Acheter d'occasion
EUR 0,16
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par RecycLivre
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Merci, votre achat aide à financer des programmes de lutte contre l'illettrisme à travers le monde. Expédition depuis la France.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

A la queue leu leu Broché – 24 avril 2008

4.0 étoiles sur 5 4 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 5,95 EUR 0,16

Cahiers de vacances Cahiers de vacances


Pour Les Nuls
Découvrez notre boutique dédiée
click to open popover

Offres spéciales et liens associés



Description du produit

Extrait

A

NUMÉROTER SES ABATTIS

On perçoit intuitivement que ces abattis ont à voir avec l'abattoir ; autrement dit, que ce terme est un dérivé du verbe «abattre» (du verbe latin abattare, «faire tomber»), dont le sens menaçant n'échappe à personne. Initialement, les abattis désignent les différents abats d'une volaille (tête, cou, pattes, ailes, foie, gésier) ; adressée à une personne, cette expression prend un sens intimidant et inquiétant puisqu'elle suggère un violent combat qui se solderait par un démembrement du corps, d'où la sage précaution de donner un numéro à chacune de ses parties,

> Le numéro de Raoul

Dans Les Tontons flingueurs, Michel Audiard propose une variation haute en couleur de cette expression menaçante lorsqu'il fait dire à Raoul Volfoni (Bernard Blier), furieux d'avoir été boxé par Fernand Naudin (Lino Ventura) : «- Non mais, t'as déjà vu ça ? En pleine paix, y chante et pis crac, un bourre-pif, mais il est complètement fou, ce mec ! Mais moi les dingues j'les soigne, j'm'en vais lui faire une ordonnance, et une sévère, j'vais lui montrer qui c'est Raoul. Aux quatre coins d'Paris qu'on va l'retrouver éparpillé par petits bouts façon puzzle... Moi quand on m'en fait trop j'correctionne plus, j'dynamite... j'disperse... et j'ventile...»

ÊTRE AUX ABOIS

Au singulier, un aboi, dérivé du verbe latin abbaudiare, «aboyer», ne porte pas à conséquence puisqu'il s'agit seulement du cri du chien et l'on sait que le chien aboie mais que la caravane passe... En revanche, le pluriel, «les abois», désigne le moment fatidique où une meute de chiens a réussi à encercler un animal lors d'une chasse. L'expression a pris un sens métaphorique pour exprimer la situation critique, voire désespérée, d'une personne. On observera que le terme «abois» ne renvoie plus du tout à «aboiements» mais introduit surtout la connotation d'impasse. Dans ce cas, la meilleure solution est peut-être encore de se mettre «aux abonnés absents» !

Présentation de l'éditeur

" Il y a belle lurette" que nous utilisons une multitude d'expressions populaires imagées et souvent très drôles, dont nous ignorons pourtant très souvent l'origine et le sens premier... Gilles Guilleron se propose d'étudier ici avec l'humour et l'impertinence qui le caractérise, un choix d'expressions de la langue française, parmi lesquelles : " battre la chamade", " un bouc émissaire" ou encore le nom de cette nouvelle collection " au pied de la lettre"!

Après une brève analyse étymologique du terme clé, une courte histoire de l'expression et son sens contemporain, vous découvrirez également des citations, des explications plus développées et des anecdotes insolites, signalées par un système d'icônes.



En voici un petit mise en bouche:

Numéroter ses abattis : on perçoit intuitivement que ces abattis ont à voir avec l'abattoir ; autrement dit que ce terme est un dérivé du verbe abattre dont le sens menaçant n'échappe à personne. Initialement les abattis désignent les différents abats d'une volaille (tête, cou, pattes, ailes, foie, gésier). Adressée à une personne, cette expression prend un sens menaçant et inquiétant puisqu'elle suggère un violent combat qui se solderait par un démembrement du corps et donc la sage précaution de donner un numéro à chaque partie du corps.

Quelle culture ! Dans les Tontons flingueurs, Michel Audiard propose une variante haute en couleur de cette expression menaçante lorsqu'il fait dire à Raoul Volfoni (Bernard Blier), furieux d'avoir été boxé par Fernand Naudin (Lino Ventura) : " - Non mais t'as déjà vu ça ? En pleine paix, y chante et pis crac, un bourre-pif, mais il est complètement fou ce mec ! Mais moi les dingues j'les soigne, j'm'en vais lui faire une ordonnance, et une sévère, j'vais lui montrer qui c'est Raoul. Aux quatre coins d'Paris qu'on va l'retrouver éparpillé par petits buts façon puzzle... Moi quand on m'en fait trop j'correctionne plus, j'dynamite...j'disperse... et j'ventile..."

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5
5 étoiles
3
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
1
Voir les 4 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché Achat vérifié
Plein d'expressions connues et moins connues, historiques et plus récentes, à découvrir et redécouvrir en famille ou seul, bref on ne s'en lasse pas. très sympa pour offrir
Remarque sur ce commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Je m'attendais à lire un bouquin qui m'explique d'où viennent les expressions que nous utilisons au quotidien mais c'est souvent très succint. L'auteur se contente parfois d'expliquer la signification de l'expression sans vraiment expliquer pourquoi nous l'utilisons et d'où elle nous vient. Un peu déçue car ne répond pas à mes attentes.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
La réponse aux questions que vous ne vous posiez peut-être pas! Le pourquoi-du-comment une expression comme "c'est la fin des haricots" existe !!
Remarque sur ce commentaire 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par brigitte le 9 janvier 2014
Format: Broché Achat vérifié
je l'ai offert a une personne qui recherchais ce genre de livre. il a beaucoup aimé et le lis encore et encore
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus