EUR 24,00
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Un rêve éveillé. Soixante... a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Un rêve éveillé. Soixante ans de passion pour le théâtre Broché – 4 décembre 2008


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 24,00
EUR 24,00 EUR 7,00
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Harry Potter Harry Potter

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Extrait

JACQUES LACARRIÈRE ET LE THÉÂTRE

Le théâtre a toujours tenu une place centrale dans l'oeuvre et dans la vie de Jacques Lacarrière. Avant même la Grèce si j'ose dire.
L'aventure commence pour lui en 1944 quand il entre au Groupe de théâtre antique de la Sorbonne. Voici comment il raconte l'histoire : «À la fin de la guerre, je suis arrivé à Paris pour faire des études de lettres à la Sorbonne. J'avais juste 20 ans. J'avais vu des affiches du Groupe pour recruter des acteurs. Je suis donc entré au GTA par curiosité et par goût [...]. On a commencé par remonter Les Perses d'Eschyle car il ne restait que deux ou trois anciens. C'est à ce moment-là qu'une chose s'est produite qu'on peut dire de l'ordre du miracle. L'année 1947 a coïncidé avec le centenaire de l'École française d'archéologie d'Athènes. À cette occasion, bien qu'en Grèce il y eût encore la guerre civile et une situation politique confuse, il y a eu des crédits pour que nous allions jouer Les Perses et Agamemnon au théâtre d'Hérode Atticus, au pied de l'Acropole, mais surtout à Épidaure où, depuis l'Antiquité, il y avait eu une seule représentation en 1937 par ce même groupe.»
L'expérience va être décisive. En quelques années, Jacques découvre à la fois la tragédie grecque, le théâtre et la Grèce. À partir de là, la tragédie ne sera plus jamais pour lui des textes «qu'on n'avait jamais fait jusqu'alors qu'étudier, analyser et disséquer. Une dissection, comme l'on sait, se pratique sur des cadavres. Or, l'hypothèse - et l'audace - de départ était que ces textes n'étaient pas des cadavres mais des idées et des images encore détentrices de vie, autrement dit de réanimation.»
Cette découverte du Théâtre antique s'accompagne d'une autre découverte - essentielle elle aussi - de la Grèce. Il raconte comment, quittant le gta, il part, malgré la guerre, à Delphes. Une photo le montre assis sur le bord de la tholos du temple d'Athéna Pronaïa. «J'étais venu ici, poussé par les fantômes et les mirages du passé, pour jouer devant les Grecs d'aujourd'hui, les drames et les horreurs de la guerre de Troie alors qu'une autre guerre se déroulait en ces lieux mêmes. Une guerre civile, plus lourde et plus meurtrière que celle des Grecs et des Troyens. Ce jour-là, dans cette nuit de Delphes et ce silence des montagnes où nous épiaient, sans aucun doute, des partisans, je sentis qu'une Grèce mourait en moi et qu'une autre naissait.»

Présentation de l'éditeur

La passion de Jacques Lacarrière pour le théâtre est indissociable de son goût pour la Grèce, découverte en 1947 avec le Groupe de théâtre antique de la Sorbonne : la troupe joue Les Perses à Épidaure, faisant revivre, à vingt-cinq siècles d'intervalle, ce haut lieu de l'art dramatique. Devenu critique théâtral, Jacques Lacarrière poursuit une activité de metteur en scène, de L'Orestie aux oeuvres de Ritsos, et de traducteur, notamment des pièces d'Eschyle et de Sophocle. Après sa mort en 2005, sa femme, la comédienne Sylvia Lipa, a eu à coeur de rassembler tous ses écrits sur le sujet. Qu'il s'interroge sur le sens et la portée du théâtre antique, la place du choeur, le rôle des costumes et de la musique ou l'actualité des mythes, Jacques Lacarrière célèbre le théâtre, ce «rêve éveillé», comme un art vivant et éternellement jeune.

Jacques Lacarrière (1925-2005)
Homme de lettres et grand marcheur, il fut inspiré par la Grèce et ses auteurs aussi bien que par la campagne française et ses habitants - hommes, bêtes ou insectes -, ou encore par les figures mystiques. Poète à toute heure, il a aussi traduit les dramaturges antiques, mis en scène des pièces de théâtre, écrit plusieurs romans.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit

Commentaires en ligne

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
5 étoiles
4 étoiles
3 étoiles
2 étoiles
1 étoile

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?