autre.La vision de la folie est ici traitée comme on traiterait du bétail que l'on amène à l'abattoir.L'instinct,quasi animal,tient également une place prépondérante pour les deux personnages principaux.Mary Bee Cuddy sent au plus profond d'elle-même qu'elle doit faire ce voyage avec George Briggs dont pourtant tout indique qu'elle devrait s'en méfier.Et ce dernier servira d'ailleurs le propos final du film,c'est-à-dire que malgré ses efforts,l'Homme continue d'obéir à son instinct et à ce qu'il est réellement au fond de lui.La toute dernière scène du film le rappelle bien.
Avec une mise en scène très posée et un rythme lent,le film décline une sombre poésie glauque,contemplative et profonde.Tommy Lee Jones délivre ici une œuvre pour cinéphile averti (ou du moins ayant l'envie de s'interroger sur la condition humaine),il est certain que ceux qui attendent un western typique plein de bagarres et de fusillades doivent passer leur chemin.
Sans doute pas un chef d'œuvre,mais très clairement un solide film doté du casting remarquable qu'il méritait.
DVD d'excellente qualité.
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
« The Homesman » est un film magnifique, d'une force exceptionnelle, tant sur la forme que sur le fond. Tommy Lee Jones, en tant que réalisateur, affirme sa maîtrise des plans et de la lumière qui donnent à son film une réelle dimension, à la hauteur des codes et des mythes du western.

Le scénario s'attache au face à face entre deux personnes que toute semble opposer : Mary Bee Cudy (Hilary Swank), une femme forte et volontaire, mais désespérément seule, qui accepte des responsabilités que les hommes de sa communauté n'arrivent à assumer ; George Briggs (Tommy Lee Jones), un ancien soldat qui parcourt le Far West à la recherche d'opportunités plus ou moins honnêtes pour financer une vie aventureuse de vagabond sans attaches. Mary recrute de force George, qu'elle sauve d'un lynchage, pour l'escorter, elle et trois femmes devenues folles et incapables de supporter la dureté de la vie des pionniers du comté de Loup (Nebraska). Sollicité par le pasteur de la communauté Mary a en effet accepté la mission, que d'autres ont refusé, de reconduire ces femmes vers l'Iowa et leurs familles.

Le film raconte ce voyage dans les grands espaces vierges et froid des plaines du Nebraska (il y neige au mois de mai...). On y croise des Indiens qui semblent tout aussi perdu que les héros du film ou des hommes sans foi ni loi. Le voyage et ses dangers semblent rapprocher Mary et George et ramener petit à petit à la vie les femmes mentalement détruites qu'ils convoient. Mais l'Ouest reste dur et sauvage et chaque espoir, si tenu soit-il, est souvent contrecarré par le destin. Le chemin est parcouru à rebours des celui raconté habituellement dans les westerns : les héros voyagent vers l'est et une forme de civilisation qui contraste avec celle d'un territoire rude et encore inorganisé. Ces deux mondes, séparés par le fleuve Missouri sont à l'image des part de lumières et d'ombres qui tiraillent les âmes de Mary et de George.

Les deux heures du film s'écoulent avec la puissance d'un chef d'aeuvre, au ton juste et particulièrement émouvant, maîtrisé de bout en bout par ses acteurs et son réalisateur.

La qualité du Blu-ray est réellement très bonne. Les bonus sont limités à un making-off et une galerie de photos.
66 commentaires| 61 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 novembre 2014
On dit d'un film qu'il est crépusculaire lorsqu'il date la fin d'une époque, lorsqu'il est au-delà de la norme usuelle. The Homesman est inclassable, c'est pour cela qu'il est unique. Je comprends les commentaires de certains... Bien sûr ce film est aussi calme que le dédale désertique traversé par ses protagonistes. Bien sûr, souvent, il ne se passe rien. Mais c'est pour cela aussi que le film est contemplatif et il a droit de l'être. Beaucoup ont lynché Marcel Proust dans sa Recherche du Temps Perdu. On parlait du rien, du cercle sans fin, du temps, de la mémoire et de l'amour. THE HOMESMAN met à l'épreuve une réflexion sur le temps qui passe, inlassablement, tel un éternel recommencement. Loin de la sempiternelle vengeance, il s'attache à la difficulté de vivre et surtout de survivre dans un monde où la misère est omniprésente. Peu traité auparavant dans un western, ce thème de la folie, du psychiatrique, de ces femmes perdues dont l'impotence des maris, leurs abus quotidien et les fatalités lancées par les gens d'église ont tué la thérapie. Ici tout est baigné entre diphtérie, infanticide, abus sexuels, suicide, scarification, quête impossible du soi, rédemption et surtout le Temps, l'amour et la volonté : car c'est le destin de cette femme forte à la ténacité sans fin qui occupe le réalisateur, face au je-m'en-foutisme du cowboy solitaire et cupide qui trouvera la voix de l'altruisme. Finalement, une oeuvre hypnotisante esthétiquement, qui n'est autre qu'un vrai film d'amour sur le don de soi pour les autres.
0Commentaire| 13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 juin 2015
Adapté d'un roman remarquable de Glendon Swarthout (déjà auteur de "The shootist" adapté au cinéma par Don Siegel sous le titre "Le dernier des géants", dernier western avec John Wayne) par Tommy Lee Johnson que l'on ne présente plus, "The homesman" peut être vu comme un western (dont il respecte les codes géographique et temporel sans céder aux clichés (l'épisode avec les Indiens) démythifiant une fois de plus le "rêve américain" (rien de glorieux ni d'exaltant à cette vie de labeur ingrat dans un paysage prédisposant plus à la folie qu'à l'épopée) . On peut le considérer surtout comme un film "humain" abordant à la fois la condition des femmes, l'hypocrisie des hommes et des institutions (le clergé et ses représentants n'en sortent pas grandis pas plus que l'esprit mercantile de la "nation en marche") voire ce que peut être amené à faire tout être humain placé en conditions extrêmes (l'esprit d'individualisme plus ou moins tempéré au service de la communauté est sobrement traité) .
Sur le plan purement cinématographique, le traitement de la photographie est confirmé par la splendide galerie de photos des bonus et le film très bien servi par le couple d'acteurs principaux .
Quoiqu'un peu édulcoré par rapport au livre, le récit lui reste fidèle et d'une grande force même si l'action pourra paraître languissante à certains .
On doit désormais attendre le prochain film de Tommy Lee Jones comme on attendait jadis celui de Clint Eastwood .
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 février 2015
Amateur de film Western épique avec flingues et castagnes... ce film n'est pas pour vous.
Tout dans la longueur et la mélancolie, ce nouvel opus de Tommy Lee Jones est un film réussit, tant sur le point technique (images sublimes et bande son tout en finesse) que sur les émotions retenus et les non-dis... mais attention, bonjour tristesse.
Si vous n'étes pas d'une nature enjouée, mieux vaut éviter, un dépression est si vite arrivée... ;)
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 avril 2015
un film poignant, magnifiquement interprété et très différent des habituels westerns.
La conquete de l'ouest sous un angle différent
A voir sans hesiter.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 décembre 2015
Une histoire du far West, pas glorieuse. L'héroïsme est celui du quotidien, qui asséche les coeurs et brise les âmes. Ce film est éprouvant car ce que vive ses heros l'est. Ce n'est pas mortifère, c'est cathartique, car il révèle ce que chacun peut avoir de meilleur et de pire. Pas de rédemption pour Tommy Lee Jones qui interprète avec sincérité cet être sorti de tout les enfers, et dans lequel le destin le renvoi sans cesse. C'est l'histoire de la résignation et du dépassement. Je ne peux que vous encourager vivement à voir ce film.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 mai 2015
Les acteurs sont très bons. Tout ça dans un décors parfait et très représentatif. Bravo et merci pour la qualité du dvd
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 octobre 2014
Voilà un film qui sort des sentiers battus, Tommy y est remarquable ainsi que toutes les femmes, la désillusion qui touche tous les protagonistes est contagieuse. Adulte.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 octobre 2014
Tommy Lee Jones... Egal à lui-même : Excellent!

Un film particulier avec ces 2 personnages aux antipodes l'un de l'autre!

Et la tristesse de la disparition du personnage de l'héroine qui se suicide, solitaire, pendue à un arbre tel un bandit, sans un mot, sans un pleur!

Un film touchant, sensible, ... Un must!
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)