Acheter d'occasion
EUR 4,97
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Plus d'un million de clients satisfaits. Vendu par momox, professionnel de la vente en ligne d'articles culturels d'occasion. Prix compétitifs jusqu'à -80% du prix neuf.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Les reines du crime Poche – 6 décembre 2010

4.0 étoiles sur 5 4 commentaires client

Voir les 3 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 12,00 EUR 3,13
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 8,90 EUR 0,01
Poche, 6 décembre 2010
EUR 38,00 EUR 4,97

nouveautés livres nouveautés livres


Boutique Pocket
Retrouvez tous les titres dans notre boutique dédiée
click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Description du produit

Amazon.fr

Il ne s'agit pas d'un nouveau roman d'Elizabeth George mais d'une anthologie composée en sélectionnant vingt-six textes publiés tout au long du XXe siècle par des romancières britanniques et américaines. De la doyenne Susan Glaspell dont l'unique écrit policier, Un jury de bonne composition, évoque la condition féminine au début des années 1900, à Minette Walters et son Automne anglais délicieusement pervers, on dévorera bien d'autres nouvelles qui émanent des plus grands noms du genre comme par exemple la subtile Dorothy Sayers, la talentueuse Charlotte Armstrong, l'étonnante Margery Allingham ou la caustique Ngaio Marsh. À leurs côtés, quelques nouvellistes plus récentes mais aussi incontestables pour leur qualité, comme Ruth Rendell, Joyce Harrington, Nancy Pickard, Barbara Paul ou Sara Paretski. On appréciera également de découvrir des textes de romancières qui se sont illustrées bien au-delà du genre policier comme Joyce Carol Oates ou Nadine Gordimer, citoyenne d'Afrique du Sud.
Cet excellent recueil féminin témoigne d'un choix judicieux. En effet, Elizabeth George y fait preuve d'une sûreté et d'un éclectisme de bon aloi qui montrent, comme elle l'indique en introduction, "qu'écrire des romans policiers n'est pas nécessairement se cantonner dans un genre." Les Reines du crime figure comme un livre indispensable pour l'amateur. Il constitue le cadeau qui devrait permettre de convaincre les réticents à la littérature policière. --Claude Mesplède --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Présentation de l'éditeur

Leur royaume est celui de la peur, de la violence et du sang. Depuis des décennies, elles se partagent ce territoire où l'homme s'acharne à tuer son prochain.
Un monde qui ressemble au nôtre...
Par leur art du récit, ces reines du crime ravivent notre mystérieuse fascination pour le mal.
Il y a les pionnières célèbres, telles Dorothy Sayers et Ngaio Marsh, contemporaines de l'âge d'or d'Agatha Christie, l'ironique et sombre Ruth Rendell, la cynique Sara Paretsky, les envoûtantes Joy Carol Oates et Minette Walters, et bien d'autres encore... Toutes appartiennent à cette aristocratie féminine de la littérature criminelle dont Elizabeth George, orfèvre en la matière, nous présente une exceptionnelle anthologie.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
2
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 4 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par henri34 TOP 500 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 23 novembre 2011
Format: Poche
Je ne suis pas grand amateur de nouvelles, et, ces reines du crime ne parviendront pas à me faire changer d'opinion tant il est vrai qu'en matière « policière », rien ne vaut, à mon humble avis, un bon roman à la lenteur savamment dosée, avec toute une intrigue qui se met en place petit à petit, pour finalement aboutir, après surprises et rebondissements à un dénouement inattendu .
Le seul point commun de ces 26 nouvelles : Toutes sont l'oeuvre d'écrivains anglophones, ce qui me paraît pour le moins restrictif quant au choix des auteurs féminins dignes d'intérêt pour Mme George.
L'ensemble m'a paru pour le moins disparate, et le niveau trop inégal pour que l'ensemble mérite plus de 3*
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
La romancière Elizabeth George, connue pour sa série mettant en scène Thomas Lynley et Barbara Havers, propose ici de rendre hommage à celles qui ont ouvert la voie aux femmes auteurs en littérature policière. Le but est donc de faire découvrir des auteures méconnues, de 1917 à 1999. Ainsi, des monuments incontestés comme Agatha Christie ou Patricia Highsmith sont absents du recueil : elles n'ont pas besoin de davantage de publicité, et sont écartées au profit de romancières moins célèbres. Mais d'autres stars comme Ruth Rendell restent cependant présentes.

En revanche, Elizabeth George rappelle l'importance de Dorothy Sayers ou Ngaio Marsh, Dorothy Salisbury ou Margery Allingham, Nedra Tyre ou Christianna Brand. Elle rappelle aussi que des auteures de littérature générale aussi éminentes que Nadine Gordimer, Antonia Fraser ou Joyce Carol Oates ont écrit des nouvelles policières. On apprend aussi que ce n'est que tard que Marcia Muller a lancé le détective privé féminin, suivie par Sara Paretsky ou Nancy Pickard. Ce recueil s'attache enfin à faire connaître des auteures récentes encore peu connues, comme Barbara Paul, Carolyn Wheat ou Lia Matera.

Les nouvelles sont excellemment choisies et E. George révèle un goût très sûr : ce sont d'abord des chefs-d'oeuvres d'ingéniosité et/ou de suspense, qui se lisent d'une traite. Certaines sont même franchement diaboliques ! Mention spéciale pour Shirley Jackson, Christianna Brand, Ruth Rendell et Wendy Hornsby.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Je ne suis pas fan des nouvelles car je préfère les livres où on reste longtemps avec les mêmes personnages. Cependant, j'ai fait confiance à Elizabeth George qui est un écrivain de romans policiers plus que remarquable ! et je n'ai pas été déçue, ces nouvelles sont réellement très bien écrites, pas bâclées, très prenantes...
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Il es très difficile d'écrire une bonne nouvelle. En quelques dizaines de pages, il faut savoir camper les personnages,rendre l'intrique palpitante,écrire de bons dialogues etc.
Bref, il faut maîtriser l'art du "condensé".
Pari réussi pour nos "Reines du crime" même si quelques nouvelles ont pris un coup de vieux.Je crois que nos goûts ont évolué au fil du temps.
Mais c'est un vrai régal de lire cette anthologie et de se dire que,décidément,les femmes excellent dans ce domaine !
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus