Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_PCWS17 Cliquez ici Acheter Fire cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,2 sur 5 étoiles
337
4,2 sur 5 étoiles
Format: Blu-ray|Modifier
Prix:14,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 19 novembre 2015
Très beau coffret, qui s'ouvre tel un livre (voir photos ci-joint). J'ai également pris la peine de poster les caractéristiques audio et sous-titres, si jamais vous avez besoin (oui je sais c'est marqué sur la page Amazon également; disons que c'est pour confirmer).
Livré en temps et en heure par Amazon, merci.
J'enlève une étoile pour le papier qu'il faut enlever sur le coffret, et qui l'abime au passage. Bon, ce n'est que le coffret donc rien de bien grave en soi, mais c'est pas cool quand même. C'était pas nécessaire de le coller non plus >.<
Bon film à tous :)
review image review image review image review image review image review image
1111 commentaires| 150 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Après les avoir vus en salle j'ai immédiatement pensé qu'il vaudrait mieux attendre les versions longues pour acheter le coffret.
Pari gagné.
A l'image du coffret de la trilogie du Seigneur des anneaux "version longue", celui du Hobbit "version longue" apporte ce "petit plus", les rajouts comblent cette sensation que j'ai pu ressentir avec les versions "commerciales" projetées en salle:
- Certaines scènes qui, passant au plan suivant, laissaient une sensation de "vide", une sensation d'avoir vu quelque chose d'incomplet..
avec les versions longues certains de ces "vides" sont comblés, cela apporte une plus grande cohérence aux 3 films.
Parler des films est inutile car tous les connaissent.
La seule question qu'il faut se poser:
- Est il vraiment nécessaire d'acheter ce coffret alors qu'on a déjà vu les films en version "classique"?
Et bien oui, à mon avis c'est indispensable....

Le coffret est plutôt réussi, mais il est regrettable qu'il soit en carton... Avec le temps on y trouvera d'inévitables traces d'usures.
Les films sont contenus dans des boitiers BD "classiques"
La qualité de l'image est.... époustouflante
Le son en Français Dolby Digital 5.1, Français DTS-HD 7.1 cela fait "vibrer" (même les voisins)
review image review image review image
1010 commentaires| 69 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 janvier 2016
Il n'y aura rien dans mon commentaire sur la qualité des blu-ray, entendu que de toute manière ils sont au top du top.
Du côté du packaging, certains ont déjà bien commenté la chose, mais soit : Le boitier est honorable. En carton entièrement vernis, il s'ouvre comme un coffre et dévoile, sous le couvercle, la carte dessinée par Tolkien lui-même que l'on trouve à l'origine dans le roman. A l'intérieur du coffret, trois boitiers DVD individuels dans leur emballage d'origine (les mêmes que lors des achats distincts), contenant chacun trois disques (sauf le DVD du premier film qui contient 5 disques, avec la version DVD du film séparée en deux parties). En tout, 6 disques de bonus numérotés de 7 à 12 (suite à ceux du Coffret Trilogie Le Seigneur des Anneaux - Intégrale Versions longues - 15 disques [Blu-ray] [Version Longue - Édition spéciale]).

Je propose à présent un tour d'horizon sur le film lui-même, afin de relever ses caractéristiques sur le terrain de l'adaptation par rapport au roman de J.R.R. Tolkien. Nous survolerons uniquement les versions longues des trois films, à savoir "Un Voyage Inattendu", "La Désolation de Smaug" et "La Bataille des Cinq Armées". Cette nouvelle adaptation se situe dans la continuité du Seigneur des Anneaux, dont elle constitue une préquelle.

Pour les novices, rappelons que "Le Hobbit" raconte la jeunesse de "Bilbon Sacquet", l'oncle de "Frodon", lorsqu'il accompagne une bande de nains à la reconquête de leur royaume, aux griffes d'un puissant dragon, et qu'il prend l'Anneau au perfide "Gollum". Nous retrouvons, outre le charismatique "Gandalf", les peuplades qui nous sont désormais familières (elfes, hobbits et autres orques), tout en en découvrant de nouvelles. Mais ce sont surtout les nains qui tiennent ici le haut de l'affiche. Treize nains, en ce qui concerne l'essentiel du récit, emportés par la fureur de leur quête et leur soif de vengeance. C'est ainsi très complémentaire, dans la mesure où ce fut la race de la Terre du milieu la moins exposée dans les événements du "Seigneur des Anneaux".

D'un point de vue formel, je serais intransigeant malgré l'opinion générale : "Le Hobbit" est encore plus fluide et plus équilibré que "Le Seigneur des Anneaux". Les effets spéciaux ont gagné en précision et en ampleur. L'humour y est plus diffus et naturel, davantage inféodé à la mythologie concernée (pas d'elfe qui fait du surf sur un bouclier. Pas de lancer de nain...). A noter que la musique, y compris les chansons du générique de fin, avec leurs accents celtes et écossais, sont également au diapason de cette mythologie, mettant l'accent sur les objectifs d'une adaptation d'une honnêteté artistique optimale.

Certaines critiques négatives ont néanmoins reproché à cette seconde adaptation son trop plein d'action. Non que je veuille contester à tout un chacun sa liberté de penser, mais le livre de Tolkien regorge d'action ! L'écrivain éprouvait le besoin manifeste de lancer ses personnages dans un récit plein de bruit et de fureur, et Peter Jackson n'a fait que le transposer à l'écran.

Les nombreux rajouts, les différences au niveau des descriptions et personnages ("Thorin Ecudechêne" est nettement rajeuni, la jolie elfe "Tauriel" n'existe pas dans les romans..) et la durée ostentatoire de l'ensemble (à peu-près neuf heures en tout) ont également été largement critiqués.
Effectivement, que pouvaient nous raconter trois longs films sachant que le livre originel ne comporte pas plus de 370 pages ? Car par comparaison, Le Seigneur des anneaux en impose tout de même plus de 1600 !

Peter Jackson a en effet choisi d'aller à l'envers de la précédente adaptation en nous offrant un scénario qui, non seulement n'oublie pas une ligne du roman originel, mais qui en plus l'étire, le développe, le complète ! Là où la trilogie précédente faisait table rase d'un nombre conséquent de chapitres entiers issus des trois tomes du "Seigneur Des Anneaux", "Le Hobbit" est à la fois une adaptation exhaustive de son matériau et un large prolongement des écrits du maître. Ainsi, de nombreuses séquences s'emploient à combler les trous et à creuser les fondations qui mènent du "Hobbit" au "Seigneur Des Anneaux" !
A commencer par les quelques évocations distillées dans le livre originel, qui sont ici directement montrées (notamment lorsque "Gandalf" retrouve "Thrain", le père de "Thorin Ecudechêne" prisonnier du "Necromancien", alias "Sauron" en personne !).

Peter Jackson et ses gentes dames co-scénaristes ont également développé tout ce qui a été évoqué plus tard de manière rétro-continue dans "Le Seigneur des Anneaux", au cours du très long chapitre intitulé "Le Conseil d'Elrond" (lorsque "Gandalf" parlait des événements contemporains du livre de "Bilbon le Hobbit" afin de remonter aux origines du retour de "Sauron" en "Terre du milieu"). Mais ils ne se sont pas contentés de nous montrer ce que racontait alors le magicien. Ils ont aussi imaginé tout ce qu'il avait omis, mais qui, entre les lignes, était probable, comme la participation au combat de personnages aussi puissants que "Saroumane" (bien avant sa future trahison), "Galadriel", "Elrond" ou encore "Radagast". Autant de figures majeures de la mythologie consacrée qui, à l'origine, n'existaient pas encore lorsque Tolkien rédigea les lignes de son premier roman !

En ajoutant toutes ces séquences, formidables pour les fans, les scénaristes ont véritablement creusé dans le terreau mythologique du "Troisième âge" et ont prolongé sans jamais le trahir le récit jadis rédigé par l'écrivain. Et comme dans "Le Seigneur des Anneaux", ils ont privilégié le spectacle en montrant directement ce qui n'était que suggéré. Un véritable trip de geek, dont les nombreux fantasmes ("Saroumane" combattant les "nazguls" ou "Galadriel" affrontant "Sauron" avec son anneau "Nenya" !) sont désormais matérialisés en écran large !

Sur le terrain des nombreux changements, notons que l'histoire d'amour entre le nain "Kili" et l'elfe "Tauriel" n'a jamais existé dans le roman originel, et telle idylle n'a d'ailleurs jamais été évoquée par Tolkien dans aucun de ses écrits. Mais il s'agit d'un parti-pris tout à fait acceptable qui fait écho à l'histoire de "Beren & Luthien" et à celle d'"Aragorn & Arwen", et qui redonne une certaine noblesse au peuple des nains après leur traitement dans "Le Seigneur des Anneaux". Et comme le manque de présence féminine a toujours été montré du doigt dans ce type d'aventure, il est évident que le trio de scénaristes a voulu contrebalancer un peu le taux de testostérones...

Certes, la dramaturgie de cette préquelle est beaucoup plus légère que celle de la quête de l'Anneau, mais elle véhicule toutefois les mêmes thèmes (tels le "Renoncement" ou le "poids de l'Héritage"), tout en construisant une solide architecture mythologique, baignée de noblesse chevaleresque et de références séculaires.

En revanche, on peut regretter un certain compromis commercial qui culmine avec un trop plein de séquences pyrotechniques et, comme dans l'adaptation du "Seigneur des Anneaux", des combats beaucoup trop aseptisés où de petites créatures viennent à bout de plus grosses et plus fortes avec trois cabrioles infantiles.
A ce titre, chaque film possède trois ou quatre de ces scènes d'action pyrotechniques (la poursuite dans les mines des "Monts brumeux" avec les gobelins, la cavalcade sur les tonneaux le long de la "Forest river", le combat contre le dragon "Smaug", et l'attaque du charriot blindé dans la version longue de "La Bataille des Cinq Armées"). Ce sont pour ma part des scènes exaspérantes, désincarnées, infantiles, vulgaires et idiotes. Du video-game donné en pâture aux spectateurs avides de scènes d'action bourrines.
Pour autant, ces extraits ne semblent pas déplaire à tout le monde et certaines critiques, chez Mad Movies par exemple, louent la chose comme "les morceaux de cinéma les plus virtuoses jamais chorégraphiés par Jackson". Mouais... J'aurais largement préféré des scènes de combat plus réalistes et crédibles, naturalistes et viscérales, dans le genre de celles de Braveheart. Maintenant, je me souviens d'un entretien avec Peter Jackson dans les bonus des DVD, où il expliquait qu'afin de trouver le financement nécessaire à la genèse de son projet, il s'était engagé à réaliser un spectacle grand-public, et donc le résultat devait contenir son lot de scènes d'action grand-public...

Pour les amoureux de la précédente adaptation de Peter Jackson, disons que tout y est, de la musique d'Howard Shore (qui reprend le thème de l'Anneau et en développe des nouveaux) aux sublimes paysages de la Nouvelle-Zélande ; du casting (identique aux films précédents lorsqu'il s'agit des mêmes personnages, avec de nouveaux acteurs formidables) ; de la construction narrative aux récits de batailles homériques, le tout est gargantuesque, homérique et roboratif.
Maintenant, contrairement au "Seigneur des Anneaux", on peut-être déçu au final car au lieu de progresser dans la dramaturgie avant tout, Le Hobbit étouffe cette dernière composante en privilégiant l'action pyrotechnique AVANT TOUT, pour un résultat, hélas, beaucoup plus désincarné en définitive.

Peter Jackson poursuit néanmoins sa destinée en s'imposant comme le cinéaste miraculeux qui aura offert au monde l'illustration de la "Terre du milieu" sous le medium total du cinématographe. Il ne nous reste plus qu'à attendre, comme il l'a suggéré, qu'il s'attaque au Silmarillion ou à d'autres récits du "Premier ou du Deuxième âge"...
88 commentaires| 51 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Le coffret « Le Hobbit - La trilogie » ne fait que regrouper dans un seul boîtier les Blu-ray des trois films sortis entre 2011 et 2014. Il tire tout son intérêt de sa belle présentation (écritures et dessin en relief sur le boîtier), de son prix raisonnable et plus encore des versions Ultraviolet offertes en prime. Les bonus sont ceux des Blu-ray, lorsqu'ils étaient vendus individuellement.

La série des trois films réalisés par Peter Jackson - « Un voyage inattendu », « La Désolation de Smaug » et « La Bataille des Cinq Armées » - est particulièrement épique et spectaculaire. Les ingrédients sont les mêmes que dans la trilogie du « Seigneur des anneaux », même si le scénario se révèle moins intense et parfois artificiellement étiré en longueur, pour tenir la distance sur trois opus. Les effets spéciaux sont magnifiques, avec notamment le dragon qui tient une place centrale dans l'histoire. Dans le dernier chapitre, la bataille finale, éblouissante dans sa réalisation, écrase par contre un peu, par son ampleur et sa durée, les aspects plus psychologiques de l'intrigue.

Martin Freeman est parfait dans le rôle de Bilbon, il est sans aucun doute la véritable révélation d'un casting au sein duquel on retrouve avec plaisir Orlando Bloom (Legolas) et on découvre avec plaisir la belle Evangeline Lilly (Tauriel). La truculente bande des 13 nains est de son côté traitée de manière très crédible dans les trois films, grâce à de bons acteurs et à une bonne utilisation scénaristique de sa diversité.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 janvier 2017
je ne reviendrais pas sur la qualité des films, quand on achète la trilogie version longue ça parle de soi meme... les versions longues apportent tout autant a cette trilogie que c était le cas dans la 1ère, soyons clairs, impossible ensuite de re regarder les versions cinéma, qui semblent du coup inachevées...
et ce coffret est tout simplement parfait! joli, pas trop volumineux malgré son contenu assez incroyable, pratique (on ne galère pas 3h à sortir les boitiers ni les disques de ceux ci comme c est le cas dans un certain nb de coffrets et il a une hauteur qui permet de le ranger sans mal aux cotés d autres blue rays)
le coffret se présente comme un livre très épais, la couverture en carton vernis semble assez solide, a l intérieur, la couverture est joliment décorée de la carte de la terre du milieu dessinée par Bilbon et un fourreau renferme les trois boitiers blue ray, noirs (ce qui est plutot élégant)...
je recommande vivement!
(attention toutefois de décoller délicatement le papier de présentation collé directement sur le coffret sinon vous risquez d abimer celui ci, et un point de colle (qui s enlève facilement et sans faire de traces si on fait attention) renforce aussi la fermeture aimanté)
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 avril 2015
Le coffret est assez grand (plus grand que je ne pensais) et l'ensemble de son contenu et de son esthétique est super bien soigné.
Le carnet de note soit dit en passant est de vraiment bonne qualité et en cuir .
Il y a également une pochette contenant une 20aine de carte , avec le dessin et la photo de chaque personnage .
Quant à la trilogie en elle même elle se tient dans un coffret en carton rigide tres bien fait , les dessins et les symboles dessus sont en relief .
En résumé ce coffret est juste épique ! Grand , très bien soigné ( on sent vraiment que c'est de la qualité ) et pour ma part , si on regarde le prix des 3 Bluray 3D vendu seuls on s'aperçoit que on atteint largement le prix de ce coffret ! Alors pourquoi s'en priver ? :) un bon achat pour ma part je ne regrette absolument pas !
"Pour quoi seulement 4 étoiles alors?" me direz vous . Et bien le seul petit bémols que je souhaiterais mettre en avant est le fait que un film en 3D se tiens sur 2 disques ( donc pour chaque film il se trouve un disque "3D partie 1 " et un autre "3D partie 2")
Pour ma part je trouve cela domage de devoir se couper dans l'élan d'un si bon film pour devoir changer de disque en plein milieu ;)
Mais c'est bien le seul bémol pour moi a part ca le coffret est génial.
review image review image review image review image review image review image
77 commentaires| 87 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 septembre 2016
Bonjour, coffret de qualité, qui contient des br pour chaque épisode avec des bonus + 2 dvd de l'épisode 1. Une version numérique est disponible via ultraviolet.

Le coffret s'ouvre et se ferme facilement, c'est aimanté.

Les films sont d'excellente qualité, aucun grain visible c'est agréable ! Le version longue apporte quelques petits réponses notamment à la fin, invisibles sur les versions cinéma.

Je précise que j'ai acheté ce coffret à 32,99€ à ce tarif là c'était un excellent achat.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 décembre 2016
Le packaging est risible : la bande bleue "Blu-Ray" et la quatrième de couverture sont collées grossièrement sur la boite, mal ajustées et se décollent déjà. J'ai échangé le premier exemplaire reçu : le boîtier d'un disque était complètement déchiré. Pas de problème pour organiser le retour avec Amazon, mais encore un défaut sur le second exemplaire reçu sur l'un des boîtiers. Ce produit n'a vraisemblablement pas fait l'objet d'un grand soin à la fabrication. Si vous cherchez un "bel objet", passez votre chemin.
review image review image
11 commentaire| 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 novembre 2016
Dans ce coffret vous trouverez les versions longues des trois films Le Hobbit. Et ceci en BluRay, BluRay 3D, DVD et version digitale à streamer ou à télécharger sur vos ordinateurs/tablettes/smarphones...
Bref c'est le coffret le plus complet de cette trilogie à recommander pour les fans
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 février 2016
j'ai beaucoup aimé ce coffret regroupant les 3films ,ils sont de très bonnes qualité visuelle en ce qui concerne l'image,
le son pour ma part...que dire, je ne suis pas équipée d'un home cinéma pour juger autrement qu'avec les enceintes basiques que j'ai, le son est très bon ici.
en tant que fan de la première excellentissime trilogie du seigneur des anneaux je me devais de compléter l'histoire avec celle ci qui se déroule 60ans avant la communauté de l'anneau...(personnellement et ce n'est que mon avis,je trouve une certaine incohérence d'âge, Bilbon est donc censé avoir passé la 50aine...je ne sais pas si les hobbits gardent un aspect jeune juste que là mais l'acteur fait bien trop jeune si on considère cet aspect...je peux me tromper et il faudra m’éclairer à ce propos si vous avez la réponse ;)
pour ce prix je ne suis pas déçue d'un poil, les films sont agréables à voir, revoir et ainsi de suite, en famille c'est encore mieux!
très bon rapport qualité prix,je recommande précieusement :)
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)