3 d'occasion à partir de EUR 16,84
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Le réel insensé - Introduction à la pensée de Jacques-Alain Miller Broché – 30 octobre 2010

Préparez la rentrée scolaire : livres, agendas, fournitures, cartables, sacs à dos, mode...


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
EUR 16,84

rentrée scolaire rentrée scolaire

click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iOS et Android et facilitez vos achats sur smartphones et tablettes ! Découvrez les avantages de l'application Amazon.

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Description du produit

Extrait

Extrait de l'introduction

Comment présenter un personnage haut en couleur, ancien élève d'Althusser, de Barthes, de Canguilhem, de Derrida, de Foucault, devenu psychanalyste après sa rencontre passionnée de l'oeuvre de Lacan, et défrayant régulièrement la chronique ? Gendre de Lacan et coauteur de ses Séminaires ? Chef de file de l'École de la Cause freudienne ? Militant maoïste repenti ? Ou simplement penseur dans le siècle, contribuant au développement de la psychanalyse, de sa théorie, de sa clinique, de ses institutions, et ce depuis près de cinquante ans ?
Ce livre sera, du moins nous l'espérons, l'occasion de donner au lecteur suffisamment d'éléments pour qu'il puisse se faire sa propre opinion. Nous n'avons pas la prétention de restituer ni même de résumer toute la pensée de Jacques-Alain Miller. Nous aimerions cependant en dégager les grandes lignes, les thèses majeures, les scansions, en un mot : la trajectoire. Il sera donc question des concepts de la psychanalyse d'orientation lacanienne, mais aussi de philosophie et de politique.

L'amour de la langue

Jacques-Alain Miller est un amoureux de la langue. Très jeune, il dévore les livres, découvrant la puissance des mots et de leurs sonorités, ainsi que l'étendue des mondes qu'ils nous font traverser. Il comprend ce qu'a d'essentiel la rigueur de la grammaire et des raisonnements qu'elle induit. L'amour des mots ne se démentira jamais, et toute son oeuvre est animée par cette énigme : que des mots puissent avoir des effets si profonds sur l'animal parlant. Les mots affectent le corps, une simple expression peut rendre ivre de joie ou fou de colère. Ils peuvent aussi, en l'occurrence, provoquer ou faire disparaître selon les cas une paralysie hystérique, une hallucination. Ils servent, quoi qu'il en soit, à tout sauf à communiquer.
Cet amour de la langue fera de Miller un écrivain. L'enfance a bien dû jouer un rôle décisif. À l'âge de six ans, il est atteint d'une paralysie (aucun médecin ne trouvera la cause de ce mal mystérieux) qui dure six mois et le contraint à l'alitement. L'enfant en profite pour lire jour et nuit. Cet épisode aurait-t-il décidé de sa vocation d'écrivain ? Certes, il a pu se dire trop inhibé par la beauté de la langue française, celle de Voltaire, Molière et Diderot, pour oser jamais écrire lui-même. Il lui arrivera aussi de dire qu'il éprouvait quelque honte à passer autant de temps plongé dans ses lectures. On se retrouve alors à prendre du plaisir seul, coupé du monde et de sa fureur : lire ne serait-il pas «un vice impuni» ?
Dans la préface de ses écrits juvéniles, Un début dans la vie, celui qui utilise volontiers la troisième personne du singulier pour se mettre en scène revient sur son goût de «la prose vibrante». Celle qui provoqua son coup de foudre pour «le petit filet de voix fluet», si particulier, de Jacques Lacan.
Il choisit toutefois la philosophie, probablement pour l'amour des raisonnements bien menés, qui toujours offensent : «tout bon raisonnement offense». Il passe l'agrégation dans cette discipline, soutient une thèse sur John Locke. Entre-temps il rencontre Jacques Lacan. S'il se détourne de la philosophie pour la psychanalyse, c'est sans doute qu'il voit dans cette dernière le discours qui théorise au plus près l'énigmatique pouvoir des mots : leur pouvoir d'aliénation, apte à décider d'une destinée, mais aussi leur faculté de délivrance, source de joie et d'enthousiasme.

Présentation de l'éditeur

L'essentiel de la pensée de Jacques-Alain Miller et de ses apports conceptuels à la théorie et à la clinique psychanalytique.
Cette pensée prend corps à partir d'une lecture des philosophes logiciens anglo-saxons pour aboutir à l'élaboration d une nouvelle clinique et de nouveaux concepts psychanalytiques. Elle propose un changement de paradigme en psychanalyse : passer du registre du sens à l'ordre, insensé, du réel. On découvre alors comment l'ancien maoïste repenti déduit de la psychanalyse une nouvelle politique. Une fois ce parcours effectué, on comprend que la véritable passion de Jacques-Alain Miller est d'élucider les mystères de la pensée.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
Partagez votre opinion avec les autres clients
Vous souhaitez découvrir plus de produits ? Consultez cette page pour voir plus : jacques lacan

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?