Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici Cloud Drive Photos En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici cliquez_ici

Commentaire client

le 3 avril 2009
James "Boo Boo" Davis, je l'avais découvert avec "Name of the Game" (2008), j'étais venu à ses origines avec "East St. Louis"(2000), vu son évolution avec "Can Man"(2001) et il m'avait scotcher avec son "The Snake"(2004) au point de me laisser dire qu'il ne serait plus capable de m'étonner dans le dernier album qu'il me restait d'écouter. Erreur puisque il persiste et signe un album tout à fait fabuleux limite autobiographique. 2006 voit donc un album profondément marquer par la vie de Monsieur Mississippi. Et, pour cause, il se nomme "Drew, Mississippi", ce qui correspond pour les néophytes de cet artiste à sa ville de naissance. Lieu mythique car lieu de passage pour de très nombreux artistes Blues. Ici, James "Boo Boo" Davis se trouve entourer de son Blues Band de talents dont on trouve Boo Boo davis pour le chant et l'harmonica, Ramon Goose à la guitare et programmation, Joe Goose pour la double basse éléctrique, Mick Hutton pour la basse. Gary Leach pour la batterie et percussion, ainsi que Jan Mittendorp pour la guitare. Par contre, on trouve deux autres instruments peu commun pour le Blues qui se trouve être le violon avec Dan Merrill et Tom Mudd pour du scratching. Ainsi, à la manière d'un Mighty Mo Rodgers, Boo Boo Davis y introduit des sons nouveaux pour nourrir son Blues. Et, il faut le dire, le résultat est plus que stupéfiant, car si il y a des sons contemporains, des sons modernes, il n'en reste pas moins que son Blues sonne profondément Delta Blues. Je ne saurais dire comment il a fait, mais sans doute est ce parce que il se livre à une véritable introspection de sa vie, il s'ouvre à travers sa musique, musique totalement ancrer dans un Delta Blues moderne. Cet album trouve donc l'énergie originelle du Blues, c'est-à-dire celle de la musique qui se construit par la vie et la souffrance de la vie, les coups dures que celle-ci nous projette en pleine face. Boo Boo Davis signe donc un album "vrai", qui se construit sur l'émotion inhérente au jeu du Blues, celle qui prend aux tripes. Un excellent Album Blues qui démontre une fois de plus, à l'image de ses précédents albums, que Boo Boo Davis est un incontournable Bluesman.

Durée : 51'38minutes - 10Titres.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus| Lien permanent
Qu'est-ce que c'est ?

Que sont les liens vers les produits ?

Dans le texte de votre commentaire, vous pouvez faire un lien direct avec tous les produits proposés sur Amazon.com. Pour insérer un lien vers un produit, suivez les étapes suivantes :
1. Trouvez le produit que vous souhaitez référencer sur Amazon.com
2. Copiez l'adresse Web du produit
3. Cliquez sur Insérer un lien vers un produit
4. Collez l'adresse Web dans le champ
5. Cliquez sur Sélectionner
6. En sélectionnant l'article affiché, vous insérerez le texte qui prendra cette forme : [[ASIN:014312854XHamlet (The Pelican Shakespeare)]]
7. Lorsque votre commentaire sera publié sur Amazon.com, ce texte sera transformé en hyperlien, comme :Hamlet (The Pelican Shakespeare)

Vous êtes limité à 10 liens vers des produits dans votre commentaire et le texte du lien ne peut pas contenir plus de 256 caractères.

Veuillez écrire au moins un mot
Vous devez acheter au moins un article d'Amazon pour publier un commentaire
Un problème est survenu lors de la soumission de votre commentaire. Veuillez réessayer ultérieurement.

Un problème s'est produit lors du chargement des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.


Détails sur le produit

5,0 sur 5 étoiles
2
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0