EUR 29,00
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Le refoulement : Pourquoi... a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Le refoulement : Pourquoi et comment ? Broché – 17 octobre 2013


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
Broché
EUR 29,00
EUR 29,00 EUR 26,10
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iOS et Android et facilitez vos achats sur smartphones et tablettes ! Découvrez les avantages de l'application Amazon.

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Description du produit

Extrait

Où commence le refoulement ?

Patrick Landman : Nous ouvrons donc ce séminaire de recherche. Gérard Pommier et moi-même ferons à tour de rôle un court exposé, qui sera aussitôt commenté par celui qui n'a pas parlé. Puis l'ensemble des participants pourra réagir à ce que l'un ou l'autre a dit.
Je vais brièvement introduire sur la question du refoulement originaire. Il est apparu en tant que concept chez Freud le 12 novembre 1897, précisément dans une lettre à Fliess datée du 14 novembre 1897 : «Cela advint le 12 novembre 1897. Le soleil se trouvait dans l'angle oriental, Mercure et Vénus étaient en conjonction. Non, aucun faire-part de naissance n'est aujourd'hui rédigé ainsi. Ce fut donc le 12 novembre, journée marquée par une horrible migraine. Dans l'après-midi Martin a écrit son nouveau poème et le soir Holly a perdu sa deuxième dent. Et c'est en ce jour, qu'après les terribles affres des dernières semaines, je mis au monde une nouvelle parcelle de savoir.» Voila le faire-part humoristique de Freud pour la naissance de la notion de refoulement. La question du refoulement est absolument centrale, puisque tout ce qui est refoulé est inconscient ; en revanche, tout ce qui est inconscient n'est pas nécessairement refoulé. La conjonction entre le refoulement et l'inconscient est donc fondamentale. La notion d'inconscient n'a pas une origine purement freudienne, alors qu'il semble que le refoulement soit vraiment une invention de Freud même si ce fait a pu être contesté. J'ai par exemple appris, dans un livre collectif sur le refoulement, que Victor Hugo emploie ce terme dans Quatre vingt-treize : «Ce prêtre étudiait sans cesse, ce qui l'aidait à supporter sa chasteté, mais rien de plus dangereux qu'un tel refoulement.» Donc le mot refoulement existait dans la langue française pour désigner ce qui est désagréable, ce qui est étranger, que l'on veut chasser de la conscience. Victor Hugo semble l'employer dans une acception assez proche de celle utilisée par Freud. Si les lettres de noblesse du concept de refoulement reviennent à Freud, il n'a pas inventé le terme d'inconscient, loin s'en faut. Pour autant, il lui a donné une connotation et une postérité qui n'ont rien à voir avec celles de ses prédécesseurs. En ce qui concerne le refoulement, on peut dire de façon plus précise et plus déterminante en quoi il revient à Freud d'avoir inventé le concept.
La question du refoulement est aussi importante dans la mesure où il s'agit d'une notion pivot qui nous permet de nous interroger sur le rapport de la psychanalyse avec la science. Le refoulement est-il un concept scientifiquement valide ou cette question n'est-elle pas pertinente ? Ou bien cette question a-t-elle lieu d'être mais n'est pas validable scientifiquement ? On peut aussi se demander si le refoulement entre dans un énoncé descriptif ; est-ce plutôt un énoncé connotatif qui renvoie donc à une science dure ? Mais si c'est un énoncé descriptif, c'est effectivement davantage de l'ordre d'un récit clinique, d'une façon de réciter la clinique. Cela pose aussi le problème du statut en général de la métapsychologie, puisque dans ses travaux sur ce sujet en 1915, Freud a fait du refoulement un chapitre à part ; il a tenu à distinguer le refoulement du reste de la métapsychologie, et ce n'est sûrement pas un hasard.
(...)

Présentation de l'éditeur

En 1897, Freud écrivit à Fliess : «Cela advint le 12 novembre 1897. Le soleil se trouvait dans l'angle oriental, Mercure et Vénus étaient en conjonction. Non, aucun faire-part de naissance n'est aujourd'hui rédigé ainsi. Ce fut donc le 12 novembre, journée marquée par une horrible migraine. [...]. Et c'est en ce jour, qu'après les terribles affres des dernières semaines, je mis au monde une nouvelle parcelle de savoir.» Le refoulement, cette découverte majeure ainsi annoncée par Freud n'avait étonnamment jamais été soupçonnée au cours de millénaires de pensée religieuse, philosophique, morale, contrairement à la notion d'inconscient. Devenue incontournable, elle est largement passée dans le langage ordinaire. Ses preuves sont difficilement contestables, mais elles s'appuient essentiellement sur le retour du refoulé : les symptômes, les rêves, les lapsus, les actes manques. Les conséquences sont irréfutables, mais qu'en est-il du refoulement lui-même, quelles sont ses causes, et comment fonctionne-t-il ?

Au cours du séminaire ici retranscrit, et à tour de rôle, Patrick Landman et Gérard Pommier prennent la parole pour apporter des éléments de compréhension sur ce concept central. Dans un langage accessible, vivant, imagé, convoquant tour à tour Freud ou Lacan, la clinique de l'autisme et celle des psychoses, ils explorent les questions théoriques et en tirent des leçons cliniques.

Patrick Landman est psychanalyste, psychiatre, pédopsychiatre, juriste. Ancien président d'Espace analytique, il est président d'«Initiative pour une clinique du sujet».

Gérard Pommier est psychanalyste à Paris, professeur émérite à l'université de Strasbourg, psychiatre.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
Partagez votre opinion avec les autres clients

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?