• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 12 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Le retour à la terre - 4.... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Edition DARGAUD. Aucune livraison en DOM-TOM. Expeditions quotidiennes, rapides et soignees. Vendeur PRO.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 4 images

Le retour à la terre - 4. Le déluge Album – 1 septembre 2006

4.6 étoiles sur 5 9 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Album
"Veuillez réessayer"
EUR 11,99
EUR 11,99 EUR 8,99
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Boutique BD Boutique BD

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Le retour à la terre - 4. Le déluge
  • +
  • Le Retour à la terre - tome 5 - Les Révolutions
  • +
  • Le Retour à la terre, tome 3 : Le Vaste monde
Prix total: EUR 35,97
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Revue de presse

Humour à fleur de trait, émotion contenue, Manu Larcenet renoue avec maestria les fils narratifs de son «retour à la terre».Le Déluge, album concocté en totale complicité avec son ami, le scénariste Jean-Yves Ferri, poursuit la chronique intimiste et jubilatoire de son double romanesque, «Manu Larssinet». Installé au fin fond des Ravenelles, avec sa compagne Mariette et la petite Capucine (qui ne fait toujours pas ses nuits), notre héros doit cette fois affronter un hiver rigoureux, un déluge épouvantable qui le métamorphose en Noé des temps modernes, quelques Atlantes flegmatiques, et surtout une certaine Mme Mortemont, dont les charmes rugueux rappellent ceux de Cruella dans Les 101 Dalmatiens ou de la sorcière de Blanche-Neige. Joyeux funambule graphique, Larcenet peaufine son dessin, à l'équilibre entre l'humour et la tendresse, les gros nez et le réalisme. Sur cette crête fragile, l'auteur de Ligne de front joue les funambules. (Olivier Delcroix - Le Figaro du 7 septembre 2006)

Présentation de l'éditeur

Alors qu'un véritable déluge s'abat sur les Ravenelles, que Capucine ne s'endort qu'en écoutant Eddy Mitchell et que monsieur Henri construit un navire, Manu, au bras de son ex, croise de débonnaires Atlantes en villégiature dans la région... Cette suite des aventures de Larssinet, scénarisée par Ferri et dessinée par Larcenet, est un véritable bijou, sommet d'humour léger, tendre et absurde qui vous réconciliera avec la nature, l'humanité, les habitants des profondeurs et vous donnera envie d'avoir un bébé. Absolument indispensable.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.6 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par Laure COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 500 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 26 octobre 2006
Format: Album
Il y a bien longtemps que je n'avais pas éclaté de rire toute seule en lisant une BD ! Dans ce quatrième tome, Ferri au scénario et Larcenet à l'illustration nous ont concocté un nouveau petit trésor d'humour. Ça y est, Manu Larssinet est papa de la petite Capucine, Mariette passe son temps à s'occuper de bébé et Manu plonge souvent dans l'angoisse : nuits hachées par la petite qui ne dort pas, pause dans l'écriture, il faut se reprendre ! La vieille Mortemont est toujours là, le jeune couple lui confie Capucine pour aller au ciné (non sans peine pour Manu !) et quand Manu doit aller voir son éditeur à Paris, c'était pas prévu qu'elle soit du voyage, avec ses pommes et ses théories... euh...elle prend les hôtesses de l'air pour des créatures pétries de sexe parce qu'elles vous offrent à boire! Enfin il faudrait citer tout l'album tant ces saynètes d'une demi page sont délicieuses, passant des émotions et inquiétudes du jeune père à la difficulté de la création, nous offrant au passage un exposé de la mise en abyme (qui fait flipper Manu), quand c'est pas la fragilité du couple à la pensée d'une ex reparue via le blog. Le blog de Manu, le déluge (ah la scène avec les élus !), la cuite avec le père Henri, bref ce livre est à acheter à prêter à offrir et surtout à lire!
Remarque sur ce commentaire 9 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Album
Là, avec ce tome, la vie à la campagne prend des airs absurdes. Pour notre plus grand plaisir.

Manu, Capucine, leur bébé et le chat baignent dans la boue et le délire surréaliste. Les situations hilarantes ou complètement déplacées telles celle du voisin qui construit une arche dans son jardin ou la vieille voisine qui joue les bay-sitters nous font marcher à côté de nos chaussures avec eux, dans la gadoue.

Il n'y a pas réellement de fil conducteur mais ça n'a aucune importance. Les gags, les saynètes, comme dans les volumes précédants, n'occupent qu'une demi-page, mais sont d'une efficacité redoutable.

Et tout comme moi, à n'en pas douter, vous trouverez ce quatrième tome très réussi et trop court. Vivement le prochain !
Remarque sur ce commentaire 9 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Pierre-yves Champenois TOP 1000 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 14 mai 2012
Format: Album Achat vérifié
Le tome 3 de cette série avait créé de grandes attentes chez moi tant il était maîtrisé d'un bout à l'autre, réussissant le tour de force de proposer une réflexion profonde (et parfois même innovante) sur la paternité / maternité tout en construisant des planches d'une drôlerie étonnante. Dès lors, on pouvait penser légitimement que cette série était lancée après deux premiers tomes certes fort sympathiques, mais relativement convenus.

Pourtant, cet opus retombe dans les travers du début. Les bonnes idées sont trop peu exploitées (le retour des ex- dans la vie des nouveaux parents semblaient pouvoir insuffler un peu d'air, malheureusement l'idée est présente sur seulement deux ou trois planches), alors que certains gags (type "running gag") tournent un peu en rond (Madame Mortemont à la capitale qui radote la même chose sur plusieurs planches... oui, je sais, c'est le principe de ce type de blague, mais là, ça tombe rapidement à plat).

Néanmoins, les personnages sont toujours aussi attachants et le dessin est toujours aussi chaleureux, au point que le lecteur a cette délicieuse impression de pénétrer dans un chez lui dessiné avec ses amis. C'est d'ailleurs bien là que réside la puissance de cette série. Mais ce monde des Ravenelles magnifié par les auteurs est également ce qui nourrit la déception d'un scénario pas toujours abouti et qui cède trop souvent à une facilité un peu mièvre qui laisse un goût d'inachevé au lecteur...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Album
Tandis que l'installation de Manu et Mariette aux ravenelles est désormais achevée et que leurs relations avec l'entourage ne peuvent plus continuer à s'inscrire sur le mode de la découverte, Larcenet et Ferri relancent la série autour des aléas de la parentalité. L'album se découpe toujours en strips de deux lignes, format désormais rodé par les deux auteurs.

Puisqu'il en faut, une note un poil inférieure à celle des albums précédents (en particulier du tome 2). L'album n'est pas la cascade de gags qu'étaient les précédents, immédiats et spontanés. Mais une seconde voir troisième lecture révèleront sans doute que ce tome ouvre sur des formes d'humours différentes (entre autre le running gag, assez présent). De plus, bien sur selon les gouts de chacun, certaines cases sont artistiquement très réussies (dessin ET mise en couleurs) ce qui n'est pas toujours la priorité première des séries d'humour. Au final un très bon album, que des détracteurs pressés ne manqueront pas d'inféoder aux premiers tomes, tandisqu'il a l'immense mérite de proposer autre chose avec une qualité finalement équivalente.
Remarque sur ce commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?