Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici RentreeScolaire Cloud Drive Photos cliquez_ici. nav_BTS17CE cliquez_ici Cliquez ici En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo
Commentaire client

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 LES VISITEURS DU SOIR... ESPOIR, 19 mai 2014
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Visiteurs (DVD)
LES VISITEURS (1972) est l'avant dernier film d'Elia Kazan. Une production difficile à monter. Bien que Kazan ait une carrière bien remplie, et quelques classiques à son actif, les studios ne se bousculent pas pour financer ce film, dont le thème serait le retour au bercail des vétérans du Vietnam. Y'a des sujets qui fâchent... C'est un tout petit budget : un matériel 16 millimètres, des comédiens débutants, sa propre maison de campagne en guise de décor, et un scénario de son fils.

Bill et Martha sont mariés, ils ont un gosse, et vivent dans une baraque isolée par la neige. Le beau-père de Bill, écrivain, crèche dans une annexe. Un matin, Mike et Tony débarquent dans la vie du couple. Ce sont d'anciens copains de Bill, mais leurs intentions ne semblent pas très amicales. On apprendra qu'ils ont été dénoncés par Bill pour le viol d'une jeune vietnamienne, pendant la guerre, et écopés de 2 ans de prison...

C'est un film qui met mal à l'aise, autant que les personnages le sont, dans ce huis-clos. Il y a la menace directe, les deux types venus se venger et la présence d'un fusil. Mais on ne sait pas encore de quoi cette vengeance sera faite. Martha troque ses lunettes d'écailles contre des lentilles, elle s'apprête, ne faisant qu'attiser les regards des deux visiteurs. Il y a le beau-père, renfrogné, alcoolique, qui fait tirer sur le chien du voisin parce qu'il agresse le sien. Dent pour dent.

Elia Kazan mène son récit froidement (impression renforcée par le grain de pellicule x16) sans effet particulier, ni musique, sauf celle de la radio. Il observe cliniquement, en longs plans fixes, le dérèglement se mettre en place, la complicité qui va unir le beau-père et les deux hommes, humiliant un peu plus Bill. Le comportement de Martha est ambigu (la danse) à l'image du réalisateur, adhérent au parti communiste et pourtant délateur sous la période maccarthyste.

Ce modèle de huis-clos sera utilisé ensuite dans beaucoup de films d'horreur ; l'intrusion du Mal. On est en droit de penser aussi à Haneke. Un film vraiment à part dans l'oeuvre de Kazan. On y reconnaîtra le comédien débutant James Wood dans son premier rôle. 4 ans plus tard, Kazan renoue avec la superproduction et le casting de luxe, avec LE DERNIER NABAB.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez l’intégralité des directives ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
  [Annuler]

Remarques

Suivre les remarques par e-mail
Suivi en cours par 1 client

Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-2 sur 2 de cette discussion.
Message initial: 26 juin 2014 à 17:02:36 UTC+2
Dernière modification par l'auteur le 26 juin 2014 à 17:05:35 UTC+2
C'est toujours un plaisir de lire tes bons commentaires, Luc... celui ci, comme les autres.
J'ignorais l'existence de ce film, pourtant, j'ai dû voir tous les "Kazan" (enfin, depuis 1950 jusqu'au dernier) à part "Les visiteurs"...
Maintenant, et grâce à toi, j'ai bien envie de le découvrir.
A bientôt... amicalement,
Hervé

En réponse à un message antérieur du 1 juil. 2014 à 10:55:54 UTC+2
Luc B. dit:
Salut à toi, Hervé, merci de ton passage.
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

Commentateur


Classement des meilleurs critiques: 1.444