Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW Cloud Drive Photos nav_CD Cliquez ici En savoir plus En savoir plus cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

3,0 sur 5 étoiles
4
3,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
2

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 21 novembre 2014
OK from what people are saying this appears to be sourced from the same photo-chemical restoration as per the U.S. Sony DVD release of a few years ago. Sadly this bluray looks far worse than that Sony DVD release, colour registration is a major problem with coloured fringes appearing all over the place. I understand the additional resolution of Blu Ray could show the inherent weaknesses of the (pre-digital) restoration (caused by variable shrinkage of the red, green and blue records) but what is strange is the fringieing in this Blu-Ray just jumps out at you whilst on the Sony DVD you are far less aware of the issue, even when upscaled and projected.

If you own the ITV Blu Ray of Colonel Blimp check out the Martin Scorsese extra regarding its digital restoration, see what could be done to AMOLAD and hope that ITV and the Bfi are on the case, until then I'd stick to the Sony DVD (it's region 1 though).
0Commentaire| 14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 novembre 2014
Film magnifique mais bluray nul.
Le transfert est complètement raté (le Technicolor est décalé sur presque tous les plans). Le vieux DVD déjà moche est mieux.
À refaire...
0Commentaire| 13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 octobre 2016
Titre Anglais : "A Matter Of Life and Death"
Titre Américain : "Stairway to Heaven"

Si vous vous sentez prêt à vivre une expérience hors du commun, alors abandonnez vous à l'univers baroque de ce film fantastique imaginé par Emeric Pressburger et réalisé par Michael Powell.
Dès les premières minutes, on entre dans un monde fascinant, à la fois romantique et fantasmé, avec une sublimation du réel parfaitement assumée par nos deux compères. A cette simple réplique du guide céleste n°71, jouée par l’excellent Marius Goring : "...On nous affame de technicolor, là haut."…, on comprend aussitôt que le scénariste veut marquer la distance entre le spectateur et la fable qui lui est proposé. Le message est explicite : Tout ceci n’est que du cinéma et rien de plus !
Aussi, Powell avait choisi de faire le contraire du magicien d'Oz, c'est à dire que pour figurer les lieux célestes, nous bénéficions d’un sublime noir et blanc (merci Jack Cardiff), et pour figurer le monde des vivants, c'est la couleur qui s'impose (encore Cardiff)... et quelles couleurs ! Un technicolor magnifique et baroque, jamais vu auparavant… et même depuis.
Néanmoins, il s'agit bien là d'un film de commande destiné à renforcer les liens de fraternité entre la Grande Bretagne et les États-Unis au lendemain de la seconde guerre mondiale. Mais grâce au génie de Powell, c'est aussi et surtout un hymne à l'amour au delà de la vie. L’œuvre étourdie, presque candide, rappelle forcément "La vie est belle" de Capra, sortie la même année (1946), succédant ainsi à cet autre film de 1943 : "Le ciel peut attendre" d' Ernst Lubitsch. A eux seuls, ces films témoignent que les sujets traitant du passage de la terre aux cieux, étaient bien dans l'air du temps.
David Niven, totalement habité par son personnage, était un choix idéal pour incarner le rôle du pilote anglais romantique et enfiévré... Son flegme britannique opérait déjà. Les autres acteurs(trices) sont tout aussi remarquables. Leurs filmographies respectives en attestent sans peine.
Il est toujours bon de rappeler que "Une Question de Vie ou de Mort" compte parmi les films préférés de Scorsese et Coppola, aux côtés des "Chaussons Rouges" et "Le Voleur de Bagdad" du même tandem Powell/Pressburger.
Quant à moi, j'ose espérer que ce chef-d’œuvre à jamais inclassable, vous conduira tout droit aux portes de la félicité... Amen !
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 décembre 2014
Release Date: 18 November 2014.

I have been waiting since the invention of the Blu-Ray for this film to be released in that format. I waited more than a decade, but it was worth it. This is a Phenomenal IMPROVEMENT over the previous *4* SD versions of the film; it easily supersedes my last one - the R1 SD version (043396259195) released January 2009 by Sony.

This region ABC blu-ray, with original English audio and French subtitles should be purchased by P&P fans ASAP! Or you can wait another decade - or two - for the next Blu-Ray release with (possibly) improved PQ. Finally let me urge Elephant Films to release the Greatest P&P film in Blu-Ray format: "I Know Where I'm Going."
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)