Cliquez ici Cliquez ici cliquez_ici. CDV Cloud Drive Photos En savoir plus cliquez_ici nav_BTS18_Office En savoir plus En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici



1000 PREMIERS REDACTEURS D'AVISle 4 février 2018
Ce roman fut un vrai régal. Un coup de cœur. Un récit prenant qui vous transporte d'une émotion à l'autre en un claquement de doigt, avec un humour omniprésent.

Ici, nous faisons la connaissance de Julia, une femme très intéressante. Une femme qui se pose des questions sur elle, sur ce qu'elle ressent par rapport à son vécu, à ses blessures toutes fraîches et ces traces qu'elles ont semé sur son âme. Quand elle trouve un job provisoire à la maison de retraite Les Tamaris, elle ne s'attend pas à ce que sa vie, son jugement, ses sentiments en soient bouleversés à ce point. Elle apprendra à mieux se connaitre, à oublier ses à priori, à mieux se centrer et à mettre un nom sur ses propres émotions, parfois à fleur de peau. Elle m'a beaucoup fait rire par ses réflexions, de temps à autre très pertinentes, par ses interventions auprès des personnes âgés, auxquels finalement elle s'attache beaucoup. Elle se rend compte également que chacun, à sa manière, lui apporte un bout d'eux, de leur expérience, de leur peine et de leur joie.

Page après page, sa vie commence à prendre un vrai sens, elle s'ouvre, se libère. Son cœur aussi subira quelques émois, des émois qui se renforceront avec le temps, les discussions. Une histoire d'amour en filigrane, qu'elle soit amoureuse ou familiale.

Les personnages secondaires sont une réussite et font partie intégrante de ce récit assez atypique. Ils apportent leur bonne humeur, tout comme leur morosité. Les pensionnaires des Tamaris m'ont beaucoup émue et attendrie. Leur philosophie de vie est un point sensible et criant de vérité.

Miette à miette, Julia reprend son souffle, s'abreuve de ses patients, de leurs rigolades, de leurs farces, se nourri de leurs paroles, de leur conseil, s'émerveille devant cette liberté qu'ils s'octroient parfois, ces petits rêves qu'ils s'offrent. Julia prendra conscience de ce blocage et cette peine qui l'habite, de ce lien cassé avec sa famille, de cette grand-mère qu'elle a perdu et cette vérité qui lui fait si peur.

Ce roman a aussi l'intelligence de nous faire voir les maisons de retraite et ses occupants d'un autre œil, d'essayer de se mettre à leur place quelques secondes, d'imaginer ce qu'ils peuvent ressentir à la pensée qu'ils sont au bout de leur vie, que leur chemin à déjà été tracé, que l'avenir est derrière eux. Alors oui, j'ai apprécié les découvrir, apprendre de leur expérience, de leur regret, m'élever à la pensée qu'il faut profiter de chaque petit rien que nous offre la vie, de chaque sourire, chaque bonheur, chaque rire, chaque larme.

La plume de l'auteur est riche, parfaite, fluide. Elle allie à la perfection cette émotion qui vous fait tordre de rire et celle qui vous fait pleurer. Mots après mots, elle déploie un panel de sentiments qui exacerbe chaque émotion traversé aussi bien par l’héroïne que par les pensionnaires ou les collègues. Beaucoup de situations ou de réparties cocasses viennent ponctuer le texte, le rendant léger et aérien.

Bref, c'est délicat, doux, tendre, drôle, poignant. La fin m'a tirée quelques larmes et m'a énormément surprise car je ne m'y attendais pas. Elle fut belle, intense, riche en émotions et en amour.

A lire absolument.
6 personnes ont trouvé cela utile
|0Commentaire|Signaler un abus
le 4 juin 2017
Livre gai qui se lit très facilement. Et qui nous permet d'avoir une autre vision des personnes âgées.
Un vrai moment de bonheur. J'ai hâte de lire le prochain livre de Virginie Grimaldi.
Un tout petit bémol : mon édition avait plusieurs pages mal imprimées (très pâles).
9 personnes ont trouvé cela utile
|0Commentaire|Signaler un abus
le 5 juillet 2017
En lisant le résumé, je n'étais pas forcément emballée, mais j'avais lu le premier livre de Virginie Grimaldi et j'avais adoré, et puis j'ai vu que les commentaires ici étaient très bons alors ne l'ai acheté. Je ne regrette pas ! Très beau livre, avec de l'humour, des émotions, un beau moment passé à le lire.
8 personnes ont trouvé cela utile
|0Commentaire|Signaler un abus
1000 PREMIERS REDACTEURS D'AVISle 18 juin 2018
J'ai commandé ce livre car les commentaires d'un groupes de lecture étaient élogieuses. Comme pour d'autres auteurs j'aime me faire une idée après ma propre lecture.

Eh bien.... j'ai abandonné en cours de route.

Déjà, comme l'ont souligné d'autres clients ici, l'intrigue ne tient pas une seconde. Si vous connaissez les structures d'accueil pour personnes âgées, elles n'ont strictement rien à voir au paradis décrit dans le bouquin (soignants débordés de travail, médecins inaccessibles etc...). Les personnes âgées du livre sont sympathiques (dont le grincheux Léon, celui que je préfère en fait!) ... mais que c'est mièvre, sirupeux, dégoulinant de bons sentiments!

Evidemment, on devine les "romances" au bout de deux lignes... romances dignes d'un roman-photo ou des "Feux de l'amour"....

Quant à l'héroïne, comment dire. Elle est supposée avoir un master en psycho. L'idée que les personnes âgées portent des couches, par exemple, la dégoûte au début. Cette fille est une oie blanche.

Et cette manie (comme dans les romans de G. Musso) de ponctuer toutes les phrases d'une "expression-rigolote-censée-faire-rire-le-lecteur" c'est lourdingue! Et pas drôle du tout.
En fait les péripéties de l'héroïne (j'ai déjà oublié son prénom) ne sont pas drôles, mais ennuyeuses.

Je prends un exemple: les retrouvailles avec son ex. Certes ils font ce qu'ils veulent et par conséquent couchent ensemble. Puis l'héroïne le quitte avec une phrase supposée être trèèèès percutante, au sujet d'une pratique sexuelle ratée, ce qu'approuve même le chauffeur de taxi ; oui, car dans ce type de roman on expose les détails de son anatomie et de sa vie intime devant tout le monde: je le répète: sinon ça-n'est-pas-drôle.

Ce roman me fait penser à un numéro de clown déclassé et usé qui fait son numéro par habitude, dans un cirque de 3ème zone venu planter sa tente dans un camping à moitié désert.
2 personnes ont trouvé cela utile
|0Commentaire|Signaler un abus
le 19 octobre 2017
Je ne laisse jamais de commentaire d'habitude mais là je vais faire une exception car l'auteur le mérite. Cela faisait longtemps que je n'avais pas ressenti autant d'émotions lors d'une lecture. L'écriture est agréable, les chapitres sont courts. On devient très vite addictif à ce livre. Bravo à l'auteur qui manie aussi bien l'humour, que la remise en question de son personnage (et forcément un peu de nous).
C'est le deuxième livre de l'auteur et j' ai lu les 2 en très peu de temps. Bravo Virginie Grimaldi vos livres sont de petits bonbon que l'on prend plaisir à déguster....
3 personnes ont trouvé cela utile
|0Commentaire|Signaler un abus
le 26 février 2018
Il y a longtemps que je n avais pas autant aimé un livre... il me reste 30 pages et je suis partagee entre le finir à toute vitesse ou me delecter des dernieres pages...pour ne pas quitter les personnages... tous si attachants ( la derniere fois c etait pour le dernier tome d harry potter ... je sais que seuls les fans de cette saga comprendront ;) ) .. au fur et à mesure de la lecture on devient julia, je reconnais ses sentiments et virginie grimaldi à su les ecrires sans que jamais je n ai su les traduires avant...
je vais m empresser d acheter ses autres romans!
Une personne a trouvé cela utile
|0Commentaire|Signaler un abus
le 4 août 2017
Je suivais le blog de Ginie depuis bien longtemps lorsque j'ai découvert son premier livre. J'avais alors été conquise par sa plume, ses blagues bien pensées et l'histoire qui m'avait beaucoup touchée. Il est donc normal que j'ai également succombé à l'achat de celui-ci. Pendant toute la lecture du livre, j'avais un sourire accroché aux lèvres entrecoupé de petits gloussements qui montrait à quel point j'affectionne ce qu'elle nous offre. Les personnages sont attachants, drôles et si justes. Vivement le prochain !!!
2 personnes ont trouvé cela utile
|0Commentaire|Signaler un abus
le 5 octobre 2017
Une petite merveille ce livre, j’ai tout simplement adoré !
J’ai ris et même parfois j’ai eu les larmes aux yeux, une vrai petite pépite ce livre
Il m’a fait un bien fou, je vous le conseille, c’est frais, drôle et émouvant, en gros on ne s’ennuie pas, parfois j’arrêtais même de le lire pour raconter des passages à ma moitié lol Les romans de Virginie Grimaldi, une vrai bulle de fraicheur !
2 personnes ont trouvé cela utile
|0Commentaire|Signaler un abus
le 1 août 2017
Dire que je suis tombée sur ce livre par hasard...!
J'ai dû me cacher sous la couverture pour étouffer mes rires tout en conservant un mouchoir pas trop loin pour les séquences "émotion".
Cette histoire a le mérite de remettre les tracas du quotidien en perspective.
C'est aussi l'occasion de repenser aux êtres chers qui nous ont quittés et de trouver la force de continuer sans eux.
Moi non plus je n'ai pas envie de quitter cette maison de retraite et tous ses pensionnaires si attachants.
Merci pour ce roman, vraiment!
3 personnes ont trouvé cela utile
|0Commentaire|Signaler un abus
le 5 octobre 2017
Mouais... je suis déçue... Après avoir lu le premier jour du reste de ma vie, je trouve celui-ci peu digne d'intérêt. Les rebondissements se devinent. Je n'ai pas retrouvé la fraîcheur et la nouveauté du premier. Le dénouement est Hyper tiré par les cheveux... j'hésite à acheter le troisième du coup.
2 personnes ont trouvé cela utile
|0Commentaire|Signaler un abus