NEWNEEEW Cloud Drive Photos En savoir plus cliquez_ici nav_Renewed cliquez_ici En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Cliquez ici Cliquez ici cliquez_ici.

Commentaire client

le 11 novembre 2011
Découvert tout récemment par le biais de cet album, le groupe aura en premier lieu réussi à me réconcilier avec l'idée que je m'étais forgé, il y a longtemps maintenant, du style Heavy Metal (dans tout ce qu'il peut parfois revêtir d'excellent et de fédérateur). A l'écoute de "Hammer Of The North", je me suis parfois dis que JB (son chanteur/guitariste) et moi avions sans doute été bercé par les mêmes choses auparavant. "British Steel" ? "The Number Of The Beast" ? Je veux croire qu'il les a écouté religieusement. Néanmoins, n'allez surtout pas vous mettre en tête que les Suédois réutilisent toutes les ficelles de ces deux éminences que sont Judas Priest et Iron Maiden. Il les évoque par endroit, c'est sûr, au détour d'une cassure de rythme ou d'un phrasé rythmique mais rien de plus (la manière qu'à JB de déclamer ses vers étant quand même assez similaires à la façon de faire du chanteur de Judas Priest). GRAND MAGUS a définitivement son propre langage et son propre univers. D'ailleurs, et à l'image de son illustration, "Hammer of the North" ne parle ni de bagnoles, ni gonzesses, pas plus que de débauches en tout genre (drogues, alcool, etc...). GRAND MAGUS parle de ce qu'il aime, c'est à dire de ses terres, de son pays, et des contes et légendes auxquels il se rapporte. Dès lors, on ne s'étonnera pas d'entendre en quelques occasions: Cornes de brume et cœurs de Vikings sur le titre éponyme, croassements d'oiseaux de mauvaises augures et bruissement de l'eau sur les rives d'un Fjord, en introduction du définitif "Ravens Guide Our Way". Sans jamais tomber dans le cliché outrancier, tout cela n'est évidemment utilisé que très exceptionnellement et n'a pour seul but que celui de renforcer l'aspect épique de ce qui nous est ici conté. Et quand c'est fait avec ce goût là... Ben ça a d'la gueule !

Ne maîtrisant que très sommairement la langue de Shakespeare, je ne m'aventurerais pas d'avantage dans de fausses explications de textes. Musicalement c'est autre chose. Sûr, et il n'y a pas de doute, c'est bien à la gloire et dans ce qui se fait de mieux en matière de Heavy Metal (du moins dans l'idée que je m'en suis toujours fait) que GRAND MAGUS nous convie.

Quelle magistrale science du riff ! Quelle voix splendide que celle du chanteur/guitariste (on pense un peu à celle d'un Chris Cornell - l'ex Soundgarden et Audioslave, ainsi qu'à celle de l'ex bras droit d'Ozzy Osbourne - Zakk Wylde). Avec une voix telle que la sienne, ce type pourrait assurément chanter le Blues à merveille. Le concernant, et rien que pour ça, on pourrait d'ores et déjà lui vanter tout les mérites que l'on voudrait. Mais l'homme a décidément plus d'une corde à son arc. Comment ne pas s'extasier de la même façon lorsque lui incombe (aussi) la lourde responsabilité que celle d'amener ses chorus autrement que dans un simple exercice de style, souvent masturbatoire ? Et bien même à ce jeu là, JB excelle. Ses solos sont effet d'une rare précision et d'une semblable perfection. Des solos intelligents oserai-je dire.
Derrière, le basse/batterie n'est pas en reste. Ça joue simplement juste et en rang très serré. L'utilisation de la double pédale de grosse caisse n'est ainsi utilisée que parcimonieusement, tandis que les cordes de la basse, après n'avoir eu de cesse de vous flageller le visage comme un vent glacial, sauront vous caresser l'instant d'après sur quelques uns des passages plus ambiants de cette perle venue du froid.

Puissante, enivrante et mélodique jusqu'au bout, la pochette "kitchissime" de Hammer Of The North, ainsi que le simple nom (un peu crétin ou faussement prétentieux) de la formation, tous les deux ne m'invitaient pas, au départ, à prendre une pareille correction. Surtout après avoir cru et pensé que j'avais sans doute, peut être, déjà tout entendu en matière de Heavy Metal. Mais alors que mes Pères s'apprêtent progressivement à remiser leurs instruments au placard, GRAND MAGUS, derrière sa lune pâle, son ciel de traîne et ses lacs gelés, me conduit de nouveau à espérer qu'avec un disque de cette trempe, le soleil n'est peut être pas tout à fait près de s'éteindre sur l'olympe de ce genre de Metal si cher à mon cœur. "Gardiens du temple", voilà qui pourrait être fort à propos pour l'intitulé de leur prochain album !

Un chef-d'œuvre ? "Hammer of the North" relève au moins du domaine de l'excellence, ce qui est déjà un exploit. Pour ma part, j'ai d'ores et déjà passé commande de tous les autres albums du groupe. Parce que quand on aime, on ne compte pas. 20/20
4 personnes ont trouvé cela utile
|88 commentaires|Signaler un abus| Lien permanent
Qu'est-ce que c'est ?

Que sont les liens vers les produits ?

Dans le texte de votre commentaire, vous pouvez faire un lien direct avec tous les produits proposés sur Amazon.com. Pour insérer un lien vers un produit, suivez les étapes suivantes :
1. Trouvez le produit que vous souhaitez référencer sur Amazon.com
2. Copiez l'adresse Web du produit
3. Cliquez sur Insérer un lien vers un produit
4. Collez l'adresse Web dans le champ
5. Cliquez sur Sélectionner
6. En sélectionnant l'article affiché, vous insérerez le texte qui prendra cette forme : [[ASIN:014312854XHamlet (The Pelican Shakespeare)]]
7. Lorsque votre commentaire sera publié sur Amazon.com, ce texte sera transformé en hyperlien, comme :Hamlet (The Pelican Shakespeare)

Vous êtes limité à 10 liens vers des produits dans votre commentaire et le texte du lien ne peut pas contenir plus de 256 caractères.


Détails sur le produit

4,2 sur 5 étoiles
3
18,50 €+ Livraison gratuite avec Amazon Prime